Plateforme de recherche de l’Étude mère-enfant sur les composés chimiques de l’environnement (MIREC)

L'Étude mère-enfant sur les composés chimiques de l'environnement (étude MIREC) a commencé en 2007. Il s'agit d'une étude nationale pluriannuelle.

Sur cette page

Participantes

L'étude MIREC comptait près de 2 000 femmes des villes suivantes :

  • Edmonton
  • Halifax
  • Hamilton
  • Kingston
  • Montréal
  • Ottawa
  • Sudbury
  • Toronto
  • Vancouver
  • Winnipeg

Les participantes devaient avoir au moins 18 ans et être enceintes de 6 à 13 semaines pour participer à l'étude. Elles ont été suivies pendant toute la grossesse et jusqu'à 10 semaines après l'accouchement.

Objectifs

Les principaux objectifs de l'étude étaient de :

  • mesurer le degré d'exposition des femmes enceintes et de leurs enfants aux substances chimiques présents dans l'environnement et à la fumée de tabac;
  • évaluer les risques pour la santé, le cas échéant, que pose l'exposition à des concentrations élevées aux substances chimiques présentes dans l'environnement;
  • mesurer les niveaux de composés chimiques environnementaux et les facteurs nutritionnels dans le lait maternel;
  • recueillir de petites quantités de liquides corporels auprès des participantes consentantes pour les entreposer dans la biobanque MIREC afin de poursuivre les recherches sur :
    • la grossesse;
    • la croissance fœtale;
    • la santé de la mère et de l'enfant.

Méthodes

L'étude MIREC mesurait les métaux, notamment :

  • le plomb;
  • l'arsenic;
  • le mercure;
  • le cadmium;
  • le manganèse.

L'étude mesurait également les composés chimiques, notamment :

  • les phtalates et le bisphénol A (BPA), qui servent à la fabrication de plastique et de plastique vinylique;
  • les polybromodiphényléthers (PBDE), qui sont ajoutés à divers produits pour les rendre plus ignifuges;
  • les pesticides organophosphorés (OP), qui sont utilisés en agriculture pour lutter contre les insectes et qui ne persistent généralement pas dans l'environnement;
    • Santé Canada a récemment mené une réévaluation scientifique exhaustive des pesticides OP;
  • les biphényles polychlorés (BPC), qui servaient auparavant à la fabrication de nombreux matériaux industriels;
  • le triclosan, un produit chimique utilisé comme agent de conservation, ainsi que pour détruire ou éliminer les bactéries dans divers produits, notamment :
    • les savons;
    • le dentifrice;
    • les nettoyants pour la peau;
  • la cotinine, un sous-produit du tabagisme;
  • les substances perfluoroalkyliques (SPFA), qui sont utilisées pour la fabrication de graisse et de produits hydrofuges utilisés sur les produits de consommation, notamment :
    • les vêtements;
    • le mobilier;
    • les batteries de cuisine.

Les marqueurs d'exposition aux produits chimiques et à la fumée de tabac ont généralement été mesurés chez les mères dans :

  • les cheveux;
  • le lait;
  • l'urine;
  • le sang.

Ces marqueurs ont également été mesurés chez leurs bébés dans :

  • les premières selles (méconium);
  • le sang de cordon ombilical (prélevé à la naissance).

Des nutriments du lait maternel ont aussi été étudiés, notamment :

  • la vitamine D;
  • les acides gras;
  • les facteurs immunitaires;
    • le lait maternel renferme des anticorps et d'autres facteurs qui peuvent aider le système immunitaire en développement du nourrisson,
  • les vitamines et minéraux;
    • sodium;
    • calcium;
    • potassium;
    • phosphore;
    • magnésium;
    • folate (vitamine B9).

Les mères ont répondu à des questions durant chaque trimestre de leur grossesse et après la naissance. Elles ont répondu à des questions sur :

  • l'alimentation;
  • le travail;
  • le mode de vie;
  • les antécédents médicaux;
  • les expositions environnementales.

Certains enfants ont fait l'objet d'un suivi pendant leur croissance afin de mesurer :

  • divers indicateurs de la santé et du développement des nourrissons à la naissance et à l'âge de six mois (MIREC-ID);
  • le comportement de l'enfant à trois ans (MIREC-CD3);
  • la croissance, le comportement et le langage et les habiletés de communication jusqu'à cinq ans (MIREC-CD Plus);
  • les concentrations sanguines ou urinaires de certains produits chimiques chez les jeunes enfants (MIREC-CD Plus);
  • la croissance et les changements des enfants à la puberté depuis le milieu de l'enfance jusqu'aux premières années de l'adolescence (MIREC-ENDO);
  • les concentrations sanguines de certains produits chimiques chez les enfants plus âgés (MIREC-ENDO).

Chercheurs

La plateforme de recherche de l'étude MIREC est un effort collectif :

  • des scientifiques de Santé Canada;
  • de chercheurs cliniques et universitaires;
  • de l'Hôpital Sainte-Justine à Montréal.

Le centre de coordination de l'étude est à l'Hôpital Sainte-Justine. Des laboratoires à Santé Canada et du Centre de toxicologie du Québec mènent l'analyse des tissus et liquides corporels.

Cochercheurs principaux

  • Tye Arbuckle, Ph. D., épidémiologiste et chercheuse scientifique principale, Santé Canada, Ottawa
  • Dr William D. Fraser, M.D., M.Sc., FRCSC, directeur scientifique, Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke, Université de Sherbrooke et Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, Montréal

Cochercheurs

Santé Canada

  • Dawn Jin
  • Thea Rawn
  • Bob Dabeka
  • Mandy Fisher
  • Steve Brooks
  • Xu-Liang Cao
  • Kevin Cockell
  • Adam Becalski
  • Renaud Vincent
  • Maya Villeneuve
  • Zhongwen Wang
  • Nimal Ratnayake (retraité)
  • Geneviève Bondy
  • Monique D'Amour
  • Isabelle Massarelli
  • Amanda MacFarlane
  • Nick Hidiroglou (décédé)
  • Premkumari Kumarathasan
  • Melissa Legrand (anciennement de Santé Canada)
  • Sheryl Tittlemier (anciennement de Santé Canada)

Autres groupes

  • Denise Avard (retraitée)
  • Jean-Philippe Weber (retraité)
  • Robert Platt, Université McGill
  • Hope Weiler, Université McGill
  • Adrienne Ettinger, Université Yale
  • Grant Mitchell, CHU Sainte-Justine
  • Zhong-Cheng Luo, CHU Sainte-Justine
  • Alain LeBlanc, Centre de toxicologie du Québec, INSPQ
  • Pierre Julien, Centre Hospitalier Universitaire de Québec (CHUQ)

Chercheurs sur le site

  • Linda Dodds (Halifax)
  • Warren Foster (Hamilton)
  • Graeme Smith (Kingston)
  • Mathew Sermer (Toronto)
  • Greg Ross et Paul Fredette (Sudbury)
  • Mark Walker et Margaret Lawson (Ottawa)
  • Roberta Shear et William Fraser (Montréal)
  • Michael Helewa et Shayne Taback (Winnipeg)
  • Denise Hemmings et Jingwei Wang (Edmonton)
  • Peter von Dadelszen et Bruce Lanphear (Vancouver)

Financement

L'étude MIREC a été financée par :

  • Santé Canada
  • le ministère de l'Environnement de l'Ontario
  • les Instituts de recherche en santé du Canada

Personnes-ressources

Le centre de coordination de l'étude MIREC est situé à l'Hôpital Sainte-Justine à Montréal. Pour plus de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec la personne-ressource de votre région.

Le rôle de Santé Canada

La plateforme de recherche MIREC est un élément clé pour atteindre les objectifs du Plan de gestion des produits chimiques fédéral. Ce Plan constitue une avancée importante en ce qui concerne la réduction des effets des substances chimiques sur la santé humaine et l'environnement.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :