Opération IMPACT (Irak)

Résumé

  • L’opération IMPACT est la contribution militaire du Canada à sa stratégie pangouvernementale visant à remédier à l’instabilité causée par Daech au Moyen-Orient. En avril 2019, le Canada a renouvelé cette stratégie jusqu’au 31 mars 2021, investissant 1,39 milliard de dollars supplémentaires en Irak, en Syrie, en Jordanie et au Liban.
  • Dans le cadre de l’opération IMPACT, jusqu’à 850 membres des Forces armées canadiennes prennent part à un déploiement dans le cadre de la Coalition mondiale contre Daech, de la mission en Irak de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) et d’activités bilatérales de renforcement des capacités de défense avec les forces armées jordaniennes et libanaises.

Contexte

  • Coalition mondiale contre Daech. Le Canada est membre de la Coalition mondiale contre Daech en Irak et en Syrie. La Coalition a été créée en septembre 2014 et vise à dégrader les capacités de Daech et à l’empêcher de contrôler du territoire.
  • La Coalition comprend 75 membres (y compris l’Union européenne, l’Organisation internationale de police criminelle et l’OTAN), bien que la majorité des pays limitent leurs contributions à du soutien non militaire.
  • Un plus petit nombre de pays fournit du soutien militaire à la Coalition, principalement aux forces de sécurité irakiennes combattant Daech, mais aussi aux opérations de la Coalition en Syrie. [CAVIARDÉ]
  • En plus de ses opérations militaires, la Coalition comprend les quatre lignes d’effort civiles suivantes : chercher à faire obstacle à l’afflux de combattants étrangers, prendre des mesures pour que Daech ne puisse ni recevoir ni apporter un financement, assurer une stabilité durable en Irak et contrer la propagande de Daech. Les partenaires au sein de la Coalition interviennent aussi en réponse à la crise humanitaire actuelle dans la région. Ces lignes d’effort civiles sont de plus en plus visibles depuis que Daech est passé à l’insurrection en Irak et en Syrie.
  • Le Canada participe à la fois aux lignes d’effort militaires et civiles de la Coalition et il est l’un des quelques membres de la Coalition qui participe à tous les groupes de travail civils de la Coalition.
  • Les contributions actuelles des Forces armées canadiennes à l’appui de la Coalition comprennent :
    1. Une mission des Forces armées canadiennes pour former, conseiller et aider les forces de sécurité irakiennes afin qu’elles puissent renforcer leurs capacités et appuyer les efforts de lutte contre Daech.
    2. Le déploiement d’un détachement de transport aérien tactique constitué de deux CC130J Hercules, de même que les équipages et les équipes de soutien qui y sont associés, à l’appui des opérations aériennes de la Coalition.
    3. Le déploiement d’un détachement d’hélicoptères tactiques constitué d’un maximum de quatre hélicoptères CH146 Griffon pour appuyer les opérations des Forces armées canadiennes et de la Coalition ainsi que d’autres opérations pangouvernementales en Irak.
    4. Le déploiement du personnel d’état-major et d’officiers de liaison à divers quartiers généraux de la Coalition, notamment à l’équipe multinationale de liaison ministérielle de la Coalition, dirigée par le Canada.
    5. L’accroissement des capacités de renseignement de la Force opérationnelle interarmées – Irak des Forces armées canadiennes pour aider la Coalition et les forces de sécurité irakiennes à planifier et à mener des opérations militaires.
    6. Une unité de soutien dentaire intégrée à l’installation médicale de rôle 2 (de base) dirigée par les États-Unis.
  • Mission de l’OTAN en Irak. La mission de l’OTAN en Irak est une mission consultative et d’instruction non combattante conçue pour aider à mettre en place des institutions irakiennes de défense et de sécurité plus efficaces et plus durables. Le Canada a pris le commandement de la mission de l’OTAN en Irak en novembre 2018 et il est actuellement le principal contributeur à la mission. Pour en savoir plus sur cette mission, voir l’Onglet 5.
  • Renforcer les capacités de défense en Jordanie et au Liban. Depuis 2016, les Forces armées canadiennes fournissent de l’instruction et de l’aide aux forces armées jordaniennes et libanaises. La Jordanie et le Liban ont tous deux été durement touchés par les conséquences du conflit en Irak et en Syrie.
  • Le Canada met à la disposition des Forces armées jordaniennes une équipe canadienne de formation et d’assistance de douze personnes qui travaille en étroite collaboration avec elles pour déterminer leurs besoins en instruction et en équipement et faciliter l’exécution des programmes [CAVIARDÉ]. Ces projets portent notamment sur l’équipement de soutien matériel et de manutention pour la Force d’intervention rapide, l’équipement de protection individuelle pour l’équipe de mission féminine, la modernisation de tours frontalières et la remise en état d’une route frontalière.
  • Les Forces armées canadiennes fournissent également de l’instruction et de l’aide aux Forces armées libanaises, avec une équipe canadienne d’instruction et d’assistance [CAVIARDÉ]. Il s’agit notamment de véhicules de soutien logistique, de motoneiges et de remorques, de matériel d’hiver et de combinaisons pour température humide, ainsi que d’une instruction complémentaire destinée à aider les Forces armées libanaises à sécuriser la frontière entre le Liban et la Syrie.

Considérations

  • Le mandat actuel de l’opération IMPACT prend fin le 31 mars 2021. Le coût total de l’opération IMPACT pour 2018 était de 138,5 millions de dollars.
  • Dans une perspective pangouvernementale, la Stratégie du Moyen-Orient renouvelée est axée sur la promotion de la stabilité et de la résilience durables, grâce au renforcement des capacités dans la gouvernance et la démocratie.
  • Les efforts du Canada dans la région sont fondés sur les trois piliers suivants : la sécurité et stabilisation, le renforcement des capacités humanitaires et de résilience, et l’engagement diplomatique.
  • En dépit de ses pertes de territoires, Daech s’adapte et continue à représenter une menace importante pour la sécurité et la stabilité de l’Irak. Le Canada demeure un partenaire engagé et fiable de la Coalition et de l’OTAN dans la lutte contre Daech afin de renforcer les institutions de sécurité irakiennes et d’éviter une résurgence de la violence ou des menaces contre le Canada et les intérêts canadiens.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :