Devenir un résident permanent – Aides familiaux résidents

Vous devez fournir vos données biométriques

Dans la plupart des cas, vous devez maintenant fournir vos empreintes digitales et une photo (données biométriques) après avoir présenté une demande.

Déterminez qui doit fournir ses données biométriques et comment fonctionne le nouveau processus de demande.

Le Programme des aides familiaux résidants (PAFR) n’accepte plus de nouveaux demandeurs. Vous pouvez seulement demander la résidence permanente au titre du PAFR si vous avez acquis au moins deux années d’expérience de travail dans le programme et vous répondez à l’une des exigences suivantes :

  • vous travaillez déjà au Canada au moyen d’un permis de travail du PAFR;
  • vous avez été autorisé à obtenir votre premier permis de travail du PAFR au terme d’une étude d’impact sur le marché du travail présentée à Emploi et Développement social Canada le 30 novembre 2014 ou avant cette date.

Sinon, vous pourriez toujours être admissible à la résidence permanente par une autre option offerte aux aides familiaux.


Exigences à satisfaire pour devenir un résident permanent

Vous pourriez être admissible à présenter une demande de résidence permanente au Canada après avoir acquis l’expérience de travail suivante dans le cadre du Programme des aides familiaux résidants :

  • 24 mois de travail autorisé à temps plein en tant que résidant;
  • 3 900 heures de travail autorisé à temps plein. Vous pouvez effectuer ces heures dans une période minimale de 22 mois. Dans le calcul de vos heures, vous pouvez également inclure un maximum de 390 heures supplémentaires;
  • l’expérience de travail doit avoir été acquise dans les quatre années suivant la date de votre arrivée au pays.

L’expérience de travail acquise dans le cadre du Programme des aides familiaux résidants peut également être utilisée pour obtenir la résidence permanente dans le cadre de la voie d’accès Garde d’enfants ou Soins aux personnes ayant des besoins médicaux élevés.

Dans le calcul de votre expérience de travail, vous ne pouvez pas inclure :

  • les périodes de chômage;
  • les périodes prolongées passées à l’extérieur du Canada. Par exemple, si vous quittez le Canada pendant une période plus longue que la période de vacances allouée en vertu de votre contrat d’emploi, ce temps ne sera pas pris en compte aux fins de la période d’emploi exigée;
  • les périodes pendant lesquelles vous avez travaillé pour votre employeur à l’extérieur du Canada, par exemple, à l’occasion de vacances familiales;
  • les périodes pendant lesquelles vous avez travaillé au Canada à titre d’aide familial pendant que vous viviez à l’extérieur du domicile de votre employeur. Si vous possédez une telle expérience et que vous souhaitez l’inclure dans votre demande, vous devez demander la résidence permanente au titre de la voie d’accès Garde d’enfants ou Soins aux personnes ayant des besoins médicaux élevés.

Éléments susceptibles d’avoir une incidence sur votre demande

Les éléments suivants ont une incidence sur votre demande :

  • vous, votre époux ou conjoint de fait, ou tout autre membre de votre famille possédez un casier judiciaire, avez un problème médical grave ou posez un risque pour la sécurité;
  • vous n’avez pas fourni à Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada des renseignements véridiques.

Éléments qui n’ont aucune incidence sur votre demande

Les éléments suivants n’ont aucune incidence sur votre demande : le perfectionnement des compétences au Canada, le bénévolat, l’état matrimonial ou le nombre de membres de la famille dans le pays d’origine.

Présenter simultanément une demande pour sa famille

Vous devez nommer tous les membres de votre famille dans votre demande de résidence permanente. Les membres de votre famille peuvent passer un examen médical et faire l’objet de vérifications judiciaires au moment où vous présentez votre demande, même s’ils ne vous accompagnent pas au Canada. Vous ne pourrez pas parrainer à une date ultérieure les membres de votre famille que vous n’avez pas nommés dans votre demande et qui n’ont pas fait l’objet de vérifications.

Vous-même et les membres de votre famille que vous avez nommés dans votre demande pouvez obtenir le statut de résident permanent au même moment ou vous pouvez les parrainer à une date ultérieure, pourvu qu’ils répondent aux exigences du parrainage.

Tous les membres de votre famille et vous-même devez d’abord passer un examen médical et faire l’objet de vérifications judiciaires avant que vous puissiez obtenir le statut de résident permanent.

Présenter simultanément une demande de permis de travail ouvert

Vous pouvez présenter une demande de permis de travail ouvert en même temps qu’une demande de résidence permanente. Une fois que vous aurez reçu votre permis de travail ouvert, vous pourrez occuper l’emploi de votre choix.

Résidence permanente au Québec

Si vous possédez un permis de travail au titre du Programme des aides familiaux résidants et que vous travaillez au Québec, la province évaluera également votre demande. La province souhaitera obtenir des renseignements supplémentaires, notamment votre connaissance du français. Pour obtenir de plus amples renseignements concernant la résidence permanente au Québec, veuillez consulter le site Web du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion.

Quitter le Canada (de façon permanente ou pour des vacances)

Si votre demande de résidence permanente est en traitement et que vous quittez le pays, pour quelque motif que ce soit, il est possible que vous ayez à présenter de nouveau une demande de visa de résident temporaire avant de revenir au Canada. Avant de partir, vous devriez faire une demande de nouveau visa de résident temporaire à partir du Canada.

Si vous quittez le Canada pendant plus d’une année ou si votre permis de travail est expiré, vous devrez présenter de nouveau une demande à un bureau des visas ou un centre de réception des demandes de visa afin de revenir au Canada.

Vous pouvez quitter le programme et retourner de façon permanente dans votre pays d’origine en tout temps. Toutefois, vous devez donner un préavis raisonnable à votre employeur.

En vedette

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :