Principaux enjeux – COVID-19

Appui des Forces armées canadiennes à l'intervention globale du gouvernement face à la COVID-19

  • Depuis l'éclosion de la pandémie, les Forces armées canadiennes ont contribué à l'intervention globale du gouvernement face à la COVID-19.
  • Les Forces armées canadiennes ont joué un rôle essentiel dans l'intervention initiale, notamment en rapatriant des Canadiens des épicentres d'éclosion dans le monde entier et en hébergeant ces personnes rapatriées à la BFC Trenton pour leur période de quarantaine.
  • Quand il est devenu clair que la COVID-19 posait une grave menace au Canada, les Forces armées canadiennes ont répondu à l'appel.
  • L'appui des FAC a notamment pris la forme d'interventions en réponse aux demandes d'aide provenant de partout au pays et en particulier un appui logistique à l'Agence de la santé publique du Canada.
  • Les Rangers canadiens ont également été actifs à la grandeur du Canada, où ils ont apporté leur aide aux communautés du Nord et autochtones.
  • Plus particulièrement, les Forces armées canadiennes ont aidé leurs partenaires provinciaux à appuyer certaines de nos populations les plus vulnérables dans les établissements de soins de longue durée.
  • Dans l'avenir, les Forces armées canadiennes continueront de relever les nouveaux défis qui émergeront à la suite de la COVID-19.
  • La Défense nationale est prête à fournir un appui à ses partenaires fédéraux, provinciaux et territoriaux en réponse à la COVID-19, tout en maintenant également son état de préparation opérationnelle à l'étranger.

Faits saillants

Activités dans le cadre de l'opération GLOBE :

  • Les Forces armées canadiennes ont aidé au rapatriement et à la mise en quarantaine de 870 personnes à la BFC Trenton, et au CENTRE NAV de Cornwall.
  • Les FAC ont livré plus de 180 000 livres de fournitures médicales en Amérique latine et dans les Caraïbes entre le 23 juillet et le 3 août 2020.

Activités dans le cadre de l'opération LASER :

  • Dans le cadre de l'opération LASER, environ 1 700 membres des FAC ont été déployés afin d'appuyer des établissements de soins de longue durée au Québec et en Ontario.
    • 47 établissements au Québec
    •  7 établissements en Ontario
  • Trente autres membres des FAC ont aidé Santé publique Ontario à faire la recherche des contacts pendant une période de 71 jours, et ils ont permis d'établir des contacts avec 1 536 personnes.
  • L'infrastructure des FAC a été utilisée pour héberger de l'équipement de dépistage, distribuer de l'équipement médical au pays, et transporter des échantillons d'équipement de protection individuelle à des fins d'essai aux États-Unis.

Détails

Opération GLOBE

  • Il arrive parfois qu'on demande aux membres des Forces armées canadiennes (FAC) d'aider d'autres ministères du gouvernement fédéral à accomplir diverses tâches ou de participer à des activités du gouvernement du Canada à l'étranger. Lorsque ces tâches nécessitent du travail à l'étranger, des membres des Forces armées canadiennes sont déployés dans le cadre de l'opération GLOBE.

Opération LASER

  • Dans le cadre de l'opération LASER, les FAC ont soutenu les objectifs du gouvernement du Canada et lui ont apporté leur appui en ce qui concerne les demandes d'aide.
  • Cela comprenait l'appui de certains établissements de soins de longue durée au Québec et en Ontario en participant aux tâches quotidiennes, en aidant à la coordination et à la prestation de soins médicaux et en fournissant un appui général.

Communautés du nord et Autochtones

  • Dans le contexte de la COVID-19, nos groupes de patrouilles des Rangers canadiens ont constamment appuyé les dirigeants communautaires et les programmes provinciaux et territoriaux de sensibilisation à la COVID-19. Les Rangers aideront aussi à cerner les nouvelles demandes potentielles des communautés dans lesquelles ils sont à l'œuvre.

Intérêt récent des parlementaires et des médias

  • Les médias et les parlementaires ont montré un intérêt soutenu dans tous les aspects du rôle d'appui des Forces armées canadiennes à l'ensemble des efforts du gouvernement en réponse à la COVID-19, en particulier le rôle des FAC dans le rapatriement des Canadiens à l'étranger et le déploiement plus récent des membres des FAC dans les établissements de soins de longue durée.
  • Le 5 février 2020 et le 26 février 2020, des représentants de la Défense nationale ont comparu devant le Comité permanent de la santé de la Chambre des communes afin de témoigner sur le rôle des FAC dans le dépistage médical et le rapatriement des Canadiens.
  • Le 26 juin 2020, des représentants de la Défense nationale ont comparu devant le Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de la technologie afin de témoigner sur le rôle des FAC par rapport à la réponse du gouvernement face à la COVID-19.
  • Le 20 juillet 2020, le Comité permanent de la santé de la Chambre des communes a adopté une motion visant la production de documents, plus précisément des documents provenant de la Défense nationale sur l'appui des FAC aux établissements de soins de longue durée en Ontario.

Haut de page

Aide des Forces armées canadiennes aux établissements de soins de longue durée

  • Les Forces armées canadiennes sont toujours prêtes à aider les Canadiens en cas de besoin.
  • C'est pourquoi nous avons mobilisé rapidement 1 700 militaires afin d'apporter un soutien aux établissements de soins de longue durée en Ontario et au Québec pendant la pandémie.
  • Pendant plus de deux mois et demi, les Forces armées canadiennes ont fait une différence dans 54 établissements de soins de longue durée (47 au Québec et 7 en Ontario).
  • Nous nous sommes également assurés que nos membres étaient correctement soutenus, formés et équipés à chaque étape de leur déploiement.
  • En date du 6 août 2020, les Forces armées canadiennes ont terminé la transition de l'appui aux établissements de soins de longue durée à la Croix-Rouge canadienne.

Si l'on insiste sur la motion du Comité de la santé portant sur la production de documents

  • Nous sommes prêts à fournir tous les documents pertinents détaillant l'implication des Forces armées canadiennes dans les établissements de soins de longue durée de l'Ontario.
  • Les documents soulignent le professionnalisme, l'efficacité et l'intégrité des Forces armées canadiennes pendant toute la durée de ce déploiement sans précédent.
  • Les documents démontrent également la volonté, la capacité et la compassion de nos militaires dans leur réponse aux besoins des Canadiens vulnérables en temps de crise.

Faits saillants

Endroits où les FAC ont apporté leur aide dans les établissements de soins de longue durée :

  • Québec : Les membres des FAC ont collaboré avec leurs partenaires provinciaux pour donner un appui dans un total de 47 centres à Montréal et dans les environs.
    • 35 centres sur l'île de Montréal
    • 5 centres sur la Rive-Sud de Montréal
    • 7 centres à Laval
  • Ontario : Les membres des FAC ont collaboré avec leurs partenaires provinciaux pour donner un appui à 7 établissements à Toronto et dans les environs.
    • 2 établissements à North York
    • 1 établissement à Brampton
    • 1 établissement à Etobicoke
    • 1 établissement à Pickering
    • 1 établissement à Scarborough
    • 1 établissement à Woodbridge
  • Cas de COVID-19 chez les membres des FAC qui donnaient un appui aux établissements de soins de longue durée
    • Total : 55 cas
    • Actifs : 0
    • Résolus : 55

Détails

Intérêt récent des parlementaires et des médias

  • Lorsque les Forces armées canadiennes (FAC) ont été déployées dans les établissements de soins de longue durée (ESLD), les médias et les parlementaires ont montré un intérêt soutenu à l'égard de l'appui des FAC aux établissements au Québec et en Ontario.
  • À ce moment-là, le Bloc québécois ainsi que le Nouveau Parti démocratique ont prié instamment le gouvernement de maintenir les membres des FAC en poste dans les ESLD.
  • Plus précisément, le Bloc québécois a demandé au gouvernement d'accepter la demande du gouvernement de la province de Québec de prolonger l'appui des FAC à ces établissements jusqu'en septembre.
  • Au cours du déploiement des FAC, l'intérêt des médias a porté essentiellement sur la santé et le bien-être des membres des FAC en déploiement dans les ESLD, y compris sur les pourcentages de dépistage et les taux d'infection chez les membres des FAC, ainsi que sur la possibilité d'une prime de risque.
  • À la suite de la publication des rapports des FAC sur les soins aux résidents dans ces établissements, des médias ont publié des articles félicitant les membres des FAC d'avoir exposé la gravité des problèmes dans ces établissements.

Aide des Forces armées canadiennes aux établissements de soins de longue durée

  • Dans le cadre de l'intervention globale du gouvernement fédéral pour aider les Canadiens dans le contexte de la COVID-19, les FAC ont appuyé les efforts des autorités civiles au Québec et en Ontario, comme convenu entre les gouvernements provinciaux et fédéral. 
  • Les militaires en déploiement dans les établissements de soins de longue durée au Québec et en Ontario ont collaboré avec leurs partenaires provinciaux et avec le personnel médical dans ces établissements pour maintenir des niveaux de dotation adéquats et pour aider au contrôle et à la prévention de l'infection. Les militaires ont apporté leur aide dans le cadre des activités quotidiennes, ils ont aidé à la coordination et à la prestation de soins médicaux, et fourni un soutien général dans les établissements désignés.
  • Dans l'exécution de leurs tâches dans les ESLD en Ontario, les membres des FAC ont observé des problèmes relativement à la prestation des soins aux résidents de ces établissements. Les militaires ont partagé leurs observations aux gestionnaires des établissements où ils étaient déployés et ils ont pris des mesures immédiates pour résoudre les problèmes observés. Les problèmes observés étaient liés aux éléments suivants :
    • Non-respect des politiques;
    • Formation et fournitures médicales inadéquates pour le personnel des établissements;
    • Lacunes dans les établissements de soins de santé de longue durée;
    • Préoccupations relativement aux normes de soin.

Haut de page

Stocks d'équipements de protection individuelle (EPI) pour les FAC

  • Les stocks d'équipements de protection individuelle de qualité médicale sont demeurés stables en février 2020 et ont fluctué en mars 2020, alors que les Forces armées canadiennes intervenaient dans la lutte contre la pandémie.
  • Depuis lors, nous avons acquis des fournitures supplémentaires d'équipement de protection individuelle (EPI) de qualité médicale pour les Forces armées canadiennes.
  • Cet EPI de qualité médicale est distribué chaque semaine et selon les besoins aux établissements médicaux des Services de santé des Forces canadiennes.
  • Le ministère de la Défense nationale continue à surveiller de près les niveaux des stocks pour s'assurer que les militaires disposent de l'équipement nécessaire pour mener à bien son important travail de soutien auprès des Canadiens.

Faits saillants

  • Au 16 octobre 2020 : Les stocks d'équipements de qualité médicale du Groupe des Services de santé des Forces canadiennes étaient les suivants :
    • 446 536 blouses;
    • 1 618 950 masques chirurgicaux;
    • 89 213 masques N95;
    • 2 177 285 paires de gants de qualité médicale;
    • 98 808 écrans faciaux.

Détails

  • Entre le 1er novembre 2019 et le 29 février 2020, les stocks d'équipements de protection individuelle de qualité médicale des Forces armées canadiennes (FAC) comprenaient environ 4 800 blouses, 2 000 000 masques chirurgicaux, 145 000 masques N95, 2 047 700 paires de gants et 3 200 écrans faciaux.
  • Les spécialistes de l'approvisionnement continuent leur travail visant à trouver et acquérir des stocks supplémentaires d'EPI. Toutefois, les pénuries mondiales posent des problèmes permanents dans tout le pays. 
  • Les niveaux de stocks d'équipements de protection individuelle de qualité médicale ont fluctué au cours du mois de mars, alors que les FAC donnaient leur soutien aux efforts de rapatriement de Canadiens dans le cadre de l'opération GLOBE, mettaient en place des mesures pour protéger le personnel et assuraient le maintien de capacités opérationnelles efficaces pendant la pandémie.

L'intérêt récent des médias et du parlement

  • Les médias et le Parlement ont manifesté un intérêt soutenu à l'égard des niveaux globaux d'équipements de protection individuelle dans l'ensemble du gouvernement, comme en témoignent les nombreuses questions inscrites au feuilleton sur les stocks de l'ensemble du gouvernement et du ministère de la Défense nationale.
  • Plusieurs comités parlementaires ont également cherché à obtenir de l'information sur les niveaux d'EPI à l'échelle du gouvernement par l'entremise de motions visant la production de documents, et de nombreuses questions aux hauts fonctionnaires lors des comparutions devant les comités.

Haut de page

La pandémie de COVID-19 et l'Équipe de la défense

  • Tout au long de la pandémie de COVID-19, le ministère de la Défense nationale a pris des mesures pour protéger l'ensemble de l'Équipe de la Défense, autant les membres des Forces armées canadiennes que le personnel civil.
  • Lorsqu'il s'agit de la sûreté et de la sécurité de nos gens, chaque décision que nous prenons est fondée sur les conseils avisés des autorités de la santé publique et du médecin général des Forces armées canadiennes.
  • Nous avons systématiquement intégré les mesures de santé publique, y compris l'éloignement physique, le port du masque non médical et les mesures d'hygiène dans nos activités quotidiennes.
  • Nous avons également réduit le personnel dans les édifices du ministère de la Défense nationale et nous travaillons avec les services de TI pour optimiser la disponibilité de l'accès à distance protégé pour ceux qui travaillent de la maison.
  • Le ministère de la Défense nationale continuera de suivre la situation de près et s'adaptera comme il se doit pour assurer la protection de l'Équipe de la Défense, afin que nous puissions remplir notre mandat de veiller à la sécurité des Canadiens.

Faits saillants

  • Mesures supplémentaires prises pour assurer la sécurité de l'Équipe de la Défense :
    • Les Forces armées canadiennes offrent actuellement aux militaires des vaccins contre la grippe afin de réduire la pression sur les systèmes de santé civils et militaires;
    • Tous les militaires sont également encouragés à télécharger l'application Alerte COVID qui fournit un niveau de protection supplémentaire;
    • Environ 50 % de l'effectif civil travaille principalement de la maison;
    • Les membres de l'Équipe de la Défense travaillant depuis le bureau font l'objet d'un suivi approprié afin de permettre aux responsables et aux gestionnaires de répondre rapidement à tout cas de COVID-19 qui pourrait survenir.

Détails

Le point sur le travail à distance

  • L'Équipe de la Défense exploite de nouvelles méthodes de travail pendant la pandémie de COVID-19. Une variété d'outils, de ressources et de renseignements sont offerts pour aider les employés civils, les gestionnaires et les militaires.
  • Le ministère de la Défense nationale offre aux membres de l'Équipe de la Défense travaillant à distance une multitude de ressources, notamment des guides pour la gestion du travail à distance, des directives sur la sécurité informatique et la sécurité des appareils, et des systèmes de soutien pour tout problème technique.
  • Le ministère de la Défense nationale a fait preuve de leadership par rapport à sa capacité de mobilisation rapide afin de s'assurer que son personnel dispersé/diversifié/éloigné est correctement équipé, que les gestionnaires tirent profit d'outils et de conseils, et que la technologie est disponible pour permettre l'accès et la collaboration.
  • 12 800 employés civils ont rempli un formulaire concernant une entente de travail flexible, dans laquelle ils acceptent de se trouver à la maison, confirment qu'ils sont équipés de façon à travailler efficacement et qu'ils sont au courant des obligations en matière de sûreté et de sécurité.
  • Conformément aux directives de la santé publique pour la reprise graduelle des activités dans tout le Canada, le ministère de la Défense nationale a évalué son plan de reprise des activités afin de déterminer les étapes et les conditions nécessaires à la reprise du travail. Ce plan est évalué continuellement à mesure que les circonstances de la pandémie évoluent.

Santé mentale

  • Les soins en santé mentale et le soutien psychosocial pour les membres des Forces armées canadiennes (FAC) se poursuivent dans tous nos centres des services de santé des Forces canadiennes.
  • Les options en matière de soins pour les membres des FAC ont été étendues aux soins virtuels grâce auxquels les patients ont la possibilité de rester à la maison et de parler au fournisseur de soins par téléphone ou par vidéoconférence.
  • Pour ceux et celles qui se rendent en personne dans une clinique des FAC, des mesures sont en place pour respecter l'éloignement physique et d'autres pratiques de prévention et de contrôle des infections.
  • Le ministère de la Défense nationale continue à soutenir le bien-être mental de son personnel en lui offrant des ressources comme la ligne téléphonique du Programme d'aide aux employés, accessible 24 heures par jour, 7 jours par semaine, des ressources en ligne comme LifeSpeak, et d'autres liens se trouvant sur le site Internet sur la COVID-19 de l'Équipe de la Défense.
  • La pandémie de COVID-19 a donné lieu à des innovations et à une promotion accrue des ressources en matière de santé mentale, ainsi qu'à un accès en ligne élargi à ces dernières. Ces services améliorés ont permis au personnel du MDN d'accéder facilement et rapidement à des renseignements sur la santé mentale.

Santé physique

  • En plus des services de santé mentale, d'autres services de santé essentiels sont maintenus grâce à l'utilisation optimale de la technologie permettant de respecter l'éloignement physique et d'autres mesures de santé publique.
  • Une programmation en ligne a été lancée pour fournir des programmes virtuels destinés aux loisirs, à la promotion de la santé, à la remise en forme, au programme Sans limites et aux Forces d'opérations spéciales pour aider les membres des FAC et leurs familles à maintenir une force apte, en santé et prête à participer aux opérations.
  • La réouverture des centres de remise en forme, des installations de sport et du mess a été effectuée conformément aux procédures ministérielles et aux directives des autorités régionales et territoriales de santé publique.

Haut de page

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :