Annexe C – Notices biographiques des membres de l’équipe de la VAEM

Vice-amiral (à la retraite) Gregory Maddison, CMM, CSM, CD, D Sc Mil (honorifique)

Le vice-amiral Maddison s’enrôle dans les Forces armées canadiennes en 1968 et il obtient un baccalauréat en génie mécanique (génie et gestion) du Collège militaire royal. Au cours de sa carrière, il commande le NCSM ATHABASKAN, la 1re Escadre de destroyeurs du Canada, la Force navale permanente de l’Atlantique de l’OTAN, où il est responsable de l’application de l’embargo maritime dans la mer Adriatique, les Forces maritimes de l’Atlantique et la Marine canadienne. Le Vam Maddison termine sa carrière en tant que vice-chef d’état-major de la défense (2001-2005), responsable des opérations au pays et à l’étranger. Depuis son départ à la retraite en 2005, le Vam Maddison participe à de nombreux conseils, tant dans le monde des affaires que dans le secteur du bénévolat. Il est mentor auprès d’officiers supérieurs et de fonctionnaires qui participent au cours d’un an du Programme de sécurité nationale. Le Vam Maddison possède un diplôme du Collège d’état-major et de commandement des Forces canadiennes, à Toronto, et du Collège de la Défense nationale, à Kingston. Il a été le premier commandant honoraire du Commandement des Forces d’opérations spéciales du Canada et il a reçu un doctorat honorifique en sciences militaires du Collège militaire royal du Canada.

Major général (à la retraite) David Neasmith, OMM, CSM, CD, MSc

Le major général Neasmith s’enrôle dans les Forces armées canadiennes en 1980 et il commence alors sa formation au Collège militaire royal de Saint-Jean. Il obtient un baccalauréat en science (mathématiques et physiques) du CMR. Officier des transmissions de l’Armée de terre, il commande au cours de sa carrière le Régiment des transmissions interarmées des Forces canadiennes, le Groupe des opérations d’information des Forces canadiennes et le Secteur de l’Atlantique de la Force terrestre. À l’étranger, le Mgén Neasmith est chef des communications militaires au sein de la Force multinationale de stabilisation (SFOR) en Bosnie-Herzégovine; et comme général commandant adjoint chargé de superviser le développement du ministère de la Défense afghane et de l'Armée nationale afghane. Comme la dernière affectation militaire, le Mgén Neasmith est nommé J6 des FAC et chef d’état-major (Gestion de l’information) et chef de la Branche des communications et de l’électronique. Il prend sa retraite des FAC en 2015. Le Mgén Neasmith est diplômé émérite du United States National War College de la National Defense University, à Washington, D.C., où il obtient une maîtrise ès science – stratégie de sécurité nationale.

Brigadier général Virginia Tattersall, CD, MSc

Le brigadier général Tattersall s’enrôle dans les Forces armées canadiennes en 1985 et obtient un baccalauréat ès arts (sciences politiques et histoire) au Collège militaire royal. Officier de la logistique de l’Armée de terre, elle commande l’Unité/Force opérationnelle de transition de la mission de l’Op ATHENA et commande actuellement le Groupe de soutien en matériel du Canada. Elle sera bientôt nommée commandant adjoint de l’ADC/GENPERSMIL, au quartier général supérieur du CMR. Parmi les postes d’état-major occupés, notons les postes de J3 QG COMSOCAN et de J-34 État-major interarmées stratégique. À l’étranger, le Bgén Tattersall sert au sein de l’Autorité provisoire des Nations Unies au Cambodge, de la Force des Nations Unies chargée d’observer le dégagement sur le plateau du Golan et dans le cadre de l’Op ATHENA en Afghanistan. Le Bgén Tattersall est diplômée émérite de la Dwight D. Eisenhower School for National Security and Resource Strategy à Washington, D.C., où elle obtient une maîtrise ès science – stratégie de sécurité nationale.

Colonel A.M.C. Bouchard, MSM, CD, CMFC, MD

Le colonel Annie Bouchard s’enrôle dans les Forces armées canadiennes en 1990 dans le cadre du Programme d’instruction à l’intention des médecins militaires et elle obtient son doctorat en médecine de l’Université de Montéral en 1993. Parmi les faits saillants de sa carrière en tant que médecin canadien, notons son passage à la clinique internationale dirigée par les Américains au QG SHAPE, le poste de commandant de la 5e Ambulance de campagne et d’officier supérieur d’état-major à la Direction – Politiques médicales. Le Col Bouchard a servi à l’étranger dans le cadre de la mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti, en tant que commandant des services de santé dans le cadre du Rôle 1 de l’Op ATHENA, et commandant du peloton médical au sein de l’Équipe d’intervention en cas de catastrophe en Haïti en 2010. Le Col Bouchard occupe actuellement le poste de médecin-chef du commandement de l’Armée de terre. Elle est diplômée du Collège des Forces canadiennes de Toronto.

Lieutenant-Colonel M.J. Dow, CD, MA, LL B

Le lieutenant-colonel Marla Dow s’enrôle dans les Forces canadiennes en 1988. Diplômée du Royal Roads Military College, du Collège militaire royal et de l’Université d’Ottawa, elle sert d’abord en tant qu’officier du renseignement avant de devenir avocate militaire. En tant que membre du Bureau du juge-avocat général, elle offre des conseils juridiques sur des enjeux allant de la gouvernance de la Défense à la politique du personnel militaire, et de la diffusion ou la divulgation de renseignements à la politique en matière de cybersécurité. Le Lcol Dow a servi comme officier d’échange auprès du US Army JAG’s Legal Center and School, elle a servi brièvement au QG de la Force multinationale en Iraq, à Bagdad, en plus d’avoir servi au QG de la Force internationale d’assistance à la sécurité en Afghanistan. Elle est actuellement la conseillère juridique du Bureau du chef d’état-major de la défense.

Lieutenant-Colonel André Gauthier, CD, MA counselling et spiritualité

Le lieutenant-colonel André Gauthier s’enrôle dans les Forces armées canadiennes en juillet 2000, en tant qu’aumônier catholique romain. Il possède un baccalauréat en éducation de l’Université Laval et une maîtrise en counselling et spiritualité de l’Université d’Ottawa. Enseignant au secondaire, il est agent de pastorale pour le diocèse de Québec avant son service dans les Forces armées canadiennes. Ses affectations l’amènent auprès du 3e Battaillon, Princess Patricia Canadian Light Infantry, en tant que coordonnateur des activités de chapelle, d’aumônier et d’aumônier supérieur de la base, ainsi qu’aumônier clinicien dans le Programme de soutien pour trauma et stress opérationnels (PSTSO). Il sert à deux reprises en Afghanistan (Op APOLLO, comme aumônier supérieur, QG FOI-A HQ 6-09 Op ATHENA), et à titre d’aumônier de soutien pour le Programme de décompression dans un tiers lieu à Guam et à Chypre. Le Lcol Gauthier a récemment été aumônier du Commandement pour le Commandement des opérations interarmées du Canada et du Commandement des Forces d’opérations spéciales du Canada. Il est actuellement aumônier du commandement de la Marine royale canadienne et aumônier conseiller supérieur clinicien en santé mentale auprès du Service de l’aumônerie royale canadienne.

Adjudant-chef Colleen Halpin, MMM, CD

L’adjudant-chef Colleen Halpin s’enrôle dans les Forces canadiennes en 1986. Technicienne des mouvements de métier, elle est affectée à Chatham, au Nouveau-Brunswick, au Quartier général de la Défense nationale, au 2e Bataillon des services, au 2e Escadron des mouvements aériens et au 3e Groupe de soutien du Canada. Parmi les postes clés qu’elle occupe, notons le poste de sergent-major du Cadre d’instruction des mouvements à l’ancienne École d’administration et de logistique des Forces canadiennes, d’adjudant-maître d’unité de la 4e Unité de contrôle des mouvements des Forces canadiennes, d’adjudant-chef d’escadron du 2e Escadron des mouvements aériens, et plus récemment, d’adjudant-chef d’escadre de la 22e Escadre North Bay. À l’étranger, elle sert dans le cadre de l’Op UNPROFOR, en Macédoine/Kosovo, de la SFOR Bosnie-Herzégovine, en Éthiopie, au Liban et au Kirghizistan. En 2016, l’Adjuc Halpin est nommée adjudant-chef du vice-chef d’état-major de la défense.

Adjudant-chef Christian Thibault, MMM, CD

L’adjudant-chef Christian Thibault s’enrôle dans les Forces armées canadiennes à titre de commis administration en novembre 1982. Il sert au sein du 400e Escadron de transport et de sauvetage, du Lord Strathcona’s Horse (Royal Canadians), et au sein des BFC Edmonton, Calgary et Kingston. Parmi les postes clés occupés, notons sergent-major du Fort au Collège de commandement et d’état-major de l’Armée canadienne du Fort Frontenac, adjudant-chef du Service de l’administration de la 4e Escadre Cold Lake, adjudant-chef du Groupe de l’instruction de soutien des Forces canadiennes/BFC Borden, et adjudant-chef de la Formation à l’Académie canadienne de la Défense. À l’étranger, l’Adjuc Thibault se rend en Croatie et en Bosnie. L’Adjuc Thibault est diplômé du Programme de perfectionnement professionnel des militaires du rang du CMR Kingston. Actuellement adjudant-chef du Commandement du personnel militaire, il sera sous peu commissionné du rang dans le cadre du Programme de nominations spéciales au cadre d’officiers. Promu major, il assumera un nouveau rôle au Collège en tant que mentor supérieur auprès des élèves-officiers et aspirants de la marine.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :