Groupe des acides carboxyliques – fiche d’information

Sur cette page

Aperçu

  • Le gouvernement du Canada a réalisé une évaluation scientifique appelée évaluation préalable des risques pour examiner les effets nocifs que quatre substances du groupe des acides carboxyliques pourraient avoir sur les Canadiens et l’environnement.
  • Selon la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999) [LCPE (1999)], les risques que pose une substance sont déterminés à la fois à partir de ses propriétés dangereuses intrinsèques (c.-à-d. le risque qu’elle ait des effets nocifs sur la santé humaine ou l’environnement) et du niveau auquel les humains et l’environnement y sont exposés. Ainsi, une substance peut avoir des propriétés dangereuses mais, selon le niveau d’exposition, ne poser qu’un faible risque pour la santé humaine ou l’environnement.
  • Les dangers pour l’environnement et les potentiels d’exposition associés à ces quatre substances ont été classés à l’aide de la classification des risques écologiques des substances organiques.
  • Au terme de l’évaluation préalable, il fut conclu qu’aucune des quatre substances du groupe des acides carboxyliques n’a d’effets nocifs sur la santé humaine ou l’environnement aux niveaux actuels d’exposition.

À propos de ces substances

  • L’évaluation préalable portait sur quatre substances désignées collectivement sous le Plan de gestion des produits chimiques le groupe des acides carboxyliques. Ces substances sont généralement appelées acide propionique, acide butyrique, acide nonanoïque et acide oxalique.
  • Selon les renseignements collectés par le gouvernement, au Canada, on utilise à des fins commerciales ces substances dans un certain nombre d’applications, notamment comme additif, dans les matières plastiques et le caoutchouc, dans les procédés de fabrication industrielle, les lubrifiants, les solvants et les produits agricoles autres que les pesticides. Toutes les quatre sont des formulants de pesticide approuvés pour la préparation de produits antiparasitaires au Canada.
  • Les quatre substances de ce groupe sont des composés naturellement présents dans l’environnement et se trouvent dans un grand éventail d’aliments (par exemple, fruits, légumes, viandes et produits laitiers). L’acide propionique est un additif alimentaire dont l’utilisation comme agent de conservation est approuvée au Canada, tandis que l’acide propionique, l’acide butyrique et l’acide nonanoïque peuvent être employés au Canada comme agents aromatisants.
  • L’acide propionique, l’acide nonanoïque et l’acide oxalique pourraient être utilisés dans la fabrication de certains matériaux d’emballage alimentaires. L’acide nonanoïque et l’acide oxalique pourraient entrer dans la composition d’agents assainissants et de nettoyants destinés aux établissements de transformation des aliments.
  • L’acide nonanoïque sert également à la préparation de cosmétiques, et l’acide nonanoïque et l’acide oxalique sont utilisés comme ingrédients dans d’autres produits de consommation. Les quatre substances de ce groupe peuvent entrer dans la composition des produits de santé naturels.

Exposition des humains et de l’environnement

  • Les Canadiens peuvent être exposés à ces substances par la présence naturelle de ces acides dans l’environnement, par exemple dans l’air et les aliments.
  • Les Canadiens peuvent être exposés à l’acide nonanoïque présent dans certains produits cosmétiques (ombres à paupières) et dans un produit désinfectant liquide, mais ils peuvent être exposés à certaines de ces substances (c.-à-d., celles qui sont présentes dans des produits homologués) par l’utilisation de certains produits de santé naturels.
  • Les végétaux qui contiennent naturellement de l’acide oxalique constituent la principale source d’exposition alimentaire à cette substance. Les Canadiens peuvent également y être exposés lorsque la substance est utilisée comme ingrédient dans les produits de nettoyage destinés aux consommateurs.
  • D’après la classification du risque écologique des substances organiques, le potentiel d’exposition de l’environnement à l’acide butyrique, de l’acide nonanoïque et de l’acide oxalique est faible. On a toutefois déterminé que l’acide propionique a un fort potentiel d’exposition pour l’environnement, compte tenu des quantités déclarées au gouvernement dans des enquêtes récentes et de son potentiel de transport à grande distance.

Effets principaux (dangers) sur la santé et l’environnement

  • Pour déterminer les effets préoccupants pour la santé humaine, on a étudié les rapports d’autres pays sur ces substances.
  • L’acide propionique et l’acide butyrique ont été évalués par le Programme d’évaluation coopérative des produits chimiques de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE). Les SIDS (Screening Information Data Set) et les SIAR (SIDS Initial Assessment Report) sont disponibles.
  • L’acide propionique a également été évalué par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) et l’acide nonanoïque a été évalué par l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA). On a employé ces évaluations pour alimenter la présente évaluation préalable.
  • Compte tenu de ces évaluations internationales, l’acide propionique, l’acide butyrique et l’acide nonanoïque sont considérés comme ayant un faible potentiel de danger pour la santé humaine.
  • Les données disponibles indiquent que l’acide oxalique peut avoir des effets sur le système reproducteur. Ces effets ont été considérés comme les effets importants ou « critiques » utilisés pour la caractérisation du risque pour la santé humaine dans l’évaluation de cette substance.
  • D’après la Classification du risque écologique des substances organiques, les quatre substances du groupe sont considérées comme ayant un faible potentiel d’effets nocifs sur l’environnement.

Résultats de l’évaluation des risques

  • Compte tenu des informations présentées dans l’évaluation préalable, l’acide propionique, l’acide butyrique et l’acide nonanoïque sont considérés être des substances dont le caractère dangereux est faible et, donc posant un risque faible à la santé humaine.
  • Selon les résultats de la classification du risque écologique des substances organiques, il est peu probable que ces quatre substances soient nocives pour l’environnement. La comparaison entre les concentrations d’acide oxalique auxquels les Canadiens pourraient être exposés et des niveaux associés à des effets sur la santé indique que cette substance aussi pose un faible risque pour la santé humaine.
  • Selon les résultats de la classification du risque écologique des substances organiques, il est peu probable que ces quatre substances soient nocives pour l’environnement.
  • Le gouvernement a publié l’Évaluation préalable finale des substances du groupe des acides carboxyliques le 9 mars 2019.

Conclusions de l’évaluation préalable

  • Par suite de cette évaluation, le gouvernement conclut que l’acide propionique, l’acide butyrique, l’acide nonanoïque et l’acide oxalique n’étaient pas nocifs pour la santé humaine aux niveaux d’exposition actuels.
  • Le gouvernement a également conclu que ces quatre substances ne pénètrent pas dans l’environnement en une quantité de nature à lui être nocives.

Renseignements connexes

  • Ces substances peuvent être présentes dans certains produits offerts aux consommateurs. Les Canadiens doivent suivre les mises en garde et les instructions en matière de sécurité indiquées des étiquettes des produits et les éliminer les produits de manière responsable. Les Canadiens doivent suivre les mises en garde et les instructions en matière de sécurité des étiquettes que portent les produits et éliminer les produits de manière responsable.
  • Veuillez consulter la page sur l’utilisation sécuritaire des produits chimiques ménagers pour plus de renseignements sur la sécurité des produits chimiques utilisés à l’intérieur et à l’extérieur de la maison.
  • Les Canadiens qui pourraient être exposés à ces substances en milieu de travail devraient consulter leur employeur et leur représentant en santé et sécurité au travail (SST) en ce qui a trait aux pratiques de manutention sécuritaires et aux lois et exigences applicables en vertu de la législation en matière de SST et du Système d’information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT).
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :