Maladie à coronavirus (COVID-19) : Prévention et risques

Sur cette page

Comment se propage la COVID-19

La COVID-19 se propage le plus souvent d’une personne infectée à une autre personne des façons suivantes :

Différence entre se placer en quarantaine (s’auto-isoler) et s’isoler

Pour éviter de transmettre la COVID-19 à d’autres personnes, on demande aux gens de s’auto-isoler ou de s’isoler. Même si ces deux termes peuvent sembler identiques, il existe entre les deux une différence importante.

Se placer en quarantaine (s’auto-isoler)

Si vous ne présentez aucun symptôme et que l'une des situations suivantes s'applique à vous, vous devez vous placer en quarantaine pendant 14 jours (à partir de la date de votre arrivée au Canada) :

S’isoler

Vous devez vous isoler si l'une des situations suivantes s'applique à vous :

Prévention de la COVID-19

Vous sortez?
Assurer votre sécurité et celle des autres

Les Canadiens doivent continuer à réfléchir aux mesures qu'ils peuvent prendre pour rester en bonne santé et prévenir la propagation de la COVID-19 au Canada. Les mesures pour réduire la COVID-19 dans votre communauté sont d'autant plus importantes maintenant que certaines régions commencent à lever les restrictions.

Pour prévenir la propagation de la COVID-19 dans les collectivités et dans l’ensemble du pays, tous les Canadiens devraient :

Hygiène des mains et étiquette respiratoire

Le maintien d’une bonne hygiène des mains et le respect de l’étiquette respiratoire sont des pratiques personnelles très importantes qui contribuent à réduire le risque d’infection ou de propagation de l’infection à d’autres personnes.

  • Lavez-vous les mains souvent avec de l'eau et du savon pendant au moins 20 secondes.
  • Lorsque vous toussez ou éternuez :
    • toussez ou éternuez dans un mouchoir ou dans le creux de votre coude, et non dans votre main
    • jetez immédiatement les mouchoirs utilisés dans une poubelle doublée d'un sac de plastique et lavez-vous les mains immédiatement
  • Évitez de vous toucher les yeux, le nez ou la bouche avant de vous être lavé les mains.

Éloignement physique

Ensemble, nous pouvons ralentir la propagation de la COVID-19 en faisant un effort réfléchi pour maintenir une distance physique entre nous et les autres. Il est prouvé que l'éloignement physique est l'un des moyens les plus efficaces de réduire la propagation de la maladie pendant une épidémie.

Pour ce faire, il faut modifier nos habitudes quotidiennes afin de réduire au minimum les contacts étroits avec d'autres personnes, notamment par les moyens suivants :

  • éviter les endroits bondés et les rassemblements
  • éviter les salutations d'usage, comme les poignées de main
  • limiter les contacts avec les personnes présentant un risque plus élevé, comme les personnes âgées et les personnes ayant des problèmes de santé sous-jacents ou dont le système immunitaire est affaibli
  • maintenir autant que possible une distance d'au moins deux longueurs de bras (environ deux mètres) entre soi-même et les autres

Port d’un masque non médical ou d’un couvre-visage

Il est recommandé de porter un masque non médical ou un couvre-visage en public pendant les périodes au cours desquelles il n’est pas possible de maintenir une distance de deux mètres entre soi‑même et les autres, en particulier dans les endroits publics bondés, comme les :

  • centres d’achat
  • transports en commun
  • magasins et établissements de services personnels

Dans certains cas, les autorités provinciales ou territoriales de santé publique ont rendu obligatoire le port d’un masque non médical (ou d’un couvre-visage) dans les endroits publics. Les responsables de la santé publique formulent des recommandations en ce sens en s’appuyant sur un certain nombre de facteurs, notamment l’intensité de la COVID-19 qui circule dans votre collectivité. Dans certaines régions, le port du masque est maintenant obligatoire dans de nombreux espaces publics intérieurs et dans les transports en commun. Vérifiez auprès des autorités de santé publique locales pour connaître les exigences dans votre région.

Les masques n’empêcheront pas à eux seuls la propagation de la COVID-19. Vous devez également suivre à la lettre les consignes d'hygiène et de santé publique, y compris les pratiques personnelles de base comme le lavage fréquent des mains et l’éloignement physique.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les couvre-visage en tissu ou les masques non médicaux, consultez les ressources ci‑après :

Nettoyage et désinfection

Le virus à l'origine de la COVID-19 a plus de chances de se retrouver sur des surfaces fréquemment touchées avec les mains. Nettoyez et désinfectez les surfaces fréquemment touchées pour réduire le risque de propagation de la COVID‑19 à la maison, au travail et dans les lieux publics.

Santé Canada a publié une liste de désinfectants pour surfaces dures qui seront probablement efficaces contre la COVID-19.

Il faut prendre des précautions spéciales lors du nettoyage à l’eau de Javel pour éviter les incidents graves.

Risques de contracter la COVID-19

Le risque de contracter la COVID-19 évolue de jour en jour et varie d’une collectivité à l’autre. Dans l’ensemble, le risque pour les Canadiens demeure élevé. Cela ne signifie pas que tous les Canadiens contracteront la maladie, mais plutôt que d’importantes répercussions se font déjà sentir sur notre système de soins de santé.

Pour rester en bonne santé et protéger les autres et soi-même, nous devons être conscients du risque constant d’exposition au virus. Certains contextes et certaines situations augmentent ce risque, notamment :

Vérifiez si vous avez été exposé

Avez-vous récemment pris l’avion, fait une croisière ou voyagé en train? Vérifiez les lieux d’exposition répertoriés pour voir si vous avez pu être exposé à la COVID-19.

Personnes susceptibles maladies ou de conséquences plus graves

Les coronavirus peuvent causer des maladies graves chez certaines personnes dans nos communautés. Les personnes les plus susceptibles de développer des complications graves à cause de la COVID-19 sont celles qui :

  • ont un problème de santé sous-jacent
  • ont un système immunitaire affaibli
  • sont âgées

Les personnes qui sont susceptibles d’être gravement maladies si elles contractent la COVID‑19 devraient éviter de participer à des rassemblements, que ce soit de grands rassemblements ou de petits événements dans des lieux bondés ou fermés.

Si vous présentez des symptômes, restez isolé chez vous et envisagez de vous faire tester pour la COVID-19.

Personnes enceintes

Si vous êtes enceinte et préoccupée par la COVID-19, parlez-en à votre fournisseur de soins de santé.

Comme la COVID-19 est une nouvelle maladie, nous découvrons encore comment elle affecte les personnes enceintes. À l’heure actuelle, rien ne prouve que les personnes enceintes courent un plus grand risque que :

  • les suites de la COVID-10 soient plus graves pour elles
  • l’enfant qu’elles portent subisse des effets préjudiciables associés à la COVID-19

Vous pouvez vous protéger de la maladie en prenant les précautions suivantes.

  • Restez chez vous autant que possible, sauf pour les rendez-vous médicaux importants.
  • Rendez-vous aux magasins seulement pour acheter des produits essentiels.
  • Évitez les endroits bondés et les heures de pointe.
  • Parlez à votre médecin, obstétricien ou sage-femme de la possibilité d’une consultation par téléphone ou par vidéoconférence.
  • Évitez de recevoir des visites inutiles à votre domicile.
  • Lavez-vous souvent les mains avec du savon et de l’eau pendant au moins 20 secondes.
  • Pratiquez l’éloignement physique en gardant au moins deux mètres de distance entre vous et les autres.
  • Évitez de vous toucher les yeux, le nez ou la bouche avant de vous être lavé les mains.
  • Évitez les transports en commun dans la mesure du possible.

Pour de plus amples renseignements, consultez nos conseils sur la grossesse, l’accouchement et les soins des nouveau-nés.

Voyageurs

Les voyageurs peuvent être plus à risque de contracter la COVID-19. Si vous devez voyager, consultez les plus récents conseils à l’intention des voyageurs avant votre départ.

Si vous êtes de retour au Canada (que vous reveniez au pays ou dans certains cas, si vous avez voyagé d’une province à une autre ou d’un territoire à un autre), vous devrez :

Nous continuerons de modifier nos évaluations des risques en fonction des plus récentes données disponibles.

Des restrictions supplémentaires s’appliquent aux voyageurs qui rentrent au Canada.

Survie des coronavirus sur les surfaces

On ne sait pas exactement combien de temps le virus survit sur des surfaces, mais il semble se comporter comme d’autres coronavirus. La recherche donne à penser que le virus peut survivre sur des surfaces pendant plusieurs heures ou jusqu’à plusieurs jours selon :

  • la température
  • le type de surface
  • l’humidité ambiante

Les surfaces que vous-même ou d’autres personnes touchez fréquemment avec les mains risquent davantage d’être contaminées, notamment les :

  • tables
  • volants
  • comptoirs
  • téléphones
  • interrupteurs
  • cartes de crédit
  • mains courantes
  • poignées de porte
  • poignées d’armoire
  • boutons d’ascenseur
  • poignées des robinets

Les colis que vous recevez par la poste peuvent être contaminés, mais comme la livraison des colis prend généralement quelques jours, le risque de propagation est faible.

Pour vous protéger de la COVID-19, veillez à faire ce qui suit lorsque vous manipulez des produits qui ont été expédiés du Canada ou de l’étranger :

  • lavez-vous les mains avec de l'eau et du savon pendant au moins 20 secondes après avoir manipulé le colis
  • évitez de vous toucher les yeux, le nez ou la bouche avant de vous être lavé les mains

Baignade

Rien ne prouve que la COVID-19 puisse se propager dans l’eau. Elle peut toutefois se propager d’une personne à l’autre par un contact étroit dans l’eau et autour de l’eau, ce qui comprend des endroits bondés comme les :

  • lieux publics :
    • lacs
    • plages
    • rivières
    • piscines
  • terrasses
  • vestiaires
  • toilettes publiques

La COVID-19 peut également être propagée par des surfaces contaminées. Évitez de partager l’équipement de natation avec d’autres personnes, notamment :

  • les serviettes
  • les jouets de piscine
  • les pinces pour le nez
  • les lunettes de plongée
  • les planches de natation
  • l’équipement de plongée avec tuba
  • les gilets de sauvetage qui n’ont pas été nettoyés après l’utilisation

Aliments

Il n’existe actuellement aucune preuve qui donne à penser que la nourriture est un vecteur ou une voie probable de transmission du virus. Aucun cas de transmission du virus par les aliments n’a été signalé à l’heure actuelle.

Les scientifiques et les responsables de la salubrité des aliments du monde entier surveillent de près la propagation de la COVID-19.

Si nous prenons connaissance d’un risque possible pour la salubrité des aliments, des mesures appropriées seront prises pour assurer la sécurité de l’approvisionnement alimentaire du Canada.

Les coronavirus sont tués par des méthodes courantes de nettoyage et de désinfection et par la cuisson des aliments à des températures internes sécuritaires.

Apprenez-en davantage sur la salubrité des aliments et la saine alimentation pendant la pandémie de COVID-19.

Animaux au Canada

La propagation actuelle de la COVID-19 est le résultat de la transmission entre humains. Rien ne prouve que les animaux infectés par des humains jouent un rôle dans la propagation continue de la maladie. Les scientifiques continuent de se pencher sur la question des animaux et de la COVID-19.

Apprenez comment protéger vos animaux de compagnie et le bétail, ainsi que vous-même, pendant la pandémie de COVID-19.

Santé sexuelle

Des travaux de recherche supplémentaires sont nécessaires pour déterminer si le virus responsable de la COVID-19 peut être transmis sexuellement. Lorsque vous décidez d’avoir des relations sexuelles avec de nouveaux partenaires, indépendamment de leur sexe ou de leur genre, n’oubliez pas de tenir compte de la santé personnelle et publique.

L’activité sexuelle avec de nouveaux partenaires augmente le risque de contracter ou de transmettre la COVID-19. Même si les personnes concernées ne présentent pas de symptômes, elles pourraient quand même être malades. Si vous décidez d’avoir des relations sexuelles avec quelqu’un qui n’appartient pas à votre cercle de contacts, prenez des mesures pour réduire vos risques.

  • Surveillez-vous pour déceler les symptômes et n’ayez pas de relations sexuelles si un partenaire se sent malade.
  • Limitez le nombre de nouveaux partenaires sexuels.
  • Envisagez de vous faire tester pour la COVID-19.
  • Prenez des précautions supplémentaires avec les partenaires susceptibles de tomber gravement malades s’ils contractent la COVID-19, comme les personnes qui :
    • sont âgées
    • ont des problèmes de santé sous-jacents ou dont le système immunitaire est affaibli
  • Envisagez d’adopter des approches comme la limitation de votre consommation d’alcool et d’autres substances, afin que vous et vos partenaires puissiez prendre des décisions sûres.

Il est important de continuer à adopter des pratiques sexuelles sûres, notamment en faisant un dépistage des infections transmissibles sexuellement (ITS).

Pour en savoir plus long sur la façon de protéger votre santé sexuelle pendant la pandémie de COVID-19, visitez les sites suivants :

Allégations fausses et trompeuses

Aucun produit ou médicament n’a été approuvé pour prévenir, traiter ou guérir la COVID-19.

La vente de produits de santé non autorisés pour la prévention, le traitement ou la guérison de la COVID-19 ou la présentation d’allégations fausses ou trompeuses à leur sujet est illégale au Canada. Nous prenons cette question très au sérieux et nous adoptons des mesures destinées à mettre un terme à cette activité.

Nous incitons quiconque possède des renseignements sur la vente ou la publicité pouvant être trompeuse de tout produit de santé qui prétend traiter, prévenir ou guérir la COVID-19, à le signaler au moyen de notre formulaire de plainte en ligne.

L’exposition aux champs électromagnétiques (CEM) des appareils 5G ne propage pas la COVID-19. Ces affirmations ne reposent sur aucun fondement scientifique. L’Organisation mondiale de la santé (en anglais seulement) et la Commission internationale de protection contre les rayonnements non ionisants (en anglais seulement) se sont également penchées sur ces allégations.

Liens connexes

De quels renseignements avez-vous besoin au sujet du COVID-19

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :