Accord sur la relance sécuritaire

L’Accord sur la relance sécuritaire (ARS) est un effort fédéral de plus de 19 milliards de dollars pour aider les provinces et les territoires à relancer leur économie en toute sécurité et à rendre notre pays plus résistant à d’éventuelles augmentations de cas de COVID-19.

Cet effort financier contribuera à répondre aux principales priorités, convenues par les premiers ministres du Canada, pour la relance sécuritaire de l’économie canadienne au cours des six à huit prochains mois. Il soutiendra les mesures visant à accroître le dépistage et la recherche des contacts du virus afin de protéger les Canadiens contre une future épidémie, et il renforcera la capacité de nos systèmes de soins de santé, notamment les services destinés aux personnes ayant des problèmes de santé mentale. Il contribuera également à l’acquisition d’équipement de protection individuelle pour aider nos travailleurs essentiels et à la protection des plus vulnérables, comme nos personnes âgées.

L’accord permettra aussi de faire parvenir rapidement des fonds aux municipalités afin qu’elles puissent fournir les services essentiels sur lesquels les Canadiens comptent chaque jour, comme le transport en commun. En outre, il prévoit des mesures visant à aider les travailleurs canadiens en cette période difficile, comme la mise à disposition de services sécuritaires de garde d’enfants pour aider les parents à retourner au travail, et l’octroi d’un soutien au revenu pour les personnes qui n’ont pas de congés de maladie payés, afin que tous les Canadiens puissent rester en bonne santé.

Priorités pour la relance sécuritaire de l’économie canadienne

Le gouvernement du Canada s’efforce de faire en sorte que le pays dispose des ressources nécessaires pour relancer l’économie en toute sécurité, tout en protégeant la santé des Canadiens. En partenariat avec les provinces et les territoires, l’action fédérale se concentrera sur sept priorités pour répondre aux besoins immédiats des Canadiens au cours des six à huit prochains mois.

Dépistage, recherche de contacts et gestion des données

Afin d’aider au mieux les Canadiens si une nouvelle épidémie du virus se déclare, il est nécessaire d’engager des sommes dans le dépistage, la recherche des contacts et la gestion des données de santé publique. Le gouvernement du Canada fournira 4,28 milliards de dollars pour aider les provinces et les territoires à accroître leur capacité à effectuer des dépistages, à retracer les contacts et à diffuser les données de santé publique qui aideront à lutter contre la pandémie. L’objectif est de faire en sorte que les provinces et les territoires puissent tester jusqu’à 200 000 personnes par jour, à l’échelle nationale. Un financement et un soutien seront également fournis pour améliorer et moderniser la gestion des données dans tout le Canada, afin d’aider tous les ordres de gouvernement à coordonner leurs efforts pour contenir le virus.

Capacité du système de soins de santé

Les Canadiens comptent chaque jour sur nos services de soins de santé et sur les aides à la santé mentale. La COVID-19 a imposé un lourd fardeau à nos systèmes de soins de santé et a exercé une pression supplémentaire sur nos soins de santé mentale. Le gouvernement du Canada fournira 700 millions de dollars pour renforcer la capacité du système de soins de santé à répondre à une éventuelle augmentation des cas de COVID-19. Il fournira également 500 millions de dollars pour répondre aux besoins immédiats et combler les lacunes en matière de soutien et de protection des personnes qui éprouvent des difficultés liées à la santé mentale, à la consommation de substances ou à l’itinérance. Le gouvernement s’est engagé à assurer la sécurité et la santé des Canadiens et à fournir le soutien nécessaire en matière de soins de santé en ces temps difficiles.

Populations vulnérables

Les Canadiens qui reçoivent des soins de longue durée, des soins à domicile et des soins palliatifs sont davantage exposés à des cas plus graves de COVID-19. Alors que l’économie redémarre, il est important de maintenir les protections et les mesures de soutien aux personnes âgées, et d’apporter un soutien sanitaire et social aux autres populations vulnérables. Le gouvernement du Canada fournira 740 millions de dollars pour couvrir les coûts ponctuels des mesures de contrôle et de prévention des infections au cours des six à huit prochains mois. Il pourrait s’agir de régler les problèmes de personnel dans les établissements et services de soins de longue durée, de soins à domicile et de soins palliatifs. Le financement peut également être utilisé pour soutenir d’autres populations vulnérables.

Municipalités

Les municipalités sont en première ligne pour une relance sure de l’économie et devront mettre en place des précautions appropriées pour minimiser la propagation de la COVID-19 et gérer les espaces publics et les services essentiels, comme le transport en commun. Le gouvernement du Canada versera au plus 2 milliards de dollars pour aider les municipalités à assumer les coûts de fonctionnement liés à la COVID-19 au cours des six à huit prochains mois. Les gouvernements provinciaux et territoriaux continueront à soutenir les municipalités et verseront une contribution équivalente à l’aide fédérale au cours de cet exercice. En outre, le gouvernement du Canada engagera une somme de plus de 2,3 milliards de dollars pour égaler tout effort financier supplémentaire des provinces et des territoires en faveur du transport en commun.

Équipement de protection individuelle pour les travailleurs du secteur de la santé et les autres travailleurs

Une priorité absolue consiste à assurer la sécurité et la santé des travailleurs de la santé au Canada, et la COVID-19 a ajouté une pression importante pour ce qui est de garantir qu’il y ait suffisamment d’équipement de protection individuelle pour ces travailleurs et d’autres travailleurs essentiels. Le gouvernement du Canada et les provinces et les territoires ont engagé des sommes importantes dans ce domaine. En vue de soutenir la relance de l’économie, le gouvernement consacrera 4,5 milliards de dollars à l’achat d’équipement de protection individuelle à l’échelle nationale et versera 3 milliards de dollars aux provinces et aux territoires pour des investissements dans l’équipement de protection individuelle. Pour faciliter les futurs achats, les provinces et les territoires communiqueront régulièrement au gouvernement les données relatives à l’équipement de protection individuelle.

Garde d’enfants pour les personnes retournant au travail

À mesure qu’ils retournent progressivement au travail, pour que les parents puissent savoir que leurs enfants sont en sécurité, le gouvernement du Canada collabore avec les provinces et les territoires et veille à ce qu’il y ait suffisamment de services de garde d’enfants pendant cette période difficile. Le gouvernement fournira 625 millions de dollars pour répondre à la disponibilité réduite de places en garderie et aux besoins particuliers découlant de la pandémie.

Congé de maladie pancanadien

Pour relancer l’économie en toute sécurité, le Canada doit veiller à ce que les travailleurs ne retournent pas au travail s’ils sont atteints de la COVID-19 ou s’ils présentent des symptômes. Afin d’encourager les travailleurs à rester chez eux et à demander des conseils de santé publique s’ils présentent des symptômes, le gouvernement du Canada financera un nouveau programme temporaire de soutien au revenu, dont le coût est estimé à 1,1 milliard de dollars. Le nouveau programme viendra en aide aux travailleurs qui n’ont pas encore accès à d’autres congés de maladie payés. Là où ces congés ne sont pas encore disponibles, les provinces et les territoires établiront des congés de maladie avec protection de l’emploi, par l’entremise de règlements ou de lois, qui permettront aux travailleurs de prendre jusqu’à 10 jours de congé liés à la COVID-19.

Lettre de réponse concernant l’Accord sur la relance sécuritaire

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :