Autoriser un représentant : Avant de commencer

2. Avant de commencer

Connaître vos responsabilités

Vous avez la responsabilité de fournir vos renseignements fiscaux à votre représentant. Il aura besoin d'au moins un des renseignements suivants :

Lorsque vous autorisez un représentant, vous le laissez vous représenter en ce qui concerne vos affaires fiscales personnelles, d'entreprise, de non-résident ou de fiducie.

Les questions fiscales personnelles comprennent des sujets liés aux renseignements de votre compte personnel.

Les questions fiscales des entreprises comprennent des sujets liés aux renseignements sur vos comptes de programme. Si vous voulez autoriser un représentant pour votre entreprise canadienne, vous aurez d'abord besoin d'un numéro d'entreprise. Pour savoir s'il vous faut un numéro d'entreprise, allez à Quand vous avez besoin d'un numéro d'entreprise ou des comptes de programme de l'Agence du revenu du Canada.

Les questions fiscales des non-résidents comprennent des sujets liés à vos comptes de retenu d'impôt des non-résidents. Les numéros de ces comptes débutent par les lettres NR.

Les questions fiscales des fiducies comprennent des sujets liés aux renseignements sur vos comptes de fiducie. Ces comptes ont des numéros de compte qui débutent par la lettre T.

Vous êtes responsable de choisir le niveau d'accès de votre représentant.

Si votre représentant communique avec nous, nous lui poserons des questions afin de confirmer son identité et de vérifier qu'il est nommé en tant que représentant pour votre compte.

Il y a différentes exigences pour autoriser un représentant légal. Pour en savoir plus, allez à Représentants légaux ou à Représentant légal d'une personne décédée.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :