L’immigration, ça compte pour les services de restauration

Partager : 

Le secteur des services de restauration est l’un des principaux employeurs au Canada. Le secteur compte 1,16 million d’employés, soit une augmentation de 9 % depuis 2015. Mais les restaurants et autres services de restauration sont toujours en demande de travailleurs.

En septembre 2019, plus de 67 000 emplois étaient vacants, soit plus que dans tout autre secteur principal de l’économie canadienne. En 2019, plus de la moitié des membres de Restaurants Canada ont eu de la difficulté à trouver des travailleurs pour les emplois « d’arrière boutique » (Restaurants Canada, sondage auprès des employeurs de 2019). Les immigrants demeureront une source importante de travailleurs pour ce secteur dans les années à venir.

Effets de l’immigration

  • Plus d’un travailleur sur 4 dans le secteur de l’alimentation et des boissons est un immigrant.
  • Le secteur de l’alimentation et des boissons a employé 11 % de tous les travailleurs immigrés arrivés au Canada entre 2011 et 2016, ce qui en fait l’employeur principal des nouveaux immigrants au Canada.
  • Dans l’ensemble du pays, les immigrants représentent plus de la moitié (53 %) des propriétaires d’entreprises ayant du personnel rémunéré dans le secteur de l’alimentation et des boissons.
  • Les nouveaux immigrants contribuent à la croissance du secteur des services de restauration. En 2016, dans l’ensemble du pays, plus de 3 200 nouveaux immigrants possédaient une entreprise d’aliments ou de boissons.

À moins d’avis contraire, toutes les statistiques sont tirées du recensement de 2016 de Statistique Canada.

Pourcentage de propriétaires d’entreprise dans le secteur de l’alimentation et des boissons qui sont des immigrants**
Pourcentage d’immigrants qui exercent des professions créatives - version texte ci-dessous
Version texte : Pourcentage de propriétaires d’entreprise dans le secteur de l’alimentation et des boissons qui sont des immigrant**
  • Canada : 53 %
  • Terre Neuve et Labrador : 40 %
  • Île‑du‑Prince‑Édouard : 22 %
  • Nouvelle Écosse : 39 %
  • Nouveau Brunswick : 33 %
  • Québec : 37 %
  • Ontario : 59 %
  • Manitoba : 53 %
  • Saskatchewan : 49 %
  • Alberta : 59 %
  • Colombie Britannique : 61 %
  • Yukon : 29 %
  • Territoires du Nord Ouest : 80 %
  • Nunavut : Données ne s’appliquent pas

Source : Statistique Canada – Recensement de 2016

** Soit des travailleurs autonomes avec des employés salariés.

Consulter l’infographie sur les effets de l’immigration sur la restauration

Immigrants canadiens célèbres

Vikram Vij

Vikram Vij, célèbre chef cuisinier indo-canadien, est propriétaire des restaurants Vij et Rangoli à Vancouver, ainsi que du restaurant My Shanti, à Surrey. Il est également l’auteur de 4 livres, son dernier en date s’intitulant Vij: A Chef's One-Way Ticket to Canada with Indian Spices in his Suitcase et a participé à des émissions de télévision telles que Dragon’s Den, Recipe to Riches, Top Chef Canada et Chopped Canada. Son travail culinaire lui a valu le prix Rising Star de la BC Food Processors Association (Association des transformateurs d’aliments de la C.-B.) et le prix de l’entrepreneur de l’année d’Ernst and Young.

Susur Lee

Susur Lee, originaire de Hong Kong, est le propriétaire de 3 restaurants à Toronto (Lee, Lee Kitchen, Kid Lee). En raison de son succès, le Food and Wine Magazine l’a nommé l’un des 10 chefs du millénaire en 2000. Il est également juge dans le cadre d’émissions de télévision populaires, telles que Chopped Canada, Masterchef Asia de Lifetime et a participé à Iron Chef America et à Top Chef Masters.

Massimo Capra

Né en Italie, le chef Massimo Capra s’est installé à Toronto en 1982 après avoir travaillé plusieurs années dans des hôtels de luxe de l’Europe. Il est maintenant propriétaire du Rainbow Room à Niagara Falls, ainsi que des restaurants Boccone Trattoria Veloce, Boccone Pronto et Capra’s Kitchen, tous situés à Toronto. En plus d’être chef cuisinier, il est également l’auteur de 2 livres de cuisine, a été rédacteur en chef du Canadian Home Trends Magazine et a participé aux émissions Restaurant Makeover et Chopped Canada du réseau Food Network.

Michael Smith

Le chef Michael Smith est né aux États-Unis, mais il habite maintenant à l’Île‑du‑Prince‑Édouard. Il a animé de nombreuses émissions sur le réseau Food Network, telles que Chef Michael’s Kitchen, Chef Abroad, Chef at Home, Chef at Large et a été juge à l’émission Chopped Canada. Il est également l’auteur de livres de cuisine à succès, possède sa propre entreprise de production de médias dans le domaine alimentaire et a été responsable de l’équipe de chefs cuisinant pour les olympiens pendant les Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver. En 2019, le chef Michael Smith s’est vu décerner l’Ordre du Canada.

Antonio Park

Le chef Antonio Park est né en Argentine de parents coréens et a immigré au Canada en 1990. Il est un chef cuisinier célèbre et reconnu à Montréal, propriétaire des restaurants Park et Lavanderia. Il a également agi à titre de juge dans l’émission Chopped Canada.

Dimitrios « Jimmy » Antonopoulos

Dimitrios « Jimmy » Antonopoulos a émigré au Canada en provenance de la Grèce. Il est le fondateur et propriétaire des établissements de restauration rapide Jimmy the Greek. Au départ, on ne comptait qu’un seul restaurant, et maintenant, cette entreprise prospère mène ses activités dans 55 emplacements au Canada.

Mike Timani

Né au Liban, Mike Timani est le président et directeur général de la boulangerie Fancy Pokket Bakery ayant son siège à Moncton, au Nouveau-Brunswick. Fancy Pokket est actuellement le plus grand producteur de pains pitas, de bagels, de pains plats et de tortillas du Canada atlantique. Il est également président de Compétences Transformation Alimentaire Canada.

Récits d’immigrants dans le secteur des services de restauration

Tackling food insecurity in Canada’s North

The Arctic Food Bank—founded by the Muslim Welfare Centre and staffed by immigrant and Indigenous volunteers—has served hundreds of Inuvik residents since 2015.

Feeding it forward – 1 sandwich at a time

The owner of a Toronto eatery offers a unique way for customers to help feed those in need and build a strong community – all for less than $4.

Making Canada a culinary champion

PEI may be Canada’s smallest province, but thanks to a chef originally from Switzerland, it’s earning a big name as a food lover’s destination.

 Obtenez des mises à jour par courriel

Recevez, à même votre boîte de réception, des renseignements sur les récits, les mises à jour et les événements liés à l’#ImmigrationÇaCompte.

Abonnez-vous

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :