L'Étude mère-enfant sur les composés chimiques de l'environnement (MIREC)

Des rapports récents soulèvent des préoccupations quant au nombre de produits chimiques environnementaux qui peuvent être détectés dans notre organisme. Les rapports traitent également des effets possibles sur la santé pouvant être liés aux concentrations de ces produits chimiques.

Il existe très peu de données fiables sur les niveaux de produits chimiques environnementaux qui sont préoccupants au Canada. Aujourd'hui, des progrès majeurs dans l'analyse des produits chimiques rendent possible leur détection en concentrations extrêmement faibles dans :

  • les cheveux;
  • les liquides corporels;
  • le lait maternel;
  • les tissus humains.

Il est courant de trouver des traces de produits chimiques dans l'urine ou le sang des gens. C'est parce que nous sommes en contact avec de nombreux produits chimiques au quotidien.

Nous savons que certaines substances chimiques comme le plomb et le mercure ont, à des concentrations élevées, des effets néfastes sur la santé. On ne sait pas toujours si des niveaux d'exposition plus faibles ont aussi des effets nocifs sur la santé.

L'Enquête canadienne sur les mesures de la santé fournit des données essentielles sur l'exposition des Canadiens à de nombreux produits chimiques environnementaux. Toutefois, elle ne met pas l'accent sur deux des groupes les plus vulnérables : les femmes enceintes et leurs bébés.

Le Canada et d'autres pays étudient les femmes enceintes. L'objectif est de mieux connaître les niveaux de produits chimiques environnementaux et les effets possibles sur la santé :

  • des nourrissons;
  • des enfants;
  • des mères.

L'allaitement est la meilleure façon de nourrir un nourrisson. Cependant, nous devons en savoir plus sur le lait maternel, notamment :

  • le contenu nutritionnel;
  • les niveaux de produits chimiques environnementaux.

Le tabagisme est depuis longtemps lié à des effets nocifs sur la santé du bébé, comme un faible poids à la naissance. Nous devons chercher à savoir :

  • si les comportements liés à l'usage de tabac changent pendant la grossesse;
  • l'ampleur de l'exposition à la fumée de tabac pendant la grossesse.

La plateforme de recherche de l'Étude mère-enfant sur les composés chimiques de l'environnement (MIREC) a été conçue pour combler ces lacunes dans les données. Elle a été élaborée par des scientifiques de Santé Canada avec leurs collègues des milieux de la recherche universitaire et clinique.

La plateforme comprend l'étude MIREC, plusieurs projets de la biobanque MIREC et les études de suivi MIREC :

  • MIREC-ID
  • MIREC-CD3
  • MIREC-CD Plus
  • MIREC-ENDO

La collecte de données est terminée pour toutes les études, à l'exception de l'étude MIREC-ENDO et de certains projets de la biobanque.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :