Le tabagisme et la maladie pulmonaire obstructive chronique

Le tabagisme est la principale cause de bronchite chronique et d'emphysème, deux troubles qui composent la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC)Note de bas de page 1,Note de bas de page 2. En savoir plus sur la maladie pulmonaire obstructive chronique…

Faits

Le risque de mourir d'une MPOC augmente en fonction de la quantité de cigarettes fumées par jour et du nombre d'années de tabagismeNote de bas de page 3,Note de bas de page 4.

En 2007, il y a eu 10 280 décès attribuables à la MPOC au Canada et la majorité des personnes décédées étaient des hommesNote de bas de page 5. Des recherches ont montré qu'en 2002, le tabagisme était responsable de près de 80 % des décès des suites d'une maladie respiratoireNote de bas de page 6.

Environ la moitié des personnes atteintes de MPOC mourront dans les 10 ans suivant le diagnosticNote de bas de page 7.

La mise en garde relative à la santé ci-après, devant apparaître sur les paquets de cigarettes et de petits cigares, porte sur la maladie pulmonaire obstructive chronique:

Respirer c'est l'enfer
  
Bronchite chronique

Qu'est-ce que la maladie pulmonaire obstructive chronique?

La maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), dont la bronchite chronique et l'emphysème font partie, est la forme la plus courante de maladie respiratoire déclarée par les Canadiens après l'asthmeNote de bas de page 7.

La bronchite chronique est une inflammation des principales voies aériennes menant aux poumons qui entraîne une toux constante et de la difficulté à respirerNote de bas de page 8. L'emphysème est une maladie dégénérative caractérisée par une destruction des tissus pulmonaires, ce qui cause un essoufflementNote de bas de page 8.

Les symptômes de la MPOC évoluent pendant plusieurs années et peuvent causer une insuffisance cardiaqueNote de bas de page 8,Note de bas de page 2.

Le traitement de la MPOC comprend la prise de médicaments, l'oxygénothérapie et la chirurgie pour aider les malades à respirer.

Pourquoi le tabagisme augmente-t-il le risque de maladie pulmonaire obstructive chronique?

Certaines substances chimiques présentes dans la fumée du tabacNote de bas de page 9,Note de bas de page 10 irritent les bronches et détruisent les cils, des structures semblables à des poils qui sont essentielles aux processus naturels de filtration et d'épuration du poumonNote de bas de page 11.

Par ailleurs, certaines des substances chimiques peuvent endommager les bronches et les tissus pulmonaires, entraînant ainsi une difficulté à respirer qui s'aggrave avec le tempsNote de bas de page 10.

Les bienfaits de l'abandon du tabac

Lorsqu'une personne cesse de fumer, le risque qu'elle développe une MPOC commence à diminuer, et les symptômes respiratoires, notamment une toux productive chronique, s'améliorent souvent contrairement à ceux des personnes qui continuent de fumerNote de bas de page 12.

Le renoncement peut réduire les risques de mourir d'une MPOCNote de bas de page 11.

L'abandon du tabac est le moyen le plus efficace d'éviter de développer une maladie respiratoire ou toute autre maladie liée au tabagisme.

Vous cherchez de l'aide pour arrêter? Appelez la ligne d'aide pancanadienne en composant sans frais le 1 866 JARRETE (1 866 527-7383).

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :