Normes de service à l’ARC

Normes de service 2019-2020

Les normes de service déclarent publiquement le niveau de rendement auquel les citoyens peuvent raisonnablement s’attendre à rencontrer dans des circonstances normales. L’Agence du revenu du Canada a élaboré ces normes dans le cadre de son engagement continu pour un service de qualité à la clientèle.

Les déclarations de revenus, les prestations et les demandes

Les déclarations de revenus, les prestations et les demandes

Les déclarations de revenus

Déclarations de revenus des particuliers (T1) – format électronique

  • De quoi s’agit-il? Il s’agit d’une norme servant à mesurer la rapidité avec laquelle nous traitons les déclarations de revenus et de prestations T1 produites par les particuliers par voie électronique. L’échéancier n’est valide que pour les déclarations reçues aux ou avant les dates d’échéance de production. N’inclut pas les déclarations produites pour les personnes décédées, en faillite, internationales et non-résidentes et les émigrants. Cela ne s’applique pas non plus dans les situations où les déclarations sont produites pour plusieurs années d’imposition, ou une communication est nécessaire pour obtenir plus d’informations. Cette norme de service a été modifiée en 2018-2019.
  • Notre norme : Notre objectif est d’émettre votre avis de cotisation dans les deux semaines suivant la réception de votre déclaration de revenus des particuliers en format électronique.
  • Notre objectif : L’ARC vise à respecter cette norme 95 % du temps.

Déclarations de revenus des particuliers (T1) – format papier 

  • De quoi s’agit-il? Il s’agit d’une norme servant à mesurer la rapidité avec laquelle nous traitons les déclarations de revenus et de prestations T1 produites par les particuliers en format papier. L’échéancier n’est valide que pour les déclarations reçues aux ou avant les dates d’échéance de production. N’inclut pas les déclarations produites pour les personnes décédées, en faillite, internationales et non-résidentes et les émigrants. Cela ne s’applique pas non plus dans les situations où les déclarations sont produites pour plusieurs années d’imposition, ou si une communication est nécessaire pour obtenir plus d’informations. Cette norme de service a été modifiée en 2018-2019.
  • Notre norme : Notre objectif est d’émettre votre avis de cotisation dans les huit semaines suivant la réception de votre déclaration de revenus des particuliers en format papier.
  • Notre objectif : L’ARC vise à respecter cette norme 95 % du temps.

Déclarations de revenus des sociétés (T2) – format électronique

  • De quoi s’agit-il? Il s’agit d’une norme de service concernant le traitement des déclarations de revenus des sociétés T2 provenant des entreprises et des travailleurs indépendants constitués en société qui produisent leurs déclarations par voie électronique. Cette norme de service a été modifiée en 2018-2019.
  • Notre norme: Notre objectif est d’émettre votre avis de cotisation dans les six semaines suivant la réception de votre déclaration de revenus des sociétés par voie électronique.
  • Notre objectif : L’ARC vise à respecter cette norme 95 % du temps.

Déclarations de la TPS/TVH – format électronique

  • De quoi s’agit-il? Il s’agit d’une norme servant à mesurer la rapidité avec laquelle nous traitons les déclarations de la TPS/TVH que des entreprises et des travailleurs indépendants ont produites par voie électronique. Cette norme de service a été modifiée en 2018-2019.
  • Notre norme : Notre objectif est d’émettre votre avis de cotisation, s’il y a lieu, dans les quatre semaines suivant la réception de votre déclaration de TPS/TVH par voie électronique.
  • Notre objectif : L’ARC vise à respecter cette norme 95 % du temps.

Déclarations de la TPS/TVH – format papier

  • De quoi s’agit-il? Il s’agit d’une norme servant à mesurer la rapidité avec laquelle nous traitons les déclarations de la TPS/TVH que des entreprises et des travailleurs indépendants ont produites en format papier. Cette norme de service a été modifiée en 2018-2019.
  • Notre norme : Notre objectif est d’émettre votre avis de cotisation, s’il y a lieu, dans les huit semaines suivant la réception de votre déclaration de la TPS/TVH en format papier.
  • Notre objectif : L’ARC vise à respecter cette norme 95 % du temps.

Déclarations des fiducies (T3)

  • De quoi s’agit-il? Il s’agit d’une norme servant à mesurer la rapidité avec laquelle nous traitons les déclarations de revenus T3 des fiducies provenant des bénéficiaires de fiducies. Une déclaration T3 est un formulaire rempli par un fiduciaire afin d’évaluer l’impôt à payer par la fiducie. Elle est produite à la fois à titre de déclaration de revenus (qui calcule la dette fiscale) et de déclaration de renseignements (qui déclare les montants attribués et désignés aux bénéficiaires). Cette norme de service a été modifiée en 2017-2018.
  • Notre norme : Notre objectif est d’émettre votre avis de cotisation dans les dix-sept semaines suivant la réception de votre déclaration de revenus.
  • Notre objectif : L’ARC vise à respecter cette norme 95 % du temps.

Demandes de redressements d’une T1 – format électronique

  • De quoi s’agit-il? Il s’agit d’une norme de service portant sur la rapidité de réponse aux demandes de redressement numérique (T1) des particuliers ou de leurs représentants. Notre norme s’applique seulement aux redressements simples demandés par les contribuables. Certaines demandes de redressement sont considérées comme étant complexes et le délai de traitement sera plus long. Les demandes complexes comprennent les situations où des renseignements supplémentaires ou des examens sont requis. Cette norme de service a été modifiée en 2018-2019.
  • Notre norme : Notre objectif est d’émettre votre avis de nouvelle cotisation dans un délai de deux semaines suivant la réception de votre demande de changement par voie électronique de votre déclaration de revenus des particuliers.
  • Notre objectif : L’Agence vise à respecter cette norme 95 % du temps.

Demandes de redressements d’une T1 – format papier

  • De quoi s’agit-il? Il s’agit d’une norme de service portant sur la rapidité de réponse aux demandes de redressement en format papier (T1) des particuliers ou de leurs représentants. Notre norme s’applique seulement aux redressements simples demandés par les contribuables. Certaines demandes de redressement sont considérées comme étant complexes et le délai de traitement sera plus long. Les demandes complexes comprennent les situations où des renseignements supplémentaires ou des examens sont requis. Cette norme de service a été modifiée en 2018-2019.
  • Notre norme : Notre objectif est d’émettre votre avis de nouvelle cotisation dans un délai de huit semaines suivant la réception de votre demande de changement en format papier de votre déclaration de revenus des particuliers.
  • Notre objectif : L’Agence vise à respecter cette norme 95 % du temps.

Demande de certificat de décharge

  • De quoi s’agit-il? Il s’agit d’une norme servant à mesurer le délai de traitement des demandes de certificats de décharge (TX19 et GST352) reçues de la part des représentants autorisés. Un représentant, pourrait vouloir obtenir un certificat de décharge avant de distribuer les biens qu’il contrôle. Un certificat de décharge atteste que toutes les dettes de la personne décédée, la succession, la fiducie ou la société envers l’ARC ont été payées ou que nous avons accepté une garantie de paiement. Cette norme de service a été instaurée en 2019-2020.
  • Notre norme : Notre objectif est d’émettre un certificat de décharge dans un délai de 120 jours civils suivant la réception de la demande.
  • Notre objectif : L’ARC vise à respecter cette norme 80 % du temps.

Les prestations

Demandes de prestations – électronique

  • De quoi s’agit-il? Il s’agit d’une norme servant à mesurer la rapidité avec laquelle nous traitons les demandes d’allocation canadienne pour enfants soumises par voie électroniques. Cette norme de service a été modifiée en 2018-2019.
  • Notre norme : Notre objectif est d’émettre votre avis et votre paiement, s’il y a lieu, dans les huit semaines suivant la réception de votre demande de prestations par voie électroniques.
  • Notre objectif : L’ARC vise à respecter cette norme 95 % du temps.

Demandes de prestations – papier

  • De quoi s’agit-il? Il s’agit d’une norme servant à mesurer la rapidité avec laquelle nous traitons les demandes d’allocation canadienne pour enfants soumises en format papier. Cette norme de service a été modifiée en 2018-2019.
  • Notre norme : Notre objectif est d’émettre votre avis et votre paiement, s’il y a lieu, dans les onze semaines suivant la réception de votre demande de prestations en format papier.
  • Notre objectif : L’ARC vise à respecter cette norme 95 % du temps.

Traitement du certificat pour le crédit d’impôt pour personnes handicapées

  • De quoi s’agit-il? Il s’agit d’une norme de service servant à mesurer la rapidité avec laquelle nous traitons les Certificats pour le crédit d’impôt pour personnes handicapées (formulaire T2201) présentés par les contribuables ou leur représentant. Une fois que nous avons reçu les formulaires, notre but est d’envoyer un avis de détermination indiquant si l’admissibilité a été autorisée ou non, ou une lettre indiquant la raison du retard dans le traitement de votre demande. Cette norme de service a été instaurée en 2019-2020.
  • Notre norme : Notre objectif est d’émettre votre avis de détermination de l’admissibilité ou une lettre indiquant la raison du retard dans le traitement de votre demande dans les huit semaines suivant la réception de votre certificat pour le crédit d’impôt pour personnes handicapées.
  • Notre objectif : L’ARC vise à respecter cette norme 95 % du temps.

Les demandes

Crédit d’impôt de la recherche scientifique et du développement expérimentale (RS&DE), et crédit d’impôt pour films et produits multimédias (CIFPM) – toutes les demandes

  • De quoi s’agit-il? Il s’agit d’une norme servant à mesurer la rapidité avec laquelle nous traitons les demandes d’encouragement fiscal faites par des entreprises qui mènent des travaux de recherche scientifique et de développement expérimental (RS&DE) au Canada, ainsi que les déclarations de revenus des sociétés T2, notamment des demandes du crédit d’impôt pour production cinématographique ou magnétoscopique canadienne, du crédit d’impôt pour services de production cinématographique ou magnétoscopique, du crédit d’impôt pour production cinématographique et télévisuelle de la Colombie Britannique (C.-B.), du crédit d’impôt pour services de production de la C.-B., du crédit d’impôt du Manitoba pour production cinématographique ou magnétoscopique, du crédit d’impôt pour la production cinématographique et télévisuelle ontarienne et du crédit d’impôt de l’Ontario pour les services de production. Le programme de la RS&DE est un programme fédéral d’encouragements fiscaux administré par l’ARC. Il vise à encourager les entreprises canadiennes de toutes tailles et de tous les secteurs à faire de la recherche et du développement (R&D) au Canada. Il représente la plus importante source de soutien du gouvernement fédéral en matière de R&D industriels. Les crédits d’impôt pour films et produits multimédias visent à encourager la programmation canadienne et à promouvoir le développement d’une industrie du film et de la vidéo dynamique au Canada.
  • Notre norme : Notre objectif est de traiter les demandes de RS&DE et de CIFPM dans les 60 jours civils suivant la date de réception d’une demande complète lorsque nous ne sélectionnons pas la demande pour un examen ou une vérification.
  • Notre objectif : L’ARC vise à respecter cette norme 90 % du temps.

Crédit d’impôt de la recherche scientifique et du développement expérimentale (RS&DE) – demandes donnant lieu à un remboursement

  • De quoi s’agit-il? Il s’agit d’une norme de service concernant le délai d’exécution pour le traitement des demandes d’encouragement fiscal provenant d’entreprises qui exercent des activités de RS&DE au Canada. Le programme de la RS&DE est un programme d’encouragement fiscal fédéral administré par l’Agence du revenu du Canada (ARC), et qui encourage les entreprises canadiennes de toutes les tailles et de tous les secteurs à effectuer de la recherche et du développement (R&D) au Canada. Il représente la plus importante source de soutien du gouvernement fédéral pour la R&D industrielle. Le programme de la RS&DE donne aux demandeurs des remboursements en argent et/ou des crédits d’impôt pour les dépenses qu’ils font pour des travaux admissibles de R&D.
  • Notre norme : Notre objectif est de traiter les demandes de RS&DE dans les 180 jours civils suivant la date de réception d’une demande complète lorsque nous sélectionnons la demande pour un examen ou une vérification.
  • Notre objectif : L’ARC vise à respecter cette norme 90 % du temps.

Crédit d’impôt pour films et produits multimédias (CIFPM) – toutes les demandes

  • De quoi s’agit-il? Il s’agit d’une norme de service concernant le délai d’exécution pour l’examen des déclarations de revenus des sociétés T2, notamment des demandes pour le crédit d’impôt pour production cinématographique ou magnétoscopique canadienne, le crédit d’impôt pour services de production cinématographique ou magnétoscopique, le crédit d’impôt pour production cinématographique et télévisuelle de la Colombie-Britannique (C.-B.), le crédit d’impôt pour services de production de la C.-B., le crédit d’impôt du Manitoba pour la production de films et de vidéos, le crédit d’impôt pour la production cinématographique et télévisuelle ontarienne, et le crédit d’impôt de l’Ontario pour les services de production. Le but de ces crédits d’impôt est de favoriser les productions canadiennes et d’appuyer une industrie cinématographique et magnétoscopique active au Canada.
  • Notre norme : Notre objectif est de traiter les demandes du CIFPM dans les 120 jours civils suivant la date de réception d’une demande complète lorsque nous sélectionnons la demande pour un examen ou une vérification.
  • Notre objectif : L’ARC vise à respecter cette norme 90 % du temps.
Les régimes de pension, de participation différée et d'épargnes-études

Les régimes de pension, de participation différée et d’épargnes-études

Les demandes écrites

Régimes de revenu différé – Réponse aux demandes écrites

  • De quoi s’agit-il? Il s’agit d’une norme servant à mesurer la rapidité avec laquelle nous répondons aux demandes de renseignements écrites sur les régimes de revenu différé et d’épargne. Les demandes de renseignements écrites sont élargies afin d’inclure les demandes générales, les demandes de renseignements liées aux régimes, les exemptions, les allégements administratifs, et les demandes de validation du revenu et du service. Nous offrons ce service aux contribuables qui ont des questions ou des préoccupations concernant les régimes de pension agréés, les régimes enregistrés d’épargne-invalidité, les régimes enregistrés d’épargne-études, les régimes enregistrés d’épargne-retraite, les fonds enregistrés de revenus de retraite, les régimes de participation différée aux bénéfices, les régimes de prestations supplémentaires de chômage, les comptes d’épargne libre d’impôt et les placements enregistrés. Nous traitons les demandes de renseignements écrites selon le principe du premier arrivé, premier servi. Cette norme de service a été instaurée en 1995-1996.
  • Notre norme : Notre objectif est de répondre à une demande de renseignements écrite dans un délai de 60 jours civils.
  • Notre objectif : L’ARC vise à respecter cette norme 80 % du temps.

Les rapports d’évaluation actuarielle

Rapports d’évaluation actuarielle

  • De quoi s’agit-il? Il s’agit d’une norme servant à mesurer la rapidité avec laquelle nous examinons les rapports d’évaluation actuarielle et y répondons. Pour que les cotisations d’un employeur à un régime enregistré à prestations déterminées soient déductibles d’impôt, un actuaire doit démontrer que ces cotisations sont nécessaires au versement des prestations de retraite futures aux employés. Ces cotisations doivent être approuvées par l’Agence du revenu du Canada (ARC). Cette norme de service a été instaurée en 2001-2002.
  • Notre norme : Notre objectif est de rendre une décision sur les cotisations de l’employeur recommandées à un régime de pension agréé dans un délai de 270 jours civils suivant la réception du rapport d’évaluation actuarielle.
  • Notre objectif : L’ARC vise à respecter cette norme 80 % du temps.

Les demandes

Demandes d’agrément des régimes de pension et des régimes de participation différée aux bénéfices

  • De quoi s’agit-il? Il s’agit d’une norme servant à mesurer la rapidité avec laquelle nous examinons les demandes d’agrément de nouveaux régimes de pension et régimes de participation différée aux bénéfices et y répondons. Cette norme de service a été modifiée en 2017-2018.
  • Notre norme : Notre objectif est de rendre une décision dans un délai de 180 jours civils suivant la réception d’une demande d’agrément d’un régime de pension ou d’agrément d’un régime de participation différée aux bénéfices.
  • Notre objectif : L’ARC vise à respecter cette norme 85 % du temps.

Régimes de revenu différé et d’épargne (spécimens)

  • De quoi s’agit-il? C’est une norme de service liée à la rapidité de l‘examen et des réponses aux présentations en vue de l’approbation, de la modification ou de la cessation des régimes spécimens pour les régimes d’épargne-invalidité, les régimes d’épargne-études, les fonds de revenu de retraite, les régimes d’épargne retraite ou les comptes d’épargne libre d’impôt. Un promoteur ou un émetteur ne peut commercialiser un régime qu’une fois que le régime spécimen a été approuvé par l’ARC ou lorsque les modifications proposées à un spécimen existant sont approuvées. Cette norme de service a été modifiée en 2018-2019 pour y inclure les régimes d’épargne-invalidité et les comptes d’épargne libre d’impôt et de hausser l’objectif à 90 %.
  • Notre norme : Notre objectif est d’examiner les demandes d’approbation, de modification ou de cessation d’un spécimen pour les régimes d’épargne-invalidité, les régimes d’épargne-études, les fonds de revenu de retraite, les régimes d’épargne retraite ou les comptes d’épargne libre d’impôt dans les 60 jours suivant la réception.
  • Objectif : L’ARC vise à respecter cette norme 90 % du temps.
Les organismes de bienfaisance

Les organismes de bienfaisance

Les demandes écrites

Organismes de bienfaisance – Demandes écrites

  • De quoi s’agit-il? Il s’agit d’une norme servant à mesurer la rapidité avec laquelle nous répondons aux demandes de renseignements écrites concernant les organismes de bienfaisance. Le service est offert aux contribuables qui ont des questions ou des préoccupations liées aux organismes de charité, y compris les demandes d’enregistrement, les organismes de bienfaisance enregistrés, les donateurs, les représentants des médias, les sociétés, les fiscalistes, tous les ordres de gouvernement et le grand public. Cette norme de service a été modifiée en 2017-2018.
  • Notre norme : Notre objectif est d’examiner et de répondre à une demande couranteNote de bas de page 1  dans un délai de 45 jours civils, et d’examiner et de répondre à une demande complexeNote de bas de page 2  dans un délai de 120 jours civils.
  • Notre objectif : L’ARC vise à respecter cette norme 80 % du temps.

Les réponses aux demandes d’enregistrement

Organismes de bienfaisance – Réponse aux demandes d’enregistrement

  • De quoi s’agit-il? Il s’agit d’une norme servant à mesurer la rapidité avec laquelle nous examinons la demande d’enregistrement d’un organisme de bienfaisance et y répondons. L’ARC traite habituellement ces demandes selon le principe du premier arrivé, premier servi. Lorsque l’ARC approuve une demande, elle fait parvenir un avis d’inscription à l’organisme de bienfaisance. Cette norme de service a été modifiée en 2018-2019.
  • Notre norme : Notre objectif est de fournir une réponse initiale dans un délai de six mois suivant la réception d’une demande complète. 
  • Notre objectif : L’ARC vise à respecter cette norme 80 % du temps.
Les décisions et interprétations

Les décisions et interprétations

Les demandes écrites

Décisions et interprétations en matière de TPS/TVH – Demandes écrites

  • De quoi s’agit-il? Il s’agit d’une norme servant à mesurer la rapidité avec laquelle nous répondons aux demandes écrites de décisions et d’interprétations en matière de TPS/TVH. Les décisions et interprétations en matière de TPS/TVH visent à promouvoir l’observation volontaire et l’uniformité en fournissant une certitude quant à l’interprétation des lois régissant la TPS/TVH. Dans le cadre de notre programme de décisions et d’interprétations en matière de TPS/TVH, nous donnons, en temps opportun, des renseignements techniques précis et accessibles sur les droits et obligations prévus dans la Loi sur la taxe d’accise et les règlements connexes. Cette norme ne s’applique pas aux décisions et aux interprétations qui sont très techniques, ni à celles qui créent un précédent ou qui nécessitent l’élaboration d’une politique. Cette norme de service a été instaurée en 2006-2007.
    • En réponse aux demandes écrites, nous rendons des décisions et nous émettons des interprétations pour éclaircir les questions techniques en matière de TPS/TVH. Ce service est offert gratuitement.
    • Une décision est une déclaration écrite qui fait connaître la position de l’ARC relativement à l’application de certaines dispositions de la Loi à une situation particulière dont les circonstances sont bien définies.
    • Une interprétation est une déclaration qui émet le point de vue de l’ARC sur la façon dont la Loi s’applique à une situation générique donnée.
  • Notre norme : Notre objectif est de répondre aux demandes écrites de décisions ou d’interprétations en matière de TPS/TVH dans un délai de 45 jours ouvrables à compter du moment où l’ARC reçoit ces demandes. Ce délai ne s’applique pas aux décisions et aux interprétations qui sont très techniques, ni à celles qui créent un précédent ou qui nécessitent l’élaboration d’une politique.
  • Notre objectif : L’ARC vise à respecter cette norme 80 % du temps.

Les décisions anticipées

Décisions anticipées en matière d’impôt sur le revenu

  • De quoi s’agit-il? Il s’agit d’une norme de service servant à mesurer la rapidité avec laquelle nous communiquons les décisions anticipées en matière d’impôt qui sont envoyées aux contribuables. Une décision anticipée en matière d’impôt est une déclaration écrite envoyée au contribuable dans laquelle l’Agence du revenu du Canada (ARC) précise comment elle interprétera et appliquera les dispositions précises des lois fiscales canadiennes à une opération déterminée ou à des opérations que le contribuable envisage d’effectuer. Le but d’une décision anticipée en matière d’impôt est de promouvoir l’observation volontaire, l’uniformité et l’autocotisation en fournissant une certitude concernant les conséquences fiscales d’une opération ou des opérations proposées. Nous facturons aux contribuables des frais de recouvrement des coûts pour les décisions anticipées en matière d’impôt. Cette norme de service a été modifiée en 2018-2019.
  • Notre norme : Notre objectif est de rendre une décision anticipée en matière d’impôt sur le revenu dans un délai de 90 jours ouvrables suivant la réception de tous les renseignements essentiels fournis par le client.
  • Notre objectif : L’ARC vise à respecter cette norme 80 % du temps.

Les interprétations techniques

Interprétations techniques

  • De quoi s’agit-il? Il s’agit d’une norme servant à mesurer la rapidité avec laquelle nous communiquons les interprétations techniques aux contribuables. Les interprétations techniques de dispositions précises de la législation fiscale sont envoyées par écrit directement aux contribuables et aux autres secteurs de l’ARC, afin de traiter les questions fiscales complexes. Les interprétations techniques qui sont communiquées au public ne sont pas des décisions en matière d’impôt sur le revenu et n’engagent donc pas l’ARC. Ce service est gratuit. Cette norme de service a été instaurée en 2000-2001.
  • Notre norme : Notre objectif est d’envoyer une interprétation technique dans un délai de 90 jours ouvrables suivant la réception de tous les renseignements essentiels fournis par le client.
  • Notre objectif : L’ARC vise à respecter cette norme 85 % du temps.
Le règlement de différends – Plaintes, oppositions, et demandes d'allègement

Le règlement de différends – Plaintes, oppositions, et demandes d’allègement

Les plaintes liées au service

Plaintes liées au service

  • De quoi s’agit-il? Il s’agit d’une norme de service liée à la rapidité d’exécution concernant les plaintes liées au service. Cette norme de service a été instaurée en 2012-2013. Si un bénéficiaire est insatisfait des services offerts par un employé de l’ARC, et il n’était pas en mesure de résoudre sa plainte avec un superviseur, il peut déposer une plainte officielle liée au service. Pour ce faire, le bénéficiaire peut produire le document en ligne, peut envoyer par télécopieur le formulaire ou la lettre, ainsi que tout document pertinent, au 1-866-388-7371 (au Canada et aux États-Unis), ou au 1-819-536-0701 (de l’extérieur du Canada et des États-Unis), ou encore l’envoyer par la poste.
  • Veuillez consulter notre site Web sur les plaintes liées au service à : Faire une plainte liée au service.
  • Un agent des plaintes communiquera avec vous régulièrement afin de vous informer des progrès réalisés concernant votre dossier et l’état de votre plainte.
  • Une plainte liée au service représente l’expression du mécontentement quant à un service offert par l’ARC. De façon générale, le service fait référence au comportement ou à l’attitude du personnel de l’ARC, ou à la qualité et la rapidité du travail réalisé. Une plainte liée au service peut se rapporter à ce qui suit :
    • des erreurs, qui pourraient provenir de malentendus, d’omissions ou d’oublis;
    • des retards injustifiés;
    • des renseignements trompeurs ou de pauvre qualité;
    • le comportement du personnel.
  • Notre norme : Notre objectif est de résoudre la plainte dans un délai de 30 jours ouvrables.
  • Notre objectif : L’ARC vise à respecter cette norme 80 % du temps.

Les oppositions fiscales

Oppositions fiscales de faible complexité 

  • De quoi s’agit-il? Celle-ci est une norme de service liée à la rapidité de résolution des oppositions de faible complexité. Les oppositions de faible complexité peuvent inclure des questions telles que les crédits associés aux programmes CTPS et ACE, les montants de revenus déclarés sur un feuillet de renseignements, les déductions du revenue total et/ou du revenu net, et les Crédits d’impôt non-remboursables. Des renseignements supplémentaires pour aider à déterminer les niveaux de complexité peuvent se trouver ici : Délais de traitement et niveaux de complexité – Oppositions en matière d’impôt sur le revenu et de la TPS/TVHCette norme de service a été instaurée en 2017-2018.
  • Notre norme : Notre objectif est de résoudre les oppositions de faible complexité dans un délai de 180 jours civils à partir de la date à laquelle l’opposition a été soumise à l’ARC. 
  • Notre objectif : L’ARC vise à respecter cette norme 80 % du temps.

Oppositions en matière d’impôt de complexité moyenne

  • De quoi s’agit-il? Celle-ci est une norme de service liée à la rapidité de résolution des oppositions de complexité moyenne. Les oppositions de complexité moyenne peuvent inclure les oppositions relatives à l’impôt sur le revenu liées aux dépenses d’affaires et des enjeux de T1 plus complexes, ainsi qu’aux oppositions relatives à la TPS/TVH liées à des enjeux tels que les Remboursements pour habitations neuves, les Crédits de taxe sur les intrants et l’Imposition de la TPS/TVH. Des renseignements supplémentaires pour aider à déterminer les niveaux de complexité des oppositions relatives à l’impôt sur le revenu peuvent se trouver ici : Délais de traitement et niveaux de complexité – Oppositions en matière d’impôt sur le revenu et de la TPS/TVHCette norme de service a été instaurée en 2018-2019.
  • Notre norme : Notre objectif est de résoudre les oppositions de complexité moyenne dans un délai de 365 jours civils à partir de la date à laquelle l’opposition a été soumise à l’ARC.
  • Notre objectif : L’ARC vise à respecter cette norme 80 % du temps.

Les demandes d’allègement

Demandes d’allègement des contribuables – Rapidité d’exécution

  • De quoi s’agit-il? Celle-ci est une norme de service liée à la rapidité de l’émission de lettres de décision pour les demandes d’allègement pour les contribuables à l’égard de l’annulation ou de la dispense de pénalités et d’intérêts. Cette norme aide à fournir aux contribuables qui déposent une requête d’allègement avec une notification de la décision relative à leur requête dans les 180 jours à compter de la date de réception de la requête chez l’ARC. Cette norme de service n’inclut pas les requêtes d’annulation ou de renonciation liées aux pénalités et aux intérêts provenant de non-résidents, ainsi que les requêtes d’allègement liées au choix tardifs, modifiées ou annulées, ou les requêtes de remboursement ou de réduction du solde à payer au-delà de la période normale de trois ans. Cette norme de service a été instaurée en 2017-2018.
  • Notre norme : Notre objectif est d’envoyer une lettre de décision liée à une demande d’allègement pour les contribuables portant sur l’annulation des pénalités et des intérêts ou la renonciation à ces montants dans un délai de 180 jours civils suivant la réception de la demande.
  • Notre objectif : L’ARC vise à respecter cette norme 85 % du temps.
Les demandes de renseignements et mises à jour des comptes

Les demandes de renseignements et mises à jour des comptes

Service de demandes de renseignements téléphoniques

Demandes de renseignements téléphoniques

  • De quoi s’agit-il? Il s’agit d’une norme qui sert à mesurer la rapidité avec laquelle nous répondons à une demande de renseignements téléphoniques sur l’impôt des particuliers, sur les prestations et des entreprises une fois qu’un appelant indique qu’il souhaite parler à un agent. Si l’agent est incapable de répondre à la question de façon complète, un transfert d’appel ou un rappel peuvent être nécessaires. Ceci pourrait allonger le temps d’attente. Lorsque les volumes d’appels entraînent des temps d’attentes déraisonnables, nous pourrions à l’occasion renvoyer certains appels aux options de libre-service téléphoniques.
  • Notre norme : Notre objectif est de répondre à votre appel téléphonique dans un délai de 15 minutes ou moins à partir du moment où vous choisissez de parler à un agent.
  • Notre objectif : L’ARC vise à respecter cette norme 65 % du temps.

Les mises à jour des comptes

Demander ou annuler l’autorisation d’un représentant – électronique

  • De quoi s’agit-il? Il s’agit d’une norme de service concernant la rapidité d’exécution du traitement d’une demande d’autorisation ou d’annulation d’un représentant par voie électronique. Cette norme de service a été modifiée en 2018-2019.
  • Notre norme de service : Notre objectif est de mettre à jour les renseignements de votre compte dans les trois jours ouvrables suivant la réception de votre demande électronique en vue d’autoriser ou d’annuler un représentant
  • Notre objectif : L’ARC vise à respecter cette norme 95 % du temps.

Demander ou annuler l’autorisation d’un représentant – papier

  • De quoi s’agit-il? Il s’agit d’une norme de service concernant la rapidité d’exécution du traitement d’une demande d’autorisation ou d’annulation d’un représentant en format papier. Cette norme de service a été modifiée en 2018-2019.
  • Notre norme de service : Notre objectif est de mettre à jour les renseignements de votre compte dans les quatre semaines suivant la réception de votre demande en format papierNote de bas de page 3  en vue d’autoriser ou d’annuler un représentant.
  • Notre objectif : L’ARC vise à respecter cette norme 95 % du temps.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :