COVID-19 : La vie après la vaccination

Sur cette page

La stratégie gagnante du Canada

La stratégie du Canada en matière de vaccins a consisté à vacciner le plus grand nombre de personnes au Canada avec une première dose d'une série de 2, aussi rapidement que possible et de la façon la plus sécuritaire possible, pour le plus grand bénéfice de tous. Cette stratégie a permis de prévenir de nombreux cas et de sauver de nombreuses vies, en nous protégeant individuellement et collectivement.

Vous êtes gagnant grâce à la :

Vous pouvez également avoir un sentiment de fierté puisque vous contribuez à la protection des autres membres de votre famille et de votre collectivité.

Des progrès sont réalisés chaque jour, car de plus en plus de personnes se font vacciner. La vaccination est un outil puissant dans notre lutte contre la COVID-19. Lorsqu'elle est jumelée à des mesures de santé publique et à des pratiques préventives personnelles, les répercussions sont encore plus importantes.

Ce qui se passe dans votre collectivité

Nous sommes en voie d'atteindre et, espérons-le, de dépasser nos objectifs de vaccination. Lorsqu'un grand nombre de personnes sont vaccinées dans une collectivité, nous constatons ce qui suit :

Les provinces et les territoires assouplissent progressivement les mesures communautaires restrictives en matière de santé publique, comme les couvre-feux et les fermetures, compte tenu :

Ce qu'être vacciné signifie pour vous

Que vous soyez vacciné ou non, vous devez continuer à suivre les recommandations et les restrictions locales de santé publique. On s'attend à ce que ces recommandations changent à mesure que les taux d'hospitalisation liés à la COVID-19 deviennent très faibles et le restent.

Si l'on suppose que les vaccins demeurent efficaces contre les variants en circulation, ces changements devraient avoir lieu au fur et à mesure que le nombre de personnes entièrement vaccinées augmente.

Entièrement vacciné

Être entièrement vacciné signifie que :

  • vous avez reçu votre seconde dose d'une série de 2 ou que vous avez reçu 1 dose d'un vaccin à 1 dose approuvé
    • à l'heure actuelle, le seul vaccin à une dose dont l'utilisation est approuvée au Canada est le vaccin Janssen (Johnson & Johnson)
  • la réponse de votre système immunitaire après la première dose sera renforcée par la seconde dose

Vous n'obtiendrez pas immédiatement une protection maximale. Cependant, 2 semaines après la seconde dose, vous bénéficierez probablement d'une bonne protection et :

  • votre risque de maladie grave sera beaucoup plus faible
  • le risque que vous transmettiez le virus à d'autres sera probablement très faible
  • vous bénéficierez probablement d'une très bonne protection contre l'infection, y compris contre la plupart des variants préoccupants actuels

Cependant, il est possible que vous ne soyez pas encore entièrement protégé. Environ 5 personnes sur 100 pourraient encore être infectées après avoir reçu 2 doses d'un vaccin à ARNm. Ce risque est plus élevé chez les personnes :

Ce que vous pouvez faire maintenant

Si vous êtes entièrement vacciné et que vous ne présentez pas de symptômes de la COVID-19, vous pouvez maintenant faire plus de choses en toute sécurité. Par contre, les autorités de santé publique, les exploitants d'entreprises ou votre employeur peuvent encore avoir des mesures en place qui s'appliquent à tout le monde. Ces mesures sont destinées à assurer la sécurité de tous.

Selon le contexte des restrictions de santé publique actuelles de votre région, si vous êtes entièrement vacciné et que 2 semaines se sont écoulées depuis votre dernière dose :

  • vous pouvez envisager de vous rapprocher d'autres personnes sans porter de masque, selon le niveau de risque des autres et le contexte
  • vous pourriez ne pas avoir besoin de vous placer en quarantaine après avoir voyagé
  • vous pourriez ne pas avoir besoin de vous placer en quarantaine après avoir été exposé à une personne atteinte de la COVID-19

Si vous êtes âgé ou que vous avez certains problèmes de santé préexistants, vous :

  • êtes plus exposé à une maladie grave si vous êtes infecté
  • pouvez ne pas être aussi bien protégé par la vaccination qu'une personne plus jeune et sans problème de santé préexistant

Il se peut que vous souhaitiez continuer à porter un masque et éviter de vous approcher des autres en public même si vous êtes entièrement vacciné. D'autres personnes entièrement vaccinées peuvent également choisir de conserver ces couches de protection supplémentaires simplement parce qu'elles veulent continuer à réduire au minimum leur risque d'infection.

Si vous êtes entièrement vacciné et que vous vous réunissez avec des personnes qui ne le sont pas, y compris :

  • les enfants de moins de 12 ans
  • les personnes qui ne peuvent pas être vaccinées
  • ou celles qui attendent leur deuxième dose

Vous pouvez choisir de réduire le risque pour tous en portant un masque et en vous éloignant physiquement.

Dans certains contextes (p. ex. dans les entreprises, les lieux de travail, les transports en commun et les établissements de santé), on peut vous demander de continuer :

  • à porter un masque
  • de vous tenir loin des autres

Cela dépendra des plans de réouverture et le nombre de cas de COVID-19 signalés dans votre collectivité.

Partiellement vacciné

Être partiellement vacciné signifie que :

  • vous avez reçu une dose d'une série de 2 vaccins
  • votre système immunitaire a commencé à renforcer votre niveau de protection
  • après plusieurs semaines, vous aurez probablement une certaine protection

Il est important de noter ce qui suit :

  • Environ 1 personne partiellement vaccinée sur 3 peut quand même être infectée si elle est exposée au virus.
  • Environ 20 % des personnes partiellement vaccinées qui sont infectées peuvent présenter des symptômes graves.
    • Cela est moins probable chez les jeunes, mais une maladie grave peut survenir à tout âge.
  • Certains variants préoccupants peuvent entraîner un risque accru d'infection ou de maladie grave.
  • Si vous êtes infecté, vous pourriez transmettre le virus à d'autres personnes même si vous ne présentez aucun symptôme.

Vous devez encore porter un masque et rester loin des personnes ne faisant pas partie de votre ménage. En effet, vous ne pouvez pas savoir si votre première dose vous confère une protection ou non.

Le niveau de risque global sera probablement plus faible si les personnes que vous fréquentez :

  • sont partiellement ou entièrement vaccinées et
  • ne présentent pas de symptômes de la COVID-19

Le port du masque, l'éloignement physique et le respect des recommandations de santé publique permettront de réduire davantage les risques pour toutes les personnes concernées.

Autres facteurs qui influencent votre niveau de risque

La probabilité que vous ou un membre de votre ménage soyez exposés au virus augmente lorsque vous interagissez avec plus de personnes. Cela est particulièrement vrai s'il y a beaucoup de nouveaux cas de COVID-19 dans votre collectivité. Votre statut vaccinal influe seulement sur votre risque d'attraper la COVID-19 et de tomber malade. Il n'influe pas sur votre risque d'exposition au virus dans la collectivité.

Différentes situations peuvent modifier votre niveau de risque personnel ou celui de votre ménage. Par exemple :

Un changement de l'état de santé pourrait vous rendre plus susceptible de contracter une forme grave de la maladie si vous êtes exposé au virus et infecté par celui-ci. Il est important de :

S’engager avec les autres

Avec la réouverture de la société et l'autorisation d'un plus grand nombre d'activités, votre statut vaccinal influe sur votre risque et sur celui de votre entourage. Il est important de choisir et d'organiser des activités à moindre risque lorsque vous sortez ou que vous côtoyez d'autres personnes.

Ne vous réunissez pas si vous êtes malade ou si on vous a dit de vous mettre en isolement ou en quarantaine, ou si c'est le cas d'une autre personne avec qui vous souhaitez vous réunir.

La situation n'est pas la même partout ni pour tout le monde. Par conséquent, la décision de renoncer à certaines pratiques préventives personnelles en toute sécurité (p. ex. le port du masque et l'éloignement physique), ainsi que le moment et le contexte pour le faire, dépend de plusieurs facteurs. La décision n’est pas basée uniquement sur le fait que vous soyez entièrement vacciné. Ces autres facteurs comprennent :

Tenez compte de tous ces facteurs lorsque vous décidez des mesures à assouplir. Maintenir au moins quelques mesures de prévention personnelle lorsque des personnes non vaccinées sont en contact (même avec des personnes totalement vaccinées) réduit encore le risque pour tout le monde. Par exemple, si un enfant non vacciné doit faire un câlin à un grand-parent entièrement vacciné, le risque est encore plus réduit si l'enfant porte un masque.

Des ressources sont à votre disposition pour vous aider à faire des choix sécuritaires. En savoir plus :

Pour vous aider à prendre des décisions, voici quelques exemples d'activités classées selon le niveau de sécurité relativement à la COVID-19.

Activités les plus sûres

Les activités les plus sûres et les moins risquées pour vous sont les suivantes:

Activités moins sûres

Les activités moins sûres et plus risquées pour vous, surtout si vous n'êtes pas entièrement vacciné, sont les suivantes :

Activités les moins sûres

Les activités les moins sûres et les plus risquées pour vous, surtout si vous n'êtes pas entièrement vacciné, sont les suivantes :

Lorsque la pandémie sera terminée

Il est peu probable que la COVID-19 disparaisse complètement. Nous pourrions faire face à des éclosions continues ou observer une tendance saisonnière, comme c'est le cas pour les rhumes et la grippe en automne et en hiver.

Il y aura probablement toujours des éclosions de COVID-19 dans des régions du monde où la vaccination n'est pas offerte. Même au Canada, certaines personnes peuvent :

Les bonnes pratiques préventives devraient toujours faire partie de notre routine normale, maintenant et après la pandémie, comme par exemple :

Le port d'un masque bien ajusté et l'éloignement physique se sont avérés efficaces pendant la pandémie. Ces mesures pourraient faire partie de votre routine pour la saison hivernale du rhume et de la grippe.

Certaines personnes peuvent choisir de continuer à porter un masque indépendamment de la saison. Il est important que nous considérions cela comme un choix personnel normal dans notre réalité post-pandémique.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :