Comment se servir d'une perte en capital?

Vous subissez une perte en capital lorsque vous vendez ou que vous êtes considéré avoir vendu une immobilisation à un prix inférieur au total du prix de base rajusté (PBR) et des dépenses engagées ou effectuées pour vendre le bien.

Vous trouverez des renseignements sur le calcul des gains et des pertes dans Comment calculer votre gain ou perte en capital?.

Généralement, si vous avez subi une perte en capital déductible au cours d'une année, vous devez l'appliquer à votre gain en capital imposable pour l'année en question. S'il vous reste une perte après cette opération, elle fera partie du calcul de la perte en capital nette pour l'année. Vous pouvez utiliser une perte en capital nette pour réduire votre gain en capital imposable des 3 années précédentes ou de n'importe quelle année suivante.

Le sommaire des règles sur la façon d'appliquer les pertes explique les règles et le montant maximal pour la déduction annuelle de chaque genre de perte en capital.

Exemple

Camille vend 2 titres différents en 2019, ce qui lui donne un gain en capital imposable de 300 $ (600 $ x 1/2) et une perte en capital déductible à son gain en capital imposable, il lui reste une perte en capital déductible inutilisée
de 200 $ (500 $ - 300 $).

Même si Camille ne peut pas déduire les 200 $ de ses autres revenus en 2019, ce montant fera partie du calcul de sa perte en capital nette pour 2019. Elle peut utiliser la perte en capital nette pour 2019. Elle peut utiliser la perte en capital nette pour réduire ses gains en capital imposables d'une des 3 années précédentes ou de n'importe quelle année suivante.

Camille remplit l'annexe 3 et la joint à sa déclaration de revenus et de prestations de 2019 pour que sa perte en capital nette soit mise à jour dans les dossiers de l'ARC.

Remarque

Des règles particulières s'appliquent au calcul de votre perte en capital dans les cas de disposition des biens suivants :

Taux d'inclusion

Le taux d'inlcusion (Ti), c'est-à-dire le taux utilisé pour déterminer vos « gains en capital imposables » et vos « pertes en capital déductibles », a changé au cours des années. Ainsi, le montant des pertes en capital nettes d'autres années que vous pouves déduire de vos gains en capital imposables dépend du taux d'inclusion en vigueur au moment où les pertes et les gains se sont produits. De plus, la façon d'appliquer les pertes est différente si elles ont eu lieu avant le 23 mai 1985. Pour en savoir pluz, consultez Comment appliquer à 2019 des pertes en capital nettes d'autres années?.

Si vous avez eu une perte en capital ou un gain en capital en 2019, vous devez remplir l'annexe 3, Gains (ou pertes) en capital.

Ce tableau fournit des taux d'inlcusion pour la période durant
laquelle la perte en capital nette a été subie
Période où la perte en capital nette a été subie Taux d'inclusion
Avant le 23 mai 1985 1/2 (50 %)
Après le 22 mai 1985 et avant 1988 1/2 (50 %)
En 1988 et 1989 2/3 (66,6666 %)
De 1990 à 1999 3/4 (75 %)
En 2000 Ti*
De 2001 à 2019 1/2 (50 %)

* Ce taux (Ti) a été calculé dans l'annexe 3 de 2000, à la ligne 16 de la partie 4. Il figure aussi sur votre avis de cotisation
   ou de nouvelle cotisation le plus récent pour l'année 2000.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :