Dépistage de la COVID‑19 : Méthodes et lieux de dépistage des infections actives

Suivez toujours les instructions fournies dans votre trousse de dépistage ou par les autorités de santé publique de votre région. Ces instructions ont été rédigées pour un type de trousse en particulier. Si vous procédez d'une autre manière, le résultat de votre test pourrait être invalide.

Obtenez plus d'information en visitant notre page sur les instruments de dépistage de la COVID-19 autorisés.

Sur cette page

Décision quant aux personnes qui devraient passer un test de dépistage

Les personnes atteintes de la COVID-19 peuvent :

Afin de déterminer qui devrait subir un test de dépistage, les professionnels de la santé évaluent les gens selon :

Endroits où faire un test et façon d'obtenir des tests de dépistage rapide

Certaines provinces ont des programmes de distribution de trousses de dépistage rapide gratuites, tandis que d'autres ont des programmes de dépistage à grande échelle. Consultez le site Web de votre gouvernement provincial ou territorial pour savoir :

Choisissez votre province :

Le gouvernement du Canada, certains gouvernements provinciaux et territoriaux et des partenaires de distribution offrent gratuitement à des entreprises des tests rapides de dépistage de la COVID-19. Les tests de dépistage rapides réguliers fournissent une couche supplémentaire de protection contre la propagation du virus. Les organismes peuvent présenter une demande dans le cadre de notre programme fédéral .

Méthodes de dépistage de la COVID-19

Vous voulez comprendre le test COVID-19?

Téléchargez et partagez l'affiche sur le dépistage

Il y a actuellement trois façons de procéder à un test de dépistage de la COVID-19 au Canada. De nouveaux tests de dépistage et de nouvelles technologies sont également en cours d'élaboration. Par conséquent, les types de tests de dépistage utilisés par les autorités locales de santé publique peuvent différer. Contactez les autorités de santé publique de votre région pour obtenir plus de renseignements.

Il y a deux grandes catégories de tests de dépistage de la COVID-19 :

  1. ceux qui servent à diagnostiquer et à dépister une infection active
  2. ceux qui servent à détecter les anticorps produits en réponse à une infection antérieure

Le test de détection des acides nucléiques (communément appelé test de détection moléculaire) est le principal type de test utilisé au Canada pour diagnostiquer la COVID-19. De tous les tests de détection moléculaire, la réaction en chaîne de la polymérase (PCR) est le plus courant. Les tests de détection moléculaire permettent de détecter le matériel génétique du virus (acides nucléiques).

Les tests de détection des antigènes servent à détecter les protéines virales. Bien que la technologie progresse, les tests de dépistage des antigènes sont généralement moins sensibles que les tests de détection moléculaires pour diagnostiquer la COVID-19 chez les personnes qui n'ont aucun symptôme de maladie (asymptomatique). Cependant, les tests de dépistage des antigènes sont utiles pour dépister la maladie chez les personnes asymptomatiques s'ils sont effectués à intervalles réguliers (appelés tests en série). Les tests en série sont habituellement effectués de deux à trois fois sur une période de 36 heures. Cela augmente la sensibilité générale.

De plus amples renseignements sur ces types de tests de dépistage se trouvent sur les pages Web suivantes :

Dans le cadre de la stratégie générale de dépistage du Canada, Santé Canada a autorisé un certain nombre de tests d'autodépistage. Ces tests reposent sur la technologie de détection moléculaire ou de dépistage des antigènes.

Le deuxième type de test est le test sérologique ou de détection des anticorps. Ces tests ne détectent pas le virus proprement dit. Ils détectent plutôt des anticorps qui sont produits en réponse à la vaccination ou à une infection antérieure par le virus du SRAS-CoV-2. La plupart des tests sérologiques ne permettent pas de déterminer ce qui a entraîné la production des anticorps. Ils ne peuvent pas non plus confirmer qu'une personne a suffisamment d'anticorps dans le sang pour la protéger contre l'infection.

Vous trouverez plus de renseignements au sujet des tests sérologiques sur notre page dédiée aux instruments de dépistage sérologique.

Vous voulez savoir comment se fait le dépistage? Voyez les professionnels de la santé à l'œuvre.

Méthode de prélèvement des échantillons pour les tests diagnostiques de la COVID-19

Il y a différentes façons de prélever des échantillons pour diagnostiquer la COVID-19. Les échantillons peuvent être prélevés par :

Pour les tests de détection des acides nucléiques, comme le test moléculaire PCR, des échantillons sont prélevés sur un patient :

Les échantillons sont ensuite examinés en laboratoire. Il faut habituellement d'un à trois jours pour obtenir un résultat. Certains tests de détection moléculaire rapides peuvent produire des résultats en moins d'une heure.

Les tests de détection des antigènes détectent les protéines du virus. Ils sont rapides et faciles à effectuer au point de service. Les résultats peuvent souvent être obtenus en moins de 15 minutes.

Les tests d'autodépistage permettent de prélever des échantillons sur soi-même ou sur les personnes à charge. Il est possible d'effectuer le test et d'obtenir des résultats à la maison. Vous trouverez de plus amples renseignements sur l'autodépistage et sur la façon d'utiliser les tests correctement en consultant notre fiche d'information sur les tests d'autodépistage de la COVID-19.

Réinfection et immunité

La réinfection est le processus par lequel une personne qui a déjà été infectée par le SRAS-CoV-2 se rétablit, puis est infectée de nouveau par la suite. Certains pays font état de cas de réinfection par divers variants du virus.

D'après ce que nous savons des autres virus respiratoires, l'infection ne procure généralement pas une immunité complète après le rétablissement. Par conséquent, les scientifiques canadiens tentent de déterminer :

Des définitions normalisées des cas de réinfection aux fins de surveillance ont été rédigées pour consigner la charge et les répercussions de la réinfection au Canada et pour effectuer un meilleur suivi. Ces travaux appuient les enquêtes de santé publique sur les cas de réinfection du SRAS-CoV-2 pour l'ensemble des administrations et les efforts de planification de la vaccination.

Les personnes rétablies de la COVID-19 doivent observer les mêmes mesures de prévention que celles qui n'ont jamais contracté le virus.

Liens connexes

Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez?

Qu’est-ce qui n’allait pas?

Vous ne recevrez aucune réponse. Les numéros de téléphone et les adresses électroniques seront supprimés.
Maximum de 300 caractères

Merci de vos commentaires

Date de modification :