Recherche et sauvetage

Résumé

  • Au Canada, la recherche et sauvetage est une responsabilité que se partagent des organismes fédéraux, provinciaux, territoriaux et bénévoles.
  • Les Forces armées canadiennes ont comme mandat principal de fournir des services de recherche et sauvetage aéronautiques (soit la recherche et sauvetage liés à des incidents d’aéronefs) alors que la Garde côtière canadienne est responsable de fournir des services de recherche et sauvetage maritimes. Il incombe aussi aux Forces armées canadiennes de veiller à l’efficacité du système coordonné de recherche et sauvetage aéronautiques et maritimes.
  • Les Forces armées canadiennes interviennent chaque année dans environ 1 000 cas de recherche et sauvetage, et ces efforts permettent de sauver de nombreuses vies.

Contexte

  • La zone de responsabilité des Forces armées canadiennes en ce qui a trait aux opérations aériennes et maritimes de recherche et sauvetage au Canada s’étend sur un territoire de plus de 18 millions de kilomètres carrés de terre et de mer. La zone de responsabilité aéronautique s’étend de la frontière américaine au pôle Nord et d’environ 1 000 kilomètres à l’ouest de l’île de Vancouver dans l’océan Pacifique à 1 500 kilomètres à l’est de Terre-Neuve-et-Labrador dans l’océan Atlantique.
  • Pour couvrir cette région, environ 950 membres des Forces armées canadiennes fournissent des services de recherche et sauvetage 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 tout au long de l’année.
  • En moyenne, les Forces armées canadiennes, par l’entremise de leur programme de recherche et sauvetage, participent à la coordination de 9 000 appels de recherche et sauvetage par année, dont environ 1 000 requièrent le déploiement de ressources aériennes de recherche et sauvetage. Chaque année, ces interventions permettent d’aider plus de 20 000 personnes et de sauver plus de 1 200 vies.
  • Les Forces armées canadiennes sont responsables de l’intervention en cas d’incidents aéronautiques, tandis que la Garde côtière canadienne s’occupe des incidents maritimes, Parcs Canada intervient lors d’incidents dans les parcs nationaux, et les administrations provinciales et territoriales s’occupent des incidents au sol requérant une intervention de recherche et sauvetage.
  • Les Forces armées canadiennes doivent assurer le fonctionnement efficace du système coordonné de recherche et sauvetage aéronautique et maritime. Les efforts sont coordonnés par les trois centres conjoints de coordination des opérations de sauvetage situés à Victoria (Colombie-Britannique), à Trenton (Ontario) et à Halifax (Nouvelle-Écosse).

Considérations

  • Compte tenu de son énorme superficie et la diversité de ses milieux, le Canada s’appuie sur un groupe varié de partenaires gouvernementaux, militaires, bénévoles, universitaires et de l’industrie pour fournir l’ensemble des services de recherche et sauvetage à la population canadienne.
  • Le Secrétariat national Recherche et sauvetage est chargé de gérer et de coordonner les activités de recherche et sauvetage du Canada avec les partenaires fédéraux, provinciaux et territoriaux, et de favoriser l’interopérabilité et la coordination au sein de la communauté de la recherche et sauvetage et de ses 15 000 bénévoles formés en recherche et sauvetage. Le Secrétariat national Recherche et sauvetage relève de Sécurité publique et Protection civile Canada.
  • S’il faut plus de ressources de recherche et sauvetage pour appuyer une mission particulière que ce qui peut être mis à la disposition d’une région de recherche et sauvetage donnée, le commandant du Commandement des opérations interarmées du Canada peut affecter toutes les ressources disponibles des Forces armées canadiennes, où qu’elles se trouvent au Canada.
  • Les ressources des Forces armées canadiennes et de la Garde côtière canadienne peuvent également contribuer aux efforts de recherche et sauvetage au sol, aux évacuations médicales et à d’autres incidents humanitaires si les autorités provinciales en font la demande. Les Rangers canadiens contribuent à la recherche et sauvetage au sol sur demande dans les régions éloignées où ils opèrent.
  • La clé de la réussite des opérations de recherche et sauvetage consiste souvent à avoir la capacité voulue au bon moment. Ces capacités comprennent l’équipement nécessaire, le personnel qualifié, la formation, un délai d’intervention rapide et une répartition appropriée, et des procédures.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :