Mise en liberté sous condition et rendement - Libération d'office

Titre officiel : Rapport de surveillance du rendement 2018-2019, Mise en liberté sous condition et rendement - Libération d'office
Par : Commission des libérations conditionnelles du Canada

Libération d'office

Tableaux 115 à 132

Tous les délinquants sous responsabilité fédérale condamnés à une peine d’une durée déterminée ont droit à la libération d’office après avoir purgé les deux tiers de leur peine, à moins qu’on détermine qu’ils commettront vraisemblablement, avant l’expiration de leur mandat, une infraction causant la mort ou un dommage grave à une autre personne, une infraction d’ordre sexuel à l’égard d’un enfant ou une infraction grave en matière de drogue. Les délinquants condamnés à perpétuité ou pour une durée indéterminée n’ont pas droit à la libération d’office. Si la CLCC n’ordonne pas le maintien en incarcération d’un délinquant, elle n’a pas le pouvoir de prendre une décision d’accorder la libération d’office à ce dernier. Elle peut seulement imposer des conditions spéciales, ou rendre des décisions postlibératoires.

Figure 31. Proportion de libérations d’office de ressort fédéral par rapport à la population carcérale ayant droit à la libération d’office
Version textuelle Figure 31 - Proportion de libérations d’office de ressort fédéral par rapport à la population carcérale ayant droit à la libération d’office
Année Population carcérale Libérations d'office
2014-2015 11 306 5 368 ou 47 %
2015-2016 10 800 5 267 ou 49 %
2016-2017 10 565 4 864 ou 46 %
2017-2018 9 924 4 375 ou 44 %
2018-2019 9 740 4 133 ou 42 %
  • La proportion de libérations d’office de ressort fédéral par rapport au nombre de détenus ayant droit à ce type de mise en liberté a reculé à 42 % en 2018-2019 par rapport à l’année précédente. Cette diminution reflète la tendance générale des cinq dernières années au cours desquelles on a enregistré une hausse du nombre de délinquants ayant bénéficié d’une mise en liberté discrétionnaire et d’une diminution du nombre de délinquants ayant obtenu la libération d’office.
  • En 2018-2019, la plus forte proportion de libérations d’office de ressort fédéral par rapport au nombre de détenus ayant droit à ce type de mise en liberté a été enregistrée dans la région des Prairies (52 %), et la proportion la plus faible, dans l’Ontario (34 %).
  • Une diminution de la proportion de libérations d’office par rapport au nombre de détenus ayant droit à ce type de liberté est survenue dans tous les groupes de délinquants. La proportion a diminué chez les délinquants purgeant une peine pour une infraction sexuelle (de 31 % en 2017-2018 à 30 % en 2018-2019) chez les délinquants purgeant une peine pour une infraction violente (de 47 % en 2017-2018 à 45 % en 2018-2019), ainsi que chez les délinquants purgeant une peine pour une infraction sans violence (de 45 % en 2017-2018 à 43 % en 2018-2019).
  • La proportion était plus élevée chez les délinquants autochtones (52 %) que chez les délinquants non-autochtones (39 %) en 2018-2019.
  • En 2018-2019, la proportion de libérations d’office de ressort fédéral par rapport au nombre de détenus ayant droit à ce type de mise en liberté a été plus élevée chez les femmes (43 %) que chez les hommes (42 %).
  • Le nombre d’assignations à résidence imposées à des libérés d’office a augmenté de 3 %, passant de 1 836 en 2017-2018 à 1 889 en 2018-2019. Leur nombre a augmenté de 3 % pour les décisions prélibératoires (1 799 comparativement à 1 851), mais à peine pour les décisions postlibératoires (37 comparativement à 38).

Résultats des périodes de libération d’office

  • En 2018-2019, le taux d’achèvement des libérations d’office est demeuré stable par rapport à 2017-2018, s’établissant à 66 %.
  • En 2018-2019, le taux d’achèvement des libérations d’office a diminué chez les délinquants purgeant une peine pour une infraction sexuelle (80 %); il s’agit du taux le plus élevé. Le taux a également été en baisse chez les délinquants purgeant une peine pour une infraction sans violence (68 %). Le taux n’a pas changé chez les délinquants purgeant une peine pour une infraction violente (60 %), il s’agit du taux le plus faible.
  • Au cours des cinq dernières années (de 2014-2015 à 2018-2019), les délinquants autochtones ont connu un taux d’achèvement des libérations d’office plus faible (55 %) que les délinquants non-autochtones (69 %).
  • Pendant cette période, la probabilité d’achèvement de la libération d’office a été plus élevée chez les femmes (69 %) que chez les hommes (65 %).
  • En 2018-2019, le taux d’achèvement des libérations d’office s’est accru dans les régions du Québec (73 %) et des Prairies (58 %), et il a connu une diminution dans celles de l’Atlantique (62 %), de l’Ontario (74 %) et du Pacifique (65 %).
Figure 32. Taux de révocation des périodes de libération d’office pour infraction violente
Version textuelle Figure 32 - Taux de révocation des périodes de libération d’office pour infraction violente

 

  Infr. sexuelle Infr. violente Infr. sans violence
2014-2015 0,6% 2,1% 1,1%
2015-2016 0,6% 2,1% 1,2%
2016-2017 1,4% 2,1% 0,7%
2017-2018 0,4% 2,0% 0,7%
2018-2019 0,7% 1,6% 0,6%
  • Les délinquants condamnés pour une infraction violente ont eu le plus haut taux de révocation de la libération d’office pour infraction violente au cours de chacune des cinq dernières années. En fait, ils ont fait l’objet de 70 % des révocations de ce type pendant cette période.
  • Durant les cinq dernières années, les délinquants autochtones ont affiché un taux de révocation des libérations d’office pour infraction violente plus élevé (1,7 %) que les délinquants non-autochtones (1,3 %).
  • La probabilité de révocation de la libération d’office pour une infraction violente a été plus forte chez les hommes (1,5 %) que chez les femmes (0,4 %) dans les cinq dernières années.
  • Toujours dans la même période, le taux de révocation des libérations d’office pour infraction violente a été supérieur à la moyenne nationale ─ 1,4 % ─ dans les régions du Québec (1,9 %) et du Pacifique (1,7 %), et inférieur à la moyenne nationale dans les régions de l’Atlantique (1,3 %), de l’Ontario (1,0 %) et des Prairies (1,3 %). 
Figure 33. Taux d’achèvement des périodes de liberté d’office selon qu’elles ont été précédées ou non d’une semi-liberté ou d’une liberté conditionnelle totale pendant la même peine
Version textuelle Figure 33 - Taux d’achèvement des périodes de liberté d’office selon qu’elles ont été précédées ou non d’une semi-liberté ou d’une liberté conditionnelle totale pendant la même peine
  Pas de semi-liberté et/ou de lib. cond. totale antérieures Semi-liberté et/ou de lib. cond. totale antérieures
2009-2010 57 % 69 %
2010-2011 58 % 72 %
2011-2012 57 % 73 %
2012-2013 56 % 70 %
2013-2014 58 % 71 %
2014-2015 59 % 75 %
2015-2016 59 % 76 %
2016-2017 64 % 77 %
2017-2018 62 % 77 %
2018-2019 61 % 77 %

Dans les dix dernières années (entre 2009-2010 et 2018-2019), le taux d’achèvement des libertés d’office chez les délinquants qui ont précédemment été mis en semi-liberté ou en liberté conditionnelle totale pendant la même peine a été supérieur de 15 % en moyenne au taux enregistré chez ceux qui ne l’ont pas été (74 % contre 59 %).

Cette constatation s’applique, peu importe les caractéristiques des délinquants (Autochtones et non-Autochtones, sexe, type d’infraction), mais à des degrés différents.

Il y a deux explications possibles à cela.

  1. La Commission a déterminé que les délinquants qui avaient bénéficié d’une période de mise en semi-liberté ou de libération conditionnelle totale avant leur libération d’office ne présentaient pas un risque inacceptable, et c’est pourquoi on leur a accordé une libération conditionnelle.
  2. Ainsi, même si leur libération conditionnelle a été révoquée, ces délinquants ont mis à profit le temps passé dans la société (p. ex., programmes et soutien dans la collectivité) et ils ont donc plus de chances de mener la libération d’office à bonne fin.

La différence entre les délinquants en liberté d’office qui ont précédemment été mis en semi-liberté ou en liberté conditionnelle totale pendant la même peine et ceux qui ne l’ont pas été se fait aussi notablement sentir dans les taux de révocation pour infraction avec violence. Durant les dix dernières années (entre 2009-2010 et 2018-2019), le taux de récidive violente durant les périodes de liberté d’office chez les délinquants du premier groupe a été de 1,2 %, comparativement à 2,1 % dans le second groupe. 

Tableau 115. Décisions relatives à la libération d’office
Année Prélibératoire Postlibératoire Total
Changement aux conditions Autres Changement aux conditions Révoquée Susp./Rév. Annulée Autres
2014-2015 6 295 36 535 2 198 125 116 9 305
2015-2016 6 239 48 549 2 194 200 75 9 305
2016-2017 5 641 55 599 1 857 350 66 8 568
2017-2018 5 205 61 515 1 745 303 62 7 891
2018-2019 5 470 47 523 1 756 355 46 8 197

Remarque : La catégorie « Autres » comprend les décisions d’ajournement, aucune mesure, les audiences ordonnées, les demandes de report et les cessations.

Tableau 116. Décisions relatives à la libération d’office, par région
Année Atlantique Québec Ontario Prairies Pacifique Canada
Pre Post Pre Post Pre Post Pre Post Pre Post Pre Post
2014-2015 653 222 1 421 700 1 438 709 2 063 1 031 756 312 6 331 2 974
2015-2016 614 234 1 489 786 1 321 650 2 114 1 001 749 347 6 287 3 018
2016-2017 602 283 1 340 738 1 165 623 1 934 911 655 317 5 696 2 872
2017-2018 514 254 1 101 591 1 104 505 1 960 947 587 328 5 266 2 625
2018-2019 542 220 1 112 621 1 162 553 2 103 978 598 308 5 517 2 680
Moyenne sur 5 ans 585 243 1 293 687 1 238 608 2 035 974 669 322 5 819 2 834
Tableau 117. Décisions relatives à la libération d’office à la suite d’une audience tenue avec l’aide d’un Aîné
Year Atlantique Québec Ontario Prairies Pacifique Canada
Pre Post Pre Post Pre Post Pre Post Pre Post Pre Post
2014-2015 8 - 6 3 2 1 40 1 10 - 66 5
2015-2016 7 - 3 2 9 1 46 2 14 2 79 7
2016-2017 2 1 15 9 10 4 68 13 24 13 119 40
2017-2018 8 2 6 8 31 16 74 14 30 27 149 67
2018-2019 8 5 10 8 19 11 92 35 19 23 148 82
Moyenne sur 5 ans 7 3 8 6 14 7 64 13 19 16 112 40
Tableau 118. Proportion de délinquants incarcérés qui ont été mis en liberté d’office
Année Population carcérale Année où ont eu lieu les libérations d’office Nbre de libérations d’office Pourcentage de la pop. carcérale mis en liberté d’office
1er avril 2014 11 306 2014-2015 5 368 47
1er avril 2015 10 800 2015-2016 5 270 49
1er avril 2016 10 565 2016-2017 4 864 46
1er avril 2017 9 924 2017-2018 4 375 44
1er avril 2018 9 740 2018-2019 4 133 42
Tableau 119. Proportion de délinquants incarcérés qui ont été mis en liberté d’office, par région (%)
Année Atlantique Québec Ontario Prairies Pacifique
2014-2015 42 41 44 59 47
2015-2016 46 44 43 57 54
2016-2017 51 42 38 53 47
2017-2018 46 41 35 53 40
2018-2019 44 40 34 52 38
Tableau 120. Proportion de délinquants incarcérés qui ont été mis en liberté d’office, selon le type d’infraction (%)
Année Infr. sexuelle Infr. violente Infr. sans violence
2014-2015 33 50 50
2015-2016 31 52 52
2016-2017 32 49 48
2017-2018 31 47 45
2018-2019 30 45 43
Tableau 121. Proportion de délinquants incarcérés qui ont été mis en liberté d’office ─ Autochtones et non-Autochtones (%)
Année Autochtones Non-Autochtones
2014-2015 68 42
2015-2016 63 44
2016-2017 58 42
2017-2018 56 40
2018-2019 52 39
Tableau 122. Proportion de délinquants incarcérés qui ont été mis en liberté d’office, selon le sexe (%)
Année Hommes Femmes
2014-2015 47 49
2015-2016 49 52
2016-2017 46 48
2017-2018 44 42
2018-2019 42 43
Tableau 123. Assignations à résidence attachées à la liberté d’office
Année Prélibératoire Postlibératoire Total
Imposées Imposées après un examen de maint.
en incarc.
Annulées Imposées Prolongées Retirées
2014-2015 2 142 15 1 16 1 111 2 173
2015-2016 2 264 21 6 21 3 101 2 303
2016-2017 2 004 8 3 30 8 127 2 047
2017-2018 1 773 29 3 27 10 85 1 836
2018-2019 1 845 10 4 36 2 96 1 889

Remarque : Total = (assignations à résidence imposées avant la libération + assignations imposées après un examen de maintien en incarcération ─ assignations à résidence annulées) + (assignations à résidence imposées après la libération + assignations à résidence prolongées).

Tableau 124. Assignations à résidence attachées à la liberté d’office, par région
Année Région Prélibératoire Après la libération
Imposées Imposées après un examen de maint. en incarc. Annulées Imposées Prolongées Retirées
2014-2015 Atlantique 221 2 - - - 10
Québec 517 3 - 3 1 29
Ontario 593 2 - 9 - 50
Prairies 471 3 - 1 - 5
Pacifique 340 5 1 3 - 17
Canada 2 142 15 1 16 1 111
2015-2016 Atlantique 225 2 - 1 - 5
Québec 556 3 2 3 3 35
Ontario 564 5 3 12 - 45
Prairies 516 2 - 1 - 6
Pacifique 403 9 1 4 - 10
Canada 2 264 21 6 21 3 101
2016-2017 Atlantique 233 1 - 1 - 4
Québec 503 2 1 10 6 50
Ontario 430 2 - 8 1 48
Prairies 498 2 1 2 - 9
Pacifique 340 1 1 9 1 16
Canada 2 004 8 3 30 8 127
2017-2018 Atlantique 191 2 - 2 - 7
Québec 397 5 - 7 10 27
Ontario 383 3 1 6 - 29
Prairies 487 5 1 3 - 13
Pacifique 315 14 1 9 - 9
Canada 1 773 29 3 27 10 85
2018-2019 Atlantique 188 1 - 2 - 5
Québec 415 3 1 11 2 28
Ontario 387 3 1 9 - 36
Prairies 550 - 1 2 - 12
Pacifique 305 3 1 12 - 15
Canada 1 845 10 4 36 2 96
Tableau 125. Assignations à résidence attachées à la liberté d’office qui avaient été recommandées par le SCC (%)
Année Atlantique Québec Ontario Prairies Pacifique Canada
2014-2015 91 85 83 85 80 84
2015-2016 97 83 85 87 83 86
2016-2017 96 88 91 86 82 88
2017-2018 94 93 90 92 77 89
2018-2019 95 92 95 92 89 92
Moyenne sur 5 ans 94 88 88 88 82 88

Remarque : On calcule ce pourcentage en divisant le nombre d’assignations à résidence recommandées par le SCC et imposées par la Commission, par le nombre total d’assignations à résidence imposées par la Commission.

Tableau 126. Assignations à résidence attachées à la liberté d’office ─ Taux de concordance avec les recommandations du SCC (%)
Année Atlantique Québec Ontario Prairies Pacifique Canada
2014-2015 95 99 99 99 98 98
2015-2016 97 100 98 99 98 99
2016-2017 98 97 97 99 97 98
2017-2018 96 98 94 96 97 96
2018-2019 94 98 95 98 96 97
Moyenne sur 5 ans 96 99 97 98 97 98

Remarque : On calcule le taux de concordance en divisant le nombre d’assignations à résidence imposées par la Commission qui avaient été recommandées par le SCC, par le nombre d’assignations à résidence recommandées par le SCC.

Résultats des périodes de libération d’office

Tableau 127. Résultats des libérations d’office
Résultat 2014-2015 2015-2016 2016-2017 2017-2018 2018-2019
Nbre % Nbre % Nbre % Nbre % Nbre %
Achèvement 3 756 62,7 3 779 62,8 3 781 66,8 3 572 66,3 3 262 65,7
Révocation pour violation des conditions 1 648 27,5 1 663 27,6 1 412 25,0 1 299 24,1 1 279 25,8
Révocation pour infraction sans violence 491 8,2 485 8,1 382 6,8 445 8,3 366 7,4
Révocation pour infraction avec violence 91 1.5 95 1,6 83 1,5 70 1,3 56 1,1
Total des révocations pour infraction 582 9,7 580 9,6 465 8,2 515 9,6 422 8,5
Total des libertés d’office terminées 5 986 100 6 022 100 5 658 100 5 386 100 4 963 100

Remarque : Ces totaux incluent les libertés d’office terminées de délinquants sous responsabilité fédérale qui ont été déclarés coupables d’une nouvelle infraction par la suite et se sont vu infliger une peine d’une durée indéterminée, et de délinquants purgeant une peine d’une durée déterminée pour un meurtre au deuxième degré. Les délinquants purgeant une peine d’une durée déterminée pour meurtre ont été transférés des États-Unis ou condamnés en vertu des dispositions de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents.

Tableau 128. Résultats des libérations d’office, par région
Année Région Achèvement Révocation pour violation
des conditions
Révocation pour infraction Total des révocations
pour infraction
Total des
lib. d’office terminées
Sans violence Avec violence
Nbre % Nbre % Nbre % Nbre % Nbre % Nbre
2014-2015 Atlantique 382 64,7 159 26,9 43 7,3 6 1,0 49 8,3 590
Québec 849 69,6 261 21,4 93 7,6 16 1,3 109 8,9 1 219
Ontario 1 031 71,2 344 23,8 59 4,1 14 1,0 73 5,0 1 448
Prairies 1 077 53,1 679 33,4 233 11,5 41 2,0 274 13,5 2 030
Pacifique 417 59,7 205 29,3 63 9,0 14 2,0 77 11,0 699
2015-2016 Atlantique 413 65,8 171 27,2 39 6,2 5 0,8 44 7,0 628
Québec 912 68.2 301 22.5 88 6.6 36 2.7 124 9.3 1 337
Ontario 926 71,2 311 23,9 50 3,8 13 1,0 63 4,8 1 300
Prairies 1 051 53,4 648 32,9 244 12,4 27 1,4 271 13,8 1 970
Pacifique 477 60,6 232 29,5 64 8,1 14 1,8 78 9,9 787
2016-2017 Atlantique 394 60,7 201 31,0 44 6,8 10 1,5 54 8,3 649
Québec 1 014 74,2 262 19,2 66 4,8 24 1,8 90 6,6 1 366
Ontario 878 75,0 242 20,7 39 3,3 11 0,9 50 4,3 1 170
Prairies 1 057 57,7 555 30,3 193 10,5 26 1,4 219 12,0 1 831
Pacifique 438 68,2 152 23,7 40 6,2 12 1,9 52 8,1 642
2017-2018 Atlantique 345 63,7 140 25,8 47 8,7 10 1,8 57 10,5 542
Québec 866 71,9 244 20,3 69 5,7 25 2,1 94 7,8 1 204
Ontario 849 77,0 204 18,5 41 3,7 9 0,8 50 4,5 1 103
Prairies 1 098 56,7 568 29,3 257 13,3 15 0,8 272 14,0 1 938
Pacifique 414 69,1 143 23,9 31 5,2 11 1,8 42 7,0 599
2018-2019 Atlantique 303 61,6 140 28,5 42 8,5 7 1,4 49 10,0 492
Québec 794 73,0 233 21,4 42 3,9 18 1,7 60 5,5 1 087
Ontario 768 73,8 214 20,6 47 4,5 11 1,1 58 5,6 1 040
Prairies 1 027 57,9 529 29,8 203 11,4 16 0,9 219 12,3 1 775
Pacifique 370 65,0 163 28,6 32 5,6 4 0,7 36 6,3 569
Tableau 129. Résultats des libérations d’office, selon le type d’infraction (%)
Type d’infraction Année Achèvement Révocation pour violation des conditions Révocation pour infraction Total des révocations pour infraction Nbre total de lib. d’office terminées
Sans violence Avec violence
Infr. sexuelle 2014-2015 76,1 19,9 3,5 0,6 4,0 720
2015-2016 79,1 17,3 3,1 0,6 3,7 655
2016-2017 77,8 19,6 1,2 1,4 2,6 582
2017-2018 85,0 13,0 1,6 0,4 2,0 560
2018-2019 80,2 17,1 2,0 0,7 2,7 586
Infr. violente 2014-2015 57,2 32,0 8,6 2,1 10,7 2 841
2015-2016 56,7 32,8 8,4 2,1 10,5 2 939
2016-2017 62,9 27,7 7,3 2,1 9,4 2 822
2017-2018 59,7 28,9 9,4 2,0 11,3 2 726
2018-2019 60,3 30,0 8,1 1,6 9,7 2 510
Infr. sans violence 2014-2015 65,2 24,5 9,2 1,1 10,2 2 425
2015-2016 65,7 24,2 9,0 1,2 10,2 2 428
2016-2017 68,9 22,8 7,5 0,7 8,2 2 254
2017-2018 69,9 20,8 8,6 0,7 9,3 2 100
2018-2019 68,5 22,8 8,1 0,6 8,7 1 867
Tableau 130. Résultats des libérations d’office ─ Autochtones et non-Autochtones
Année Aut./N-Aut. Achèvement Révocation pour violation des conditions Révocation pour infraction Total des révocations pour infraction Total de lib. d’office terminées
Sans violence Avec violence
Nbre % Nbre % Nbre % Nbre % Nbre % Nbre
2014-2015 Autochtones 980 52,2 657 35,0 197 10,5 43 2,3 240 12,8 1 877
Non-Aut. 2 776 67.6 991 24.1 294 7.2 48 1.2 342 8.3 4 109
2015-2016 Autochtones 970 52,4 632 34,2 212 11,5 36 1,9 248 13,4 1 850
Non-Aut. 2 809 67,3 1 031 24,7 273 6,5 59 1,4 332 8,0 4 172
2016-2017 Autochtones 982 58,0 510 30,1 172 10,2 28 1,7 200 11,8 1 692
Non-Aut. 2 799 70,6 902 22,7 210 5,3 55 1,4 265 6,7 3 966
2017-2018 Autochtones 940 55,7 509 30,1 214 12,7 26 1,5 240 14,2 1 689
Non-Aut. 2 632 71,2 790 21,4 231 6,2 44 1,2 275 7,4 3 697
2018-2019 Autochtones 904 58,1 461 29,6 174 11,2 18 1,2 192 12,3 1 557
Non-Aut. 2 358 69,2 818 24,0 192 5,6 38 1,1 230 6,8 3 406
Tableau 131. Résultats des libérations d’office, selon le sexe
Année Sexe Achèvement Révocation pour violation des conditions Révocation pour infraction Total des révocations pour infraction Total de lib. d’office terminées
Sans violence Avec violence
Nbre % Nbre % Nbre % Nbre % Nbre % Nbre
2014-2015 Hommes 3 567 62,7 1 573 27,6 463 8,1 89 1,6 552 9,7 5 692
Femmes 189 64,3 75 25,5 28 9,5 2 0,7 30 10,2 294
2015-2016 Hommes 3 545 62,4 1 579 27,8 460 8,1 93 1,6 553 9,7 5 677
Femmes 234 67,8 84 24,3 25 7,2 2 0,6 27 7,8 345
2016-2017 Hommes 3 528 66,6 1 330 25,1 361 6,8 80 1,5 441 8,3 5 299
Femmes 253 70,5 82 22,8 21 5,8 3 0,8 24 6,7 359
2017-2018 Hommes 3 336 66,0 1 218 24,1 431 8,5 70 1,4 501 8,5 5 055
Femmes 236 71,3 81 24,5 14 4,2 0 0,0 14 4,2 331
2018-2019 Hommes 3 064 65,4 1 220 26,0 346 7,4 56 1,2 402 8,6 4 686
Femmes 198 71,5 59 21,3 20 7,2 0 0,0 20 7,2 277
Tableau 132. Résultats des libérations d’office selon qu’elles ont été précédées ou non d’une période de semi-liberté ou de liberté conditionnelle totale pendant la même peine
Année/Type Achèvement Révocation pour violation des conditions Révocation pour infraction Total des révocations pour infraction Total de lib. d’office terminées
Sans violence Avec violence
Nbre % Nbre % Nbre % Nbre % Nbre % Nbre
2014-2015
Pas de SL/LCT ant. 2 715 59,1 1 403 30,5 402 8,7 76 1,7 478 10,4 4 596
SL/LCT ant. 1 041 74,9 245 17,6 89 6,4 15 1,1 104 7,5 1 390
SL ant. 894 74,3 219 18,2 75 6,2 15 1,2 90 7,5 1 203
LCT ant. 17 81,0 1 4,8 3 14,3 0 0,0 3 14,3 21
SL et LCT ant. 130 78,3 25 15,1 11 6,6 0 0,0 11 6,6 166
2015-2016
Pas de SL/LCT ant. 2 720 58,8 1 410 30,5 414 8,9 85 1,8 499 10,8 4 629
SL/LCT ant. 1 059 76,0 253 18,2 71 5,1 10 0,7 81 5,8 1 393
SL ant. 926 75,5 231 18,8 63 5,1 7 0,6 70 5,7 1 227
LCT ant. 13 76,5 2 11,8 0 0,0 2 11,8 2 11,8 17
SL et LCT ant. 120 80,5 22 13,4 8 5,4 1 0,7 9 6,0 149
2016-2017
Pas de SL/LCT ant. 2 731 63,6 1 173 27,3 322 7,5 71 1,7 393 9,1 4 297
SL/LCT ant. 1 050 77,1 239 17,6 60 4,4 12 0,9 72 5,3 1 361
SL ant. 940 76,9 219 17,9 54 4,4 9 0,7 63 5,2 1 222
LCT ant. 13 86,7 1 6,7 1 6,7 0 0,0 1 6,7 15
SL et LCT ant. 97 78,2 19 15,3 5 4,0 3 2,4 8 6,5 124
2017-2018
Pas de SL/LCT ant. 2 490 62,4 1 062 26,6 373 9,4 64 1,6 437 11,0 3 989
SL/LCT ant. 1 082 77,5 237 17,0 72 5,2 6 0,4 78 5,6 1 397
SL ant. 955 76,3 227 18,1 67 5,4 3 0,2 70 5,6 1 252
LCT ant. 9 81,8 1 9,1 1 9,1 0 0,0 1 9,1 11
SL et LCT ant. 118 88,1 9 6,7 4 3,0 3 2,2 7 5,2 134
2018-2019
Pas de SL/LCT ant. 2 150 61,2 1 019 29,0 299 8,5 47 1,3 346 9,8 3 515
SL/LCT ant. 1 112 76,8 260 18,0 67 4,6 9 0,6 76 5,2 1 448
SL ant. 978 75,3 246 18,9 67 5,2 8 0,6 75 5,8 1 299
LCT ant. 9 100,0 0 0,0 0 0,0 0 0,0 0 0 9
SL et LCT ant. 125 89,3 14 10,0 0 0,0 1 0,7 1 0,7 140
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :