Manuel de l'exercice et du cérémonial | Chapitre 5 Exercice avec la carabine C8

A-DH-201-000/PT-000

Positions et mouvements des membres de l’escouade lors des exercices avec la carabine. Ce chapitre du manuel explique seulement les différences par rapport à l’exercice avec le fusil.

SECTION 1 EXERCICE ÉLÉMENTAIRE AVEC LA CARABINE

INTRODUCTION

  1. L’exercice avec la carabine est une variante de l’exercice avec le fusil. Le présent chapitre traite uniquement des mouvements qui diffèrent par rapport à ceux du chapitre 4.
  2. Lorsque le terme « poignée de la crosse » est employé dans le chapitre 4, il faut le remplacer par le terme « poignée de la crosse télescopique » dans le cas de la carabine (figure 5-1-1).
  3. Lorsqu’il s’agit d’un exercice ou d’une prise d’armes avec la carabine, il faut garder la bretelle de l’arme bien tendue du côté gauche du chargeur. Quant à la crosse télescopique, elle doit être entièrement allongée.
  4. Lors des rassemblements où l’on utilise à la fois le fusil et la carabine, les militaires portant la carabine doivent garder l’arme à l’épaule chaque fois qu’on donne le commandement au pied armes.

À L’ÉPAULE ARMES (POSITION DU GARDE-À-VOUS)

Figure 5-1-1 À l’épaule armes (Position du garde-à-vous)

  1. Au garde-à-vous, les militaires armés de la carabine portent l’arme à l’épaule (Figure 5-1-2).

DE LA POSITION DU GARDE-À-VOUS À LA POSITION EN PLACE REPOS

Figure 5-1-2 Position en place repos

  1. Au commandement « EN PLACE, RE – POS », les membres de l’escouade doivent :
    1. de la main droite, amener la carabine devant le corps, en diagonale, la crosse pointée vers le genou gauche, le canon vers l’épaule droite et le chargeur vers la gauche (Figure 5-1-3);
    2. recouvrir la main droite de la main gauche de sorte que le revers de la main droite soit dans la paume de la main gauche;
    3. en même temps, fléchir le genou gauche et poser le pied gauche à 25 cm du pied droit.

DE LA POSITION EN PLACE REPOS À LA POSITION REPOS

  1. Au commandement « RE – POS », il faut détendre le corps en conservant la position en place repos et ne faire aucun mouvement.

DE LA POSITION REPOS À LA POSITION EN PLACE REPOS

  1. Au commandement « ESCOUADE », il faut adopter la position en place repos.

DE LA POSITION EN PLACE REPOS À LA POSITION DU GARDE-À-VOUS

  1. Au commandement « GARDE-À – VOUS », les membres de l’escouade doivent :
    1. fléchir le genou gauche et amener le pied gauche à la position du garde-à-vous;
    2. en même temps, pousser la carabine du côté droit, placer le bras gauche le long du corps et adopter la position du garde-à-vous.

CARABINE C8

Figure 5-1-3 Carabine C8

DE LA POSITION À L’ÉPAULE ARMES À LA POSITION AU SOL ARMES

Figure 5-1-4 De la position à l’épaule armes à la position au sol armes

  1. Au commandement « EN DÉCOMPOSANT, AU SOL, ARMES, ESCOUADE – UN », les membres de l’escouade doivent :
    1. du pied gauche, faire un demi-pas vers l’avant et s’accroupir en fléchissant les genoux (Figure 5-1-4);
    2. en même temps, poser la carabine au sol du côté droit, le chargeur à droite et le canon pointé vers l’avant, en gardant le bras droit à la verticale et la main droite alignée sur le genou droit;
    3. garder les épaules bien droites, vers l’avant, et incliner la tête en direction de la carabine;
    4. garder le bras gauche le long du corps, près de la hanche.
  2. Au commandement « ESCOUADE – DEUX », les membres de l’escouade doivent :
    1. relâcher la carabine;
    2. se relever, fléchir le genou gauche et poser le pied gauche à côté du pied droit afin d’adopter la position du garde-à-vous.
  3. Au commandement, « AU SOL – ARMES », les deux mouvements sont combinés. On doit observer la pause réglementaire entre chacun d’eux.

RAMASSEZ ARMES

  1. Au commandement « EN DÉCOMPOSANT, RAMASSEZ ARMES, ESCOUADE – UN », les membres de l’escouade doivent :
    1. du pied gauche, faire un demi-pas vers l’avant et s’accroupir en fléchissant les genoux;
    2. regarder la carabine et la saisir de la main droite, par la poignée-pistolet;
    3. garder le bras gauche le long du corps, près de la hanche.
  2. Au commandement, « ESCOUADE – DEUX », les membres de l’escouade doivent adopter la position du garde-à-vous. Pour ce faire, ils doivent :
    1. se redresser, fléchir le genou gauche et poser vivement le pied gauche à côté du pied droit;
    2. en même temps, faire passer la carabine du côté droit et se mettre au garde-à-vous.
  3. Au commandement « RAMASSEZ – ARMES », les deux mouvements sont combinés. On doit observer la pause réglementaire entre chacun d’eux.

FAÇON D’ALIGNER UNE ESCOUADE

  1. Lorsqu’on aligne une escouade armée de la carabine, les membres de l’escouade doivent être au garde-à-vous, c’est-à-dire dans la position à l’épaule armes, et exécuter les mêmes mouvements qu’avec le fusil.

FAÇON DE RASSEMBLER L’ESCOUADE POUR L’EXERCICE AVEC LA CARABINE

  1. Les mouvements sont les mêmes qu’avec le fusil, sauf que les membres de l’escouade n’adoptent pas la position au pied armes avec la carabine.

BAÏONNETTES AU CANON

Figure 5-1-5 Baïonnettes au canon

  1. Ce mouvement doit être exécuté lorsqu’on a ouvert les rangs.
  2. Au commandement « EN DÉCOMPOSANT, BAÏONNETTES AU CANON, FIXEZ, ESCOUADE – UN », les membres de l’escouade doivent :
    1. de la main droite, incliner la carabine vers l’avant à un angle de 45 degrés (Figure 5-1-5);
    2. en même temps, saisir la poignée de la baïonnette de la main gauche, le pouce sur l’anneau et les autres doigts sur la poignée.
  3. Au commandement « ESCOUADE – DEUX », les membres de l’escouade doivent :
    1. faire pivoter la baïonnette dans le sens contraire des aiguilles d’une montre;
    2. dégainer la baïonnette en tendant le bras gauche, de façon que la lame soit appuyée contre la fesse gauche et invisible de l’avant, les doigts tendus vers le bas sur la poignée.
  4. Au commandement « ESCOUADE, BAÏONNETTES AU CANON, FI – XEZ », les deux mouvements sont combinés.
  5. Au commandement « EN DÉCOMPOSANT, BAÏONNETTES, ESCOUADE – UN », les membres de l’escouade doivent :
    1. incliner la tête de façon à regarder directement la bouche de la carabine;
    2. en même temps, amener la baïonnette entre le corps et le bras et la fixer à la carabine d’abord en glissant l’anneau de la baïonnette sur la bouche de la carabine, puis en engageant le tenon de la baïonnette dans l’encoche de la poignée de la baïonnette.
  6. Au commandement « ESCOUADE – DEUX », les membres de l’escouade doivent pousser la baïonnette vers le bas pour l’enfoncer jusqu’à ce que l’arrêtoir s’enclenche.
  7. Au commandement « ESCOUADE, BAÏONNETTES », les deux mouvements sont combinés. On doit observer la pause réglementaire entre chacun d’eux.
  8. Au commandement « ESCOUADE », les membres de l’escouade doivent ouvrir la paume de la main gauche et frapper la poignée de la baïonnette, les cinq doigts de la main joints et tendus dans l’alignement du bras, le pouce sous la garde de la baïonnette.
  9. Au commandement « ESCOUADE, GARDE-À – VOUS », les membres de l’escouade doivent :
    1. ramener la carabine du côté droit, près du corps, et adopter la position à l’épaule armes;
    2. ramener le bras gauche le long du corps, relever la tête et adopter la position du garde-à-vous.

BAÏONNETTES AU FOURREAU

Figure 5-1-6 Baïonnettes au fourreau

  1. Au commandement « EN DÉCOMPOSANT, ESCOUADE, BAÏONNETTES AU FOURREAU, REMETTEZ, ESCOUADE – UN », les membres de l’escouade doivent :
    1. de la main droite, amener la carabine en face d’eux et la centrer par rapport au corps (Figure 5-1-6);
    2. coincer la carabine entre les genoux légèrement fléchis; retenir la carabine entre la poignée-pistolet et le chargeur;
    3. frapper et saisir la carabine de la main gauche, juste au-dessous de la poignée de la baïonnette, en appuyant sur l’arrêtoir de la baïonnette avec le pouce et l’index.
  2. Au commandement « ESCOUADE – DEUX », relâcher la carabine et, de la main droite, saisir la poignée de la baïonnette et tirer vers le haut, de façon que l’anneau de la baïonnette se dégage du canon de la carabine. Le tranchant de la lame doit rester vers l’avant, et la baïonnette, dans l’alignement du canon de l’arme.
  3. Au commandement « ESCOUADE, BAÏONNETTES AU FOURREAU, REMET – TEZ », les mouvements sont combinés. On doit observer la pause réglementaire entre chacun d’eux.
  4. Au commandement « EN DÉCOMPOSANT, BAÏONNETTES, ESCOUADE – UN », les membres de l’escouade doivent :
    1. d’un léger coup du poignet droit, faire pivoter la baïonnette vers la gauche de façon que le plat de la lame frappe le ceinturon;
    2. saisir le fourreau de la main gauche, l’incliner et y introduire la pointe de la baïonnette;
    3. en même temps, incliner la tête vers la gauche de façon à regarder le fourreau.
  5. Au commandement « ESCOUADE – DEUX », les membres de l’escouade doivent :
    1. enfoncer la baïonnette dans le fourreau;
    2. maintenir le coude gauche vers l’arrière;
    3. garder le coude droit près du corps;
    4. garder les doigts de la main droite joints et les tendre vers le bas, le long de la poignée de la baïonnette.
  6. Au commandement « ESCOUADE, BAÏONNETTES », les deux mouvements sont combinés. On doit observer la pause réglementaire entre chacun d’eux.
  7. Au commandement « EN DÉCOMPOSANT, GARDE-À-VOUS, ESCOUADE – UN », les membres de l’escouade doivent :
    1. de la main droite, frapper et saisir la carabine par la poignée-pistolet;
    2. en même temps, relâcher le fourreau de la main gauche, frapper et saisir le canon de la carabine sous le cache-flamme;
    3. redresser la tête et regarder droit devant eux.
  8. Au commandement « ESCOUADE – DEUX », les membres de l’escouade doivent :
    1. pousser la carabine dans la position à l’épaule armes avec les deux mains en guidant l’arme au creux de l’épaule avec la main gauche;
    2. en même temps, tendre les genoux dans la position du garde-à-vous.
  9. Au commandement « ESCOUADE – TROIS », les membres de l’escouade doivent ramener le bras gauche le long du corps et adopter la position du garde-à-vous.
  10. Au commandement « ESCOUADE, GARDE-À – VOUS », les trois mouvements sont combinés. On doit observer une pause réglementaire entre chacun d’eux.

DE LA POSITION À L’ÉPAULE ARMES À LA POSITION POUR L’INSPECTION PORTEZ ARMES

Figure 5-1-7 De la position à l’épaule armes à la position pour l’inspection portez armes

  1. Au commandement « EN DÉCOMPOSANT, POUR L’INSPECTION, PORTEZ ARMES, ESCOUADE –  UN », les membres de l’escouade doivent :
    1. du pied gauche, faire un demi-pas vers l’avant en gardant la tête et le corps bien droits (Figure 5-1-7);
    2. de la main droite, pousser la carabine vers l’avant en l’inclinant à 45 degrés. De la main gauche, frapper et saisir le garde-main juste devant le chargeur en tenant la bretelle dans la paume de la main gauche.
  2. Au commandement « ESCOUADE – DEUX », les membres de l’escouade doivent, de la main droite, relâcher la poignée-pistolet pour saisir la poignée d’armement entre l’index et le majeur.
  3. Au commandement « ESCOUADE – TROIS », les membres de l’escouade doivent, de la main droite :
    1. tirer les pièces mobiles vers l’arrière;
    2. remettre la poignée d’armement à sa position normale.
  4. Au commandement « ESCOUADE – QUATRE », les membres de l’escouade doivent saisir à nouveau la poignée-pistolet de la main droite, l’index contre le pontet.
  5. Au commandement « ESCOUADE – CINQ », les membres de l’escouade doivent, de la main gauche, relâcher le garde-main, s’assurer que le sélecteur de tir est à la position « S » et replacer la main gauche sur le garde-main.
  6. Au commandement « POUR L’INSPECTION, PORTEZ – ARMES », les cinq mouvements sont combinés. On doit observer la pause réglementaire entre chacun d’eux.

RELÂCHEZ LA CULASSE

  1. Au commandement « EN DÉCOMPOSANT, RELÂCHEZ LA CULASSE, ESCOUADE – UN », les membres de l’escouade doivent :
    1. retirer la main gauche du garde-main;
    2. frapper le côté du chargeur et placer le pouce sur l’arrêtoir de culasse et les autres doigts autour du chargeur.
  2. Au commandement « ESCOUADE – DEUX », les membres de l’escouade doivent enfoncer la culasse dans l’arrêtoir à l’aide du pouce gauche.
  3. Au commandement « ESCOUADE – TROIS », les membres de l’escouade doivent placer le sélecteur de tir à la position « R » avec le pouce et l’index de la main gauche.
  4. Au commandement « ESCOUADE – QUATRE », les membres de l’escouade doivent saisir à nouveau le garde-main de la main gauche.
  5. Au commandement « ESCOUADE – CINQ », les membres de l’escouade doivent appuyer sur la détente et la relâcher.
  6. Au commandement « ESCOUADE – SIX », les membres de l’escouade doivent, de la main droite, frapper le côté droit du logement du chargeur en gardant les doigts joints et tendus et, à l’aide de l’index, fermer le couvercle de la fenêtre d’éjection (Figure 4-1-14).
  7. Au commandement, « ESCOUADE – SEPT », les membres de l’escouade doivent saisir à nouveau la poignée-pistolet de la main droite, l’index se plaçant le long du pontet.
  8. Au commandement « RELÂCHEZ LA CU – LASSE », les sept mouvements sont combinés. On doit observer la pause réglementaire entre chacun d’eux.
  9. SUPPRIMÉ.

DE LA POSITION POUR L’INSPECTION PORTEZ ARMES À LA POSITION À L’ÉPAULE ARMES

Figure 5-1-8 De la position pour l’inspection portez armes à la position à l’épaule armes

  1. Au commandement « EN DÉCOMPOSANT, À L’ÉPAULE, ARMES, ESCOUADE – UN », les membres de l’escouade doivent :
    1. fléchir le genou gauche et placer les pieds à la position du garde-à-vous (Figure 5-1-8);
    2. de la main droite, amener la carabine à la position à l’épaule, armes;
    3. en même temps, de la main gauche, pousser l’arme au creux de l’épaule droite en gardant la main gauche fermée sur le garde-main;
    4. tenir l’arme à la verticale par rapport au sol.
  2. Au commandement « ESCOUADE – DEUX », les membres de l’escouade doivent :
    1. ramener le bras gauche le long du corps par le plus court chemin;
    2. pousser l’arme vers l’arrière de façon que le pouce de la main droite soit aligné sur la couture du pantalon.
  3. Au commandement « À L’ÉPAULE – ARMES », les deux mouvements sont combinés. On doit observer la pause réglementaire entre chacun d’eux.
  4. Dans un rassemblement où l’on utilise à la fois le fusil et la carabine, lorsque le commandement aux pieds armes à partir de la position pour l’inspection portez armes est donné, les militaires portant la carabine doivent demeurer immobiles (pause réglementaire) tandis que les militaires portant le fusil exécutent le premier mouvement du commandement aux pieds armes (voir le paragraphe 87 du chapitre 4). Ensuite, ceux qui portent la carabine adoptent la position à l’épaule armes.
  5. En général, lorsqu’il ne s’agit pas d’une prise d’armes, il est habituel que chaque militaire exécute individuellement les mouvements des commandements relâchez la culasse, à l’épaule armes et en place repos une fois que l’officier qui inspecte les troupes est parvenu à la deuxième file du côté gauche. Les deux derniers militaires dans le rang exécutent les mouvements ensemble. Si l’on donne le commandement au pied armes aux militaires qui portent le fusil, ceux qui portent la carabine doivent adopter la position à l’épaule armes.

DE LA POSITION AU PORT ARMES À LA POSITION À L’ÉPAULE ARMES

  1. Les mouvements sont semblables à ceux qui sont exécutés avec le fusil.
  2. Dans un rassemblement où l’on utilise à la fois le fusil et la carabine, lorsque les militaires sont à la position au port armes et qu’on donne le commandement au pied armes, les militaires portant la carabine doivent exécuter les mouvements décrits ci-dessous.
  3. Au commandement « EN DÉCOMPOSANT, AU PIED, ARMES, ESCOUADE – UN », les militaires  portant la carabine doivent, de la main gauche, pousser la carabine contre l’épaule droite.
  4. Au commandement « ESCOUADE – DEUX », ils doivent relâcher la crosse télescopique de la main droite afin de frapper et saisir la poignée-pistolet.
  5. Au commandement « ESCOUADE – TROIS », ils doivent ramener le bras gauche le long du corps et adopter la position du garde-à-vous.
  6. Au commandement « AU PIED – ARMES », les trois mouvements sont combinés. On doit observer la pause réglementaire entre chacun d’eux.

SECTION 2 EXERCICE DE PRISE D’ARMES AVEC LA CARABINE

TIR À PARTIR DE LA POSITION À L’ÉPAULE ARMES

  1. Les mouvements sont les mêmes qu’avec le fusil, sauf qu’au dernier mouvement, il faut ramener la carabine à l’épaule en procédant de la même manière que pour passer de la position pour l’inspection portez armes à la position à l’épaule armes.

TIR DE SALVES DE CARABINE AUX FUNÉRAILLES MILITAIRES

  1. Il faut procéder de la même manière qu’avec le fusil pour ce qui est du tir de salves aux funérailles militaires, en apportant les modifications indiquées ci-dessous.
  2. À la fin du service funèbre et après que le commandant du cortège a donné le commandement défilé, couvrez-vous, le commandant de la garde ou du peloton de tir doit donner les mêmes commandements que ceux qui s’appliquent à l’exercice avec le fusil, à l’exception du commandement au pied armes, qui doit être supprimé lorsque tous les militaires portent la carabine.

NOTA

Il faut observer une pause de cinq secondes entre chaque salve de fusil. Par ailleurs, répéter les comman­dements des sous-alinéas 41.b. 4), 5) et 6) de la section 2 du chap. 4 jusqu’à ce qu’on ait tiré trois coups à blanc.

DE LA POSITION À L’ÉPAULE ARMES À LA POSITION RENVERSEZ ARMES

  1. Il faut exécuter ce mouvement de la même manière qu’on le fait avec le fusil, sauf dans le cas du quatrième mouvement, qui doit être modifié de la façon suivante. Au commandement « ESCOUADE – QUATRE », les membres de l’escouade doivent relâcher le garde-main et mettre la main gauche dans le dos, de façon à saisir le canon de l’arme juste devant le guidon, le revers de la main face au sol.

FAÇON DE CHANGER L’ARME DE CÔTÉ À LA POSITION RENVERSEZ ARMES

  1. Il faut exécuter ce mouvement de la même manière qu’on le fait avec le fusil, sauf dans le cas du quatrième mouvement, qui doit être modifié de la façon suivante. Au commandement « ESCOUADE – QUATRE », les membres de l’escouade doivent placer le bras droit dans le dos, de façon à saisir le canon de l’arme avec la main droite, devant le guidon, le revers de la main face au sol.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :