Taxe sur les logements sous-utilisés

La taxe sur les logements sous-utilisés est entrée en vigueur le 1er janvier 2022. Cette taxe annuelle de 1 % touche généralement les propriétaires non-résidents et non-canadiens de biens immobiliers résidentiels vacants ou sous-utilisés au Canada et certains propriétaires canadiens dans des situations particulières.

Voici un résumé de certains renseignements importants concernant la taxe sur les logements sous‑utilisés. D’autres renseignements sur cette taxe seront disponibles au cours des prochaines semaines.

Sur cette page

Allez à la page Renseignements techniques sur la taxe sur les logements sous-utilisés pour obtenir des publications, des formulaires ou divers renseignements techniques.

Qui doit produire une déclaration et payer la taxe

Si vous êtes un propriétaire exclu d’un immeuble résidentiel au Canada, vous n’avez aucune obligation ni responsabilité en vertu de la Loi sur la taxe sur les logements sous-utilisés.

Un propriétaire exclu peut être, entre autres :

Si vous n’êtes pas un propriétaire exclu, vous êtes désigné comme un propriétaire assujetti à la taxe et vous avez des obligations en vertu de la Loi sur la taxe sur les logements sous-utilisés relativement aux immeubles résidentiels que vous possédez au Canada. Un propriétaire assujetti à la taxe peut être, entre autres :

Si vous êtes un propriétaire assujetti à la taxe, vous devez produire une déclaration pour la taxe sur les logements sous-utilisés pour chaque immeuble résidentiel que vous possédez au Canada au 31 décembre. Vous devez aussi payer la taxe sur les logements sous-utilisés, à moins que vous ne soyez admissible à une exemption pour l’année civile à l’égard d’un immeuble dont vous êtes propriétaire. Dans un tel cas, vous devez tout de même produire une déclaration pour l’année civile.

Pénalités pour production tardive

Des pénalités importantes vous seront imposées si vous produisez votre déclaration pour la taxe sur les logements sous-utilisés en retard. Les propriétaires assujettis à la taxe qui sont des particuliers pourraient payer une pénalité minimale de 5 000 $ et ceux qui sont des sociétés une pénalité minimale de 10 000 $.

Exemptions

En fonction des éléments suivants, vous pourriez avoir droit à une exemption de la taxe sur les logements sous-utilisés pour une année civile relativement à un immeuble résidentiel dont vous êtes propriétaire :

N’oubliez pas que si vous êtes un propriétaire assujetti d’un immeuble résidentiel au Canada au 31 décembre, vous devez tout de même produire une déclaration pour la taxe sur les logements sous-utilisés pour l’année civile, même si vous avez droit à une exemption relativement à l’immeuble.

Exemptions fondées sur votre situation de propriétaire

Vous pourriez avoir droit à une exemption pour une année civile relativement à un immeuble résidentiel dont vous êtes propriétaire si vous :

Exemptions fondées sur la disponibilité de l’immeuble résidentiel

Vous pourriez avoir droit à une exemption pour une année civile si l’immeuble résidentiel dont vous êtes propriétaire :

Exemption fondée sur l’emplacement et l’utilisation de l’immeuble résidentiel

Vous pourriez avoir droit à une exemption pour une année civile si l’immeuble résidentiel dont vous êtes propriétaire est une propriété de vacances située dans une région admissible du Canada et que vous ou votre époux ou conjoint de fait l’occupez pendant au moins 28 jours au cours de l’année civile.

Utilisez l’outil de désignation des propriétés de vacances sous-utilisées pour déterminer si votre immeuble résidentiel est situé dans une région admissible du Canada aux fins de cette exemption.

Exemptions fondées sur la personne qui occupe l’immeuble résidentiel

Vous pourriez avoir droit à une exemption pour l’année civile relativement à un immeuble résidentiel dont vous êtes propriétaire si l’une des situations suivantes s’applique :

Une période d’occupation admissible relativement à un immeuble résidentiel s’entend d’une période d’au moins un mois dans une année civile au cours de laquelle l’une des personnes admissibles suivantes occupe l’immeuble de manière continue :

Règles spéciales concernant les particuliers propriétaires de multiples immeubles résidentiels

Que ce soit vous ou votre époux ou conjoint de fait qui êtes propriétaires de plusieurs immeubles résidentiels, vous pourriez ne pas avoir droit à l’exemption fondée sur le lieu de résidence habituelle ou la période d’occupation admissible, sauf si vous produisez un choix auprès de l’Agence pour désigner un seul immeuble aux fins de l’exemption.

Calculer ce que vous devez

Si vous n’avez pas droit à une exemption de la taxe sur les logements sous-utilisés pour une année civile en tant que propriétaire d’un immeuble résidentiel, vous devez calculer ce que vous devez pour l’année.

Le taux de la taxe étant de 1 %, vous devez d’abord multiplier la valeur de l’immeuble résidentiel par 1 %, puis multiplier le résultat par votre pourcentage de propriété de l’immeuble.

Déterminer la valeur de l’immeuble résidentiel

Il y a deux manières de le faire. En général, on utilise la valeur imposable de l’immeuble. Vous pouvez aussi décider d’utiliser sa juste valeur marchande, en produisant un choix auprès de l’Agence. Dans ce dernier cas, vous devrez d’abord obtenir une évaluation de la propriété aux fins de l’application de la Loi sur la taxe sur les logements sous-utilisés. Le rapport d’évaluation doit être établi par un évaluateur de biens immobiliers agréé et professionnel sans lien de dépendance avec vous.

Produire une déclaration

Si vous êtes un propriétaire assujetti d’un immeuble résidentiel au Canada au 31 décembre, vous devez produire une déclaration pour la taxe sur les logements sous-utilisés pour l’année civile. Même si vous avez droit à une exemption pour l’immeuble dont vous êtes propriétaire et que vous n’avez pas à payer la taxe, vous devez tout de même produire une déclaration.

Des renseignements sur la façon de produire votre déclaration seront disponibles au cours des prochaines semaines.

Quand produire une déclaration ou un choix

Vous devez produire votre déclaration pour une année civile au plus tard le 30 avril de l’année civile suivante.

Vous devez aussi payer la totalité de la taxe sur les logements sous-utilisés que vous devez pour une année civile au plus tard le 30 avril de l’année civile suivante.

Vous devez produire le choix d’utiliser la juste valeur marchande de l’immeuble aux fins du calcul de la taxe ou le choix de désigner un seul immeuble aux fins de l’exemption fondée sur le lieu de résidence habituelle ou la période d’occupation admissible avec votre déclaration au plus tard le 30 avril.

N’oubliez pas que des pénalités importantes vous seront imposées si vous ne produisez pas votre déclaration d’ici la date limite.

Numéros d’identification fiscale

Vous aurez besoin d’un numéro d'identification pour produire une déclaration pour la taxe sur les logements sous-utilisés. Selon la situation, vous devrez utiliser :

Remarque

Un numéro de compte de fiducie ne peut pas être utilisé pour produire une déclaration pour la taxe sur les logements sous-utilisés.

Numéros d’identification pour les particuliers

Si vous êtes un particulier, vous devez produire votre déclaration pour la taxe sur les logements sous‑utilisés au moyen de votre NAS ou de votre NII, selon votre citoyenneté.

Si vous êtes citoyen canadien ou résident permanent, vous devez utiliser votre NAS pour produire votre déclaration. Si vous n’en avez pas, communiquez avec Service Canada pour en obtenir un.

Si vous êtes n’êtes pas citoyen canadien ou résident permanent, mais que vous avez un NAS, utilisez-le pour produire votre déclaration. Si vous n’avez pas de NAS, utilisez votre NII pour produire votre déclaration. Si vous n’en avez pas, remplissez et envoyez le formulaire T1261, Demande de numéro d’identification-impôt (NII) de l’Agence du revenu du Canada pour les non-résidents à l’Agence.

Numéros d’identification pour les sociétés

Si vous êtes une société, vous devez utiliser un numéro d’entreprise avec l’identificateur de compte de programme de la taxe sur les logements sous-utilisés (RU) de l’Agence pour produire votre déclaration.

Si vous avez déjà votre numéro d’entreprise, vous devez vous inscrire pour un compte de programme de la taxe sur les logements sous-utilisés avant de pouvoir produire votre déclaration. Si vous n’avez pas de numéro d’entreprise, vous devez en faire la demande auprès de l’Agence et vous inscrire ensuite pour un compte de programme RU. Vous pourrez vous inscrire pour un compte de programme RU en ligne à compter du 6 février 2023 en utilisant le lien suivant : Comment s’inscrire pour obtenir un numéro d’entreprise ou un compte de programme de l’Agence.

Immeubles résidentiels multiples

Si vous êtes un propriétaire assujetti à la taxe qui possède deux immeubles résidentiels ou plus au Canada au 31 décembre, vous devez produire une déclaration pour la taxe sur les logements sous‑utilisés pour chaque immeuble.

Propriétaires multiples

Si, au 31 décembre, vous êtes un propriétaire d’un immeuble résidentiel au Canada assujetti à la taxe pour lequel vous partagez la propriété avec un ou plusieurs copropriétaires qui sont également assujettis à la taxe, chacun d’entre vous doit produire une déclaration pour la taxe sur les logements sous-utilisés relativement à l’immeuble. Vous devez le faire même si l’un ou plusieurs d’entre vous avez droit à une exemption pour cet immeuble.

Tenue de registres

Si, au 31 décembre, vous êtes un propriétaire d’un immeuble résidentiel au Canada assujetti à la taxe, vous devez produire une déclaration pour la taxe sur les logements sous-utilisés pour cet immeuble. Vous devez aussi conserver les documents permettant d’établir vos obligations et responsabilités. Même si vous avez droit à une exemption pour l’immeuble et que vous n’avez pas de taxe à payer, vous devez tout de même tenir des registres. Si vous n’avez pas les documents nécessaires pour appuyer votre exemption, l’Agence pourrait vous la refuser.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :