Financement public pour la vaccination contre la grippe selon la province ou le territoire (en date de  août 2020)

L'ASPC, la Coalition canadienne des infirmières et infirmiers pour l'immunisation (CCIII) et le Comité canadien d’immunisation collaborent depuis juillet 2004 à l'élaboration et la mise à jour de cet outil, qui contient les tous derniers renseignements sur les programmes d’immunisation provinciaux et territoriaux.

Financement public pour la vaccination contre la grippe selon la province ou le territoire
Groupe Cible CB AB SK MB ON QC NB NE ÎPÉ TNL TNO YN NU
Vaccination universelle N O O O O N O O O O O O O
Personnes atteintes d'obésité morbide (IMC ≥ 40) O O O O O O O O O O O O O
Autochtones O O O O O N O O O O O O O
Enfants en santé de 6 à 59 mois O O O O O NNote de bas de page 6 O O O O O O O
Femmes enceintes, tous les trimestres O O O O O ONote de bas de page 1 O O O O O O O
Personnes âgées de 18 ans et plus N O O O O N O O O O O O O
Personnes âgées de 60 ans et plus N O O O O NNote de bas de page 6 O O O O O O O
Personnes âgées de 65 ans et plus O O O O O NNote de bas de page 6 O O O O O O O
Personnes âgées de 75 ans et plus O O O O O O O O O O O O O
Résidents de maison de retraite ou d'unité de soins de longue durée O O O O O O O O O O O O O
Travailleurs des soins de santé O O O O O O O O O O O O O
Enfants et adolescents recevant de l'acide acétylsalicylique (AAS) à long terme O O O O O O O O O O O O O
Adultes recevant de l'AAS à long terme N O O O O N O O O O O O O
Contact à la maison avec des personnes à risque élevé O O O O O O O O O O O O O
Services communautaires essentiels : secouristes opérationnels ONote de bas de page 2 O O O O N O O O O O O O
Personnes à risque qui voyagent vers des destinations où la grippe est vraisemblablement présente N O O O O N O O O O O O O
Personnes en contact direct avec de la volaille infectée par la grippe aviaire au cours des opérations d'élimination O O O O O O O O O O O O O
Adultes et enfants atteints de conditions chroniques suffisamment graves pour que leur état nécessite un suivi médical régulier ou des soins hospitaliers, comme :
Maladies cardiaques O O O O O O O O O O O O O
Maladies pulmonaires O O O O O O O O O O O O O
Diabète O O O O O O O O O O O O O
Maladie rénale O O O O O O O O O O O O O
Maladie du foie O O O O O O O O O O O O O
Anémie ou hémoglobinopathie O O O O O O O O O O O O O
Patients atteints du VIH O O O O O O O O O O O O O
Condition immunodépression, cancer O O O O O O O O O O O O O
Troubles neurologiques ou du développement neurologique ONote de bas de page 4 O O O O ONote de bas de page 5 ONote de bas de page 3 O O O O O O
Note de bas de page 1

Au Québec, le vaccin est administré à toutes les femmes enceintes qui sont au 2e ou au 3e trimestre de la grossesse (13 semaine et plus). Elles reçoivent le vaccin lors du premier trimestre lorsqu'elles présentent une condition médicale entraînant un risque élevé de complications.

Retour à la référence de la note de bas de page 1

Note de bas de page 2

Policiers, pompiers, ambulanciers et agents de correction.

Retour à la première référence de la note de bas de page 2

Note de bas de page 3

Seulement pour les personnes ayant des maladies qui compromettent le contrôle des sécrétions respiratoires et qui sont associées à une augmentation du risque d'aspiration (p. ex. dysfonctionnements cognitifs, lésions de la moelle épinière, troubles convulsifs et neuromusculaires).

Retour à la première référence de la note de bas de page 3

Note de bas de page 4

Comprenant les troubles convulsifs, les convulsions fébriles et les retards isolés du développement chez les enfants, ainsi que les maladies neuromusculaires, neurovasculaires, neurodégénératives, du développement neurologique et les troubles convulsifs chez les adultes, mais excluant les migraines et les maladies neuropsychiatriques sans troubles neurologiques.

Retour à la première référence de la note de bas de page 4

Note de bas de page 5

Seulement pour les troubles qui entrainent une diminution de l'évacuation des sécrétions respiratoires ou des risques d'aspiration.

Retour à la référence de la note de bas de page 5

Note de bas de page 6

La vaccination contre l'influenza n'est plus recommandée pour les enfants âgés de 6 à 23 mois et pour les adultes de 60 à 74 ans en bonne santé. Toutefois, ces personnes pourront recevoir le vaccin gratuitement sur demande.

Retour à la référence de la note de bas de page 6

Le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) recommande la vaccination antigrippale pour toute personne d'un âge supérieur ou égal à 6 mois (en tenant compte des indications et des contre-indications liées à l'âge propres à chaque produit) et plus particulièrement pour les personnes à risque élevé de souffrir de complications ou d'une hospitalisation en raison de la grippe, incluant toutes les femmes enceintes, les personnes pouvant transmettre la grippe à des sujets à risque élevé de complications, les personnes qui dispensent des services communautaires essentiels et les personnes en contact avec de la volaille infectée par le virus de la grippe aviaire. Consultez la Déclaration sur la vaccination antigrippale pour la saison 2020-2021, pour obtenir toutes les recommandations du Comité relativement à la vaccination contre la grippe.

Légende :

O
Publiquement remboursé
N
Non publiquement remboursé
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :