APECA 2021 : Bâtir une économie de l’Atlantique plus résiliente, innovante et inclusive en cette année de relance

Communiqué de presse

L’APECA a mis en œuvre des initiatives d’aide face à la COVID-19, un soutien ciblé pour permettre à la région de continuer à avancer sur la voie de la relance économique.

Le 12 janvier 2022 · Moncton (Nouveau-Brunswick) · Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA)

Tout au long de 2021, l’APECA est restée concentrée sur l’engagement du gouvernement du Canada à lutter contre la COVID-19 et à ses impacts sur l’économie, en fournissant un soutien sectoriel ciblé pour aider la région à se rétablir et à reconstruire une économie plus résiliente et inclusive pour tous les Canadiens de l’Atlantique.

Protéger les emplois, renforcer les secteurs clés

Aujourd’hui, l’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre des Langues officielles et ministre responsable de l’APECA, a donné un aperçu des effets des investissements de l’Agence en 2021.

« Depuis janvier 2021, l’APECA a versé au-delà de 314 millions de dollars en soutien, aidant plus de 1 000 organismes et entreprises et créant plus de 1 000 nouveaux emplois au Canada atlantique », a déclaré la ministre Petitpas Taylor. « Ces investissements ont également contribué à protéger plus de 5 000 emplois dans notre région ».

Ces contributions comprenaient près de 96 millions de dollars de soutien axé sur la lutte contre la COVID-19 par l’intermédiaire d’initiatives d’aide d’urgence comme le Fonds d’aide et de relance régionale (FARR), le Fonds canadien pour la stabilisation des produits de la mer (FCSPM) et l’Initiative du transport aérien régional (ITAR).

Dans le budget de 2021, le gouvernement du Canada s’est engagé à aider le Canada atlantique à se positionner en vue d’une reprise robuste et d’une croissance à long terme. Au 31 décembre 2021, l’APECA avait engagé un total de près de 44 millions de dollars par l’entremise du Fonds canadien de revitalisation des communautés (FCRC), du Fonds pour l’emploi et la croissance, et de l’Initiative de relance régionale de l’aérospatiale (IRRA) aux demandeurs admissibles. L’APECA soutient également le secteur touristique du Canada atlantique, durement touché, grâce au Fonds d’aide au tourisme, qui comprend une allocation tout particulièrement consacrée aux initiatives et aux projets de tourisme autochtones.

Tout au long de l’année 2021, l’APECA a appuyé près de 365 organismes et entreprises touristiques, protégeant ainsi plus de 3 000 emplois liés au tourisme et créant 169 nouveaux emplois touristiques dans toute la région.

Grâce à son ensemble de programmes courants, l’APECA a également fourni plus de 174 millions de dollars à des entreprises et organisations de l'Atlantique, stimulant la croissance économique et s’appuyant sur les atouts concurrentiels de la région dans des secteurs prioritaires comme l’automatisation et la numérisation, l’alimentation et les boissons, l’océan, la croissance propre et l’économie en démarrage.

Faire croître une économie inclusive

Les investissements de l’APECA reflètent également l’engagement du gouvernement du Canada à faire croître une économie plus inclusive et un avenir plus solide pour tous les Canadiens. Grâce à l’ensemble des programmes et des initiatives de l’Agence en 2021, l’APECA a fourni près de 10 millions de dollars pour soutenir des projets autochtones, plus de 19 millions de dollars pour des projets dirigés par des femmes, 66 millions de dollars pour des projets axés sur les jeunes et plus de 5 millions de dollars par l’intermédiaire du Programme pour l’entrepreneuriat des communautés noires.

Dans les provinces

Les investissements stratégiques effectués par l’Agence aident chacune des provinces de l’Atlantique à répondre à des besoins et à des défis uniques, tout en développant des économies locales plus fortes, plus durables et plus inclusives.

Au Nouveau-Brunswick, l’APECA a investi un montant total de plus de 74 millions de dollars dans 281 projets dans tous les secteurs, ce qui a permis de protéger 1 227 emplois et de créer 294 nouveaux emplois.

Dans toute la province, l’APECA a aidé les entreprises à adopter des technologies et des processus numériques en soutenant le projet CollabHub, une plateforme en ligne qui aide les PME à s’engager dans l’écosystème numérique de la province. En outre, l’APECA a continué d’appuyer le Conseil économique du Nouveau-Brunswick Inc, avec des projets visant à favoriser la croissance et la rétention de la main-d’œuvre francophone, à aider les entreprises francophones à améliorer leur productivité et à offrir des services aux entreprises aux femmes des communautés francophones minoritaires.

En 2021, au Nouveau-Brunswick, l’APECA a également soutenu :

  • Wabanaki Maple (en anglais selement), une entreprise à 100 p. 100 autochtone et détenue par une femme, pour atténuer les effets de la COVID-19 et étendre sa présence en ligne ainsi que son installation de production.
  • Le Conseil multiculturel du Nouveau-Brunswick, pour aider à éliminer les obstacles à la pleine participation des nouveaux arrivants à l’économie.
  • McGraw Seafood (en anglais selement), une entreprise détenue à 100 p. 100 par la Première Nation Elsipogtog, pour la construction d’une nouvelle usine, la mise en œuvre des mesures de sécurité anti-COVID-19 et l’atténuation des effets de la pandémie.

À Terre-Neuve-et-Labrador, l’APECA a investi un montant total de plus de 98 millions de dollars dans 380 projets dans toute la province, ce qui a permis de protéger 2 269 emplois et de créer 364 nouveaux emplois.

Dans toute la province, l’APECA a investi dans l’écosystème de l’innovation, contribuant ainsi à la croissance du secteur technologique dynamique de Terre-Neuve-et-Labrador, qui comprend des entreprises en démarrage dans les domaines de la santé, des finances, des océans et de l’économie verte. Les projets comprenaient un soutien à Genesis (en anglais selement), au Memorial Centre for Entrepreneurship (en anglais selement), au Ocean Startup Project (en anglais selement), et au Bounce Health Innovation (en anglais selement).

En 2021, à Terre-Neuve-et-Labrador, l’APECA a également apporté son soutien à :

  • techNL (en anglais selement), pour aider 395 entreprises à acquérir de nouvelles technologies et capacités numériques, ce qui leur a permis de pivoter pour générer des ventes en ligne pendant et au-delà de la pandémie.
  • La Innu Nation, pour maintenir le fonctionnement de l’Innu Business Development Centre, qui aide les entreprises à tirer parti des possibilités offertes par les projets d’exploitation des ressources au Labrador.
  • L’Association for New Canadians (en anglais selement), pour sensibiliser, aider et encadrer les résidents temporaires de Terre-Neuve-et-Labrador sur la voie de la résidence permanente.

En Nouvelle-Écosse, l’APECA a investi un montant total de plus de 82 millions de dollars dans 427 projets dans toute la province, ce qui a permis de protéger 1 746 emplois et de créer plus de 477 nouveaux emplois.

Cela comprend le soutien au secteur dynamique des sciences de la vie de la province, en investissant notamment dans un nouveau centre de biotraitement au Verschuren Centre (en anglais selement), à Sydney, ainsi qu’en continuant à appuyer les entreprises de technologie médicale innovantes autour de Halifax.

En 2021, en Nouvelle-Écosse, les investissements de l’APECA ont également permis de soutenir :

  • La Restaurant Association of Nova Scotia (en anglais selement), pour aider ses membres qui mettaient en œuvre les consignes de distanciation physique et d’autres mesures de sécurité pendant la pandémie.
  • La Downtown Halifax Business Commission (en anglais selement), pour fournir des services de commerce électronique afin d’aider ses entreprises membres à continuer leurs opérations pendant la pandémie.
  • La Black Business Initiative (en anglais selement), par l’intermédiaire du Fonds national de l’écosystème du Programme pour l’entrepreneuriat des communautés noires, pour qu’elle puisse élargir et améliorer ses offres de programmes avec des partenaires de prestation dans les autres provinces de l’Atlantique.

À l’Île-du-Prince-Édouard, l’APECA a investi un montant total de plus de 48 millions de dollars dans 187 projets dans toute la province, ce qui a permis de protéger plus de 222 emplois et de créer 105 nouveaux emplois.

Dans toute la province, les investissements de l’APECA ont aidé les entreprises, les établissements d’enseignement postsecondaire et les organisations non gouvernementales à s’adapter à l’évolution rapide de la COVID-19 et à se mettre sur la voie d’une croissance durable. Ces investissements ont permis d’établir de nouveaux centres d’excellence et de faire croître ceux qui existaient déjà, afin d’établir des liens entre l’industrie et la recherche innovante, de faire progresser les capacités techniques des PME et de créer de nouveaux débouchés pour le tourisme. Le soutien des programmes de l’APECA a continué de se concentrer sur les priorités de la main-d’œuvre, de la numérisation, des technologies propres et du développement économique autochtone grâce à divers projets.

En 2021, à l’Île-du-Prince-Édouard, l’APECA a également apporté son aide à :

  • La PEI Business Women’s Association (en anglais selement), pour soutenir l’entrepreneuriat et l’exploration de carrière dans les domaines des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques chez les jeunes filles de la 10e à la 12e année par l’intermédiaire du programme pilote Techsploration.
  • Les associations touristiques régionales, pour inciter leurs membres à élaborer de nouveaux produits grâce au Tourism Ignition Fund.
  • La Epekwitk Assembly of Councils (en anglais seulement), pour l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan stratégique visant à exploiter les possibilités économiques offertes aux entreprises appartenant aux Mi’kmaq.

Le gouvernement du Canada s’engage à s’appuyer sur le travail fructueux réalisé par l’APECA en 2021 pour accélérer la relance et la croissance de l’économie du Canada atlantique, renforcer les collectivités, les entreprises et les secteurs locaux et assurer un avenir plus durable et inclusif pour tous les Canadiens.

Citations

« Tout au long de 2021, les Canadiens de l’Atlantique ont continué à faire preuve d’une résilience et d’une ingéniosité incroyables pour surmonter les défis créés par la pandémie de la COVID-19. Par l’entremise de l’APECA, nous sommes déterminés à faire en sorte que nos entreprises, nos organisations et nos collectivités disposent du soutien et des ressources dont elles ont besoin pour s’adapter, croître et prospérer pendant que nous rebâtissons en mieux. »

– L’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre des Langues officielles et ministre responsable de l’APECA

Faits en bref

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Marianne Blondin
Attachée de presse
Bureau de la ministre des Langues officielles et de
l’Agence de promotion économique du Canada atlantique
Marianne.Blondin@acoa-apeca.gc.ca

Relations avec les médias
Agence de promotion économique du Canada atlantique
mediaroom-salledesmedias@acoa-apeca.gc.ca  

Restez branchés
Suivez l’APECA sur Facebook, Twitter, LinkedIn et Instagram.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :