Ligne directrice : L'International Conference on Harmonisation of Technical Requirements for the Registration of Pharmaceuticals for Human Use (l'ICH): Études à l'appui des groupes spéciaux : Gériatrie, Questions et réponses ICH thème E7 Q&R

Le 16 juin 2015

Notre référence : 15-107057-839

Avis : L'adoption pour l'ICH ligne directrice: E7 Q&R : Études à l'appui des groupes spéciaux : Gériatrie, Questions et réponses

Santé Canada a le plaisir d'announce l'adoption de cette ligne directrice de l'ICH E7 Q&R : Études à l'appui des groupes spéciaux : Gériatrie, Questions et réponses.

Cette ligne directrice a été élaborée par un groupe d'experts de l'ICH et a fait l'objet de consultations, menées par les organismes de réglementation, conformément au processus de l'ICH. Le Comité directeur de l'ICH en a approuvé la version finale et en a recommandé l'adoption par les organismes de réglementation de l'Union européenne, du Japon et des États-Unis.

En adoptant cette ligne directrice de l'ICH, Santé Canada fait siens les principes et les pratiques qui y sont énoncés. Ce document doit être lu en parallèle avec cette d'avis d'accompagnement et les sections pertinentes des autres lignes directrices applicables du Santé Canada.

Santé Canada est conscient que la portée et l'objet de ses lignes directrices actuelles peuvent ne pas toujours correspondre en totalité à ceux des lignes directrices de l'ICH qui sont introduites dans le cadre de l'engagement du Santé Canada envers l'harmonisation à l'échelle internationale et le Processus de l'ICH. Dans de tels cas, les lignes directrices de l'ICH adoptées par du Santé Canada auront préséance.

Santé Canada a pris l'engagement d'éliminer ces incohérences par la mise en oeuvre d'un plan de travail graduel qui examinera l'impact lié à l'adoption des lignes directrices de l'ICH. Ce processus aboutira à la modification ou, si les révisions à apporter sont trop nombreuses, au retrait de certaines lignes directrices du Santé Canada.

Plusieurs lignes directrices, incluant celle-ci, sont disponibles sur le site web de Santé Canada.

Si vous avez des questions ou commentaires concernant cette ligne directrice, veuillez communiquer avec :

Direction des produits biologiques et thérapies génétiques
Bureau des affaires réglementaires
Phone: (613) 957-1722
Fax: (613) 946-9520
Email: dpbtg_bar@hc-sc.ca

Avant-propos

La présente ligne directrice a été élaborée par un groupe d'experts de l'ICH et a fait l'objet de consultations, menées par les organismes de réglementation, conformément au processus de l'ICH. Le Comité directeur de l'ICH en a approuvé la version finale et en a recommandé l'adoption par les organismes de réglementation de l'Union européenne, du Japon et des États-Unis.

En adoptant cette ligne directrice de l'ICH, Santé Canada fait siens les principes et les pratiques qui y sont énoncés. Ce document doit être lu en parallèle avec la lettre d'accompagnement et les sections pertinentes des autres lignes directrices applicables à Santé Canada.

Les lignes directrices sont des documents destinés à guider l'industrie et les professionnels de la santé sur la façon de se conformer aux politiques et aux lois et règlements qui régissent leurs activités. Elles servent également de guide au personnel lors de l'évaluation et de la vérification de la conformité et permettent ainsi d'appliquer les mandats d'une façon équitable, uniforme et efficace.

Les lignes directrices sont des outils administratifs n'ayant pas force de loi, ce qui permet une certaine souplesse d'approche. Les principes et les pratiques énoncés dans le présent document pourraient être remplacés par d'autres approches, à condition que celles-ci s'appuient sur une justification scientifique adéquate. Ces autres approches devraient être examinées préalablement en consultation avec le programme concerné pour s'assurer qu'elles respectent les exigences des lois et des règlements applicables.

Corollairement à ce qui précède, il importe également de mentionner que Santé Canada se réserve le droit de demander des renseignements ou du matériel supplémentaire, ou de définir des conditions dont il n'est pas explicitement question dans la ligne directrice, et ce, afin que le ministère puisse être en mesure d'évaluer adéquatement l'innocuité, l'efficacité ou la qualité d'un produit thérapeutique donné. Santé Canada s'engage à justifier de telles demandes et à documenter clairement ses décisions.

Ce document doit accompagner cet avis et les sections appropriées des autres lignes directions concernées.

Études en gériatrie, thème E7 : Questions et réponses
Date d'approbation Questions Réponses
1 Sept.
2009
Pourquoi faut-il avoir une présentation adéquate de personnes âgées dans la base de données cliniques? Comparées aux personnes plus jeunes, les personnes âgées peuvent réagir différemment et ce de diverses façons à une pharmacothérapie. De telles différences peuvent être plus significatives chez les personnes âgées de 75 ans ou plus :

a) Les personnes âgées sont sujettes à des changements physiologiques associés à la vieillesse qui peuvent modifier les propriétés pharmacocinétiques du médicament ainsi que la réponse pharmacodynamique au médicament. Ces deux éléments peuvent influencer la réaction au médicament et la relation dose-réponse.

b) les personnes âgées sont plus susceptibles  aux effets nocifs puisqu'elles ont souvent des  maladies et des thérapies concomitantes qui pourraient interagir avec le médicament expérimental. Chez les personnes âgées, les effets nocifs peuvent être plus graves, moins tolérables et peuvent  entrainer des conséquences plus graves que chez les personnes plus jeunes.

En raison du vieillissement de la population (y compris les personnes âgées de 75 ans ou plus) et des derniers progrès dans de domaine de la pharmacocinétique et de la pharmacodynamique depuis l'établissement de la ligne directrice ICH thème E7 en 1993, les données gériatriques (en considérant l'éventail complet de la population des personnes âgées) s'avèrent de plus en plus utile dans les programmes de l'évaluation des médicaments.

Les différences éventuelles de la pharmacocinétique, la pharmacodynamique, les interactions médicamenteuses, les interactions maladie-médicament et la réponse clinique qui se manifestent chez les personnes âgées ne peuvent pas toutes être prévues en se basant sur les données de personnes plus jeunes puisque les personnes âgées sont plus susceptibles d'avoir plusieurs maladies et de prendre plusieurs médicaments à la fois.

Donc, pour évaluer le rapport avantages/risques d'un médicament destiné aux personnes âgées, ces dernières doivent être bien représentées dans les essais cliniques.

2 Sept.
2009
De quoi faut-il tenir compte pour estimer une représentation adéquate des personnes âgées à inclure dans la base de données cliniques? Il est très important de s'assurer, dans la mesure du possible, que la population participante dans le programme de développement clinique est représentative de la population cible des patients. Comme l'indique la ligne directrice ICH thème E7 actuelle, le demandeur doit fournir une estimation de la prévalence de la maladie à traiter en fonction de l'âge ou un examen de la distribution selon l'âge de l'utilisation d'autres médicaments de la même classe ou pour la même indication. Cela indiquera l'utilisation prévue du médicament et devrait influencer le nombre de personnes âgées à inclure dans la demande de mise sur le marché.

La ligne directrice actuelle énonce ceci : « En ce qui concerne les médicaments qui servent à traiter des maladies qui ne frappent pas exclusivement les personnes âgées, il faut en général un minimum de 100 sujets pour être en mesure de déceler des différences importantes du point de vue clinique. » Étant donné la prévalence croissante des personnes âgées ainsi que la connaissance croissante de leur complexité, y compris les thérapies concomitantes et les maladies concomitantes, il serait généralement approprié d'inclure plus de 100 personnes âgées dans les bases de données des Études Phase 2 et 3 et d'y inclure des personnes qui reflètent l'ensemble complet de la population agée.

Dans une demande de mise sur le marché, selon le nombre de personnes, les données de divers groupes d'âge (par exemple <65, de 65 à 74, de 75 à 84 et >85) devraient être présentées afin d'évaluer la régularité de l'effet du traitement et son profil d'innocuité chez ces personnes avec la population de personnes plus jeunes.

Puisqu'un seul essai pourrait avoir un nombre insuffisant de personnes âgées pour permettre de telles analyses, ces dernières seront souvent réalisées à l'aide de données regroupées. Ces analyses devront tenir compte de la cohérence entre les études.

3 Sept.
2009
Existe-t-il des groupes spéciaux ou des caractéristiques qu'il est particulièrement important d'aborder dans le cadre de la planification du programme de développement clinique? Les personnes âgées ont souvent des thérapies ou des maladies concomitantes qui pourraient interagir avec le médicament expérimental et qui pourraient rendre les patients plus susceptibles aux effets et aux interactions indésirables. Il est donc important d'évaluer l'innocuité et l'efficacité d'un médicament chez ces personnes, et d'élaborer une étude comportant des critères d'inclusion et d'exclusion qui permettent leur participation. Il pourrait pourtant y avoir une réticence à inclure les personnes âgées vulnérables et qui sont à risque élevé d'effets indésirables (communément appelées des personnes âgées « fragiles »). Toutefois, une randomisation adéquate devrait permettre l'attribution appropriée de résultats soit au médicament expérimental ou à d'autres facteurs.

Cela s'applique aux médicaments destinés aux personnes âgées ainsi qu'aux médicaments utilisés pour soigner des maladies qui sont présentes mais pas limitées aux personnes âgées.

4 Sept.
2009
De quoi faut-il tenir compte dans le programme du développement clinique pour bien caractériser l'innocuité et l'efficacité d'un médicament aux fins de demande de mise sur le marché? Une représentation adéquate des personnes âgées (y compris les personnes avec des thérapies et/ou des maladies concomitantes) doit être inscrite au programme de développement clinique afin de bien caractériser l'innocuité et l'efficacité chez les personnes âgées et de permettre des comparaisons aux personnes plus jeunes. Ces renseignements doivent généralement être compris dans une demande de mise en marché.

Il est généralement préférable d'inclure les personnes âgées et plus jeunes dans les mêmes études afin de faciliter l'observation des différences liées à l'âge. Dans certains cas, il est préférable de mener une étude distincte chez les personnes âgées.

Il faut entreprendre tous les efforts possibles pour inclure des personnes âgées avec des thérapies et/ou maladies concomitantes dans le programme de développement clinique avant la mise en marché. Dans certains cas, l'inscription de ces personnes peut poser un défi et il est peut-être plus approprié de recueillir des données après la mise en marché. Toutefois, le besoin et le bien-fondé des données sur ces personnes doivent être pris en considération pendant le développement de médicaments et doivent faire l'objet d'une narration dans la présentation de la demande de mise en marché. Si l'inscription de personnes âgées n'a pas été suffisante en dépit des efforts déployés par le demandeur, un plan spécifique pour recueillir des données après la mise en marché doit être discuter et mis en œuvre pendant le développement et doit être inclut dans la demande de mise en marché.

Les renseignements qui sont pertinents aux personnes âgées, y compris toute limitation, doivent être reflétés dans la monographie de produit.

5 Sept.
2009
Existe-t-il des préoccupations liées aux données propres aux personnes âgées dont il faut tenir compte dans le cadre de la planification des études cliniques? Selon le mécanisme d'action du médicament et/ou les caractéristiques de la maladie, une attention particulière doit être portée aux effets indésirables particuliers et paramètres d'efficacité liés à l'âge p. ex., effets sur la fonction cognitive, l'équilibre et les chutes, l'incontinence ou la rétention urinaire, la perte de poids et la sarcopénie. Cela pourrait exiger des essais particuliers, p. ex., sur la fonction cognitive. Les demandeurs doivent aussi  se référer aux lignes directrices propres à la maladie pour les recommandations particulières en matière d'évaluation de l'innocuité et l'efficacité chez les personnes âgées.
6 Sept.
2009
À la lumière des progrès récents dans le domaine de la pharmacocinétique et l'évaluation d'interactions médicamenteuse depuis l'établissement de la ligne directrice de l'ICH thème E7, de quelles études devrait-on tenir compte lorsqu'on développe un médicament destiné aux personnes âgées? La pharmacocinétique chez les personnes âgées (dans l'ensemble de la population des personnes âgées) doit être évaluée afin de relever les différences liées à l'âge qui sont inexplicables par d'autres facteurs, tels que l'insuffisance rénale ou la différence de poids. L'influence éventuelle d'un déficit de la fonction rénale ou hépatique et les interactions médicamenteuses éventuelles sont souvent évaluées dans des études chez des personnes plus jeunes.

Une analyse pharmacocinétique de la population pourrait fournir les données exigées s'il y a suffisamment de personnes de différents groupes d'âge (y compris les personnes âgées de ≥65 et de ≥75) qui sont incluses dans les études cliniques. L'applicabilité de la pharmacocinétique de la population dépend de plusieurs facteurs, p. ex., la représentation de la population cible, la pharmacocinétique du médicament, le schéma posologique et les exigences analytiques.

Le même but pourrait être atteint par une étude pharmacocinétique qui vise à comparer les personnes âgées aux personnes plus jeunes (les personnes sont appariées en vue de covariables pertinentes, p. ex., poids, sexe).

Une discussion plus approfondie peut être entamé avec les organismes de réglementation sur les détails de l'approche pharmacocinétique (la pharmacocinétique de la population, la conceptualisation appropriée d'une étude pharmacocinétique particulière) et de l'évaluation des interactions médicamenteuses.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :