Mot de la fin

Étant donné que notre Groupe consultatif commence chacune de ses réunions hebdomadaires par une ouverture formelle, il a également fait appel à un collègue autochtone, Aronhia:nens Derek Montour, pour le guider dans une pratique de clôture à la fin des réunions, avant que nos membres ne partent chacun de leur côté. Cette pratique est devenue un rituel très apprécié nous permettant de nous quitter, après des consultations souvent longues et intenses, avec un sentiment de gratitude, de confiance et de renouveau.

Tous ceux et toutes celles qui ont lu ce rapport final ont marché avec nous pendant un court moment et vous avez joint vos esprits aux nôtres – nous aimerions donc vous proposer une brève clôture pour permettre à nos esprits de se dénouer avant que nous poursuivions chacun nos propres chemins. Pour ce faire, commençons par témoigner notre reconnaissance aux personnes qui font partie de notre vie et les saluer. Le Créateur nous les envoie toutes pour une raison ou une autre, et nous devons donc être reconnaissants pour toutes les personnes qui croisent notre chemin. Pensons à honorer et remercier toutes ces choses de la création pour lesquelles nous devons être reconnaissants : notre Terre mère; l’eau qui coule sur son dos; les poissons qui nettoient et purifient l’eau; toutes les racines qui nourrissent les plantes de nos jardins ou celles dont nous cueillons les fruits, les médicaments ou les arbres qui nous abritent; les animaux qui partagent la Terre mère avec nous; la vie des insectes et des oiseaux; les Quatre Vents et les tempêtes; la Grand-mère Lune qui régit les cycles, notre Frère le Soleil qui fait pousser toutes choses, et même les étoiles dans le ciel. Enfin, nous sommes reconnaissants au Créateur, quel qu’il soit, et nous le remercions pour le voyage que nous entreprenons. Nous lui demandons de nous donner la force de faire face à nos défis et de nous rappeler que nous devons toujours faire preuve de gratitude. Il est dit qu’un cœur rempli de gratitude a peu de place pour la colère ou la tristesse. C’est ainsi que nous clôturons notre rapport final.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :