Mélange de N,N′-(phényl(s) et tolyl(s))benzène-1,4-diamines (BENPAT)

Mise à jour du 26 juin 2019

L'évaluation préalable finale pour le BENPAT a été publiée le 10 septembre 2011 dans le cadre de l'initiative du Défi du Plan de gestion des produits chimiques (PGPC). L'évaluation est résumée dans cette fiche d'information (anciennement le résumé public) et n'a pas changé. La section de cette fiche d'information intitulée « Actions préventives et réduction des risques » communique les mises à jour dans les activités de gestion des risques, plus précisément :

Sur cette page

Aperçu

  • Le gouvernement du Canada a réalisé une évaluation scientifique, appelée une évaluation préalable, du BENPAT, afin de déterminer le potentiel de risque posé aux Canadiens et à l'environnement.
  • En vertu de la Loi canadienne sur la protection de l'environnement (1999) [LCPE (1999)] le risque que pose une substance est déterminé en considérant à la fois ses propriétés dangereuses (la capacité de causer les effets nocifs sur la santé humaine ou l'environnement) et les niveaux d'exposition des personnes ou de l'environnement. Une substance peut avoir un potentiel de danger élevé mais le risque pour la santé humaine et l'environnement dépend du niveau d'exposition à la substance.
  • L'e gouvernement a conclu que le BENPAT pénètre ou peut pénétrer dans l'environnement à des niveaux nocifs pour l'environnement, mais pas pour la santé humaine, aux niveaux d’exposition observés au moment de l’évaluation.

À propos de cette substance

  • Cette évaluation préalable a porté sur le mélange de N,N'-(phényl(s) et tolyl(s))benzène-1,4-diamines, aussi connu sous le nom de BENPAT. Il a été évalué dans le cadre du onzième lot de l'initiative du Défi du PGPC.
  • Le BENPAT est un produit chimique artificiel qui n'existe pas à l'état naturel dans l'environnement.
  • Le BENPAT est utilisé au Canada comme additif dans la fabrication de produits à base de caoutchouc, comme les pneus et les tuyaux, pour prévenir la dégradation (détérioration) et augmenter la durabilité.

Exposition des êtres humains et de l'environnement

  • L'évaluation a indiqué que les Canadiens pourraient être exposés au BENPAT dans l'environnement; cependant, l'exposition devrait être négligeable.
  • Le BENPAT peut être rejeté dans l'environnement à la suite de processus industriels et lors de l'utilisation et de l'élimination de produits contenant cette substance.

Effets principaux (dangers) sur la santé et l'environnemen

  • Les effets importants ou « critiques » utilisés pour caractériser le risque pour la santé humaine étaient des effets sur la reproduction et le développement.
  • Pour l'évaluation écologique, le BENPAT était considéré comme très dangereux pour les organismes aquatiques et ce à de faibles concentrations d'exposition.

Résultats de l'évaluation des risques

  • D'après une comparaison des niveaux auxquels les Canadiens peuvent être exposés au BENPAT et des niveaux associés aux effets sur la santé, le risque pour la santé humaine est considéré comme faible.
  • Les résultats de l'évaluation préalable finale indiquent que le BENPAT peut demeurer longtemps dans l'environnement et être toxique pour les organismes
  • De plus, l'évaluation préalable a conclu que les composants du BENPAT répondent aux critères de persistance, mais non aux critères de bioaccumulation énoncés dans le Règlement sur la persistance et la bioaccumulation de la LCPE (1999).
  • Compte tenu de toutes les informations présentées, il a été déterminé que le BENPAT risquait de nuire à l'environnement.
  • Le gouvernement du Canada a publié l'Évaluation préalable finale pour le BENPAT le 10 septembre 2011.

Conclusions de l'évaluation préalable

  • Par suite de l'évaluation, le gouvernement a conclu que le BENPAT n'est pas nocif pour la santé humaine à des niveaux d'exposition au moment de l'évaluation.
  • Cependant, le gouvernement a aussi conclu que le BENPAT pénètre ou peut pénétrer dans l'environnement à des niveaux qui sont nocifs pour l'environnement.

Actions préventives et réduction des risques

Renseignements connexes

  • Le BENPAT peut être présente dans des produits offerts aux consommateurs. Les Canadiens devraient respecter les mises en garde et les instructions inscrites sur les étiquettes des produits, et éliminer les produits de manière responsable.
  • Les Canadiens qui pourraient être exposés au BENPAT en milieu de travail devraient consulter leur employeur et leur représentant en santé et sécurité au travail (SST) en ce qui a trait aux pratiques de manutention sécuritaires et aux lois et exigences applicables en vertu de la législation en matière de SST et du Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT).
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :