Lignes directrices de base pour maintenir l'enregistrement d'un organisme de bienfaisance

Liste de contrôle

Exercer uniquement des activités admissibles. Un organisme de bienfaisance enregistré peut exercer ses activités de bienfaisance, au Canada comme à l'étranger, uniquement de deux façons : en effectuant ses propres activités de bienfaisance ou en faisant des dons à des donataires reconnus. Un organisme de bienfaisance enregistré doit conserver la direction et le contrôle de ses activités (qu'elles soient exercées par lui-même ou par un agent ou un entrepreneur qui agit en son nom) et ne doit pas participer à des activités politiques interdites ni à des activités commerciales non complémentaires.

Tenir des registres comptables adéquats. Un organisme de bienfaisance enregistré doit tenir des registres comptables adéquats pendant la période prescrite par la loi et les conserver dans un lieu au Canada dont l'adresse se trouve dans les dossiers de l'Agence du revenu du Canada (ARC).

Remettre des reçus officiels de dons complets et exacts. Un organisme de bienfaisance enregistré peut remettre des reçus officiels de dons seulement pour des dons reconnus légalement. Un reçu officiel de dons doit contenir tous les renseignements précisés à l'article 3501 du Règlement de l'impôt sur le revenu. Voir les exemples de reçus officiels de dons.

☐ Respecter les exigences annuelles en matière de dépenses (contingent des versements). Un organisme de bienfaisance enregistré doit dépenser annuellement le montant minimal calculé à titre de contingent des versements en finançant ses propres activités de bienfaisance ou en faisant des dons à des donataires reconnus (par exemple, d'autres organismes de bienfaisance enregistrés).

Produire annuellement une déclaration de reseignements T3010. Un organisme de bienfaisance enregistré doit produire annuellement une déclaration de renseignements T3010 (avec les états financiers de même que les pièces jointes requises) au plus tard six mois après la fin de son exercice.

Conserver son statut d'organisme de bienfaisance à titre de personne morale. Un organisme de bienfaisance enregistré constitué à l'échelle fédérale, provinciale ou territoriale doit satisfaire à d'autres exigences particulières (en plus des exigences de l'ARC) afin de conserver son statut à titre de personne morale. Par exemple, il se peut qu'il doive produire une déclaration annuelle et/ou payer des droits annuels. Un organisme de bienfaisance enregistré devrait s'informer auprès des autorités compétentes afin de connaître ces exigences.

Informer la Direction des organismes de bienfaisance de tout changement apporté au mode de fonctionnement ou à la structure juridique de l'organisme de bienfaisance. Un organisme de bienfaisance enregistré devrait obtenir une confirmation auprès de la Direction des organismes de bienfaisance (la Direction) afin de s'assurer que celles-ci sont admissibles avant de modifier ses fins et/ou ses activités énoncées. Un organisme de bienfaisance enregistré devrait informer la Direction lorsqu'il change son nom, son numéro de téléphone, son adresse, sa personne-ressource ou ses documents constitutifs (acte constitutif, lettres patentes, etc.) et doit obtenir l'autorisation préalable de la Direction avant de modifier la fin de son exercice.

Cette présente liste de contrôle est réservée à l'usage de l'organisme de bienfaisance. Ne pas la poster à l'ARC ou la joindre à votre déclaration.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :