Commission des libérations conditionnelles du Canada

Avis important - Appels téléphoniques frauduleux

On a signalé qu'une escroquerie par téléphone utilise les numéros de téléphone de la Commission des libérations conditionnelles du Canada et d'autres numéros du gouvernement du Canada pour camoufler les appels frauduleux. Les victimes de ces appels frauduleux ont déclaré s'être fait dire qu'elles devaient de l'argent et qu'elles devaient fournir des renseignements personnels, notamment leur numéro d'assurance sociale. Si vous recevez un appel de cette nature, ne répondez pas à leurs demandes et communiquez avec le Centre antifraude du Canada au 1-888-495-8501. Si vous croyez avoir été victime d'une telle fraude, appelez la police locale dès que possible.

Pour obtenir des renseignements sur d'autres fraudes et escroqueries, visitez le site Web du Centre antifraude du Canada.

Nous sommes une institution fédérale qui fait partie du portefeuille de la Sécurité publique. Nous opérons de façon indépendante du Gouvernement du Canada.

La Commission des libérations conditionnelles du Canada (CLCC) est un tribunal administratif indépendant qui, en tant que partie intégrante du système de justice pénale canadien, prend des décisions judicieuses sur la mise en liberté sous condition et la suspension du casier et formule des recommandations en matière de clémence. La CLCC contribue à la protection de la société en favorisant la réintégration en temps opportun des délinquants comme citoyens respectueux des lois. La sécurité du public est la première considération dans toutes les décisions de la CLCC.

La CLCC est dirigée par un président qui rend des comptes au Parlement par l'entremise du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile.

Suivez :

Ce que nous faisons

Renseignements sur l’organisation

En Vedette

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :