Bis[3-(3,5-di-tert-butyl-4-hydroxyphényl)propionate] de (1,2-dioxoéthylène)bis(iminoéthylène) (acide benzopropanoïque)

Numéro de registre CAS 70331-94-1

De quoi s'agit-il?

  • Le bis[3-(3,5-di-tert-butyl-4-hydroxyphényl)propionate] de (1,2-dioxoéthylène)bis(iminoéthylène), également connu sous l'appellation acide benzopropanoïque, est une substance chimique organique industrielle.

Comment est-il utilisé?

  • Au Canada, l'acide benzopropanoïque est utilisé principalement comme antioxydant dans les plastiques ou comme stabilisateur thermique.
  • Parmi les utilisations finales types, on compte l'isolation de fils ou de câbles, la fabrication de films ou de feuilles ainsi que la production de pièces pour véhicules automobiles.
  • L'acide benzopropanoïque qui n'était pas fabriqué au Canada a été importé au pays en 2006.

Pourquoi le gouvernement du Canada l'a-t-il évalué?

  • Avant l'évaluation, il a été déterminé que l'acide benzopropanoïque peut présenter des risques pour l'environnement, d'après les renseignements disponibles quant à la persistance et à l'accumulation possible de cette substance dans les organismes et à son potentiel de toxicité pour ces derniers.
  • L'acide benzopropanoïque n'a pas été jugé hautement prioritaire pour l'évaluation des risques possibles qu'il comporte pour la santé humaine. Cependant, les effets potentiels sur la santé ont également été pris en compte dans cette évaluation préalable.

Comment est-il rejeté dans l'environnement?

  • L'acide benzopropanoïque peut être rejeté dans l'environnement lors de processus industriels et lors de son élimination.
  • Lorsque l'acide benzopropanoïque est utilisé, cette substance devrait aboutir en majeure partie dans les sites d'élimination des déchets et il est possible qu'elle s'accumule dans le sol et les sédiments.

Comment les Canadiens y sont-ils exposés?

  • L'exposition de la population générale du Canada à l'acide benzopropanoïque devrait être très faible et se produire surtout lors de la consommation d'aliments (par exemple, lors de la migration de la substance à partir de matériaux d'emballages alimentaires). Cependant, il est peu probable que cette substance soit utilisée actuellement pour des applications d'emballage alimentaire.

Quels sont les résultats de l'évaluation?

  • Le gouvernement du Canada a procédé à une évaluation scientifique de l'acide benzopropanoïque appelée évaluation préalable.
  • Les évaluations préalables déterminent le risque potentiel pour la population générale (à l'exception de l'exposition en milieu de travail) et l'environnement.
  • Les résultats de l'évaluation préalable finale indiquent que, bien que l'acide benzopropanoïque puisse demeurer longtemps dans l'environnement, il ne devrait pas s'accumuler dans les organismes.
  • De plus, la quantité d'acide benzopropanoïque pouvant être rejetée dans l'environnement est inférieure au seuil toxique pour les organismes.
  • Le gouvernement a conclu que l'acide benzopropanoïque ne pénètre pas dans l'environnement en quantité ou dans des conditions de nature à représenter une menace pour ce dernier.
  • Le gouvernement canadien a également conclu que l'acide benzopropanoïque n'est pas considéré comme dangereux pour la santé de la population générale aux taux d'exposition actuels.

Que fait le gouvernement du Canada?

  • D'après les conclusions du rapport d'évaluation préalable finale, aucune autre mesure ne sera prise à l'égard de l'acide benzopropanoïque.
  • Le rapport d'évaluation préalable finale a été rendu public le 31 juillet 2010.

Que peuvent faire les Canadiens?

  • Les risques pour la santé d'une substance chimique dépendent du type de danger que la substance est susceptible de présenter (son potentiel de causer des effets nocifs) et de la dose (le degré d'exposition à la substance). L'acide benzopropanoïque n'est pas préoccupant pour l'environnement ou la santé humaine aux taux d'exposition actuels.
  • Par mesure de précaution, on rappelle aux Canadiens d'observer attentivement les mises en garde et les modes d'emploi de tout produit qu'ils utilisent.
  • Les Canadiens qui manipulent de l'acide benzopropanoïque en milieu de travail doivent consulter leur représentant en matière de santé et de sécurité au travail pour connaître les pratiques de manipulation sécuritaires, les lois applicables ainsi que les exigences en vertu du Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :