Déclaration de la ministre Qualtrough sur les paiements anticipés de la Prestation canadienne d’urgence

Déclaration

Le 25 novembre 2021              Ottawa (Ontario)              Emploi et Développement social Canada

La ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes en situation de handicap, l’honorable Carla Qualtrough, a fait la déclaration suivante aujourd’hui :

« Depuis le tout début de cette pandémie, le gouvernement du Canada a mis en œuvre des programmes pour protéger la santé des Canadiens et aider les entreprises à poursuivre leurs activités. Les mesures rapides et décisives que le gouvernement a prises pour offrir une aide au revenu, comme la Prestation canadienne d’urgence (PCU), ont aidé plus de huit millions de travailleurs et leur famille à tenir le coup.

Afin de fournir un soutien aux Canadiens le plus rapidement possible, le gouvernement a versé un paiement anticipé de PCU aux personnes qui ont demandé cette prestation à Service Canada au début de la pandémie. Pour bon nombre de ces personnes, ce paiement anticipé a été récupéré alors qu’elles recevaient toujours la PCU. Service Canada commencera maintenant à communiquer directement avec les personnes qui ont cessé de recevoir la PCU après leur retour au travail et avant que ce paiement anticipé ne soit récupéré.

Au cours des prochains mois, le gouvernement du Canada travaillera avec les Canadiens qui devront rembourser des sommes. Il établira avec eux des calendriers de remboursement flexibles, si nécessaire, en tenant compte de leur capacité de payer. De plus, aucune pénalité ou intérêt ne sera imposé sur les prestations d’urgence reçues en trop. Le remboursement de ces prestations ne mettra pas les Canadiens en difficulté financière. Service Canada et l’Agence du revenu du Canada (ARC) parleront avec eux des options à leur disposition. Nous sommes dans la dernière ligne droite de notre lutte contre la COVID‑19, et nous continuerons à aider les Canadiens.

Parallèlement, le gouvernement est déterminé à assurer la gérance financière de ses programmes et n’a aucune tolérance pour la fraude. Dans l’Énoncé économique de l’automne de 2020, le gouvernement avait prévu des fonds pour qu’Emploi et Développement social Canada et l’ARC augmentent leur capacité de détecter les cas de fausse déclaration, d’utilisation abusive ou de fraude liées à la PCU, et prennent des mesures à cet égard. Ce travail important se poursuit. »


Document d’information


Liens connexes

 

Personnes-ressources

Ashley Michnowski
Directrice des communications
Cabinet de la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes en situation de handicap, Carla Qualtrough
ashley.michnowski@hrsdc-rhdcc.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :