5.2.5 Période d'amortissement et terme

De : Agence de la consommation en matière financière du Canada

Pendant combien de temps rembourserez-vous votre hypothèque? Pour le savoir, vous devez prendre en considération les deux éléments clés suivants :

  • Le terme (ou la durée) du prêt hypothécaire est la période durant laquelle votre contrat hypothécaire demeurera en vigueur au taux d'intérêt convenu.
  • Le période d'amortissement est le nombre d'années qu'il vous faudra pour rembourser entièrement votre hypothèque.

Le terme (ou la durée) du prêt hypothécaire

Le terme du prêt hypothécaire est la période durant laquelle votre contrat hypothécaire et le taux d'intérêt demeureront en vigueur (par exemple vous pouvez prendre une hypothèque amortie sur 25 ans pour un terme de 5 ans). Toutefois, lorsque votre contrat hypothécaire prendra fin, vous ne rembourserez pas nécessairement le prêt hypothécaire au complet. Vous devrez peut-être renouveler ou renégocier votre hypothèque pour un nouveau terme et continuer d'effectuer des paiements.

Exemple

André et Marc veulent obtenir un prêt hypothécaire de 150 000 $. Leur banquier leur propose une hypothèque d'une durée de cinq ans à un taux d'intérêt de 5,25 %. Cela veut dire qu'André et Marc effectueront des paiements réguliers couvrant le capital et l'intérêt pendant cinq ans. Mais le prêt de 150 000 $ ne sera pas entièrement remboursé après cinq ans. Ils devront alors renouveler l'hypothèque pour un nouveau terme, à un taux d'intérêt qui sera en vigueur à ce moment-là. S'ils le veulent, ils pourront s'adresser à d'autres prêteurs pour faire une meilleure affaire. Toutefois, s'ils changent de prêteur, ils devront rembourser l'hypothèque au complet au premier prêteur au moyen du contrat hypothécaire conclu avec le nouveau prêteur.

Montant de l'hypothèque : 150 000 $

Durée : 5 ans

Taux d'intérêt : 5,25 %

Période d'amortissement : 25 ans

Montant qui reste à payer après 5 ans : 133 277 $

Deux personnes consultent un document hypothécaire.

Le terme établit la durée de votre contrat hypothécaire. La durée d'un prêt hypothécaire est souvent de six mois à cinq ans, mais des termes de sept ou dix ans sont aussi offerts. À la fin de la période, vous devez négocier votre hypothèque pour un nouveau terme en tenant compte de votre situation personnelle et financière à ce moment là. Habituellement, le prêteur offre de renouveler votre hypothèque aux conditions courantes du marché ou à de meilleures conditions. Cela vous donne l'occasion de négocier avec votre institution financière ou de vous adresser à d'autres prêteurs pour voir si vous pouvez faire une meilleure affaire.

Exemple

Cinq ans plus tard, lorsque le contrat hypothécaire d'André et de Marc prend fin, le prêteur propose de renouveler leur hypothèque à un taux d'intérêt inférieur d'un quart de point au taux précédent. Ils se renseignent auprès d'autres institutions financières et en trouvent une qui leur offre une hypothèque semblable à un taux d'intérêt encore plus avantageux. Lorsqu'ils le disent à leur prêteur, celui ci accepte de leur accorder le taux d'intérêt offert par l'autre institution financière pour ne pas les perdre comme clients. De plus, André et Marc décident d'accroître le montant de leurs paiements hypothécaires mensuels parce qu'ils ont tous deux eu une augmentation de salaire.

Conseil

Un contrat hypothécaire dont le terme est plus long vous permet de bénéficier d'une stabilité financière accrue parce que vos paiements demeurent les mêmes pendant toute sa durée. C'est particulièrement intéressant lorsque les taux d'intérêt sont plus bas que d'habitude. Par contre, si les taux d'intérêt diminuent, c'est plus difficile pour vous de profiter des meilleurs taux. De plus, si vous déménagez et décidez de rembourser votre hypothèque avant que votre contrat ait pris fin, vous pourriez devoir payer des frais de remboursement anticipé élevés. Il est donc important de bien réfléchir avant de choisir la durée de votre contrat hypothécaire. Si vous pensez devoir mettre fin à votre contrat hypothécaire avant sa date d'échéance, un terme plus court pourrait vous éviter de payer des frais de remboursement anticipé. (Consultez le mini-module Négociation d'une hypothèque, qui traite du renouvellement d'une hypothèque.)

La période d'amortissement

La période d'amortissement est le nombre d'années qu'il vous faudra pour rembourser entièrement votre hypothèque. Pour calculer la période d'amortissement, vous devez tenir compte du taux d'intérêt en vigueur et du montant dont vous disposez pour vos paiements.

Vous payerez davantage de frais d'intérêt pour un prêt dont la période d'amortissement est plus longue que pour un prêt dont la période d'amortissement est plus courte. Toutefois, les paiements hypothécaires seront moins élevés. C'est la raison pour laquelle certains acheteurs préfèrent une période d'amortissement plus longue. Habituellement, la période d'amortissement est de 15, 20 ou 25 ans. Si vous êtes obligé de prendre une assurance prêt hypothécaire, la plus longue période d'amortissement permise est maintenant de 25 ans.

Exemple

Dans le cas d'André et de Marc, qui ont une hypothèque de 150 000 $, les paiements mensuels seraient de 894 $, sur une période d'amortissement de 25 ans. Pour la durée entière de l'hypothèque, le total des frais d'intérêt serait de 118 163 $. Si la période d'amortissement était plutôt de 20 ans, leurs paiements augmenteraient à 1 006 $. Toutefois, étant donné qu'ils payeraient de l'intérêt pendant cinq années de moins, ils débourseraient 91 449 $ en frais d'intérêt, soit 27 000 $ de moins.

Informations d'hypothèque Période d'amortissement de 25 ans Période d'amortissement de 20 ans
Montant de l'hypothèque 150 000 $ 150 000 $
Période d'amortissement 25 ans 20 ans
Taux d’intérêt 5,25 % 5,25 %
Paiement mensuel 894 $ 1 006 $
Total des frais d'intérêt payés 118 163 $ 91 449 $

Même si les paiements hypothécaires sont plus élevés, il est souvent avantageux de choisir la période d'amortissement la plus courte que vous pouvez vous permettre. Cela vous donne la possibilité de rembourser votre hypothèque plus rapidement et d'épargner des milliers, et peut-être même des dizaines de milliers, de dollars en frais d'intérêt.

Une autre approche consiste à choisir une hypothèque vous permettant de modifier vos paiements chaque année, de doubler vos paiements ou d'effectuer une fois par an un paiement qui est appliqué directement au capital. Grâce à cette approche, même si vous choisissez une période d'amortissement plus longue, vous pouvez revoir votre situation financière tous les ans et raccourcir l'amortissement au moyen de paiements additionnels.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :