Services internes : dépenses prévues

Description

Les Services internes comprennent ces groupes d’activités et de ressources connexes que le gouvernement fédéral considère comme étant des services à l’appui de programmes ou nécessaires pour permettre à une organisation de s’acquitter de ses obligations. Les Services internes désignent les activités et les ressources des 10 services distincts qui soutiennent l’exécution des programmes au sein de l’organisation, peu importe le modèle de prestation des Services internes d’un ministère. Ces services sont les suivants :

  • Services de gestion et de surveillance;
  • Services de communications;
  • Services juridiques;
  • Services de gestion des ressources humaines;
  • Services de gestion des finances;
  • Services de gestion de l’information;
  • Services de technologie de l’information;
  • Services de gestion des biens immobiliers;
  • Services de gestion du matériel; et
  • Services de gestion des acquisitions.

Faits saillants de la planification

Un certain nombre d'efforts et de produits livrables clés seront au centre de l'exercice 2022-2023 dans l'ensemble de la programmation des services internes. Il s'agit des 12 points suivants :

Services de gestion et de surveillance

La capacité de gestion des litiges complexes de la surveillance ministérielle des litiges continuera de fournir un soutien à l'ALFC/JUS et à tous les clients du MDN/FAC qui instruisent les clients dans la progression des divers recours collectifs en cours et émergents en cours de négociation ou de mise en œuvre dans l'ensemble du Ministère, dans le but d'assurer le respect de toutes les exigences. . Ce soutien couvre tout le spectre du cycle des litiges et contribuera à la gestion interministérielle et à l'approche des stratégies de litige en milieu de travail. En permettant la coordination holistique et le signalement de ces recours collectifs, y compris ceux qui se rapportent au harcèlement et à la discrimination au travail tels que le recours collectif contre l'inconduite sexuelle des FAC/MDN, ceux qui se rapportent à l'indemnisation et aux avantages sociaux et celui qui se rapporte aux eaux souterraines contaminées, le Ministère répondra aux obligations légales et morales liées à ces ordonnances et à d'autres accords de règlement et gérera de manière appropriée les risques associés.

Services d'examen

Afin de faire progresser les priorités de l'entreprise et de remplir les responsabilités essentielles, des évaluations indépendantes, des audits, des analyses de conflits d'intérêts et des enquêtes administratives, y compris la divulgation d'actes répréhensibles en vertu de la Loi sur la protection des fonctionnaires divulgateurs d'actes répréhensibles continueront d'être menées au sein du Ministère pour fournir une assurance sur l'efficience, l'efficacité et l'économie des opérations. Pour faciliter la prise de décision, les activités d'assurance donneront la priorité à la diversité et à l'inclusion, à la conduite et à la culture professionnelles et à la prestation de la politique de défense du Canada, Protection, Sécurité, Engament (PSE).

Sécurité

Le traitement rapide et efficace des autorisations de sécurité à l'appui des opérations demeure la priorité absolue du Directeur général - Sécurité de la défense (DGSD). Il se fera le champion des efforts visant à déterminer les risques de sécurité grâce à l'exécution du programme de sécurité du MDN, permettant au MDN et aux FAC de prendre des décisions fondées sur des données probantes en matière de risques de sécurité qui appuient l'exécution du programme des services de défense. Il mettra en œuvre le nouveau plan de sécurité ministériel (PSM) 2021-2024, axé sur une gestion positive des risques de sécurité stratégiques et leurs plans de traitement des risques associés, en meilleure harmonisation avec la gestion des risques d'entreprise. Le DGSD continuera de moderniser les pratiques opérationnelles pour améliorer le programme de sécurité du MDN, en tenant compte des changements fondamentaux apportés par la pandémie de la COVID-19. Il continuera de dynamiser et de mettre en œuvre le programme mis à jour de gestion de la continuité des activités, en se concentrant sur la conduite délibérée et efficace d'analyses fédérées de l'impact sur les activités au niveau ministériel, en tirant parti des solutions automatisées.

Services de communications

Le MDN et les FAC utilisent de multiples formats et canaux – numériques et traditionnels – pour communiquer et dialoguer avec les Canadiens au sujet du travail que l'Équipe de la Défense accomplit en leur nom. Des renseignements clairs et précis aident à montrer comment les investissements dans la défense non seulement assurent la sécurité du Canada et des Canadiens, mais créent également des emplois et la croissance économique dans nos collectivités. La transparence, l'inclusivité et la responsabilisation dans la communication sont essentielles pour améliorer la compréhension du public des priorités de défense du Canada et pour établir et maintenir la confiance entre les Canadiens et l'institution de la Défense. 

Au cours de l'exercice 2022-2023, les efforts de communication continueront d'appuyer les priorités de la Défense, notamment :

  • Protection, Sécurité, Engagement La politique de défense du Canada – y compris des campagnes publicitaires et un soutien marketing pour les efforts de recrutement des CAF;
  • Conduite et culture professionnelles - en s'assurant que l'importance et la gravité de l'inconduite systémique sont comprises, ainsi que la façon dont elle est traitée au MDN et dans les FAC, y compris le réalignement des politiques, des programmes et des responsabilités qui traitent de l'inconduite;
  • Diversité et inclusion - en démontrant des progrès tangibles et mesurables vers la création d'une main-d'œuvre représentative et diversifiée à tous les niveaux de l'organisation grâce au recrutement de personnes de races, d'ethnies et de nationalités diverses; identité autochtone; orientation sexuelle et identité de genre; et statut d'invalidité;
  • Reconstitution des FAC – en priorisant les efforts et les ressources sur les personnes et la culture, la préparation et la modernisation; et
  • Améliorer les communications opérationnelles et institutionnelles - en développant des praticiens des affaires publiques à tous les niveaux; établir une nouvelle direction pour l'engagement des médias sociaux; et renforcer la gestion de l'information et l'utilisation de l'analyse pour améliorer la prise de décision en matière d'affaires publiques.

Services de gestion des ressources humaines
L'objectif pour l'exercice 2022-2023 sera de veiller à ce que l'expérience des employés continue d'être une priorité et d'être soutenue par une saine gestion des personnes et le modèle d'affaires des ressources humaines (RH) de la fonction publique. Dans le contexte de la COVID-19, assurer la sécurité, la santé et le bien-être de nos employés est au cœur de notre programme.

La COVID-19 a souligné l'importance d'une main-d'œuvre de la fonction publique suffisamment agile, réactive et résiliente pour répondre aux incertitudes futures et s'assurer que l'Équipe de la Défense, y compris les FAC, est soutenue. Fournir des services pour soutenir notre effectif en ces temps sans précédent est essentiel pour assurer la continuité des services fournis par l'effectif de la fonction publique. Recenser les futurs besoins en main-d'œuvre de la fonction publique de l'Équipe de la Défense et élaborer des stratégies pour obtenir la main-d'œuvre nécessaire pour permettre Protection, Sécurité, Engagement seront essentiels au succès du Ministère.

Les RH de la fonction publique continueront de moderniser leurs outils et processus grâce à des initiatives RH numériques et à l'utilisation accrue des données et de l'analyse, ce qui permettra des RH meilleures, plus intelligentes et plus rapides et allégera les charges administratives des RH pour créer l'espace nécessaire à une bonne gestion des personnes. Nos employés de la fonction publique et nos gestionnaires militaires de fonctionnaires auront un accès accru à un soutien RH direct qui offre une excellente expérience utilisateur et des solutions adaptées à leurs besoins spécifiques.

L'expérience des employés sera surveillée au moyen du Sondage auprès des fonctionnaires fédéraux, tout comme le rendement des programmes axés sur les employés, y compris le Plan d'action pour la diversité et l'inclusion des civils. À l'avenir, nous améliorerons la compréhension de l'avenir du travail du MDN grâce à l'analyse interactive de la main-d'œuvre, à l'intelligence d'affaires des RH et à la réflexion sur l'avenir pour des informations et une prise de décision éclairées sur la main-d'œuvre.

Au cours de l'exercice 2022-2023, le Ministère s'appuiera sur les progrès déjà réalisés et continuera de réduire l'arriéré des dossiers de paye, dans le but ultime d'assurer une paye exacte et en temps opportun. Pour y parvenir, l'équipe de rémunération du MDN continuera de concevoir, de développer et de mettre en œuvre des services personnalisés centrés sur le client pour soutenir les employés et les gestionnaires. La philosophie de conception des services consistera à donner la priorité au client, à instaurer la confiance et à fournir d'excellents services qui conduisent à des résultats positifs en matière de rémunération.
Des événements ont mis le racisme systémique et la discrimination au premier plan à travers le monde. L’Équipe de la Défense reconnaît l’urgence du besoin d’examiner et de définir des mesures permettant de combattre et éliminer le racisme et la discrimination. La diversité et l'inclusion sont des priorités de longue date au MDN, et les RH civiles continueront de s'associer aux intervenants de soutien pour examiner et ajuster les politiques et les processus actuels des RH afin de cerner les obstacles et la discrimination systémique, appliquer l'ACS Plus à toutes les nouvelles politiques des RH, développer des ressources et des outils pour les employés et les gestionnaires, et promouvoir la sensibilisation culturelle, le racisme, la discrimination et les possibilités d'apprentissage liées au harcèlement pour les employés de la fonction publique. Cela inclut la poursuite de la mise en œuvre du plan d'action pour atteindre les objectifs définis dans la Directive visant à accroître la diversité et l'inclusion sur le lieu de travail.

La mise en œuvre du Projet de loi C-65 et les changements apportés à la définition de la violence et du harcèlement nécessitent un programme cohérent et complet sur le harcèlement et la violence au travail. Bien que nous reconnaissions la nature de leur travail, notez que les efforts du Chef – Conduite professionnelle et culture sont primordiaux dans tout le Ministère; de plus amples renseignements se trouvent sous Responsabilité essentielle 3 – Équipe de la Défense où leur impact reflète leur intention ainsi que d'autres efforts de l'Équipe de la Défense.

Services de gestion des finances

La politique de défense du Canada, Protection, Sécurité, Engagement (PSE) a établi une marche à suivre détaillée pour les besoins actuels et futurs des Forces armées canadiennes (FAC) et du ministère de la Défense nationale (MDN). Le travail se poursuit dans l'ensemble de la Défense pour mettre en œuvre la politique de plusieurs milliards de dollars sur 20 ans, et la communauté financière du MDN et des FAC continue de surveiller la mise en œuvre de la politique de défense du Canada grâce à la saine gestion continue des ressources. La politique de défense du Canada s'engage à faire preuve d'une plus grande ouverture quant à la manière dont les investissements de la Défense sont gérés, afin de s'assurer que les ressources supplémentaires fournies permettront d'atteindre les résultats escomptés. Une transparence accrue par la diffusion régulière de rapports sur les investissements importants viendra rehausser la confiance des Canadiennes et des Canadiens quant au fait que leurs impôts sont dépensés de manière judicieuse et que les membres des Forces armées canadiennes disposent des outils et des ressources dont ils ont besoin pour exercer leurs métiers.

En tant que chef de file transformationnel dans la planification et les pratiques de gestion financière, le MDN et les FAC cherchent régulièrement à transformer et à moderniser les systèmes et les processus. Au cours de l'exercice 2022-2023, le Ministère continuera de mieux faire connaître les obligations en matière de gestion financière et les processus opérationnels, et continuera également de rationaliser et d'automatiser les processus opérationnels en tirant parti de la technologie et en créant des gains d'efficacité. Poussés par la responsabilisation budgétaire et l'obtention de résultats au nom de tous les Canadiens, l'exactitude des données et l'analyse fondée sur des données probantes dirigent la fonction efficace de gestion des ressources au MDN et aux FAC.

Services de gestion de l’information

Le Ministère continuera d'appuyer les priorités du gouvernement du Canada en matière de gestion de l'information et des données qui figurent dans la Politique sur les services et le numérique du Conseil du Trésor, en plus de continuer d'appuyer la Directive sur le gouvernement ouvert du Conseil du Trésor. Conformément à l'évolution de l'orientation stratégique, aux technologies émergentes et à la mise en œuvre de Défense 365 pour soutenir une main-d'œuvre distante et mobile, le ministère se concentrera sur l'activation des opérations du MDN et des FAC en tirant parti de Défense 365 pour fournir une plateforme infonuagique centralisée et unifiée où l'information peut être gérée et accessible de n'importe où, n'importe quand pour faire progresser les capacités de prise de décision.

Gestion des services

Afin de progresser et de répondre aux exigences de la Politique sur les services et le numérique, le Ministère continuera de faire évoluer la conception et la prestation de nos services axés sur le client pour les services externes aux Canadiens. Nous chercherons des moyens de continuer à intégrer des mécanismes de rétroaction des clients, à faire évoluer nos services en ligne de bout en bout, à faire évoluer nos normes de service et à fournir des instantanés des services ministériels et des données connexes grâce à notre inventaire des services. Au cours de l'exercice 2022-2023, le Ministère effectuera ce qui suit :

  • Élaborer et communiquer une stratégie de gestion des services pour promouvoir une approche intégrée et cohérente de la gestion des services dans l'ensemble du Ministère; et
  • Saisir et soutenir l'amélioration des services, une évolution vers une prestation de services numériques de bout en bout et une approche centrée sur le client.

Gestion des données

Le MDN et les FAC continueront d'accorder la priorité à la gestion, à la gouvernance et à l'analyse des données électroniques dans l'ensemble du Ministère afin d'exécuter les initiatives de la politique de défense visant à accroître l'avantage stratégique de nos opérations des FAC et à améliorer la gestion des activités de la Défense.

Au cours de l'exercice 2022-2023, le Ministère effectuera ce qui suit :

  • Continuer à renforcer notre capacité de gestion des données à l'échelle de l'entreprise, conformément aux directives de la Politique sur les services et le numérique, du Secrétariat du Conseil du Trésor (SCT) et conformément à la Stratégie relative aux données du MDN et des FAC;
  • Agir sur le plan de mise en œuvre de la stratégie relative aux données et suivre ses progrès;
  • Poursuivre le développement des huit capacités de données de base définies dans la Directive sur les capacités de données de base du MDN et des FAC;
  • Saisir et gérer les données relatives à la conduite à l'appui de l'élaboration d'un plan d'amélioration de la culture de la Défense conformément à la Directive d'initiation CDS/DM pour la conduite et la culture professionnelles;
  • Développer des processus et des outils analytiques pour nous permettre de connecter les données à travers l'entreprise de la Défense, avec d'autres organismes nationaux, et avec nos alliés et partenaires;
  • Promouvoir activement une culture qui reconnaît la valeur des données en tant qu'atout, renforcer la littératie en matière de données et développer des compétences analytiques à tous les niveaux de l'Équipe de la Défense conformément à l'analytique au MDN et dans les FAC : Vision et principes directeurs;
  • Tirer parti de la gestion des données et de l'innovation axée sur les données pour rendre plus matures les rapports d'information sur le rendement en temps réel conformément à l'orientation et aux directives du SCT;
  • Gérer les données en tant qu'actif stratégique en faisant mûrir leur qualité, leur étendue, leur accessibilité et leur actualité pour soutenir la prise de décision et les opérations;
  • Jeter les bases d'une stratégie d'IA, coordonner les initiatives existantes et tirer parti des avenues prometteuses pour positionner le Canada comme chef de file dans le domaine; et
  • Fournir des conseils sur les exigences de gestion et d'accès aux données stockées dans les systèmes de technologie de l'information pour s'assurer qu'elles sont sécurisées et fiables.

Modernisation de l'entreprise numérique

Les progrès rapides de la gestion et de la technologie de l'information permettront au Ministère d'utiliser des pratiques commerciales modernes pour améliorer nos processus et les activités de la Défense en général. Au cours de l'EF 2022-2023, le MDN et les FAC renforceront la capacité de modernisation de l'entreprise numérique, ce qui :

  • Lancera des projets de transformation qui mettent à jour et améliorent les processus et les politiques commerciales dans l'ensemble de l'entreprise de la Défense, en tirant parti des mises à niveau logicielles innovantes pour améliorer les renseignements opérationnels et les flux de décision;
  • Établira une architecture d'entreprise numérique dédiée à fournir une vue d'entreprise des capacités numériques et des capacités liées à la transformation de l'activité de la Défense à court, moyen et long termes. Ce faisant, cela assurera que l'élaboration de nouveaux processus, politiques et pratiques opérationnels est harmonisée avec les objectifs de modernisation et la stratégie de transformation numérique du GC;
  • Améliorera les résultats (et les rapports sur) les initiatives de la politique de défense qui nécessitent un meilleur partage des données et une intégration accrue;
  • Augmentera l'efficacité et l'uniformité de la gestion des ressources opérationnelles;
  • Contribuera au développement futur des forces;
  • Augmentera la confiance et la fiabilité en ce qui concerne les données et l’information; et
  • Permettra la mise en place d’une main-d’œuvre et d’un milieu de travail modernes. 

Services de technologie de l’information

Le Ministère continuera de perfectionner sa pratique d'architecture d'entreprise et, par conséquent, améliorera l'harmonisation et la surveillance des solutions techniques au sein du MDN et des FAC. Le Ministère travaillera en étroite collaboration avec le SCT pour s'assurer que le ministère est aligné sur les directives et les normes de GI/TI du GC, telles que les Directive sur les services et le numérique et les examens du Comité d'examen de l'architecture d'entreprise du GC.

Le MDN et les FAC continueront de maintenir et d'évaluer ses investissements en GI/TI dans leur programme de Gestion du portefeuille d'applications pour garantir la capture de données d'application et d'entreprise de qualité. Cela permettra au MDN/FAC de mieux gérer nos investissements en GI/TI et à nos partenaires de fournir les services de soutien nécessaires.

Haut de page

Principaux risques ministériels

Gestion des TI  –Il y a un risque que le MDN et les FAC puissent avoir de la difficulté à maintenir leurs capacités de technologie de l’information au niveau approprié pour appuyer les opérations.

Le risque ci-dessus peut affecter la capacité du ministère à atteindre les résultats ministériels de cette responsabilité essentielle des services internes.

Étant donné que le Cadre ministériel des résultats du ministère de la Défense reflète une chaîne de livraison allant de la conception des forces armées requises à leur développement, puis à l'exécution des opérations, en passant par la mise sur pied des forces, les activités visant à atténuer les risques de la responsabilité essentielle des Services internes peuvent également être trouvées dans d'autres responsabilités essentielles qui fournissent des éléments constitutifs permettant d’obtenir les résultats Services internes.

Dépenses budgétaires prévues pour les Services internes

Dépenses budgétaires 2022-2023 (comme indiqué dans le Budget principal) Dépenses
prévues 2022-2023
Dépenses
prévues 2023-2024
Dépenses
prévues 2024-2025
1 220 365 624 1 220 365 624 875 321 829 888 996 604

Ressources humaines prévues pour les Services internes

Nombre d’équivalents temps plein prévus 2022-2023 
Nombre d’équivalents temps plein prévus 2023-2024 Nombre d’équivalents temps plein prévus 2024-2025
4 284 4 277 4 296

Haut de page

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :