Jour du Souvenir | 15. Salut militaire

RÉFÉRENCE :

A-PD-201-000/PT-000 Manuel de l’exercice et du cérémonial des Forces armées canadiennes, Chapitre 1, Section 2, Paragraphe 26

  1. Funérailles, cérémonies du souvenir et services commémoratifs On doit saluer pendant le « Dernier appel » et pendant le « Réveil » au cours des funérailles, des cérémonies du souvenir et des services commémoratifs. (On ordonnera un salut royal ou un salut général, s’il y a lieu.) On rend les honneurs de la façon suivante :
    1. Tous les militaires qui ne font pas partie d’un groupe de militaires saluent.
    2. Les groupes de militaires reçoivent l’ordre de se tenir au garde-à-vous et tous les officiers saluent.
    3. La garde d’honneur aux funérailles présente les armes; tandis que l’escorte garde l’arme au pied, les officiers qui en font partie saluent de la main. Dans ce cas, ils continuent de saluer pendant la brève période de silence (pause de 10 secondes) entre le « Dernier appel » et le « Réveil ».
    4. Au cours des services commémoratifs, p. ex. le jour du Souvenir, les saluts commencent à la première note de chaque appel et se terminent à la dernière, sauf en ce qui concerne les saluts avec armes, qui doivent se poursuivre au cours de la période de silence entre le « Dernier appel » et le « Réveil ».
    5. Dans les établissements de défense, tous les véhicules devront s’arrêter et les personnes transportées devront descendre afin de rendre les honneurs.

NOTA

L’intervalle entre les appels doit être de 10 secondes dans le cas des funérailles, de 1 minute dans celui des cérémonies du souvenir et de 2 minutes dans celui des services commémoratifs.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :