Warfarin

De nombreuses personnes prennent de la warfarine, un anticoagulant vendu sur ordonnance. Si vous êtes une de ces personnes, vous devriez savoir que certains médicaments, aliments et produits de santé naturels peuvent modifier la concentration de warfarine dans votre système, ce qui risque d'entraîner de graves effets sur la santé.

La warfarine sert principalement d'anticoagulant pour éviter la formation de caillot. Le médicament a une « étroite marge thérapeutique »; ce qui signifie que toute variation de la quantité de warfarine dans le sang peut en modifier les effets; par exemple, une trop grande quantité peut entraîner un saignement abondant, alors qu'une trop petite quantité réduit l'effet anticoagulant du médicament risquant ainsi d'entraîner de graves effets sur la santé, comme une crise cardiaque ou un accident cérébrovasculaire.

Il est prouvé dans certains cas, et il est soupçonné dans d'autres, que des médicaments (d'ordonnance ou en vente libre), des produits de santé naturels (comme les remèdes à base de plantes médicinales, les vitamines et les suppléments) et même des aliments peuvent interagir avec la warfarine de façon à modifier la concentration du médicament dans le sang. Ainsi, les personnes qui prennent de la warfarine doivent être très vigilantes avant de consommer ces produits.

Médicaments qui interagissent avec la warfarine

De nombreux médicaments d'ordonnance ou en vente libre interagissent avec la warfarine, en voici quelques exemples parmi différentes catégories :

  • antibiotiques (azithromycine, érythromycine, tétracycline);
  • agents anti-inflammatoires non stéroïdiens (acide acétylsalicylique [AAS], célécoxib);
  • acétaminophène;
  • antidépresseurs (fluoxétine, paroxétine, sertraline);
  • antiulcéreux- antisécrétoire gastrique (cimétidine, oméprazole, ranitidine);
  • agents hypolipidémiants (fibrates, statines telles que lovastatine et simvastatine); et
  • agents antifongiques (itraconazole).

Des mises en garde concernant l'interaction entre ces médicaments et la warfarine sont inscrites dans la monographie du produit. Les médecins et les pharmaciens qui prescrivent ou délivrent de la warfarine et d'autres médicaments ont accès à ces renseignements et sont en mesure d'informer les patients qui prennent de la warfarine des risques d'interactions avec d'autres médicaments.

Produits de santé naturels, aliments et warfarine

Il existe un certain nombre de produits de santé naturels et d'aliments qui peuvent modifier la concentration de warfarine dans le système. Par exemple, des recherches ont montré que le ginseng, populaire produit à base de plantes médicinales, pouvait réduire les effets de la warfarine, alors que le ginkgo biloba pouvait les augmenter. Ces deux modifications peuvent représenter des risques pour la santé, puisque l'effet de la warfarine sur la coagulation sanguine doit demeurer stable dans le système pour que le médicament soit sans danger et efficace.

Il est prouvé que la vitamine K réduit les effets de la warfarine; cette vitamine se retrouve en grande quantité dans les aliments comme le foie, le brocoli, les choux de Bruxelles et les légumes-feuilles verts (par exemple, les épinards, les bettes à cardes, la coriandre, les feuilles de chou-vert et le chou). Si vous prenez de la warfarine, vous devriez éviter tout changement radical dans vos portions quotidiennes de ces aliments.

Le Royaume-Uni a également émis des rapports sur l'interaction possible entre la warfarine et les canneberges; on a recommandé aux patients qui prenaient le médicament de limiter leur consommation de jus de canneberges, voire même d'éviter d'en boire.

Avec le temps, les chercheurs découvriront sans doute de nouveaux renseignements sur les produits pouvant modifier les effets de la warfarine. Jusqu'à maintenant, il a été prouvé que les produits à base de plantes médicinales, les vitamines et les minéraux suivants pouvaient modifier la concentration de warfarine dans le sang ou avoir une influence directe sur la coagulation sanguine :

  • chondroïtine et glucosamine;
  • coenzyme Q10 - aussi appelé ubiquinone, ubidecarenone;
  • dan shen (Salvia miltiorrhiza);
  • griffe du diable (Harpagophytum procumbens);
  • dong quai - aussi appelé Danggui, angélique chinoise (Angelica sinensis);
  • grande camomille (Tanacetum parthenium);
  • fenugrec et boldo (Peumus boldus);
  • suppléments d'huile de poissons contenant de l'acide eicosapentaénoïque (EPA) et de l'acide docosahexaénoïque (DHA);
  • Ginkgo biloba;
  • ginseng (Panax ginseng) - aussi appelé ginseng d'Asie, ginseng chinois, ginseng japonais, ginseng de Corée;
  • ginseng à cinq folioles (Panax quinquefolius);
  • thé vert (Camellia sinensis);
  • marronnier d'Inde (Aesculus hippocastanum);
  • Lycium barbarum - aussi appelé Chinese Wolfberry, Di Gu Pi, Goji Berry, Gou Qi Zi;
  • extrait du papayer (contenant de la papaïne);
  • certaines marques de quilinggao - aussi appelé « essence of tortoise shell »;
  • millepertuis (Hypericum perforatum);
  • vitamine A;
  • vitamine K; et
  • thé des bois (utilisé sur la peau) - aussi appelé salicylate de méthyle.

Il a également été prouvé que les aliments suivants pouvaient modifier la concentration de la warfarine dans le sang :

  • avocat;
  • jus de canneberges;
  • lin (graine de lin);
  • ail;
  • gingembre;
  • mangue;
  • oignon;
  • papaye;
  • varech (enveloppe de sushi); et
  • produits contenant des protéines de soya (dont le lait de soya et le tofu).

Réduire vos risques

Tenez votre professionnel de la santé au courant des médicaments et des produits de santé que vous utilisez, y compris des vitamines, des minéraux et des produits à base de plantes médicinales; cela est d'autant plus important si vous prenez de la warfarine.

Santé Canada recommande aux personnes qui prennent de la warfarine de suivre les conseils suivants :

  • prenez la dose prescrite à la même heure chaque jour;
  • faites tester régulièrement le temps de coagulation de votre sang;
  • consultez votre professionnel de la santé avant de prendre un nouveau médicament ou des produits de santé naturels puisque vous pourriez devoir ajuster votre dose de warfarine;
  • si vous prenez déjà un médicament ou des produits de santé naturels en plus de la warfarine, ne changez pas vos habitudes à moins d'en avoir discuté avec votre professionnel de la santé;
  • informez-vous auprès de votre professionnel de la santé sur les aliments qui peuvent modifier les effets de la warfarine ou qui agissent directement sur la coagulation du sang;
  • si vous buvez ou consommez des aliments qui peuvent modifier les effets de la warfarine, assurez-vous d'en consommer les mêmes portions tous les jours; ou
  • si vous avez un saignement inhabituel ou des ecchymoses suspectes, communiquez immédiatement avec votre professionnel de la santé pour lui demander conseil.

Rôle de Santé Canada

Santé Canada adopte une approche intégrée de gestion des risques et des avantages associés aux aliments et aux produits de santé des façons suivantes :

  • en réduisant les facteurs de risques pour la santé des Canadiens tout en maintenant un système de réglementation des aliments et des produits de santé qui assure une sécurité optimale; et
  • en promouvant les conditions qui permettent aux Canadiens de faire des choix sains et en leur donnant l'information nécessaire pour prendre des décisions éclairées sur le plan de la santé.

Dans cette optique, Santé Canada effectue la surveillance en matière de sécurité de tous les produits de santé commercialisés. Le Ministère assure également la surveillance de la recherche sur les interactions entre les médicaments, les aliments et les produits de santé naturels, et il communique l'information sur les risques potentiels d'interactions aux professionnels de la santé et aux consommateurs.

Pour plus d'information

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :