Vice-amiral Malcom Bruce MacLean, CMM, CD

Le vice-amiral Malcom Bruce MacLean, 30e commandant de la Marine canadienne.

 

Le vice-amiral MacLean se joint aux Forces canadiennes (FC) en 1970 en tant qu’élève officier et fréquente l’Université Dalhousie. En 1973, il se spécialise dans les sous-marins et suit l’instruction d’officier sous marinier de la Royal Navy (RN) au HMS Dolphin.

En 1973, il est affecté au NCSM Okanagan, un sous-marin. En 1976, il est libéré des FC pour obtenir une maîtrise en administration des affaires à l’Université Western Ontario.

En 1978, il s’enrôle à nouveau dans les FC, et sert à bord des sous-marins NCSM Okanagan et NCSM Ojibwa.

En 1982, après avoir terminé le cours de qualification de commandant de sous-marin de la RN (Perisher), il assume le commandement du NCSM Okanagan.

En 1983, il prend part à un échange de deux ans avec la Royal Australian Navy, à Sydney, en Nouvelle-Galles-du-Sud, et est responsable de l’instruction en mer des sous-mariniers australiens. C’est durant cette période qu’il commande pendant plusieurs mois les sous-marins australiens HMAS Oxley et HMAS Orion.

En 1985, il revient au Canada en tant qu’officier des opérations de la 1re Escadre de sous-marins du Canada. En 1986, suite à sa promotion au grade de capitaine de frégate, il est affecté au Quartier général de la Défense nationale (QGDN) à Ottawa, à la Direction des besoins en sous-marins, puis plus tard en tant que directeur – Adaptation de la Force maritime.

En 1989, une fois promu capitaine de vaisseau, il entreprend une formation linguistique d’un an. En 1992, il assume le commandement du navire de ravitaillement NCSM Provider, puis, en 1994, il est nommé chef d’état-major du commandant des Forces maritimes du Pacifique.

En 1995, après avoir été promu commodore, il retourne à Ottawa à titre de directeur général – Développement (Mer) au QGDN, puis, en 1997, il est détaché auprès Bureau du Conseil privé.

Promu contre-amiral en 1998, il devient directeur général – Politique de sécurité internationale au QGDN. En 2000, il assume le commandement des Forces maritimes de l’Atlantique. En 2002, il est promu à son grade actuel et est nommé représentant militaire canadien auprès du Comité militaire de l’OTAN à Bruxelles, en Belgique.

En 2004, il revient au Canada en tant que commandant du Commandement maritime et chef de l’état-major de la Force maritime au QGDN, postes qu’il a occupés jusqu’à sa retraite en janvier 2006.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :