Alcanes à chaîne courte

Sur cette page

Aperçu

  • Le gouvernement du Canada a réalisé une évaluation scientifique de l'éthane, du propane, de l'isobutane, du butane et du butane ramifié et linéaire, appelée une évaluation préalable, afin de déterminer le potentiel de risque posé aux Canadiens et à l'environnement.
  • En vertu de la Loi canadienne sur la protection de l'environnement (1999) [LCPE (1999)], le risque que pose une substance est déterminé en considérant à la fois ses propriétés dangereuses (la capacité de causer les effets nocifs sur la santé humaine ou l'environnement) et les niveaux d'exposition des personnes ou de l'environnement. Une substance peut avoir un potentiel de danger élevé, mais le risque pour la santé humaine ou l'environnement dépend du niveau d'exposition à la substance.
  • L'éthane, le propane, l'isobutane, le butane et le butane ramifié et linéaire ont des propriétés dangereuses faibles, et l'exposition des Canadiens à ces substances est également faible. Par conséquent, il a été conclu que ces 5 substances ne sont pas nocives pour la santé humaine ou l'environnement.

À propos de ces substances

  • Cette évaluation préalable porte sur 5 substances qu'on appelle collectivement alcanes à chaîne courte. Ces substances ont été évaluées dans le cadre de la troisième phase du Plan de gestion des produits chimiques (PGPC).
  • Ces substances sont naturellement présentes dans le pétrole brut et le gaz naturel. Elles sont séparées de ces substances pétrolières complexes dans des installations industrielles (par exemple, les raffineries de pétrole et les usines de traitement de gaz naturel).
  • Les substances visées par l'évaluation sont principalement utilisées comme combustibles résidentiels et industriels et comme matières premières dans la production d'éthylène et d'autres composés pétrochimiques.
  • Le propane, l'isobutane et le butane sont aussi utilisés comme gaz propulseurs pour aérosol dans des pulvérisateurs (par exemple, les assainisseurs d'air, les aérosols de cuisson, les produits de nettoyage, et les peintures et les lubrifiants sous forme d'aérosol).
  • Des données d'industrie recueillies par le gouvernement indiquent que les 5 substances sont fabriquées et importées au Canada. D'autres renseignements sur les données recueillies par le gouvernement peuvent être consultés dans les initiatives de collecte de renseignements pertinentes.
  • L'évaluation préalable finale des alcanes à chaîne courte porte sur les substances butane et isobutane ne contenant pas de 1,3-butadiène. L'isobutane contenant du 1,3-butadiène et le butane contenant du 1,3-butadiène ont été évalués dans le cadre du Défi du PGPC de 2009.

Exposition des Canadiens et de l'environnement

  • L'exposition de la population générale à ces substances peut découler d'utilisations à l'intérieur telles que l'utilisation de gaz propulseurs pour aérosol (en d'autres mots de pulvérisateurs) dans des produits de consommation ainsi que d'utilisations à l'extérieur, notamment à proximité d'installations industrielles ou pétrolières.
  • Ces 5 substances peuvent être rejetées durant l'extraction de gaz naturel et de pétrole durant leur traitement et leur raffinage dans les installations pétrolières et durant la fabrication de produits chimiques.

Effets principaux (dangers) sur la santé et l'environnement

  • Ces substances ne sont pas considérées comme des substances qui posent un danger élevé pour la santé humaine. Elles n'ont pas non plus été catégorisées comme étant cancérogènes (capacité de causer le cancer), génotoxiques (dommages au matériel génétique) ou toxiques pour le développement ou la reproduction par d'autres organismes nationaux ou étrangers.
  • En ce qui concerne l'évaluation écologique, les études en laboratoire n'ont révélé aucun effet néfaste sur les organismes terrestres.

Résultats de l'évaluation des risques

  • L'exposition à ces substances découlant de leur utilisation en tant que gaz propulseurs pour aérosol dans les pulvérisateurs et à proximité d'installations pétrolières ne devrait pas poser de risques à la population générale du Canada.
  • Selon les résultats de l'évaluation préalable finale, même si ces 5 substances peuvent demeurer dans l'air pendant une longue période, elles ne devraient pas s'accumuler dans les organismes ni avoir d'effets nocifs directs sur ceux‑ci.
  • En outre, la quantité de ces 5 substances qui pourrait être rejetée dans l'environnement est inférieure à celle susceptible d'avoir des effets nocifs sur des organismes.
  • Le gouvernement du Canada a publié l'Évaluation préalable finale de l'éthane, du propane, de l'isobutane, du butane et du butane ramifié et linéaire le 25 novembre 2017.

Conclusions de l'évaluation préalable

  • Le gouvernement du Canada a conclu que l'éthane, du propane, de l'isobutane, du butane et du butane ramifié et linéaire ne sont pas nocives pour la santé humaine aux niveaux d'exposition actuels.
  • Le gouvernement du Canada a également conclu que ces 5 substances ne pénètrent pas dans l'environnement en une concentration qui sont nocives pour l'environnement.

Important à savoir

  • Ces 5 substances sont présentes dans certains produits offerts aux consommateurs. Les Canadiens devraient respecter les mises en garde et les instructions inscrites sur les étiquettes des produits, et éliminer les produits de manière responsable.
  • Les Canadiens qui pourraient être exposés à ces substances en milieu de travail devraient consulter leur employeur et leur représentant en santé et sécurité au travail (SST) en ce qui a trait aux pratiques de manutention sécuritaires et aux lois et exigences applicables en vertu de la législation en matière de SST et du Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT).
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :