Acétate de 2-[[5-acétamide-4-[(2-chloro-4,6-dinitrophényl)azo]-2-méthoxyphényl]benzylamino]éthyle (ANAM)

Numéro de registre CAS 16421-40-2

De quoi s'agit-il?

  • L'acétate de 2-[[5-acétamido-4-[(2,4-dinitrophényl)azo]-2-méthoxyphényl]benzylamino]éthyle, également connu sous l'appellation ANAM, est un produit chimique industriel.

Comment est-il utilisé?

  • L'ANAM est utilisé comme teinture synthétique, principalement dans les textiles et les tissus.
  • Selon les plus récentes données disponibles, l'ANAM n'est pas fabriqué au Canada, mais il est importé au Canada.

Pourquoi le gouvernement du Canada l'a-t-il évalué?

  • Précédent l'évaluation, l'ANAM a été jugé comme présentant un risque potentiel pour l'environnement, en fonction des renseignements disponibles quant à la persistance et à l'accumulation possibles de cette substance dans les organismes et à son potentiel de toxicité pour les organismes.

Comment est-il rejeté dans l'environnement?

  • L'ANAM peut être rejeté dans l'environnement lors de son utilisation industrielle et de son utilisation par les consommateurs.
  • La plus grande partie de cette substance, une fois utilisée, devrait être rejetée dans des sites d'élimination des déchets solides. On estime qu'une proportion significative est également rejetée dans les eaux usées.
  • L'ANAM peut demeurer longtemps dans l'environnement lorsqu'il est rejeté. Toutefois, les données suggèrent qu'il ne s'accumulerait pas de manière significative dans les organismes ou ne représente aucun risque direct pour eux.

Quels sont les résultats de l'évaluation?

  • Le gouvernement du Canada a effectué une évaluation du l'ANAM basée sur les données scientifiques disponibles, appelée évaluation préalable.
  • Les résultats de l'évaluation finale montrent que, bien que l'ANAM demeure longtemps dans l'environnement, cette substance ne devrait pas s'accumuler dans les organismes.
  • De plus, la quantité de l'ANAM pouvant être rejetée dans l'environnement est inférieure au seuil pouvant représenter un risque pour les organismes.
  • Par conséquent, le gouvernement du Canada a conclu que l'ANAM ne pénètre pas dans l'environnement en quantité ou dans des conditions qui constituent un danger pour l'environnement.

Que fait le gouvernement du Canada?

  • D'après les conclusions de l'évaluation préalable finale, aucune autre mesure n'est nécessaire à l'égard de cette substance.
  • Le rapport final d'évaluation préalable a été publié le 22 août 2009.

Que peuvent faire les Canadiens?

  • Puisque l'ANAM n'est actuellement pas préoccupant pour l'environnement ou la santé humaine, les Canadiens n'ont présentement pas à prendre de mesures spécifiques concernant cette substance chimique.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :