Page 7 - Quatrième rapport sur la biosurveillance humaine des substances chimiques de l'environnement au Canada

14 Sommaire et résultats liés aux parabènes

14.1 Parabènes

Les parabènes forment un groupe d'esters de l'acide para-hydroxybenzoïque (p-hydroxybenzoïque), dont quatre ont été mesurés lors du cycle 4 de l'ECMS, à savoir le méthylparabène, l'éthylparabène, le propylparabène et le butylparabène.

Tableau 14.1.1 - Parabènes mesurés lors du cycle 4 (2014 à 2015) de l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé
Parabène Nº CAS
Méthylparabène 99-76-3
Éthylparabène 120-47-8
Propylparabène 94-13-3
Butylparabène 94-26-8

Les parabènes sont couramment utilisés comme agents conservateurs dans les produits cosmétiques et de soins personnels en raison de leurs propriétés antibactériennes et antifongiques (Santé Canada, 2016h). On trouve des parabènes dans les produits de maquillage, les hydratants, les produits solaires, les soins capillaires, les nettoyants pour le visage et pour le corps, et les produits de rasage. Le méthylparabène, le propylparabène et le butylparabène sont les esters les plus couramment utilisés dans les produits cosmétiques (FDA, 2007). Les concentrations typiques de parabènes dans les produits cosmétiques sont généralement inférieures ou égales à 0,3 % (Santé Canada, 2016h). Les parabènes servent aussi d'agents conservateurs dans les produits alimentaires, les boissons et les médicaments pharmaceutiques (Ye et coll., 2008). Le propylparabène et le butylparabène sont classés comme produits de santé naturels (PSN) parce qu'ils sont des sources d'acide p-hydroxybenzoïque, l'un des principaux métabolites des parabènes (Santé Canada, 2016b).

Bien que les parabènes utilisés à des fins commerciales soient produits de façon synthétique, certains parabènes agissent comme agents conservateurs naturels de certains fruits et légumes comme les bleuets et les carottes (Santé Canada, 2016h). La production et l'utilisation de produits contenant des parabènes peuvent libérer ces substances dans l'environnement par divers flux de déchets. Le contact cutané avec des produits comme les hydratants et les cosmétiques contenant des parabènes représente l'une des voies d'exposition potentielles pour la population générale. Près de la moitié des produits cosmétiques vendus aux États-Unis contiennent des parabènes, surtout du méthylparabène, et les concentrations les plus élevées s'observent dans les rouges à lèvres (Cosmetic Ingredient Review Expert Panel, 2008; Yazar et coll., 2011). L'exposition peut également se produire par voie orale lors de la consommation d'aliments ou de produits pharmaceutiques contenant des parabènes, ou de l'ingestion de lait maternel ou de poussière domestique (CDC, 2009; Fan et coll., 2010; Ye et coll., 2008).

Une exposition cutanée peut entraîner l'absorption de petites quantités de parabènes. Après une exposition orale, les parabènes sont rapidement absorbés dans le tractus gastro-intestinal (NTP, 2005b). Une fois absorbés, ils sont en grande majorité hydrolysés en acide p-hydroxybenzoïque, qui peut se conjuguer à la glycine, au glucuronide et au sulfate avant l'excrétion dans l'urine (Soni et coll., 2005). Il n'existe à l'heure actuelle aucune preuve d'un potentiel de bioaccumulation chez les humains. Chez les animaux de laboratoire, on a observé que l'éthylparabène et le propylparabène ingérés sont complètement éliminés après 72 heures (Soni et coll., 2005). Les données concernant les humains se limitent à une étude menée chez des enfants prématurés, au cours de laquelle on a observé l'excrétion de 10 à 90 % d'une dose de méthylparabène, principalement sous forme conjuguée (Hindmarsh et coll., 1983). Une étude récente portant sur la concentration de parabènes dans l'urine de 100 sujets adultes a trouvé que les parabènes y existaient surtout sous forme conjuguée (Ye et coll., 2006). La concentration urinaire de parabènes (sous forme conjuguée ou libre) peut servir de biomarqueur de l'exposition aux parabènes. Étant donné que l'acide p-hydroxybenzoïque est un métabolite non spécifique de l'ensemble des parabènes, il n'est pas forcément un biomarqueur optimal de l'exposition à des parabènes précis.

Les effets sur la santé des expositions à de faibles concentrations de parabènes ne sont pas connus; aucune toxicité aiguë, sous-chronique ou chronique n'a été observée (Cosmetic Ingredient Review Expert Panel, 2008). Les études sur les animaux ont montré que les parabènes ne sont pas allergènes, mais des cas sporadiques de réactions anaphylactiques ont été signalés chez des humains exposés. Des études sur des animaux ont permis d'observer que les parabènes ont un effet légèrement semblable à celui des œstrogènes. Cependant, selon les évaluations de l'innocuité portant sur l'exposition maximale estimée au parabène, les effets œstrogéniques sont très peu probables chez les humains. Les parabènes ne se sont pas révélés cancérogènes pour les animaux. Ni Santé Canada ni le Centre international de recherche sur le cancer n'ont évalué la cancérogénicité des parabènes chez les humains.

Le méthyl-, l'éthyl-, le propyl- et le butylparabène ont été inclus dans le processus de catégorisation de la Liste intérieure des substances établie en vertu de la Loi canadienne sur la protection de l'environnement (1999) [LCPE (1999)] (Canada, 1999; Canada, 2007). Aucun des quatre parabènes n'a été classé comme substance d'intérêt prioritaire devant faire l'objet d'une évaluation plus poussée sur la base de considérations environnementales ou pour la santé humaine; toutefois, il est prévu d'effectuer une évaluation préalable des risques (Environnement Canada, 2013f). Après avoir examiné les données probantes existantes sur les risques associés aux parabènes lorsque ces substances sont utilisées dans des cosmétiques, Santé Canada n'éprouve aucune préoccupation liée à la santé ou à la sécurité compte tenu de la façon dont ces ingrédients sont actuellement utilisés (Santé Canada, 2016h). Santé Canada continue de surveiller et d'examiner toutes les nouvelles données scientifiques sur les parabènes (Santé Canada, 2016h).

Les taux de parabènes ont été mesurés dans le cadre d'une étude de biosurveillance menée en 2011 en Alberta auprès de 39 participants âgés de 12 à 67 ans choisis parmi les patients d'une clinique de soins primaires spécialisée dans les sciences de l'hygiène de l'environnement (Genuis et coll., 2013). Dans le cadre de l'étude, les valeurs correspondant au 50e centile de la concentration urinaire des parabènes étaient les suivantes : méthylparabène : 25,95 µg/L; éthylparabène : 10,30 µg/L; propylparabène : 2,80 µg/L; butylparabène : 0,32 µg/L.

Les concentrations de méthyl-, d'éthyl-, de propyl-et de butylparabène dans l'urine ont été mesurées pour les participants âgés de 3 à 79 ans lors du cycle 4 (2014 à 2015) de l'ECMS. Les données sont exprimées en μg/L et en μg/g de créatinine. Les parabènes a également été mesuré lors du cycle 3 (2012 à 2013), mais aucune donnée à son sujet ne sera disponible d'ici la fin du processus d'assurance de la qualité de l'analyse des échantillons biologiques qui est en cours. La présence d'une quantité mesurable de parabènes dans l'urine est un indicateur d'une exposition à ces substances, mais elle ne signifie pas nécessairement que des effets nocifs sur la santé s'ensuivront.

Tableau 14.1.2 - Méthylparabène - Moyennes géométriques et percentiles sélectionnés des concentrations dans l'urine ( μg/L) pour la population canadienne âgée de 3 à 79 ans par groupe d'âge, Enquête canadienne sur les mesures de la santé, cycle 4 (2014 à 2015).
Cycle n %<LDNote de bas de page a MG (IC 95 %) 10e (IC 95 %) 50e (IC 95 %) 90e (IC 95 %) 95e (IC 95 %)

a Si plus de 40 % des échantillons étaient inférieurs à la LD, la distribution en percentiles est indiquée, mais les moyennes n'ont pas été calculées.

E Utilisez la donnée avec prudence.

F La donnée est trop peu fiable pour être publiée.

Total, 3 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 2564 8,39 17 (13-22) <LD 15 (9,8-20) 270 (190-340) 490 (340-640)
Hommes, 3 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 1275 10,51 9,4 (6,9-13) <LD 6,8Note de bas de page E (4,2-9,4) Note de bas de page F Note de bas de page F
Femmes, 3 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 1289 6,28 30 (21-43) 1,8 (1,3-2,4) Note de bas de page F 310Note de bas de page E (170-440) 510Note de bas de page E (170-850)
3 à 5 ans
4 (2014 à 2015) 511 6,26 12 (9,3-15) 1,9Note de bas de page E (<LD-2,7) 8,0 (5,9-10) 110Note de bas de page E (50-170) 330Note de bas de page E (110-560)
6 à 11 ans
4 (2014 à 2015) 514 9,73 7,6 (6,4-9,1) 1,4 (<LD-1,8) 6,1 (4,0-8,2) 43 (30-57) Note de bas de page F
12 à 19 ans
4 (2014 à 2015) 505 8,12 14Note de bas de page E (9,1-21) <LD 9,7 (6,4-13) 300Note de bas de page E (130-470) 520Note de bas de page E (250-780)
20 à 39 ans
4 (2014 à 2015) 362 7,18 16Note de bas de page E (9,3-28) 1,3Note de bas de page E (<LD-1,9) Note de bas de page F 300Note de bas de page E (170-430) 390Note de bas de page E (180-610)
40 à 59 ans
4 (2014 à 2015) 312 11,22 21Note de bas de page E (11-38) <LD Note de bas de page F 270Note de bas de page E (93-440) 550Note de bas de page E (250-860)
60 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 360 8,61 20 (16-26) 1,4Note de bas de page E (<LD-2,0) 22Note de bas de page E (8,2-36) Note de bas de page F 680Note de bas de page E (210-1200)
Tableau 14.1.3 - Méthylparabène (ajusté en fonction de la créatinine) - Moyennes géométriques et percentiles sélectionnés des concentrations dans l'urine (μg/g de créatinine) pour la population canadienne âgée de 3 à 79 ans par groupe d'âge, Enquête canadienne sur les mesures de la santé, cycle 4 (2014 à 2015).
Cycle n %<LDNote de bas de page a MG (IC 95 %) 10e (IC 95 %) 50e (IC 95 %) 90e (IC 95 %) 95e (IC 95 %)

a Si plus de 40 % des échantillons étaient inférieurs à la LD, la distribution en percentiles est indiquée, mais les moyennes n'ont pas été calculées.

E Utilisez la donnée avec prudence.

F La donnée est trop peu fiable pour être publiée.

Total, 3 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 2563 8,39 15 (11-21) <LD 13Note de bas de page E (6,5-19) 230 (180-290) 340 (230-440)
Hommes, 3 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 1274 10,51 7,4 (5,4-10) <LD 5,3Note de bas de page E (3,3-7,2) 99Note de bas de page E (<LD-150) 230Note de bas de page E (130-340)
Femmes, 3 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 1289 6,28 31Note de bas de page E (21-46) 2,1 (1,5-2,7) 37Note de bas de page E (17-56) 290Note de bas de page E (180-400) 480Note de bas de page E (250-700)
3 à 5 ans
4 (2014 à 2015) 511 6,26 21 (16-27) 3,7 (<LD-4,6) 13Note de bas de page E (8,2-19) 210Note de bas de page E (72-360) 430Note de bas de page E (200-660)
6 à 11 ans
4 (2014 à 2015) 513 9,73 8,4 (7,1-9,8) 1,8 (<LD-2,2) 7,1 (5,3-8,8) 41 (30-52) Note de bas de page F
12 à 19 ans
4 (2014 à 2015) 505 8,12 9,9Note de bas de page E (6,7-15) <LD 7,2 (4,9-9,5) 180Note de bas de page E (66-290) 370Note de bas de page E (100-640)
20 à 39 ans
4 (2014 à 2015) 362 7,18 13Note de bas de page E (6,9-25) 0,90Note de bas de page E (<LD-1,4) Note de bas de page F 230 (150-310) 280Note de bas de page E (94-460)
40 à 59 ans
4 (2014 à 2015) 312 11,22 19Note de bas de page E (10-35) <LD Note de bas de page F 250Note de bas de page E (140-370) 310Note de bas de page E (130-490)
60 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 360 8,61 20 (16-23) 1,2Note de bas de page E (<LD-1,7) 22Note de bas de page E (13-31) 320Note de bas de page E (<LD-510) 620Note de bas de page E (340-890)
Tableau 14.1.4 - Éthylparabène - Moyennes géométriques et percentiles sélectionnés des concentrations dans l'urine (μg/L) pour la population canadienne âgée de 3 à 79 ans par groupe d'âge, Enquête canadienne sur les mesures de la santé, cycle 4 (2014 à 2015).
Cycle n %<LDNote de bas de page a MG (IC 95 %) 10e (IC 95 %) 50e (IC 95 %) 90e (IC 95 %) 95e (IC 95 %)

a Si plus de 40 % des échantillons étaient inférieurs à la LD, la distribution en percentiles est indiquée, mais les moyennes n'ont pas été calculées.

E Utilisez la donnée avec prudence.

F La donnée est trop peu fiable pour être publiée.

Total, 3 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 2564 64,86 - <LD <LD 27Note de bas de page E (14-39) 73Note de bas de page E (33-110)
Hommes, 3 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 1275 71,69 - <LD <LD 11 (6,9-14) Note de bas de page F
Femmes, 3 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 1289 58,11 - <LD <LD 39Note de bas de page E (14-64) Note de bas de page F
3 à 5 ans
4 (2014 à 2015) 511 65,95 - <LD <LD Note de bas de page F Note de bas de page F
6 à 11 ans
4 (2014 à 2015) 514 78,79 - <LD <LD 2,0Note de bas de page E (1,1-2,9) 3,4Note de bas de page E (1,3-5,5)
12 à 19 ans
4 (2014 à 2015) 505 68,91 - <LD <LD Note de bas de page F 28Note de bas de page E (11-45)
20 à 39 ans
4 (2014 à 2015) 362 54,42 - <LD <LD Note de bas de page F Note de bas de page F
40 à 59 ans
4 (2014 à 2015) 312 52,56 - <LD <LD Note de bas de page F 98Note de bas de page E (44-150)
60 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 360 58,89 - <LD <LD 38Note de bas de page E (22-55) 78Note de bas de page E (44-110)
Tableau 14.1.5 - Éthylparabène (ajusté en fonction de la créatinine) - Moyennes géométriques et percentiles sélectionnés des concentrations dans l'urine (μg/g de créatinine) pour la population canadienne âgée de 3 à 79 ans par groupe d'âge, Enquête canadienne sur les mesures de la santé, cycle 4 (2014 à 2015).
Cycle n %<LDNote de bas de page a MG (IC 95 %) 10e (IC 95 %) 50e (IC 95 %) 90e (IC 95 %) 95e (IC 95 %)

a Si plus de 40 % des échantillons étaient inférieurs à la LD, la distribution en percentiles est indiquée, mais les moyennes n'ont pas été calculées.

E Utilisez la donnée avec prudence.

F La donnée est trop peu fiable pour être publiée.

Total, 3 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 2563 64,86 - <LD <LD 25Note de bas de page E (8,9-42) 59Note de bas de page E (23-95)
Hommes, 3 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 1274 71,69 - <LD <LD 6,5 (4,4-8,6) Note de bas de page F
Femmes, 3 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 1289 58,11 - <LD <LD 54Note de bas de page E (22-86) 120Note de bas de page E (54-190)
3 à 5 ans
4 (2014 à 2015) 511 65,95 - <LD <LD Note de bas de page F Note de bas de page F
6 à 11 ans
4 (2014 à 2015) 513 78,79 - <LD <LD 2,0Note de bas de page E (1,2-2,8) 4,6Note de bas de page E (2,2-7,1)
12 à 19 ans
4 (2014 à 2015) 505 68,91 - <LD <LD Note de bas de page F Note de bas de page F
20 à 39 ans
4 (2014 à 2015) 362 54,42 - <LD <LD Note de bas de page F Note de bas de page F
40 à 59 ans
4 (2014 à 2015) 312 52,56 - <LD <LD 41Note de bas de page E (<LD-70) Note de bas de page F
60 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 360 58,89 - <LD <LD 44Note de bas de page E (26-62) 70Note de bas de page E (29-110)
Tableau 14.1.6 - Propylparabène - Moyennes géométriques et percentiles sélectionnés des concentrations dans l'urine (μg/L) pour la population canadienne âgée de 3 à 79 ans par groupe d'âge, Enquête canadienne sur les mesures de la santé, cycle 4 (2014 à 2015).
Cycle n %<LDNote de bas de page a MG (IC 95 %) 10e (IC 95 %) 50e (IC 95 %) 90e (IC 95 %) 95e (IC 95 %)

a Si plus de 40 % des échantillons étaient inférieurs à la LD, la distribution en percentiles est indiquée, mais les moyennes n'ont pas été calculées.

E Utilisez la donnée avec prudence.

F La donnée est trop peu fiable pour être publiée.

Total, 3 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 2564 20,83 2,5 (1,8-3,5) <LD 2,0Note de bas de page E (1,2-2,7) 59Note de bas de page E (34-85) 130Note de bas de page E (67-180)
Hommes, 3 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 1275 26,51 1,3 (0,96-1,8) <LD 0,77 (0,55-0,99) Note de bas de page F Note de bas de page F
Femmes, 3 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 1289 15,21 4,9Note de bas de page E (3,2-7,6) <LD 5,6Note de bas de page E (1,9-9,4) 83Note de bas de page E (38-130) 170Note de bas de page E (58-280)
3 à 5 ans
4 (2014 à 2015) 511 20,16 1,5 (1,1-2,0) <LD 1,2Note de bas de page E (0,67-1,7) 16Note de bas de page E (7,3-24) Note de bas de page F
6 à 11 ans
4 (2014 à 2015) 514 22,76 1,2 (0,99-1,6) <LD 0,95Note de bas de page E (0,58-1,3) 11 (7,8-14) Note de bas de page F
12 à 19 ans
4 (2014 à 2015) 505 18,42 2,3Note de bas de page E (1,6-3,3) <LD 1,8Note de bas de page E (1,1-2,4) 55Note de bas de page E (17-92) 110Note de bas de page E (56-170)
20 à 39 ans
4 (2014 à 2015) 362 17,68 Note de bas de page F <LD Note de bas de page F Note de bas de page F Note de bas de page F
40 à 59 ans
4 (2014 à 2015) 312 19,87 Note de bas de page F <LD Note de bas de page F Note de bas de page F Note de bas de page F
60 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 360 26,39 3,0Note de bas de page E (2,0-4,6) <LD Note de bas de page F Note de bas de page F Note de bas de page F
Tableau 14.1.7 - Propylparabène (ajusté en fonction de la créatinine) - Moyennes géométriques et percentiles sélectionnés des concentrations dans l'urine (μg/g de créatinine) pour la population canadienne âgée de 3 à 79 ans par groupe d'âge, Enquête canadienne sur les mesures de la santé, cycle 4 (2014 à 2015).
Cycle n %<LDNote de bas de page a MG (IC 95 %) 10e (IC 95 %) 50e (IC 95 %) 90e (IC 95 %) 95e (IC 95 %)

a Si plus de 40 % des échantillons étaient inférieurs à la LD, la distribution en percentiles est indiquée, mais les moyennes n'ont pas été calculées.

E Utilisez la donnée avec prudence.

F La donnée est trop peu fiable pour être publiée.

Total, 3 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 2563 20,83 2,3Note de bas de page E (1,6-3,3) <LD 1,5Note de bas de page E (0,85-2,1) 63Note de bas de page E (30-96) 110 (73-140)
Hommes, 3 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 1274 26,51 1,0 (0,74-1,4) <LD 0,70 (0,46-0,93) Note de bas de page F Note de bas de page F
Femmes, 3 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 1289 15,21 5,1Note de bas de page E (3,0-8,5) <LD Note de bas de page F 87Note de bas de page E (51-120) 160Note de bas de page E (91-230)
3 à 5 ans
4 (2014 à 2015) 511 20,16 2,6 (2,0-3,4) <LD 1,8Note de bas de page E (1,0-2,6) 30Note de bas de page E (17-43) 68Note de bas de page E (20-120)
6 à 11 ans
4 (2014 à 2015) 513 22,76 1,4 (1,1-1,7) <LD 1,1 (0,74-1,4) 9,1 (6,4-12) Note de bas de page F
12 à 19 ans
4 (2014 à 2015) 505 18,42 1,7 (1,2-2,4) <LD 1,1Note de bas de page E (0,64-1,6) Note de bas de page F 85Note de bas de page E (42-130)
20 à 39 ans
4 (2014 à 2015) 362 17,68 Note de bas de page F <LD Note de bas de page F Note de bas de page F Note de bas de page F
40 à 59 ans
4 (2014 à 2015) 312 19,87 Note de bas de page F <LD Note de bas de page F Note de bas de page F 96Note de bas de page E (29-160)
60 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 360 26,39 2,9Note de bas de page E (2,0-4,2) <LD 2,6Note de bas de page E (0,95-4,2) Note de bas de page F 190Note de bas de page E (110-280)
Tableau 14.1.8 - Butylparabène - Moyennes géométriques et percentiles sélectionnés des concentrations dans l'urine (μg/L) pour la population canadienne âgée de 3 à 79 ans par groupe d'âge, Enquête canadienne sur les mesures de la santé, cycle 4 (2014 à 2015).
Cycle n %<LDNote de bas de page a MG (IC 95 %) 10e (IC 95 %) 50e (IC 95 %) 90e (IC 95 %) 95e (IC 95 %)

a Si plus de 40 % des échantillons étaient inférieurs à la LD, la distribution en percentiles est indiquée, mais les moyennes n'ont pas été calculées.

E Utilisez la donnée avec prudence.

F La donnée est trop peu fiable pour être publiée.

Total, 3 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 2564 83,15 - <LD <LD Note de bas de page F 4,3Note de bas de page E (2,0-6,6)
Hommes, 3 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 1275 90,12 - <LD <LD <LD Note de bas de page F
Femmes, 3 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 1289 76,26 - <LD <LD Note de bas de page F Note de bas de page F
3 à 5 ans
4 (2014 à 2015) 511 83,37 - <LD <LD Note de bas de page F Note de bas de page F
6 à 11 ans
4 (2014 à 2015) 514 90,08 - <LD <LD <LD 1,1Note de bas de page E (0,30-1,8)
12 à 19 ans
4 (2014 à 2015) 505 80,40 - <LD <LD Note de bas de page F Note de bas de page F
20 à 39 ans
4 (2014 à 2015) 362 81,77 - <LD <LD Note de bas de page F Note de bas de page F
40 à 59 ans
4 (2014 à 2015) 312 81,09 - <LD <LD Note de bas de page F Note de bas de page F
60 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 360 80,00 - <LD <LD Note de bas de page F 6,8 (4,4-9,1)
Tableau 14.1.9 - Butylparabène (ajusté en fonction de la créatinine) — Moyennes géométriques et percentiles sélectionnés des concentrations dans l’urine (μg/g de créatinine) pour la population canadienne âgée de 3 à 79 ans par groupe d’âge, Enquête canadienne sur les mesures de la santé, cycle 4 (2014 à 2015).
Cycle n %<LDNote de bas de tableau 14.1.9 - a MG (IC 95 %) 10e (IC 95 %) 50e (IC 95 %) 90e (IC 95 %) 95e (IC 95 %)

a Si plus de 40 % des échantillons étaient inférieurs à la LD, la distribution en percentiles est indiquée, mais les moyennes n’ont pas été calculées.

E Utilisez la donnée avec prudence.

F La donnée est trop peu fiable pour être publiée.

Total, 3 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 2563 83,15 - <LD <LD Note de bas de tableau 14.1.9 - F 4,2Note de bas de tableau 14.1.9 - E (1,5-6,8)
Hommes, 3 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 1274 90,12 - <LD <LD <LD 0,79Footnote E (<LD-1,2)
Femmes, 3 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 1289 76,26 - <LD <LD Footnote F 9.2Footnote E (<LD-15)
3 à 5 ans
4 (2014 à 2015) 511 83,37 - <LD <LD Footnote F 3.1Footnote E (<LD-5,1)
6 à 11 ans
4 (2014 à 2015) 513 90,08 - <LD <LD <LD 0,81Footnote E (0,30-1,3)
12 à 19 ans
4 (2014 à 2015) 505 80,40 - <LD <LD Footnote F Footnote F
20 à 39 ans
4 (2014 à 2015) 362 81,77 - <LD <LD Footnote F Footnote F
40 à 59 ans
4 (2014 à 2015) 312 81,09 - <LD <LD Footnote F Footnote F
60 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 360 80,00 - <LD <LD 4,2Footnote E (<LD-6,5) 6,7Footnote E (2,1-11)

15 Sommaires et résultats liés aux phénols dans l'environnement

15.1 Bisphénol A

Le bisphénol A (BPA; nº CAS 80-05-7) est une substance chimique synthétique utilisée comme monomère dans la production de certains plastiques polycarbonates et comme précurseur pour les monomères de certaines résines époxy-phénoliques (EFSA, 2007). Le polycarbonate entre dans la fabrication de contenants pour aliments et boissons, comme les bouteilles d'eau réutilisables et les contenants alimentaires. Avant 2010, il était également utilisé dans la fabrication de biberons au Canada. Les résines époxydes sont utilisées à l'intérieur des boîtes de conserve comme pellicules protectrices des aliments et des boissons. Parmi les autres produits commerciaux contenant des plastiques polycarbonates et des résines, on trouve des instruments médicaux, certains matériaux d'obturation et des scellants dentaires, du matériel de sport et de sécurité, des appareils électroniques, ainsi que des pièces automobiles (EFSA, 2007; NTP, 2007). L'industrie du papier utilise également le BPA pour la fabrication de papier thermique destiné à différents usages (reçus de caisse, étiquettes d'ordonnance, billets d'avion, billets de loterie) (Geens et coll., 2011).

Le BPA n'existe pas à l'état naturel dans l'environnement (Environnement Canada et Santé Canada, 2008b). Il peut être introduit dans l'environnement à partir de sources industrielles ou à la suite de la lixiviation, de l'élimination et de l'utilisation de produits (CDC, 2009).

La voie alimentaire représente la principale source d'exposition au BPA pour le grand public, en raison notamment de la migration de BPA depuis les emballages alimentaires et les contenants en polycarbonate réutilisables (Santé Canada, 2008c). Santé Canada a récemment mis à jour ses estimations relatives à l'exposition alimentaire au BPA à l'issue de plusieurs enquêtes alimentaires précises portant notamment sur les aliments et les boissons en conserve, les préparations liquides pour nourrissons et des échantillons de l'alimentation totale (Santé Canada, 2012g). L'exposition peut aussi résulter d'un contact avec les milieux environnementaux (air ambiant et intérieur; eau potable; sol et poussière), ainsi que de l'utilisation de produits de consommation (Environnement Canada et Santé Canada, 2008b). L'exposition au BPA par les matériaux d'obturation et les scellants dentaires étant de courte durée, on considère qu'il est peu probable qu'elle contribue sensiblement à l'exposition chronique (OMS, 2011d). Toutefois, les recherches cliniques doivent se poursuivre pour répondre aux questions concernant les dommages potentiels découlant de l'exposition au BPA en raison des matériaux dentaires composites (ACMTS, 2015).

Chez les humains, le BPA est facilement absorbé et subit un métabolisme important dans la paroi intestinale et le foie (OMS, 2011d). Des études récentes ont également montré que la peau peut absorber et métaboliser cette substance à la suite d'une exposition cutanée au BPA libre présent dans certains produits, notamment ceux fabriqués avec du papier d'impression thermique (Mielke et coll., 2011; Zalko et coll., 2011). La glucuronidation, considérée comme une importante voie métabolique du BPA, produit le métabolite conjugué BPA-glucuronide (EFSA, 2008; FDA, 2008). Il a été montré que la conjugaison du BPA en BPA-sulfate est une voie métabolique mineure (Dekant et Völkel, 2008). Le métabolite BPA-glucuronide est rapidement excrété dans l'urine, avec une demi-vie inférieure à deux heures (OMS, 2011d). Les concentrations urinaires de BPA total (comprenant aussi bien les formes conjuguées que les formes non conjuguées libres) servent couramment de biomarqueurs d'une exposition récente (Ye et coll., 2005).

Pour caractériser les risques potentiels pour la santé humaine associés à une exposition au BPA, il faut notamment déterminer les effets clés de cette substance sur le foie, le rein et la reproduction, y compris les effets sur la fécondité et le développement (EFSA CEF Panel, 2015; Environnement Canada et Santé Canada, 2008b; UE, 2010). Le rôle potentiel du BPA et d'autres œstrogènes environnementaux dans la prévalence de l'obésité et des maladies métaboliques connexes, ainsi que de certains types de cancer, fait actuellement l'objet de vifs débats et d'études approfondies dans le milieu scientifique (Ben-Jonathan et coll., 2009; Carwile et Michels, 2011; Newbold et coll., 2009; Song et coll., 2014; Soto et coll., 2008).

À l'issue d'une évaluation scientifique préalable des conséquences de l'exposition des humains et de l'environnement au BPA, le gouvernement du Canada a déclaré cette substance toxique pour la santé humaine et l'environnement selon les critères de la Loi canadienne sur la protection de l'environnement (1999) [LCPE (1999)] (Canada, 1999; Environnement Canada et Santé Canada, 2008b). En raison de l'incertitude soulevée par les résultats de certaines études menées sur des animaux de laboratoire quant aux effets potentiels de faibles concentrations de BPA, on a utilisé une approche de précaution lors de la caractérisation du risque. Compte tenu du plus grand risque d'exposition et des sous-populations susceptibles d'être vulnérables en raison de différences possibles dans la toxicocinétique et le métabolisme des BPA relevés dans le cadre de l'évaluation, la stratégie de gestion des risques pour la santé mettait l'accent sur la réduction de l'exposition des nouveau nés et des nourrissons (Environnement Canada et Santé Canada, 2008c).

Santé Canada a conclu que l'exposition alimentaire au BPA par les emballages alimentaires ne devrait pas présenter de risques pour la santé de la population en général, y compris celle des nouveau-nés et des jeunes enfants (Santé Canada, 2012g). Cependant, une approche reposant sur le principe général du taux le plus bas que l'on peut raisonnablement atteindre (ALARA) a été utilisée pour continuer à limiter l'exposition des nouveau-nés et des nourrissons au BPA par les emballages alimentaires, plus particulièrement par les préparations pour nourrissons préemballées lorsqu'elles représentent l'unique source d'alimentation. Conformément au principe ALARA, Santé Canada a pris l'engagement de soutenir les efforts de l'industrie pour réduire les taux de BPA dans le revêtement des boîtes de préparation pour nourrissons (Santé Canada, 2010j). De plus, Santé Canada a évalué diverses solutions de rechange au BPA proposées par l'industrie et en a conclu qu'elles étaient acceptables pour emballer des préparations liquides pour nourrissons. Les fabricants de préparations pour nourrissons ont éliminé progressivement ou abandonné l'utilisation de matériaux d'emballage contenant des BPA pour les préparations liquides pour nourrissons, et les fabricants de revêtements de boîtes de conserve ont mis au point diverses solutions de rechange sans BPA, déjà commercialisées (Santé Canada, 2014e). Santé Canada va continuer d'évaluer les demandes préalables à la commercialisation d'emballages pour les préparations pour nourrissons, afin de garantir les taux de BPA les plus bas que l'on puisse raisonnablement atteindre (Santé Canada, 2010j). En mars 2010, en vertu de la Loi canadienne sur la sécurité des produits de consommation, Santé Canada a interdit la fabrication, la publicité, la vente ou l'importation de biberons en polycarbonate contenant du BPA (Canada, 2010c). Le BPA figure également à titre d'ingrédient interdit sur la Liste critique des ingrédients dont l'utilisation est restreinte ou interdite dans les cosmétiques (communément appelée « Liste critique des ingrédients des cosmétiques » ou tout simplement « Liste critique »). Santé Canada utilise la Liste critique comme outil administratif pour informer les fabricants et autres intervenants que certaines substances, lorsqu'elles sont présentes dans un produit cosmétique, peuvent contrevenir à l'interdiction générale énoncée à l'article 16 de la Loi sur les aliments et drogues ou à une disposition du Règlement sur les cosmétiques (Santé Canada, 2015b). En vertu de la LCPE (1999), des mesures de gestion des risques ont également été mises au point pour réduire au minimum les rejets de BPA dans les effluents industriels (Canada, 2012d).

L'Étude mère-enfant sur les composés chimiques de l'environnement (étude MIREC) est une étude prospective de biosurveillance menée à l'échelle nationale auprès de femmes enceintes âgées de 18 ans et plus dans une dizaine de lieux au Canada (Arbuckle et coll., 2013). Pour les 1 936 participantes à l'étude MIREC qui étaient dans leur premier trimestre de grossesse, la moyenne géométrique et la valeur correspondant au 95e centile de la concentration urinaire de BPA total étaient respectivement de 0,80 µg/L et de 5,40 µg/L (Arbuckle et coll., 2014). L'Étude concernant l'utilisation de plastiques et de produits de soins personnels durant la grossesse (P4) est une étude de biosurveillance ciblée menée auprès de 80 femmes enceintes âgées de 18 ans et plus de la région d'Ottawa. La moyenne géométrique et la valeur correspondant au 95e centile de la concentration urinaire de BPA total étaient respectivement de 1,1 μg/L et de 6,4 μg/L selon l'analyse de plusieurs échantillons par femme (Arbuckle et coll., 2015a). L'Initiative de biosurveillance des Premières nations (IBPN) est une étude de biosurveillance représentative menée à l'échelle nationale auprès des membres adultes des Premières nations qui vivent dans une réserve au sud du 60e parallèle (APN, 2013). Un total de 503 membres âgés de 20 ans et plus, représentant 13 communautés des Premières nations choisies au hasard au Canada, ont participé à cette étude. La moyenne géométrique et la valeur correspondant au 95e centile de la concentration urinaire de BPA total étaient respectivement de 1,55 µg/L et de 11,27 µg/L.

La concentration de BPA total (comprenant aussi bien les formes libres que les formes conjuguées) dans l'urine a été mesurée pour les participants âgés de 6 à 79 ans lors du cycle 1 (2007 à 2009) et pour ceux âgés de 3 à 79 ans lors du cycle 2 (2009 à 2011), du cycle 3 (2012 à 2013), et du cycle 4 (2014 à 2015) de l'ECMS. Les données de ces cycles sont exprimées à la fois en µg/L et en µg/g de créatinine. La présence d'une quantité mesurable de BPA dans l'urine est un indicateur d'une exposition à cette substance, mais elle ne signifie pas nécessairement que des effets nocifs sur la santé s'ensuivront.

Tableau 15.1.1 - Bisphénol A (BPA) - Moyennes géométriques et percentiles sélectionnés des concentrations dans l'urine (μg/L) pour la population canadienne âgée de 3 à 79 ans par groupe d'âge, Enquête canadienne sur les mesures de la santé, cycle 1 (2007 à 2009), cycle 2 (2009 à 2011), cycle 3 (2012 à 2013) et cycle 4 (2014 à 2015).
Cycle n %<LDNote de bas de page a MG (IC 95 %) 10e (IC 95 %) 50e (IC 95 %) 90e (IC 95 %) 95e (IC 95 %)

a Si plus de 40 % des échantillons étaient inférieurs à la LD, la distribution en percentiles est indiquée, mais les moyennes n'ont pas été calculées.

b Données non disponibles, étant donné qu'on n'a pas inclus les participants âgés de moins de 6 ans dans le cycle 1 (2007 à 2009).

E Utilisez la donnée avec prudence.

F La donnée est trop peu fiable pour être publiée.

Total, 3 à 79 ans
1 (2007 à 2009)Note de bas de page b - - - - - - -
2 (2009 à 2011) 2560 5,04 1,2 (1,1-1,3) 0,27 (0,22-0,31) 1,2 (1,1-1,3) 4,5 (4,0-5,0) 6,7 (4,8-8,6)
3 (2012 à 2013) 5670 7,80 1,1 (1,0-1,2) 0,29 (0,27-0,32) 1,1 (0,95-1,2) 4,2 (3,6-4,8) 6,6 (5,8-7,5)
4 (2014 à 2015) 2560 7,30 1,0 (0,95-1,1) 0,26 (<LD-0,33) 1,0 (0,94-1,1) 4,0 (3,2-4,8) 6,0 (5,0-7,1)
Hommes, 3 à 79 ans
1 (2007 à 2009)Note de bas de page b - - - - - - -
2 (2009 à 2011) 1281 4,84 1,3 (1,1-1,5) 0,27 (<LD-0,36) 1,3 (1,1-1,5) 4,6 (4,1-5,2) 7,9Note de bas de page E (4,3-11)
3 (2012 à 2013) 2826 6,97 1,2 (1,1-1,4) 0,35 (0,25-0,46) 1,2 (0,99-1,4) 4,4 (3,7-5,0) 6,4 (5,2-7,7)
4 (2014 à 2015) 1273 5,89 1,2 (1,0-1,3) 0,35 (0,28-0,43) 1,2 (0,97-1,3) 4,3 (3,0-5,6) 6,2 (4,3-8,0)
Femmes, 3 à 79 ans
1 (2007 à 2009)Note de bas de page b - - - - - - -
2 (2009 à 2011) 1279 5,24 1,2 (1,0-1,3) 0,26 (0,21-0,32) 1,1 (0,98-1,3) 4,1 (3,0-5,1) 6,6 (4,9-8,4)
3 (2012 à 2013) 2844 8,61 1,0 (0,88-1,2) 0,29 (<LD-0,39) 1,0 (0,91-1,1) 4,1 (3,3-4,9) 6,9 (5,4-8,4)
4 (2014 à 2015) 1287 8,70 0,92 (0,79-1,1) <LD 0,98 (0,82-1,1) 3,4 (2,8-4,0) 5,4 (3,6-7,3)
3 à 5 ans
1 (2007 à 2009)Note de bas de page b - - - - - - -
2 (2009 à 2011) 524 4,20 1,4 (1,1-1,8) 0,30Note de bas de page E (<LD-0,46) 1,3 (1,1-1,5) 5,4Note de bas de page E (1,9-9,0) 9,9Note de bas de page E (5,5-14)
3 (2012 à 2013) 521 5,76 1,2 (0,87-1,6) 0,29Note de bas de page E (<LD-0,47) 1,2 (0,95-1,5) 4,0 (2,6-5,4) 6,0 (4,3-7,7)
4 (2014 à 2015) 511 7,83 1,2 (1,0-1,4) 0,28Note de bas de page E (<LD-0,44) 1,2 (1,0-1,3) 4,0 (3,5-4,5) 6,4Note de bas de page E (2,9-9,9)
6 à 11 ans
1 (2007 à 2009) 1031 6,79 1,3 (1,2-1,4) 0,28 (<LD-0,37) 1,3 (1,1-1,6) 4,5 (3,8-5,1) 7,1 (5,5-8,7)
2 (2009 à 2011) 516 5,81 1,4 (1,1-1,7) 0,25Note de bas de page E (<LD-0,41) 1,3 (0,94-1,7) 4,6Note de bas de page E (2,6-6,6) Note de bas de page F
3 (2012 à 2013) 1004 5,58 1,2 (1,1-1,4) 0,39 (0,30-0,49) 1,2 (1,0-1,3) 3,8 (2,8-4,8) 5,3Note de bas de page E (3,0-7,6)
4 (2014 à 2015) 511 6,46 1,1 (0,90-1,4) 0,29 (<LD-0,40) 1,1 (0,83-1,4) 3,5 (2,6-4,4) 5,0 (4,0-6,0)
12 à 19 ans
1 (2007 à 2009) 980 6,22 1,5 (1,3-1,8) 0,29 (0,22-0,36) 1,6 (1,3-1,9) 5,9 (4,8-7,0) 8,3 (6,2-10)
2 (2009 à 2011) 512 4,69 1,3 (1,1-1,6) 0,35 (0,23-0,47) 1,3 (0,99-1,6) 4,4 (2,9-5,9) 7,6Note de bas de page E (4,3-11)
3 (2012 à 2013) 992 6,15 1,3 (1,1-1,6) 0,30Note de bas de page E (<LD-0,46) 1,4 (1,3-1,6) 4,8 (3,4-6,2) 8,0Note de bas de page E (4,1-12)
4 (2014 à 2015) 505 4,95 1,1 (1,1-1,2) 0,26 (<LD-0,35) 1,2 (1,0-1,3) 3,8 (3,1-4,6) 5,5 (4,5-6,5)
20 à 39 ans
1 (2007 à 2009) 1165 8,84 1,3 (1,2-1,5) Note de bas de page F 1,4 (1,2-1,6) 4,8 (4,1-5,4) 7,3 (5,2-9,5)
2 (2009 à 2011) 357 2,80 1,3 (1,1-1,5) 0,32 (0,21-0,42) 1,3 (0,92-1,6) 4,6 (3,7-5,5) Note de bas de page F
3 (2012 à 2013) 1040 7,88 1,1 (0,92-1,4) 0,29 (<LD-0,39) 1,1 (0,81-1,3) 5,5 (3,9-7,0) 6,7 (5,1-8,3)
4 (2014 à 2015) 362 7,73 1,1 (0,93-1,4) <LDNote de bas de page E (<LD-0,35) 1,2 (0,97-1,4) 5,6Note de bas de page E (3,3-7,8) 7,4 (5,1-9,7)
40 à 59 ans
1 (2007 à 2009) 1219 12,06 1,0 (0,96-1,1) <LD 1,2 (1,1-1,4) 4,4 (3,5-5,3) 6,6 (4,8-8,4)
2 (2009 à 2011) 360 6,11 1,2 (0,97-1,5) 0,25Note de bas de page E (<LD-0,37) 1,2 (0,98-1,4) 4,3Note de bas de page E (2,7-6,0) 6,7Note de bas de page E (2,6-11)
3 (2012 à 2013) 1075 9,86 1,1 (1,0-1,3) 0,30 (<LD-0,36) 1,1 (0,94-1,2) 4,2 (3,1-5,3) 7,5Note de bas de page E (4,3-11)
4 (2014 à 2015) 311 7,72 0,86 (0,74-1,0) 0,28 (<LD-0,38) 0,94 (0,77-1,1) 2,4 (1,9-2,9) 4,2Note de bas de page E (2,4-5,9)
60 à 79 ans
1 (2007 à 2009) 1081 11,66 0,90 (0,81-0,99) <LD 0,99 (0,87-1,1) 3,7 (3,3-4,2) 5,2 (3,8-6,6)
2 (2009 à 2011) 291 7,22 1,0 (0,84-1,3) 0,21Note de bas de page E (<LD-0,31) 0,99 (0,76-1,2) 4,4Note de bas de page E (2,5-6,2) 6,3 (4,4-8,1)
3 (2012 à 2013) 1038 10,31 0,88 (0,77-1,0) <LD 0,88 (0,76-1,0) 3,3 (2,8-3,7) 5,5 (4,2-6,7)
4 (2014 à 2015) 360 10,28 1,1 (0,96-1,2) <LD 1,0 (0,84-1,2) 4,2 (3,1-5,3) 5,5Note de bas de page E (2,3-8,7)
Tableau 15.1.2 - Bisphénol A (BPA) (ajusté en fonction de la créatinine) - Moyennes géométriques et percentiles sélectionnés des concentrations dans l'urine (μg/g de créatinine) pour la population canadienne âgée de 3 à 79 ans par groupe d'âge, Enquête canadienne sur les mesures de la santé, cycle 1 (2007 à 2009), cycle 2 (2009 à 2011), cycle 3 (2012 à 2013) et cycle 4 (2014 à 2015).
Cycle n %<LDNote de bas de page a MG (IC 95 %) 10e (IC 95 %) 50e (IC 95 %) 90e (IC 95 %) 95e (IC 95 %)

a Si plus de 40 % des échantillons étaient inférieurs à la LD, la distribution en percentiles est indiquée, mais les moyennes n'ont pas été calculées.

b Données non disponibles, étant donné qu'on n'a pas inclus les participants âgés de moins de 6 ans dans le cycle 1 (2007 à 2009).

E Utilisez la donnée avec prudence.

F La donnée est trop peu fiable pour être publiée.

Total, 3 à 79 ans
1 (2007 à 2009)Note de bas de page b - - - - - - -
2 (2009 à 2011) 2550 5,04 1,2 (1,1-1,3) 0,39 (0,35-0,44) 1,0 (0,92-1,1) 4,1 (3,6-4,6) 6,9 (5,1-8,7)
3 (2012 à 2013) 5667 7,80 1,1 (1,0-1,2) 0,40 (0,36-0,45) 0,99 (0,94-1,0) 3,6 (3,0-4,2) 5,9 (4,4-7,5)
4 (2014 à 2015) 2559 7,30 0,93 (0,87-0,99) 0,32 (<LD-0,36) 0,87 (0,80-0,94) 3,1 (2,6-3,5) 4,5 (3,9-5,2)
Hommes, 3 à 79 ans
1 (2007 à 2009)Note de bas de page b - - - - - - -
2 (2009 à 2011) 1277 4,84 1,1 (0,96-1,2) 0,36 (<LD-0,48) 0,99 (0,93-1,1) 3,7 (2,7-4,8) 6,2Note de bas de page E (3,5-8,8)
3 (2012 à 2013) 2826 6,97 1,1 (0,96-1,2) 0,38 (0,32-0,45) 0,98 (0,90-1,1) 3,1 (2,8-3,4) 5,1 (3,9-6,4)
4 (2014 à 2015) 1272 5,89 0,92 (0,83-1,0) 0,30 (0,24-0,36) 0,87 (0,76-0,98) 2,8 (2,2-3,5) 4,1 (3,2-4,9)
Femmes, 3 à 79 ans
1 (2007 à 2009)Note de bas de page b - - - - - - -
2 (2009 à 2011) 1273 5,24 1,3 (1,2-1,5) 0,48 (0,40-0,57) 1,1 (0,95-1,3) 4,5 (3,5-5,5) 6,9 (4,5-9,4)
3 (2012 à 2013) 2841 8,61 1,2 (1,1-1,4) 0,42 (<LD-0,46) 1,0 (0,91-1,1) 4,0 (3,1-5,0) 7,1Note de bas de page E (4,4-9,9)
4 (2014 à 2015) 1287 8,70 0,94 (0,85-1,0) <LD 0,88 (0,78-0,97) 3,4 (2,5-4,3) 5,0 (4,2-5,8)
3 à 5 ans
1 (2007 à 2009)Note de bas de page b - - - - - - -
2 (2009 à 2011) 523 4,20 2,4 (1,9-3,1) 0,88Note de bas de page E (<LD-1,2) 2,0 (1,8-2,3) 10Note de bas de page E (4,6-15) 13 (8,6-17)
3 (2012 à 2013) 520 5,76 2,3 (1,8-2,9) 0,86Note de bas de page E (<LD-1,2) 2,1 (1,4-2,7) 5,9 (4,1-7,8) 8,4 (6,7-10)
4 (2014 à 2015) 511 7,83 2,0 (1,7-2,4) 0,64Note de bas de page E (<LD-0,90) 1,8 (1,5-2,2) 6,7 (4,7-8,7) 13Note de bas de page E (4,4-21)
6 à 11 ans
1 (2007 à 2009) 1028 6,79 2,0 (1,8-2,2) 0,68 (<LD-0,82) 2,0 (1,8-2,1) 5,8 (4,8-6,9) 9,8 (7,4-12)
2 (2009 à 2011) 514 5,81 1,5 (1,2-1,9) 0,44Note de bas de page E (<LD-0,68) 1,4 (1,1-1,7) Note de bas de page F 10Note de bas de page E (3,0-18)
3 (2012 à 2013) 1004 5,58 1,5 (1,3-1,7) 0,58 (0,46-0,69) 1,4 (1,1-1,6) 3,9 (2,6-5,2) 5,3Note de bas de page E (2,0-8,6)
4 (2014 à 2015) 510 6,46 1,2 (1,0-1,5) 0,41 (<LD-0,54) 1,1 (0,94-1,3) 3,2 (2,6-3,8) Note de bas de page F
12 à 19 ans
1 (2007 à 2009) 978 6,22 1,3 (1,2-1,4) 0,40 (0,30-0,50) 1,2 (0,99-1,4) 4,2 (3,3-5,0) 6,4Note de bas de page E (4,0-8,8)
2 (2009 à 2011) 510 4,69 1,0 (0,83-1,2) 0,30Note de bas de page E (0,17-0,43) 0,94 (0,79-1,1) 3,4Note de bas de page E (1,5-5,2) 5,0 (3,8-6,3)
3 (2012 à 2013) 991 6,15 1,0 (0,85-1,2) 0,35 (<LD-0,44) 0,95 (0,82-1,1) 3,0 (2,3-3,8) 5,4Note de bas de page E (2,6-8,2)
4 (2014 à 2015) 505 4,95 0,83 (0,74-0,93) 0,30 (<LD-0,35) 0,74 (0,61-0,87) 2,7 (2,1-3,3) 3,9 (2,6-5,1)
20 à 39 ans
1 (2007 à 2009) 1161 8,84 1,5 (1,4-1,6) 0,44 (<LD-0,55) 1,4 (1,2-1,6) 4,4 (3,4-5,4) 6,8 (5,9-7,7)
2 (2009 à 2011) 355 2,80 1,1 (0,89-1,3) 0,39 (0,27-0,50) 0,99 (0,85-1,1) 2,8 (1,8-3,7) Note de bas de page F
3 (2012 à 2013) 1040 7,88 1,0 (0,90-1,2) 0,36 (<LD-0,43) 0,93 (0,80-1,1) 3,3 (2,6-3,9) 5,4Note de bas de page E (2,7-8,1)
4 (2014 à 2015) 362 7,73 0,91 (0,80-1,0) <LD 0,87 (0,75-0,99) 3,5Note de bas de page E (1,7-5,3) 4,6Note de bas de page E (2,0-7,1)
40 à 59 ans
1 (2007 à 2009) 1214 12,06 1,3 (1,2-1,5) <LD 1,2 (1,0-1,4) 4,7 (3,8-5,7) 7,5 (6,1-8,8)
2 (2009 à 2011) 358 6,11 1,2 (0,99-1,4) 0,39 (<LD-0,50) 1,1 (0,86-1,3) 4,2Note de bas de page E (2,3-6,2) 6,9Note de bas de page E (3,4-10)
3 (2012 à 2013) 1074 9,86 1,2 (1,1-1,3) 0,47 (<LD-0,52) 0,99 (0,90-1,1) 3,8 (2,9-4,6) 6,1Note de bas de page E (3,7-8,5)
4 (2014 à 2015) 311 7,72 0,78 (0,70-0,86) 0,33 (<LD-0,40) 0,71 (0,64-0,78) 1,9Note de bas de page E (0,95-2,9) 3,8Note de bas de page E (2,2-5,4)
60 à 79 ans
1 (2007 à 2009) 1081 11,66 1,2 (1,1-1,4) <LD 1,1 (0,94-1,3) 4,3 (3,0-5,6) 7,6 (5,4-9,8)
2 (2009 à 2011) 290 7,22 1,2 (0,99-1,4) 0,29Note de bas de page E (<LD-0,45) 1,0 (0,89-1,1) 4,7 (3,3-6,0) 6,8Note de bas de page E (2,9-11)
3 (2012 à 2013) 1038 10,31 1,0 (0,97-1,1) <LD 0,99 (0,94-1,0) 3,0 (2,7-3,4) 4,7Note de bas de page E (2,7-6,7)
4 (2014 à 2015) 360 10,28 1,0 (0,92-1,2) <LD 0,99 (0,89-1,1) 3,5 (2,5-4,4) 4,8Note de bas de page E (2,1-7,4)

15.2 Triclosan

Le triclosan (nº CAS 3380-34-5) est une substance chimique synthétique largement utilisée depuis 1972 comme agent antimicrobien et conservateur (Jones et coll., 2000). On l'utilise comme ingrédient médicinal dans des médicaments en vente libre et comme ingrédient non médicinal dans les cosmétiques, les produits de santé naturels et les produits pharmaceutiques. Les cosmétiques contenant du triclosan ont été importés ou fabriqués pour la vente au Canada et comprennent notamment des hydratants pour la peau (corps, visage, mains), du maquillage pour le visage et les yeux, des déodorants en bâton et en aérosol, des parfums, des produits solaires, des nettoyants pour la peau, des produits pour le rasage et des shampoings (Environnement et Changement climatique Canada, et Santé Canada, 2016b). D'autres produits contenant du triclosan comme ingrédient médicinal actif sont réglementés comme des médicaments en vente libre au Canada, notamment des désinfectants et des savons antibactériens pour les mains (Santé Canada, 2016i). Le triclosan est également utilisé pour contrôler la prolifération des bactéries dans les instruments médicaux ainsi que dans des articles de maison tels que les agents nettoyants, les textiles, les tapis, les planches à découper et d'autres matériaux destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires (Jones et coll., 2000). Depuis le 31 décembre 2014, le triclosan n'est plus homologué en tant que pesticide aux fins d'utilisation comme agent de préservation des matériaux en vertu de la Loi sur les produits antiparasitaires (Canada, 2006; Environnement et Changement climatique Canada, et Santé Canada, 2016b). Le triclosan n'existe pas à l'état naturel dans l'environnement (Environnement et Changement climatique Canada, et Santé Canada, 2016b). L'utilisation de produits contenant du triclosan entraîne le rejet de ce dernier dans les réseaux d'eaux usées, puis dans les eaux de surface (Environnement et Changement climatique Canada, et Santé Canada, 2016b). Les voies d'exposition potentielles au triclosan pour le grand public sont les voies orale et cutanée après l'utilisation de produits tels que les dentifrices et les cosmétiques, l'ingestion d'eau potable ou de lait maternel contaminés par le triclosan, ou l'ingestion de poussière domestique (Environnement et Changement climatique Canada, et Santé Canada, 2016b).

À la suite d'une exposition orale au triclosan, ce dernier est rapidement absorbé et réparti dans l'organisme humain, et son taux plasmatique augmente rapidement dans un délai d'une à quatre heures (Environnement et Changement climatique Canada, et Santé Canada, 2016b). L'absorption après une exposition cutanée à des produits contenant du triclosan va de 11 à 17 % chez les humains (Maibach, 1969; Queckenberg et coll., 2010; Stierlin, 1972). L'absorption est limitée (5 à 10 % environ) lorsque le dentifrice est utilisé dans des conditions normales (SCCP, 2009). Quelle que soit la voie d'administration, le triclosan absorbé est presque totalement converti en conjugués d'acide glucuronique et d'acide sulfurique (Fang et coll., 2010). Le triclosan est éliminé rapidement après son métabolisme, avec une demi-vie observée chez les humains allant de 13 à 29 heures après l'administration par voie orale (SCCP, 2009). Environ 24 à 83 % du triclosan absorbé est excrété dans l'urine, essentiellement sous forme de conjugué glucuronide (Fang et coll., 2010; Sandborgh-Englund et coll., 2006). Dans les matières fécales, le triclosan est excrété sous forme de composé non transformé libre et représente une portion plus faible de la dose administrée (10 à 30 %) (Environnement et Changement climatique Canada, et Santé Canada, 2016b). À l'heure actuelle, il n'existe aucune preuve d'un potentiel de bioaccumulation de cette substance chez les humains (SCCP, 2009). La concentration urinaire de triclosan total (formes conjuguées et libres) peut servir de biomarqueur de l'exposition au triclosan (Calafat et coll., 2007).

Le triclosan ne présente pas une toxicité aiguë pour les mammifères, mais il peut interagir avec un récepteur cellulaire ainsi que plusieurs enzymes (Calafat et coll., 2007). Les effets potentiels de ces interactions demeurent inconnus. Chez les rongeurs, on a observé des effets nocifs du triclosan sur l'homéostasie des hormones thyroïdiennes en raison d'une toxicité hépatique; toutefois, le poids de la preuve dans son ensemble ne justifie pas à l'heure actuelle de considérer les effets du triclosan sur la fonction thyroïdienne comme un effet critique aux fins de la caractérisation du risque chez les humains (Environnement et Changement climatique Canada, et Santé Canada, 2016b). À ce jour, le Centre International de Recherche sur le Cancer n'a pas évalué le potentiel cancérogène du triclosan; l'Environmental Protection Agency des États-Unis a pour sa part classé le triclosan comme une substance probablement pas cancérogène pour les humains (EPA, 2008b).

Santé Canada et Environnement et Changement climatique Canada ont étudié conjointement le triclosan dans le cadre d'une évaluation, et ont conclu qu'il ne pénètre pas dans l'environnement à des quantités ou des concentrations, ou dans des conditions qui sont ou qui pourraient être préjudiciables pour la vie ou la santé humaine au Canada (Environnement et Changement climatique Canada, et Santé Canada, 2016b). Cependant, aux taux environnementaux actuels, il a été conclu que le triclosan est préoccupant sur le plan écologique et qu'il répond par conséquent à la définition de substance toxique de la Loi canadienne sur la protection de l'environnement (1999) [LCPE (1999)] (Canada, 1999; Environnement et Changement climatique Canada, et Santé Canada, 2016b).

À l'heure actuelle, Santé Canada réglemente le triclosan en vertu de la Loi sur les aliments et drogues en ce qui concerne son inclusion dans des produits de soins personnels comme les cosmétiques, les produits de santé naturels, et les médicaments en vente libre. Le triclosan figure à titre d'ingrédient interdit sur la Liste critique des ingrédients dont l'utilisation est restreinte ou interdite dans les cosmétiques (communément appelée « Liste critique des ingrédients des cosmétiques » ou tout simplement « Liste critique »). Santé Canada utilise la Liste critique comme outil administratif pour informer les fabricants et autres intervenants que certaines substances, lorsqu'elles sont présentes dans un produit cosmétique, peuvent contrevenir à l'interdiction générale énoncée à l'article 16 de la Loi sur les aliments et drogues ou à une disposition du Règlement sur les cosmétiques (Santé Canada, 2015b). La Liste critique précise les limites de concentration du triclosan dans les rince-bouche et autres produits cosmétiques (Santé Canada, 2015b). En outre, la Liste critique indique que l'étiquette des produits cosmétiques oraux contenant du triclosan doit mentionner que le produit ne doit pas être utilisé par des enfants de moins de 12 ans (Santé Canada, 2015b). Enfin, la Liste critique indique qu'un avertissement du type « Éviter d'avaler » doit figurer sur l'étiquette des rince-bouche (Santé Canada, 2015b). Conformément à la Liste critique, Santé Canada a aussi établi des limites de concentration pour l'utilisation du triclosan à des fins non médicinales comme agent de conservation antimicrobien dans des produits de santé naturels et à des fins d'utilisation comme ingrédient médicamenteux actif dans des produits pharmaceutiques en vente libre au Canada (Santé Canada, 2016i; Santé Canada, 2016b). Depuis le 31 décembre 2014, le triclosan n'est plus homologué au Canada comme produit antiparasitaire en raison de son retrait volontaire du marché (Canada, 2006; Environnement et Changement climatique Canada, et Santé Canada, 2016b). Une approche de gestion des risques exigeant notamment l'établissement et la mise en œuvre de plans de prévention de la pollution a également été proposée en vertu de la LCPE 1999 dans le but de réduire les rejets de triclosan dans le milieu aquatique à la suite de l'utilisation par les consommateurs de produits contenant du triclosan (Environnement et Changement climatique Canada, et Santé Canada, 2016c).

L'étude MIREC est une étude de biosurveillance prospective menée à l'échelle nationale chez des femmes enceintes âgées de 18 ans et plus dans 10 sites au Canada (Arbuckle et coll., 2013). Dans l'étude MIREC portant sur 1 861 participantes au premier trimestre de grossesse, la moyenne géométrique et la valeur correspondant au 95e centile de la concentration urinaire de triclosan étaient respectivement de 12,64 μg/L et de 697,58 μg/L selon l'analyse de plusieurs échantillons d'urine par femme (Arbuckle, Marro et coll., 2015).

L'Étude concernant l'utilisation de plastiques et de produits de soins personnels durant la grossesse (P4) est une étude de biosurveillance ciblée menée auprès de 80 femmes enceintes âgées de 18 ans et plus de la région d'Ottawa. La moyenne géométrique et la valeur correspondant au 95e centile de la concentration urinaire de triclosan étaient respectivement de 21,6 μg/L et de 833,4 μg/L selon l'analyse de plusieurs échantillons d'urine par femme (Arbuckle, Weiss et coll., 2015).

La concentration de triclosan total (formes libres et conjuguées) dans l'urine a été mesurée pour les participants âgés de 3 à 79 ans lors du cycle 2 (2009 à 2011), du cycle 3 (2012 à 2013), et du cycle 4 (2014 à 2015) de l'ECMS. Les résultats sont exprimés en µg/L et en µg/g de créatinine. La présence d'une quantité mesurable de triclosan dans l'urine est un indicateur d'une exposition à cette substance, mais elle ne signifie pas nécessairement que des effets nocifs sur la santé s'ensuivront.

Tableau 15.2.1 - Triclosan - Moyennes géométriques et percentiles sélectionnés des concentrations dans l'urine (μg/L) pour la population canadienne âgée de 3 à 79 ans par groupe d'âge, Enquête canadienne sur les mesures de la santé, cycle 2 (2009 à 2011), cycle 3 (2012 à 2013) et cycle 4 (2014 à 2015).
Cycle n %<LDNote de bas de page a MG (IC 95 %) 10e (IC 95 %) 50e (IC 95 %) 90e (IC 95 %) 95e (IC 95 %)

a Si plus de 40 % des échantillons étaient inférieurs à la LD, la distribution en percentiles est indiquée, mais les moyennes n'ont pas été calculées.

E Utilisez la donnée avec prudence.

F La donnée est trop peu fiable pour être publiée.

Total, 3 à 79 ans
2 (2009 à 2011) 2550 28,20 16 (13-20) <LD 9,5Note de bas de page E (5,8-13) 400 (280-520) 710 (540-880)
3 (2012 à 2013) 5645 34,47 17 (15-19) <LD 9,9 (8,4-11) 350 (270-430) 720 (460-980)
4 (2014 à 2015) 2558 44,57 - <LD 5,9 (<LD-7,6) 310Note de bas de page E (160-460) 660Note de bas de page E (370-940)
Hommes, 3 à 79 ans
2 (2009 à 2011) 1274 26,77 18 (13-26) <LD 12Note de bas de page E (5,3-18) 510 (330-690) 790Note de bas de page E (350-1200)
3 (2012 à 2013) 2815 34,03 17 (14-21) <LD 10 (7,4-13) 330Note de bas de page E (180-480) 760Note de bas de page E (380-1100)
4 (2014 à 2015) 1273 44,85 - <LD 6,1Note de bas de page E (<LD-8,5) 270Note de bas de page E (120-430) 640Note de bas de page E (320-970)
Femmes, 3 à 79 ans
2 (2009 à 2011) 1276 29,62 14 (11-18) <LD 7,5Note de bas de page E (3,1-12) 310Note de bas de page E (140-470) 680Note de bas de page E (410-960)
3 (2012 à 2013) 2830 34,91 17 (13-22) <LD 9,6 (7,8-12) 390Note de bas de page E (220-550) 700Note de bas de page E (280-1100)
4 (2014 à 2015) 1285 44,28 - <LD 5,7 (<LD-7,4) 360Note de bas de page E (120-590) 880Note de bas de page E (320-1400)
3 à 5 ans
2 (2009 à 2011) 523 29,45 8,9 (7,3-11) <LD 7,3 (4,9-9,6) 50 (40-61) 120Note de bas de page E (68-160)
3 (2012 à 2013) 518 36,29 9,5 (7,4-12) <LD 7,7Note de bas de page E (<LD-11) 78Note de bas de page E (43-110) 110Note de bas de page E (47-170)
4 (2014 à 2015) 511 49,12 - <LD 4,8 (<LD-6,5) 33Note de bas de page E (13-53) Note de bas de page F
6 à 11 ans
2 (2009 à 2011) 515 33,98 8,5 (6,7-11) <LD 3,8Note de bas de page E (<LD-5,9) 130Note de bas de page E (54-210) 250Note de bas de page E (82-410)
3 (2012 à 2013) 1001 36,26 11 (8,4-16) <LD 7,2Note de bas de page E (<LD-10) Note de bas de page F 340Note de bas de page E (190-500)
4 (2014 à 2015) 510 49,22 - <LD 5,2 (<LD-6,6) Note de bas de page F 170Note de bas de page E (93-250)
12 à 19 ans
2 (2009 à 2011) 510 19,02 20 (14-27) <LD 13Note de bas de page E (7,7-18) 350Note de bas de page E (230-480) 640Note de bas de page E (400-870)
3 (2012 à 2013) 984 28,35 19 (14-26) <LD 10 (7,2-13) 510Note de bas de page E (220-800) 840 (580-1100)
4 (2014 à 2015) 504 38,89 13 (8,7-18) <LD 6,4Note de bas de page E (<LD-9,8) Note de bas de page F Note de bas de page F
20 à 39 ans
2 (2009 à 2011) 353 19,26 21Note de bas de page E (13-32) <LD 17Note de bas de page E (9,1-25) 470Note de bas de page E (180-760) 910Note de bas de page E (430-1400)
3 (2012 à 2013) 1035 27,44 24 (18-30) <LD 15 (11-19) 420Note de bas de page E (250-580) Note de bas de page F
4 (2014 à 2015) 361 34,63 12Note de bas de page E (7,2-20) <LD 5,4Note de bas de page E (<LD-8,0) 420Note de bas de page E (190-650) 880Note de bas de page E (480-1300)
40 à 59 ans
2 (2009 à 2011) 359 28,97 19Note de bas de page E (12-29) <LD 12Note de bas de page E (4,3-20) 470Note de bas de page E (200-740) 740Note de bas de page E (290-1200)
3 (2012 à 2013) 1072 37,22 16 (12-22) <LD 8,9 (6,6-11) 380Note de bas de page E (140-620) 910Note de bas de page E (250-1600)
4 (2014 à 2015) 312 41,03 - <LD Note de bas de page F Note de bas de page F Note de bas de page F
60 à 79 ans
2 (2009 à 2011) 290 41,72 - <LD 4,8Note de bas de page E (<LD-6,8) 360Note de bas de page E (160-560) 590 (430-750)
3 (2012 à 2013) 1035 41,84 - <LD 6,9 (6,0-7,7) 260Note de bas de page E (140-380) 580Note de bas de page E (270-890)
4 (2014 à 2015) 360 52,50 - <LD <LD Note de bas de page F Note de bas de page F
Tableau 15.2.2 - Triclosan (ajusté en fonction de la créatinine) - Moyennes géométriques et percentiles sélectionnés des concentrations dans l'urine (μg/g de créatinine) pour la population canadienne âgée de 3 à 79 ans par groupe d'âge, Enquête canadienne sur les mesures de la santé, cycle 2 (2009 à 2011), cycle 3 (2012 à 2013) et cycle 4 (2014 à 2015).
Cycle n %<LDNote de bas de page a MG (IC 95 %) 10e (IC 95 %) 50e (IC 95 %) 90e (IC 95 %) 95e (IC 95 %)

a Si plus de 40 % des échantillons étaient inférieurs à la LD, la distribution en percentiles est indiquée, mais les moyennes n'ont pas été calculées.

E Utilisez la donnée avec prudence.

F La donnée est trop peu fiable pour être publiée.

Total, 3 à 79 ans
2 (2009 à 2011) 2540 28,20 15 (11-19) <LD 9,0 (7,5-10) 370 (260-480) 610 (400-830)
3 (2012 à 2013) 5642 34,47 17 (15-20) <LD 9,9 (9,2-11) 350 (310-390) 640 (510-770)
4 (2014 à 2015) 2557 44,57 - <LD 6,1 (<LD-8,1) 250 (160-340) 540Note de bas de page E (310-770)
Hommes, 3 à 79 ans
2 (2009 à 2011) 1270 26,77 15 (10-21) <LD 8,7 (6,4-11) 390 (280-490) 700Note de bas de page E (360-1000)
3 (2012 à 2013) 2815 34,03 15 (12-18) <LD 8,7 (7,1-10) 310Note de bas de page E (190-440) 470 (340-610)
4 (2014 à 2015) 1272 44,85 - <LD 5,2 (<LD-7,0) 190Note de bas de page E (80-290) 410Note de bas de page E (220-610)
Femmes, 3 à 79 ans
2 (2009 à 2011) 1270 29,62 14 (11-19) <LD 9,9 (8,4-11) 320Note de bas de page E (150-480) 570Note de bas de page E (340-800)
3 (2012 à 2013) 2827 34,91 21 (16-27) <LD 11 (8,0-13) 390 (260-520) 810 (560-1100)
4 (2014 à 2015) 1285 44,28 - <LD 7,2 (<LD-9,2) 320Note de bas de page E (120-510) 810Note de bas de page E (380-1300)
3 à 5 ans
2 (2009 à 2011) 522 29,45 14 (12-17) <LD 10Note de bas de page E (3,9-16) 84 (58-110) 180 (140-230)
3 (2012 à 2013) 517 36,29 18 (15-23) <LD 13 (<LD-17) 110Note de bas de page E (47-180) 260 (170-350)
4 (2014 à 2015) 511 49,12 - <LD 9,2 (<LD-11) 70Note de bas de page E (38-100) 120Note de bas de page E (46-200)
6 à 11 ans
2 (2009 à 2011) 513 33,98 8,5 (6,2-12) <LD 4,4Note de bas de page E (<LD-6,9) 150Note de bas de page E (57-250) 270Note de bas de page E (82-470)
3 (2012 à 2013) 1001 36,26 14 (11-17) <LD 8,8 (<LD-11) Note de bas de page F 340Note de bas de page E (160-530)
4 (2014 à 2015) 509 49,22 - <LD 5,4 (<LD-7,4) Note de bas de page F 190Note de bas de page E (60-330)
12 à 19 ans
2 (2009 à 2011) 508 19,02 14 (10-19) <LD 8,9Note de bas de page E (5,3-13) 280Note de bas de page E (150-420) 490Note de bas de page E (280-710)
3 (2012 à 2013) 983 28,35 14 (11-19) <LD 8,7 (7,0-11) 350Note de bas de page E (160-540) 530 (380-680)
4 (2014 à 2015) 504 38,89 9,1 (6,7-12) <LD 5,1Note de bas de page E (<LD-7,2) Note de bas de page F 440 (290-590)
20 à 39 ans
2 (2009 à 2011) 351 19,26 17Note de bas de page E (11-27) <LD 11Note de bas de page E (6,2-15) 410Note de bas de page E (220-600) 680Note de bas de page E (290-1100)
3 (2012 à 2013) 1035 27,44 22 (16-29) <LD 11 (7,6-15) 350 (270-430) 560Note de bas de page E (320-810)
4 (2014 à 2015) 361 34,63 9,7Note de bas de page E (5,4-17) <LD 5,8Note de bas de page E (<LD-8,8) 270Note de bas de page E (71-460) 740Note de bas de page E (350-1100)
40 à 59 ans
2 (2009 à 2011) 357 28,97 17Note de bas de page E (11-28) <LD 9,7Note de bas de page E (2,7-17) 410Note de bas de page E (230-590) 820Note de bas de page E (440-1200)
3 (2012 à 2013) 1071 37,22 17 (13-22) <LD 9,4 (7,1-12) 400Note de bas de page E (240-560) 900Note de bas de page E (410-1400)
4 (2014 à 2015) 312 41,03 - <LD 8,2Note de bas de page E (<LD-13) Note de bas de page F Note de bas de page F
60 à 79 ans
2 (2009 à 2011) 289 41,72 - <LD 6,6 (<LD-9,0) 370Note de bas de page E (200-550) 600Note de bas de page E (280-910)
3 (2012 à 2013) 1035 41,84 - <LD 9,5 (8,2-11) 340Note de bas de page E (200-480) 720Note de bas de page E (430-1000)
4 (2014 à 2015) 360 52,50 - <LD <LD Note de bas de page F Note de bas de page F

Annexe A : Limites de détection

Les analyses de laboratoire des substances chimiques de l'environnement et de la créatinine ont été effectuées dans les laboratoires d'analyse de Santé Canada, de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) et de l'ALS Laboratory Group. Les laboratoires ont établi des procédures normalisées d'exploitation pour chaque méthode de mesure des substances chimiques de l'environnement ou de leurs métabolites dans les échantillons biologiques. La limite de détection (LD) se définit comme la plus faible concentration de l'analyte dont la réponse analytique mesurée dépasse le bruit de fond avec 99 % de confiance et évaluée en utilisant la méthode de l'Environmental Protection Agency des États-Unis (EPA, 2015).

Limites de détection
Substance chimique Cycle 1 Cycle 2 Cycle 3 Cycle 4

s.o. : Sans objet

Acrylamide
Adduits de l'acrylamide à l'hémoglobine (Hb) - - 11 pmol/g Hb 11 pmol/g Hb
Adduits de la glycidamide à l'hémoglobine (Hb) - - 23 pmol/g Hb 23 pmol/g Hb
Composés organiques volatils
Benzène - - 0,0070 µg/L 0,0070 µg/L
Éthylbenzène - - 0,011 µg/L 0,011 µg/L
Styrène - - 0,012 µg/L 0,012 µg/L
Tétrachloroéthylène (perchloroéthylène) - - 0,020 µg/L 0,020 µg/L
Toluène - - 0,011 µg/L 0,011 µg/L
Trichloroéthylène - - 0,027 µg/L 0,027 µg/L
Métabolites du benzène
Acide S-phénylmercapturique - 0,08 µg/L 0,080 µg/L 0,080 µg/L
Acide trans,trans-muconique - 0,8 µg/L 0,61 µg/L 0,61 µg/L
Trihalométhanes
Bromodichlorométhane - - 0,012 µg/L 0,012 µg/L
Dibromochlorométhane - - 0,0070 µg/L 0,0070 µg/L
Tribromométhane (bromoforme) - - 0,010 µg/L 0,010 µg/L
Trichlorométhane (chloroforme) - - 0,014 µg/L 0,014 µg/L
Xylènes
m-Xylène et p-xylène - - 0,023 µg/L 0,023 µg/L
o-Xylène - - 0,0090 µg/L 0,0090 µg/L
Métabolites des hydrocarbures aromatiques polycycliques
Métabolite du benzo[a]pyrène
3-Hydroxybenzo[a]pyrène - 0,002 µg/L 0,0029 µg/L 0,0029 µg/L
Métabolites du chrysène
2-Hydroxychrysène - 0,004 µg/L 0,0054 µg/L 0,0054 µg/L
3-Hydroxychrysène - 0,003 µg/L 0,0026 µg/L 0,0026 µg/L
4-Hydroxychrysène - 0,003 µg/L 0,0023 µg/L 0,0023 µg/L
6-Hydroxychrysène - 0,006 µg/L 0,0025 µg/L 0,0025 µg/L
Métabolite du fluoranthène
3-Hydroxyfluoranthène - 0,008 µg/L 0,0080 µg/L 0,0080 µg/L
Métabolites du fluorène
2-Hydroxyfluorène - 0,003 µg/L 0,0064 µg/L 0,0064 µg/L
3-Hydroxyfluorène - 0,001 µg/L 0,0020 µg/L 0,0020 µg/L
9-Hydroxyfluorène - 0,003 µg/L 0,0045 µg/L 0,0045 µg/L
Métabolites du naphtalène
1-Hydroxynaphtalène - 0,1 µg/L 0,021 µg/L 0,021 µg/L
2-Hydroxynaphtalène - 0,05 µg/L 0,031 µg/L 0,031 µg/L
Métabolites du phénanthrène
1-Hydroxyphénanthrène - 0,005 µg/L 0,0024 µg/L 0,0024 µg/L
2-Hydroxyphénanthrène - 0,003 µg/L 0,0025 µg/L 0,0025 µg/L
3-Hydroxyphénanthrène - 0,003 µg/L 0,0021 µg/L 0,0021 µg/L
4-Hydroxyphénanthrène - 0,001 µg/L 0,0031 µg/L 0,0031 µg/L
9-Hydroxyphénanthrène - 0,004 µg/L 0,0040 µg/L 0,0040 µg/L
Métabolite du pyrène
1-Hydroxypyrène - 0,002 µg/L 0,0029 µg/L 0,0029 µg/L
Métabolite de la nicotine
Cotinine 1 µg/L 1 µg/L 1,1 µg/L 1,1 µg/L
Métabolites des pesticides organophosphorés
Métabolite du chlorpyrifos
3,5,6-Trichloro-2-pyridinol - - s.o.Note de bas de page a 0,13 µg/L
Métabolite du malathion
Acide dicarboxylique de malathion - - s.o.Note de bas de page a 0,19 µg/L
Métaux et éléments traces dans le sang
Cadmium 0,04 µg/L 0,04 µg/L 0,080 µg/L 0,080 µg/L
Mercure (total) 0,1 µg/L 0,1 µg/L 0,42 µg/L 0,42 µg/L
Méthylmercure - - 0,19 µg/L 0,19 µg/L
Plomb 0,02 µg/dL 0,1 µg/dL 0,16 µg/dL 0,16 µg/dL
Métaux et éléments traces dans l'urine
Fluorure - 0,02 mg/L 0,012 mg/L 0,012 mg/L
Mercure (inorganique) 0,1 µg/L - 0,16 µg/L 0,16 µg/L
Arsenic (différentes formes)
Acide diméthylarsinique - 0,8 µg As/LNote de bas de page b 0,75 µg As/L 0,75 µg As/L
Acide monométhylarsonique - 0,8 µg As/LNote de bas de page b 0,75 µg As/L 0,75 µg As/L
Arsénate - 0,8 µg As/LNote de bas de page b 0,75 µg As/L 0,75 µg As/L
Arsénite - 0,8 µg As/LNote de bas de page b 0,75 µg As/L 0,75 µg As/L
Arsénocholine - - 0,75 µg As/L 0,75 µg As/L
Arsénocholine et arsénobétaïne - 0,8 µg As/LNote de bas de page b 0,75 µg As/L 0,75 µg As L
Parabènes
Méthylparabène - - s.o.Note de bas de page a 1,3 µg/L
Éthylparabène - - s.o.Note de bas de page a 0,90 µg/L
Propylparabène - - s.o.Note de bas de page a 0,30 µg/L
Butylparabène - - s.o.Note de bas de page a 0,30 µg/L
Phénols dans l'environnement
Bisphénol A 0,2 µg/L 0,2 µg/L 0,23 µg/L 0,23 µg/L
Triclosan - 3 µg/L 4,8 µg/L 4,8 µg/L
Facteur d'ajustement
Créatinine 3 mg/dL 4 mg/dL 5,0 mg/dL 5,0 mg/dL

Annexe B : Facteurs de conversion

Les unités de mesure sont importantes. Les résultats présentés dans ce rapport sont exprimés en unités standard, mais il possible de les convertir en utilisant les facteurs de conversion indiqués ci-après, afin d'établir des comparaisons avec d'autres ensembles de données.

Définitions des unités
Unité Abréviation Valeur
Litre L  
Décilitre dL 10-1 L
Millilitre mL 10-3 L
Microlitre µL 10-6 L
Gramme g  
Milligramme mg 10-3 g
Microgramme µg 10-6 g
Nanogramme ng 10-9 g
Picogramme pg 10-12 g

Les données peuvent être converties de µg/L en µmol/L en utilisant la masse moléculaire (MM) de la substance chimique, par la formule suivante :

Y µmol/L = X µg/L x facteur de conversion (FC) où le FC est équivalent à 1/MM.

Facteurs de conversion
Substance chimique MM (g/mol) FC (µg/L µmol/L)

s.o. : Sans objet

Acrylamide
Adduits de l'acrylamide à l'hémoglobine - s.o.
Adduits de la glycidamide à l'hémoglobine - s.o.
Composés organiques volatils
Benzène
Éthylbenzène 106,17 0,00942
Styrène 104,15 0,00960
Tétrachloroéthylène (perchloroéthylène) 165,83 0,00603
Toluène 92,14 0,01085
Trichloroéthylène 131,39 0,00761
Métabolites du benzène
Acide S-phénylmercapturique 239,29 0,00418
Acide trans,trans-muconique 142,11 0,00704
Trihalométhanes
Bromodichlorométhane 163,83 0,00610
Dibromochlorométhane 208,28 0,00480
Tribromométhane (bromoforme) 252,73 0,00396
Trichlorométhane (chloroforme) 119,38 0,00838
Xylènes
m-Xylène et p-xylène 106,17 0,00942
o-Xylène 106,17 0,00942
Métabolites des hydrocarbures aromatiques polycycliques
Métabolite du benzo[a]pyrène
3-Hydroxybenzo[a]pyrène 268,31 0,00373
Métabolites du chrysène
2-Hydroxychrysène 244,29 0,00409
3-Hydroxychrysène 244,29 0,00409
4-Hydroxychrysène 244,29 0,00409
6-Hydroxychrysène 244,29 0,00409
Métabolite du fluoranthène
3-Hydroxyfluoranthène 218,25 0,00458
Métabolites du fluorène
2-Hydroxyfluorène 182,22 0,00549
3-Hydroxyfluorène 182,22 0,00549
9-Hydroxyfluorène 182,22 0,00549
Métabolites du naphtalène
1-Hydroxynaphtalène 144,17 0,00694
2-Hydroxynaphtalène 144,17 0,00694
Métabolites du phénanthrène
1-Hydroxyphénanthrène 194,23 0,00515
2-Hydroxyphénanthrène 194,23 0,00515
3-Hydroxyphénanthrène 194,23 0,00515
4-Hydroxyphénanthrène 194,23 0,00515
9-Hydroxyphénanthrène 194,23 0,00515
Métabolite du pyrène
1-Hydroxypyrène 218,25 0,00458
Métabolite de la nicotine
Cotinine 176,22 0,00567
Métabolites des pesticides organophosphorés
Métabolite du chlorpyrifos
3,5,6-Trichloro-2-pyridinol 198,43 0,00504
Métabolite du malathion
Acide dicarboxylique de malathion 274,24 0,00365
Métaux et éléments traces
Cadmium
Fluorure 19,00 0,05263
Mercure 200,59 0,00499
Méthylmercure 215,63 0,00464
Plomb 207,20 0,04826Note de bas de page a
Arsenic (différentes formes)
Acide diméthylarsinique - 0,01335Note de bas de page b
Acide monométhylarsonique - 0,01335Note de bas de page b
Arsénate - 0,01335Note de bas de page b
Arsénite - 0,01335Note de bas de page b
Arsénocholine - 0,01335Note de bas de page b
Arsénocholine et arsénobétaïne - 0,01335Note de bas de page b
Parabènes
Méthylparabène 152,15 0,00657
Éthylparabène 166,18 0,00602
Propylparabène 180,20 0,00555
Butylparabène 194,23 0,00515
Phénols dans l'environnement
Bisphénol A 228,29 0,00438
Triclosan 289,54 0,00345
Facteur d'ajustement
Créatinine dans l'urine 113,12 88,4Note de bas de page c

Annexe C : Créatinine

Créatinine - Moyennes géométriques et percentiles sélectionnés des concentrations dans l'urine (mg/dL) pour la population canadienne âgée de 6 à 79 ans par groupe d'âge, Enquête canadienne sur les mesures de la santé, cycle 1 (2007 à 2009).
Cycle n MG (IC 95 %) 10e (IC 95 %) 50e (IC 95 %) 90e (IC 95 %) 95e (IC 95 %)
Total, 6 à 79 ans
1 5515 83 (78-89) 27 (23-30) 93 (86-99) 210 (200-220) 250 (240-260)
Hommes, 6 à 79 ans
1 2663 100 (97-110) 36 (28-43) 110 (100-110) 230 (220-240) 270 (250-280)
Femmes, 6 à 79 ans
1 2852 68 (62-74) 22 (18-25) 75 (66-84) 180 (160-190) 210 (200-230)
6 à 11 ans
1 1042 66 (60-72) 24 (18-29) 74 (67-81) 140 (130-150) 170 (160-180)
12 à 19 ans
1 992 120 (110-130) 39 (30-47) 130 (120-140) 250 (230-280) 300 (260-330)
20 à 39 ans
1 1172 90 (81-100) 29 (22-36) 99 (91-110) 230 (210-240) 280 (250-300)
40 à 59 ans
1 1221 78 (73-84) 24 (19-28) 86 (76-96) 210 (190-230) 240 (230-250)
60 à 79 ans
1 1088 72 (68-75) 26 (22-31) 81 (77-85) 150 (140-160) 190 (170-220)
Créatinine - Moyennes géométriques et percentiles sélectionnés des concentrations dans l'urine (mg/dL) pour la population canadienne âgée de 3 à 79 ans par groupe d'âge, Enquête canadienne sur les mesures de la santé, cycle 2 (2009 à 2011).
Cycle n MG (IC 95 %) 10e (IC 95 %) 50e (IC 95 %) 90e (IC 95 %) 95e (IC 95 %)
Total, 3 à 79 ans
2 (2009 à 2011) 6299 100 (100-110) 35 (33-38) 110 (110-120) 240 (230-260) 280 (270-300)
Hommes, 3 à 79 ans
2 (2009 à 2011) 3031 120 (120-130) 47 (42-53) 130 (120-150) 260 (240-280) 310 (280-340)
Femmes, 3 à 79 ans
2 (2009 à 2011) 3268 89 (85-94) 30 (27-32) 100 (96-100) 200 (180-230) 250 (240-270)
3 à 5 ans
2 (2009 à 2011) 572 59 (55-63) 26 (24-29) 61 (55-67) 110 (110-120) 140 (110-160)
6 à 11 ans
2 (2009 à 2011) 1059 88 (83-94) 37 (33-42) 98 (94-100) 170 (160-170) 190 (170-210)
12 à 19 ans
2 (2009 à 2011) 1042 130 (120-150) 52 (36-68) 150 (140-160) 270 (260-280) 300 (270-340)
20 à 39 ans
2 (2009 à 2011) 1322 120 (110-130) 37 (25-48) 140 (130-160) 260 (250-280) 330 (270-380)
40 à 59 ans
2 (2009 à 2011) 1223 100 (96-110) 33 (27-40) 110 (100-120) 240 (220-260) 280 (260-310)
60 à 79 ans
2 (2009 à 2011) 1081 85 (80-89) 32 (26-37) 96 (90-100) 180 (170-200) 230 (210-260)
Créatinine - Moyennes géométriques et percentiles sélectionnés des concentrations dans l'urine (mg/dL) pour la population canadienne âgée de 3 à 79 ans par groupe d'âge, Enquête canadienne sur les mesures de la santé, cycle 3 (2012 à 2013).
Cycle n MG (IC 95 %) 10e (IC 95 %) 50e (IC 95 %) 90e (IC 95 %) 95e (IC 95 %)
Total, 3 à 79 ans
3 (2012 à 2013) 5704 97 (93-100) 33 (29-37) 100 (100-110) 240 (220-250) 280 (250-300)
Hommes, 3 à 79 ans
3 (2012 à 2013) 2847 110 (110-120) 40 (35-46) 120 (110-130) 260 (230-280) 300 (260-340)
Femmes, 3 à 79 ans
3 (2012 à 2013) 2857 83 (76-90) 26 (21-30) 93 (81-110) 210 (190-240) 250 (220-270)
3 à 5 ans
3 (2012 à 2013) 521 51 (45-58) 19 (14-24) 58 (51-65) 110 (99-110) 120 (110-120)
6 à 11 ans
3 (2012 à 2013) 1013 84 (77-92) 35 (28-42) 93 (82-100) 160 (150-180) 200 (170-230)
12 à 19 ans
3 (2012 à 2013) 998 130 (120-150) 52 (37-66) 150 (140-160) 280 (260-300) 320 (290-360)
20 à 39 ans
3 (2012 à 2013) 1048 110 (98-120) 36 (26-45) 110 (97-130) 270 (220-320) 330 (290-380)
40 à 59 ans
3 (2012 à 2013) 1080 95 (86-110) 34 (24-44) 110 (98-110) 220 (200-250) 250 (230-280)
60 à 79 ans
3 (2012 à 2013) 1044 84 (76-91) 26 (19-32) 96 (89-100) 190 (170-210) 230 (210-240)
Créatinine - Moyennes géométriques et percentiles sélectionnés des concentrations dans l'urine (mg/dL) pour la population canadienne âgée de 3 à 79 ans par groupe d'âge, Enquête canadienne sur les mesures de la santé, cycle 4 (2014 à 2015).
Cycle n MG (IC 95 %) 10e (IC 95 %) 50e (IC 95 %) 90e (IC 95 %) 95e (IC 95 %)
Total, 3 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 5603 110 (110-120) 40 (35-46) 110 (110-120) 250 (240-260) 290 (270-310)
Hommes, 3 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 2815 130 (120-140) 50 (40-60) 140 (120-150) 270 (250-290) 320 (310-330)
Femmes, 3 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 2788 98 (94-100) 35 (30-39) 100 (98-100) 230 (210-240) 260 (250-270)
3 à 5 ans
4 (2014 à 2015) 513 58 (51-65) 22 (15-29) 66 (58-73) 110 (99-120) 130 (120-150)
6 à 11 ans
4 (2014 à 2015) 1008 90 (84-98) 35 (24-45) 99 (94-100) 170 (150-190) 210 (170-250)
12 à 19 ans
4 (2014 à 2015) 991 140 (130-150) 54 (46-61) 150 (140-170) 280 (270-300) 350 (320-370)
20 à 39 ans
4 (2014 à 2015) 1059 130 (120-140) 41 (36-47) 140 (130-160) 290 (260-320) 350 (320-390)
40 à 59 ans
4 (2014 à 2015) 1037 110 (100-120) 41 (29-54) 110 (110-120) 240 (220-260) 270 (260-280)
60 à 79 ans
4 (2014 à 2015) 995 100 (97-110) 37 (32-42) 100 (100-110) 200 (180-220) 240 (210-270)

Références

Abrahamsson, K., Ekdahl, A., Collen, J., et Pedersen, M. (1995). Marine algae - A source of trichloroethylene and perchloroethylene. Limnology and Oceanography, 40(7), 1321-1326.

ACGIH (American Conference of Governmental Industrial Hygienists) (2005). Biological exposure indice (BEI): Polycyclic aromatic hydrocarbons (PAHs). ACGIH, Cincinnati, OH.

ACIA (Agence canadienne d'inspection des aliments) (2013). Plan d'action pour assurer la sécurité des produits alimentaires 2010/2011 (Chimie). Ottawa (Ont.). [consulté le 14 août 2014].

Ackley, K.L., B'Hymer, C., Sutton, K.L., et Caruso, J.A. (1999). Speciation of arsenic in fish tissue using microwave-assisted extraction followed by HPLC-ICP-MS. Journal of Analytical Atomic Spectrometry, 14(5), 845-850.

ACMTS (Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé) (2015). Composite Resin Filling Materials: A Review of Safety, Cost-Effectiveness and Guidelines - An Update. ACMTS, Ottawa, (Ont.). [consulté le 22 février 2017].

Adams, S.V., et Newcomb, P.A. (2014). Cadmium blood and urine concentrations as measures of exposure: NHANES 1999-2010. Journal of Exposure Science and Environmental Epidemiology, 24(2), 163-170.

Aggazzotti, G., Fantuzzi, G., Righi, E., et Predieri, G. (1998). Blood and breath analyses as biological indicators of exposure to trihalomethanes in indoor swimming pools. Science of the Total Environment, 217(1-2), 155-163.

Amzal, B., Julin, B., Vahter, M., Wolk, A., Johanson, G., et Akesson, A. (2009). Population toxicokinetic modeling of cadmium for health risk assessment. Environmental Health Perspectives, 117(8), 1293-1301.

APN (Assemblée des Premières Nations) (2013). Initiative de biosurveillance des Premières Nations : Résultats nationaux (2011). Ottawa (Ont.) : Assemblée des Premières Nations. [consulté le 29 juillet 2013].

Aranda-Rodriguez, R., Cabecinha, A., Harvie, J., Jin, Z., Marchand, A., Tardif, R., Nong, A. et Haddad, S. (2015). A method for quantification of volatile organic compounds in blood by SPME-GC-MS/MS with broader application: From non-occupational exposure population to exposure studies. Journal of Chromatography B, 992, 76-85.

Arbuckle, T.E., Davis, K., Marro, L., Fisher, M., Legrand, M., LeBlanc, A., Gaudreau, E., Foster, W.G., Choeurng, V., et Fraser, W.D. (2014). Phthalate and bisphenol A exposure among pregnant women in Canada - Results from the MIREC study. Environment International, 68, 55-65.

Arbuckle, T.E., Fraser, W.D., Fisher, M., Davis, K., Liang, C.L., Lupien, N., Bastien, S., Velez, M.P., von Dadelszen, P., Hemmings, D.G., et coll. (2013). Cohort Profile: The Maternal-Infant Research on Environmental Chemicals Research Platform. Paediatric and Perinatal Epidemiology, 27(4), 415-425.

Arbuckle, T.E., Liang, C.L., Morisset, A.S., Fisher, M., Weiler, H., Cirtiu, C.M., Legrand, M., Davis, K., Ettinger, A.S., Fraser, W.D., et coll. (2016). Maternal and fetal exposure to cadmium, lead, manganese and mercury: The MIREC study. Chemosphere, 163, 270-282.

Arbuckle, T.E., Marro, L., Davis, K., Fisher, M., Ayotte, P., Bélanger, P., Dumas, P., LeBlanc, A., Bérubé, R., Gaudreau, É., et coll. (2015). Exposure to free and conjugated forms of bisphenol A and triclosan among pregnant women in the MIREC cohort. Environmental Health Perspectives, 123(4):277-284.

Arbuckle, T.E., Weiss, L., Fisher, M., Hauser, R., Dumas, P., Bérubé, R., Neisa, A., LeBlanc, A., Lang, C., Ayotte, P., et coll. (2015). Maternal and infant exposure to environmental phenols as measured in multiple biological matrices. Science of the Total Environment, 508, 575-84.

Arnold, S.M., Angerer, J., Boogaard, P.J., Hughes, M.F., O'Lone, R.B., Robison, S.H., et Schnatter, A.R. (2013). The use of biomonitoring data in exposure and human health risk assessment: Benzene case study. Critical Reviews in Toxicology, 43(2), 119-153.

ATSDR (Agency for Toxic Substances and Disease Registry) (1989). Toxicological profile for bromodichloromethane. U.S. Department of Health and Human Services, Atlanta, GA. [consulté le 10 avril 2015].

ATSDR (Agency for Toxic Substances and Disease Registry) (1995). Toxicological profile for polycyclic aromatic hydrocarbons. U.S. Department of Health and Human Services, Atlanta, GA. [consulté le 17 février 2012].

ATSDR (Agency for Toxic Substances and Disease Registry) (1997). Toxicological profile for chlorpyrifos. U.S. Department of Health and Human Services, Atlanta, GA. [consulté le 23 avril 2012].

ATSDR (Agency for Toxic Substances and Disease Registry) (1999a). ToxFAQsTM: Bromodichloromethane. U.S. Department of Health and Human Services, Atlanta, GA. [consulté le 10 avril 2015].

ATSDR (Agency for Toxic Substances and Disease Registry) (1999b). Toxicological profile for mercury. U.S. Department of Health and Human Services, Atlanta, GA. [consulté le 30 mars 2012].

ATSDR (Agency for Toxic Substances and Disease Registry) (2000). Toxicological profile for toluene. U.S. Department of Health and Human Services, Atlanta, GA. [consulté le 10 avril 2015].

ATSDR (Agency for Toxic Substances and Disease Registry) (2003a). Toxicological profile for malathion. U.S. Department of Health and Human Services, Atlanta, GA. [consulté le 23 avril 2012].

ATSDR (Agency for Toxic Substances and Disease Registry) (2003b). Toxicological profile for fluorides, hydrogen fluoride, and fluorine. U.S. Department of Health and Human Services, Atlanta, GA. [consulté le 10 avril 2015].

ATSDR (Agency for Toxic Substances and Disease Registry) (2005a). Toxicological profile for bromoform and dibromochloromethane. U.S. Department of Health and Human Services, Atlanta, GA. [consulté le 10 avril 2015].

ATSDR (Agency for Toxic Substances and Disease Registry) (2005b). Toxicological profile for naphthalene, 1-methylnaphthalene, and 2-methylnaphthalene. U.S. Department of Health and Human Services, Atlanta, GA. [consulté le 10 avril 2015].

ATSDR (Agency for Toxic Substances and Disease Registry) (2007a). Toxicological profile for benzene. U.S. Department of Health and Human Services, Atlanta, GA. [consulté le 10 avril 2015].

ATSDR (Agency for Toxic Substances and Disease Registry) (2007b). Toxicological profile for xylene. U.S. Department of Health and Human Services, Atlanta, GA. [consulté le 10 avril 2015].

ATSDR (Agency for Toxic Substances and Disease Registry) (2007c). Toxicological profile for arsenic. U.S. Department of Health and Human Services, Atlanta, GA. [consulté le 30 avril 2012].

ATSDR (Agency for Toxic Substances and Disease Registry) (2007d). Toxicological profile for lead. U.S. Department of Health and Human Services, Atlanta, GA. [consulté le 20 mars 2015].

ATSDR (Agency for Toxic Substances and Disease Registry) (2010a). Toxicological profile for ethylbenzene. U.S. Department of Health and Human Services, Atlanta, GA. [consulté le 21 avril 2015].

ATSDR (Agency for Toxic Substances and Disease Registry) (2010b). Toxicological profile for styrene. U.S. Department of Health and Human Services, Atlanta, GA. [consulté le 10 avril 2015].

ATSDR (Agency for Toxic Substances and Disease Registry) (2011). Addendum to the toxicological profile for styrene. U.S. Department of Health and Human Services, Atlanta, GA. [consulté le 30 juin 2014].

ATSDR (Agency for Toxic Substances and Disease Registry) (2012a). Toxicological profile for acrylamide. U.S. Department of Health and Human Services, Atlanta, GA. [consulté le 20 mars 2014].

ATSDR (Agency for Toxic Substances and Disease Registry) (2012b). ToxFAQsTM: Styrene. U.S. Department of Health and Human Services, Atlanta, GA. [consulté le 10 avril 2015].

ATSDR (Agency for Toxic Substances and Disease Registry) (2012c). Toxicological profile for cadmium. U.S. Department of Health and Human Services, Atlanta, GA. [consulté le 15 août 2014].

ATSDR (Agency for Toxic Substances and Disease Registry) (2013). Addendum to the toxicological profile for mercury (alkyl and dialkyl compounds). U.S. Department of Health and Human Services, Atlanta, GA. [consulté le 12 décembre 2016].

ATSDR (Agency for Toxic Substances and Disease Registry) (2014a). Toxicological profile for tetrachloroethylene (PERC). U.S. Department of Health and Human Services, Atlanta, GA. [consulté le 3 mars 2017].

ATSDR (Agency for Toxic Substances and Disease Registry) (2014b). Toxicological profile for trichloroethylene. U.S. Department of Health and Human Services, Atlanta, GA. [consulté le 3 mars 2017].

Aylward, L.L., Lorber, M., et Hays, S.M. (2011). Urinary DEHP metabolites and fasting time in NHANES. Journal of Exposure Science and Environmental Epidemiology, 21(6), 615-624.

Bagchi, D., Balmoori, J., Bagchi, M., Ye, X., Williams, C.B., et Stohs, S.J. (2002). Comparative effects of TCDD, endrin, naphthalene and chromium (VI) on oxidative stress and tissue damage in the liver and brain tissues of mice. Toxicology, 175(1-3), 73-82.

Barr, D.B., Wilder, L.C., Caudill, S.P., Gonzalez, A.J., Needham, L.L., et Pirkle, J.L. (2005). Urinary creatinine concentrations in the U.S. population: Implications for urinary biologic monitoring measurements. Environmental Health Perspectives, 113(2), 192-200.

Bates, M.N., Fawcett, J., Garrett, N., Cutress, T., et Kjellstrom, T. (2004). Health effects of dental amalgam exposure: A retrospective cohort study. International Journal of Epidemiology, 33(4), 894-902.

Batista, B.L., Souza, J.M.O., De Souza, S.S., et Barbosa Jr., F. (2011). Speciation of arsenic in rice and estimation of daily intake of different arsenic species by Brazilians through rice consumption. Journal of Hazardous Materials, 191(1-3), 342-348.

Batterman, S., Jia, C., et Hatzivasilis, G. (2007). Migration of volatile organic compounds from attached garages to residences: A major exposure source. Environmental Research, 104(2), 224-240.

Becker, K., Schulz, C., Kaus, S., Seiwert, M., et Seifert, B. (2003). German Environmental Survey 1998 (GerES III): Environmental pollutants in the urine of the German population. International Journal of Hygiene and Environmental Health, 206(1), 15-24.

Belfield, K.D., Hagan, D.J., Van Stryland, E.W., Schafer, K.J., et Negres, R.A. (1999). New two-photon absorbing fluorene derivatives: Synthesis and nonlinear optical characterization. Organic Letters, 1(10), 1575-1578.

Bellinger, D.C., Daniel, D., Trachtenberg, F., Tavares, M., et McKinlay, S. (2007). Dental amalgam restorations and children's neuropsychological function: The New England Children's Amalgam Trial. Environmental Health Perspectives, 115(3), 440-446.

Ben-Jonathan, N., Hugo, E.R., et Brandebourg, T.D. (2009). Effects of bisphenol A on adipokine release from human adipose tissue: Implications for the metabolic syndrome. Molecular and Cellular Endocrinology, 304(1), 49-54.

Benowitz, N.L. (1996). Cotinine as a biomarker of environmental tobacco smoke exposure. Epidemiologic Reviews, 18(2), 188-204.

Benowitz, N.L. et Jacob, P. (1994). Metabolism of nicotine to cotinine studied by a dual stable isotope method. Clinical Pharmacology and Therapeutics, 56(5), 483-493.

Bernius, M., Inbasekaran, M., Woo, E., Wu, W., et Wujkowski, L. (2000). Light-emitting diodes based on fluorene polymers. Thin Solid Films, 363(1-2), 55-57.

Boeniger, M.F., Lowry, L.K., et Rosenberg, J. (1993). Interpretation of urine results used to assess chemical exposure with emphasis on creatinine adjustments: A review. American Industrial Hygiene Association Journal, 54(10), 615-627.

Boogaard, P.J., et van Sittert, N.J. (1995). Biological monitoring of exposure to benzene: A comparison between S-phenylmercapturic acid, trans,trans-muconic acid, and phenol. Occupational and Environmental Medicine, 52(9), 611-620.

Borges, H.T. (1994). Toxicity summary for chrysene. Oak Ridge Reservation and Environmental Restoration Program, Oak Ridge, TN.

Bouchard, M., Gosselin, N.H., Brunet, R.C., Samuel, O., Dumoulin, M.J., et Carrier, G. (2003). A toxicokinetic model of malathion and its metabolites as a tool to assess human exposure and risk through measurements of urinary biomarkers. Toxicological Sciences, 73(1), 182-194.

Bouchard, M., Normandin, L., Gagnon, F., Viau, C., Dumas, P., Gaudreau, É., et Tremblay, C. (2009). Repeated measures of validated and novel biomarkers of exposure to polycyclic aromatic hydrocarbons in individuals living near an aluminum plant in Quebec, Canada. Journal of Toxicology and Environmental Health, Part A, 72(23), 1534-1549.

Bouchard, M., Pinsonneault, L., Tremblay, C., et Weber, J. (2001). Biological monitoring of environmental exposure to polycyclic aromatic hydrocarbons in subjects living in the vicinity of a creosote impregnation plant. International Archives of Occupational and Environmental Health, 74(7), 505-513.

Bowen, S.E., et Hannigan, J.H. (2006). Developmental toxicity of prenatal exposure to toluene. The AAPS Journal, 8(2), E419-E424.

Brisson, B., Ayotte, P., Normandin, L., Gaudreau, E., Bienvenu, J.F., Fennell, T.R., Blanchet, C., Phaneuf, D., Lapointe, C., Bonvalot, Y., Gagne, M., Courteau, M., Snyder, R.W., et Bouchard, M. (2014). Relation between dietary acrylamide exposure and biomarkers of internal dose in Canadian teenagers. Journal of Exposure Science & Environmental Epidemiology, 24(2), 215-221.

Brown, K.M., von Weymarn, L.B. et Murphy, S.E. (2005). Identification of N-(hydroxymethyl) norcotinine as a major product of cytochrome P450 2A6, but not cytochrome P450 2A13-catalyzed cotinine metabolism. Chemical Research in Toxicology, 18(12), 1792-1798.

Bryan, S.N., St-Denis, M., et Wojitas, D. (2007). Enquête canadienne sur les mesures de la santé : aspects opérationnels et logistiques de la clinique. Rapports sur la santé nº 18 (supplément, numéro spécial), 53-70.

Busby Jr., W.F., Stevens, E.K., Martin, C.N., Chow, F.L., et Garner, R.C. (1989). Comparative lung tumorigenicity of parent and mononitro-polynuclear aromatic hydrocarbons in the BLU:Ha newborn mouse assay. Toxicology and Applied Pharmacology, 99(3), 555-563.

Bushnik, T., Levallois, P., D'Amour, M., Anderson, T.J., et McAlister, F.A. (2014). Association entre la plombémie et la pression artérielle : résultats de l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé (2007 à 2011). Rapports sur la santé, 25(7), 12-22.

Calafat, A.M., Ye, X., Wong, L., Reidy, J.A., et Needham, L.L. (2007). Urinary concentrations of triclosan in the U.S. population: 2003-2004. Environmental Health Perspectives, 116(3), 303-307.

Canada (1970-71-72). Loi sur la statistique. ch. 15, art. 1. [consulté le 7 août 2012].

Canada (1985). Loi sur les aliments et drogues. L.R.C. 1985, ch. F-27. [consulté le 23 mars 2015].

Canada (1997). Règlement sur le benzène dans l'essence. DORS/97-493. [consulté le 23 mars 2015].

Canada (1998). Règlement sur les produits céramiques émaillés et les produits de verre émaillés. DORS/98-176. [consulté le 24 mars 2015].

Canada (1999). Loi canadienne sur la protection de l'environnement (1999). L.C. 1999, ch. 33. [consulté le 24 mars 2015].

Canada (2000). Décret d'inscription de substances toxiques à l'annexe 1 de la Loi canadienne sur la protection de l'environnement (1999). Gazette du Canada, Partie II : Règlements officiels, 134(7). [consulté le 2 août 2017].

Canada (2005). Règlement sur les revêtements. DORS/2005-109. [consulté le 24 mars 2015].

Canada (2006). Loi sur les produits antiparasitaires. L.C. 2002, ch. 28. [consulté le 24 mars 2015].

Canada (2007). Catégorisation de substances chimiques. [consulté le 13 juin 2017].

Canada (2009a). Règlement limitant la concentration en composés organiques volatils (COV) des revêtements architecturaux. DORS/2009-264. [consulté le 24 mars 2015].

Canada (2009b). Règlement limitant la concentration en composés organiques volatils (COV) des produits de finition automobile. DORS/2009-197. [consulté le 24 mars 2015].

Canada (2010a). Décret d'inscription de substances toxiques à l'annexe 1 de la Loi canadienne sur la protection de l'environnement (1999). Gazette du Canada, Partie II : Règlements officiels, 144(10). [consulté le 24 mars 2015].

Canada (2010b). Substances chimiques : Naphtalène. [consulté le 11 juin 2012].

Canada (2010c). Loi canadienne sur la sécurité des produits de consommation. L.C. 2010, ch. 21. [consulté le 24 mars 2015].

Canada (2010d). Règlement sur les lits d'enfant, berceaux et moïses. DORS/2010-261. [consulté le 24 mars 2015].

Canada (2010e). Règlement sur les produits de consommation contenant du plomb (contact avec la bouche). DORS/2010-273. [consulté le 24 mars 2015].

Canada (2011a). Décret d'inscription de substances toxiques à l'annexe 1 de la Loi canadienne sur la protection de l'environnement (1999). Gazette du Canada, Partie II : Règlements officiels, 145(5). [consulté le 24 mars 2015].

Canada (2011b). Règlement correctif visant le Règlement sur le tétrachloroéthylène (utilisation pour le nettoyage à sec et rapports). Gazette du Canada, Partie II : Règlements officiels, 145(21). [consulté le 24 mars 2015].

Canada (2011c). Règlement sur le tétrachloroéthylène (utilisation pour le nettoyage à sec et rapports). DORS/2003-79. [consulté le 24 mars 2015].

Canada (2011d). Règlement sur les jouets. DORS/2011-17. [consulté le 24 mars 2015].

Canada (2012a). Règlement modifiant le Règlement sur les aliments et drogues (1652 - annexe F). Gazette du Canada, Partie II : Règlements officiels, 146(6). [consulté le 24 mars 2015].

Canada (2012b). Règlement sur les aliments et drogues. C.R.C., ch. 870. [consulté le 24 mars 2015].

Canada (2012c). Décret d'inscription de substances toxiques à l'annexe 1 de la Loi canadienne sur la protection de l'environnement (1999). Gazette du Canada, Partie II : Règlements officiels, 146(21). [consulté le 24 mars 2015].

Canada (2012d). Avis obligeant l'élaboration et l'exécution de plans de prévention de la pollution à l'égard du bisphénol A dans les effluents industriels. Gazette du Canada, Partie I : Avis et règlements projetés, 146(15). [consulté le 24 mars 2015].

Canada (2014). Règlement sur les produits contenant du mercure. DORS/2014-254. [consulté le 8 décembre 2016].

Canada (2016a). Règlement sur les bijoux pour enfants. DORS/2016-168. [consulté le 8 décembre 2016].

Canada (2016b). Règlement sur les produits de consommation contenant du plomb. Gazette du Canada, Partie I : Avis et règlements projetés, 150(49). [consulté le 8 décembre 2016].

Capleton, A.C., et Levy, L.S. (2005). An overview of occupational benzene exposures and occupational exposure limits in Europe and North America. Chemico-Biological Interactions, 153-154, 43-53.

Carmichael, N.G., Nolan, R.J., Perkins, J.M., Davies, R., et Warrington, S.J. (1989). Oral and dermal pharmacokinetics of triclopyr in human volunteers. Human and Experimental Toxicology, 8, 421.

Carwile, J.L., et Michels, K.B. (2011). Urinary bisphenol A and obesity: NHANES 2003-2006. Environmental Research, 111, 825-830.

Castaño-Vinyals, G., D'Errico, A., Malats, N., et Kogevinas, M. (2004). Biomarkers of exposure to polycyclic aromatic hydrocarbons from environmental air pollution. Occupational and Environmental Medicine, 61(4), e12.

CCHST (Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail) (2013a). Profil chimique : Toluène. [consulté le 9 juin 2014].

CCHST (Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail) (2013b). Profil chimique : Xylène (mélange d'isomères). [consulté le 10 juin 2014].

CCME (Conseil canadien des ministres de l'environnement) (1997). Recommandations canadiennes pour la qualité des sols : Environnement et santé humaine - Arsenic (inorganique). Winnipeg (Man.). [consulté le 30 avril 2012].

CCME (Conseil canadien des ministres de l'environnement) (1999a).Recommandations canadiennes pour la qualité des eaux : protection de la vie aquatique - Méthanes halogénés trichlorométhane (chloroforme). Winnipeg (Man.). [consulté le 25 juin 2014].

CCME (Conseil canadien des ministres de l'environnement) (1999b). Recommandations canadiennes pour la qualité des sols : Environnement et santé humaine - Cadmium. Winnipeg (Man.). [consulté le 24 janvier 2012].

CCME (Conseil canadien des ministres de l'environnement) (1999c). Recommandations canadiennes pour la qualité des sols : Environnement et santé humaine - Mercure (inorganique). Winnipeg (Man.). [consulté le 30 mars 2012].

CCME (Conseil canadien des ministres de l'environnement) (2000a). Standard pancanadien relatif au benzène - 1er volet. Québec (Qc). [consulté le 9 juin 2012].

CCME (Conseil canadien des ministres de l'environnement) (2000b). Standards pancanadiens relatifs aux émissions de mercure. Québec (Qc). [consulté le 30 mars 2012].

CCME (Conseil canadien des ministres de l'environnement) (2001). Standard pancanadien relatif au benzène - 2e volet. Québec (Qc). [consulté le 9 juin 2012].

CCME (Conseil canadien des ministres de l'environnement) (2002). Recommandations canadiennes pour la qualité des eaux : protection de la vie aquatique - Fluorures inorganiques. Winnipeg (Man.). [consulté le 13 juillet 2011].

CCME (Conseil canadien des ministres de l'environnement) (2004a). Recommandations canadiennes pour la qualité des sols : Environnement et santé humaine - Toluène. Winnipeg (Man.). [consulté le 9 juin 2014].

CCME (Conseil canadien des ministres de l'environnement) (2004b). Recommandations canadiennes pour la qualité des sols : Environnement et santé humaine - Xylènes. Winnipeg (Man.). [consulté le 26 juin 2014].

CCME (Conseil canadien des ministres de l'environnement) (2005). Standards pancanadiens relatifs au mercure (émissions de mercure, lampes contenant du mercure et mercure dans les résidus d'amalgames dentaires) : Rapport d'étape. Winnipeg (Man.). [consulté le 20 mars 2012].

CCME (Conseil canadien des ministres de l'environnement) (2006). Standards pancanadiens pour les émissions de mercure provenant des centrales électriques alimentées au charbon. Winnipeg (Man.). [consulté le 30 mars 2012].

CCME (Conseil canadien des ministres de l'environnement) (2007). Standards pancanadiens relatif au mercure : Rapport sur la conformité et évaluation - Mercure dans les résidus d'amalgames dentaires - Rapport d'étape - Émissions de mercure et lampes contenant du mercure. Winnipeg (Man.). [consulté le 2 avril 2012].

CCME (Conseil canadien des ministres de l'environnement) (2008). Recommandations canadiennes pour la qualité des eaux : protection de la vie aquatique - Chlorpyrifos. Winnipeg (Man.). [consulté le 27 mai 2014].

CCME (Conseil canadien des ministres de l'environnement) (2012). Standard pancanadien relatif au benzène : Rapport final de 2010. Winnipeg (Man.). [consulté le 15 mai 2014].

CDC (Centers for Disease Control and Prevention) (2004). The Health Consequences of Smoking: A Report of the Surgeon General. Department of Health and Human Services, Washington, DC. [consulté le 12 avril 2012].

CDC (Centers for Disease Control and Prevention) (2009). Fourth national report on human exposure to environmental chemicals. Department of Health and Human Services, Atlanta, GA. [consulté le 11 juillet 2011].

CDC (Centers for Disease Control and Prevention) (2012). CDC response to Advisory Committee on Childhood Lead Poisoning Prevention recommendations in "Low level lead exposure harms children: A renewed call for primary prevention." Department of Health and Human Services, Atlanta, GA. [consulté le 30 décembre 2016].

Chang, R.L., Levin, W., Wood, A.W., Yagi, H., Tada, M., Vyas, K.P., Jerina, D.M., et Conney, A.H. (1983). Tumorigenicity of enantiomers of chrysene 1,2-dihydrodiol and of the diastereomeric bay-region chrysene 1,2-diol-3,4-epoxides on mouse skin and in newborn mice. Cancer Research, 43(1), 192-196.

Chien, Y., et Yeh, C. (2012). Excretion kinetics of urinary 3-hydroxybenzo[a]pyrene following dietary exposure to benzo[a]pyrene in humans. Archives of Toxicology, 86(1), 45-53.

CHMT (Comité fédéral-provincial-territorial de l'hygiène du milieu et du travail) (1994). Mise à jour sur les effets sanitaires de faibles concentrations de plomb et proposition de niveaux et de stratégies d'intervention relatifs au taux de plomb sanguin - Rapport final du groupe de travail. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé.

CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) (1987). IARC monographs on the evaluation of the carcinogenic risks to humans - Overall evaluations of carcinogenicity: An updating of IARC monographs volumes 1 to 42. Lyon : Organisation mondiale de la Santé. [consulté le 23 mars 2015].

CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) (1991). IARC monographs on the evaluation of carcinogenic risks to humans - volume 52: Chlorinated drinking-water; chlorination by-products; some other halogenated compounds; cobalt and cobalt compounds. Lyon : Organisation mondiale de la Santé. [consulté le 23 mars 2015].

CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) (1993). IARC monographs on the evaluation of carcinogenic risks to humans - volume 58: Beryllium, cadmium, mercury, and exposures in the glass manufacturing industry. Lyon : Organisation mondiale de la Santé. [consulté le 23 mars 2015].

CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) (1994). IARC monographs on the evaluation of carcinogenic risks to humans - volume 60: Some industrial chemicals. Lyon : Organisation mondiale de la Santé. [consulté le 23 mars 2015].

CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) (1995). IARC monographs on the evaluation of carcinogenic risks to humans - Volume 63: Dry cleaning, some chlorinated solvents and other industrial chemicals. Lyon : Organisation mondiale de la Santé. [consulté le 23 mars 2015].

CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) (1999a). IARC monographs on the evaluation of carcinogenic risks to humans - volume 71: Re-evaluation of some organic chemicals, hydrazine and hydrogen peroxide. Lyon : Organisation mondiale de la Santé. [consulté le 23 mars 2015].

CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) (1999b). IARC monographs on the evaluation of carcinogenic risks to humans - volume 73: Some chemicals that cause tumours of the kidney or urinary bladder in rodents and some other substances. Lyon : Organisation mondiale de la Santé. [consulté le 23 mars 2015].

CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) (2000). IARC monographs on the evaluation of carcinogenic risks to humans - volume 77: Some industrial chemicals. Lyon : Organisation mondiale de la Santé. [consulté le 21 avril 2015].

CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) (2002). IARC monographs on the evaluation of carcinogenic risks to humans - volume 82: Some traditional herbal medicines, some mycotoxins, naphthalene and styrene. Lyon : Organisation mondiale de la Santé. [consulté le 23 mars 2015].

CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) (2004). IARC monographs on the evaluation of carcinogenic risks to humans - volume 83: Tobacco smoke and involuntary smoking. Lyon : Organisation mondiale de la Santé. [consulté le 23 mars 2015].

CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) (2006). IARC monographs on the evaluation of carcinogenic risks to humans - volume 87: Inorganic and organic lead compounds. Lyon : Organisation mondiale de la Santé. [consulté le 23 mars 2015].

CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) (2007). IARC monographs on the evaluation of carcinogenic risks to humans - volume 89: Smokeless tobacco and some tobacco-specific N-nitrosamines. Lyon : Organisation mondiale de la Santé. [consulté le 23 mars 2015].

CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) (2010). IARC monographs on the evaluation of carcinogenic risks to humans - volume 92: Some non-heterocyclic polycyclic aromatic hydrocarbons and some related exposures. Lyon : Organisation mondiale de la Santé. [consulté le 23 mars 2015].

CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) (2012a). IARC monographs on the evaluation of carcinogenic risks to humans - volume 100F: Chemical agents and related occupations. Lyon : Organisation mondiale de la Santé. [consulté le 23 mars 2015].

CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) (2012b). IARC monographs on the evaluation of carcinogenic risks to humans - volume 100C: Arsenic, metals, fibres, and dusts. Lyon : Organisation mondiale de la Santé. [consulté le 23 mars 2015].

CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) (2014). IARC monographs on the evaluation of carcinogenic risks to humans - volume 106: Trichloroethylene, tetrachloroethylene, and some other chlorinated agents. Lyon : Organisation mondiale de la Santé. [consulté le 20 mars 2015].

CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) (2017). IARC monographs on the evaluation of carcinogenic risks to humans - volume 112: Some organophosphate insecticides and herbicides. Organisation mondiale de la Santé, Genève. [consulté le 6 mars 2017].

Clark, N.A., Teschke, K., Rideout, K., et Copes, R. (2007). Trace element levels in adults from the west coast of Canada and associations with age, gender, diet, activities, and levels of other trace elements. Chemosphere, 70(1), 155-164.

Cohen, S.M., Arnold, L.L., Eldan, M., Lewis, A.S., et Beck, B.D. (2006). Methylated arsenicals: The implications of metabolism and carcinogenicity studies in rodents to human risk assessment. Critical Reviews in Toxicology, 36(2), 99-133.

Conklin, S.D., et Chen, P.E. (2012). Quantification of four arsenic species in fruit juices by ion-chromatography-inductively coupled plasma-mass spectrometry. Food Additives & Contaminants: Part A, 29(8), 1272-1279.

Cosmetic Ingredient Review Expert Panel. (2008). Final amended report on the safety assessment of Methylparaben, Ethylparaben, Propylparaben, Isopropylparaben, Butylparaben, Isobutylparaben, and Benzylparaben as used in cosmetic products. International Journal of Toxicology, 27(Suppl 4), 1-82.

Cotton, F.A., et Wilkinson, G. (1988). Advanced inorganic chemistry. John Wiley & Sons, New York, NY.

Crooks, P.A. et Dwoskin, L.P. (1997). Contribution of CNS nicotine metabolites to the neuropharmacological effects of nicotine and tobacco smoking. Biochemical Pharmacology, 54(7), 743-753.

Curvall, M., Elwin, C.E., Kazemi-Vala, E., Warholm, C., et Enzell, C.R. (1990). The pharmacokinetics of cotinine in plasma and saliva from non-smoking healthy volunteers. European Journal of Clinical Pharmacology, 38(3), 281-287.

Day, B., Langlois, R., Tremblay, M., et Knoppers, B. (2007). Enquête canadienne sur les mesures de la santé : aperçu de la stratégie d'échantillonnage. Numéro spécial des Rapports sur la santé Supp.18, 31-35.

Dekant, W., et Völkel, W. (2008). Human exposure to bisphenol A by biomonitoring: Methods, results and assessment of environmental exposures. Toxicology and Applied Pharmacology, 228(1), 114-134.

DeRouen, T.A., Martin, M.D., Leroux, B.G., Townes, B.D., Woods, J.S., Leitão, J., Castro-Caldas, A., Luis, H., Bernardo, M., Rosenbaum, G., et Martins, I.P. (2006). Neurobehavioral effects of dental amalgam in children: A randomized clinical trial. Journal of the American Medical Association, 295(15), 1784-1792.

Donald, J.M., Hooper, K., et Hopenhayn-Rich, C. (1991). Reproductive and developmental toxicity of toluene: A review. Environmental Health Perspectives, 94, 237-244.

EFSA (European Food Safety Authority) (2007). Opinion of the scientific panel on food additives, flavourings, processing aids and materials in contact with food on a request from the Commission related to 2,2-bis(4-hydroxyphenyl)propane (bisphenol A), question number EFSA-Q-2005-100. European Food Safety Authority Journal, 428, 1-75.

EFSA (European Food Safety Authority) (2008). Toxicokinetics of bisphenol A. Scientific opinion of the panel on food additives, flavourings, processing aids and materials in contact with food (AFC) on a request from the commission on the toxicokinetics of bisphenol A. European Food Safety Authority Journal, 759, 1-10.

EFSA (European Food Safety Authority) (2009). Technical report of EFSA prepared by the assessment methodology unit on meta-analysis of dose-effect relationship of cadmium for benchmark dose evaluation. European Food Safety Authority Journal, 254, 1-62.

EFSA CEF Panel (European Food Safety Authority Panel on Food Contact Materials, Enzymes, Flavourings and Processing Aids) (2015). Scientific Opinion on the risks to public health related to the presence of bisphenol A (BPA) in foodstuffs: Executive summary. European Food Safety Authority Journal,13 (1), 3978.

EFSA CONTAM Panel (European Food Safety Authority Panel on Contaminants in the Food Chain) (2009). Scientific opinion on arsenic in food. European Food Safety Authority Journal, 7(10), 1351.

EFSA CONTAM Panel (European Food Safety Authority Panel on Contaminants in the Food Chain) (2012). Scientific opinion on the risk for public health related to the presence of mercury and methylmercury in food. European Food Safety Authority Journal, 10(12), 2985.

Eisler, R. (2000). Volume 2: Organics. Handbook of Chemical Risk Assessment: Health Hazards to Humans, Plants, and Animals CRC Press, Boca Raton, FL.

Emsley, J. (2001). Nature's building blocks: An A-Z guide to the elements. Oxford University Press, Oxford.

Environnement Canada (2002). Lignes directrices sur les composés organiques volatils dans les produits de consommation. Ottawa (Ont.) : ministre de l'Environnement. [consulté le 7 juillet 2014].

Environnement Canada (2008). Dossier contre les pesticides à base d'arsenic. Ottawa (Ont.) : ministre de l'Environnement.

Environnement Canada (2010a). La Liste des substances toxiques gérées sous la LCPE 1999 (l'annexe 1) : Hydrocarbures aromatiques polycycliques. Ottawa (Ont.) : ministre de l'Environnement. [consulté le 24 mars 2015].

Environnement Canada (2010b). La liste des substances toxiques gérées sous la LCPE 1999 (l'annexe 1) : Composés inorganiques de l'arsenic. Ottawa (Ont.) : ministre de l'Environnement. [consulté le 24 mars 2015].

Environnement Canada (2010c). Le mercure dans l'environnement. Ottawa (Ont.) : ministre de l'Environnement. [consulté le 24 mars 2015].

Environnement Canada (2010d). La Liste des substances toxiques gérées sous la LCPE 1999 (l'annexe 1) : Plomb. Ottawa (Ont.) : ministre de l'Environnement. [consulté le 24 mars 2015].

Environnement Canada (2013a). Document de consultation : Révisions apportées au projet de Règlement limitant la concentration en composés organiques volatils (COV) de certains produits. Ottawa (Ont.) : ministre de l'Environnement. [consulté le 7 juillet 2014].

Environnement Canada (2013b). Aperçu des règlements sur les solvants de dégraissage. Ottawa (Ont.). [consulté le 2 juillet 2014].

Environnement Canada (2013c). Dégraissage au solvant. Ottawa (Ont.) : ministre de l'Environnement. [consulté le 2 juillet 2014].

Environnement Canada (2013d). Trichloroéthylène. Ottawa (Ont.). [consulté le 2 juillet 2014].

Environnement Canada (2013e). La Liste des substances toxiques gérées sous la LCPE 1999 (l'annexe 1) : Composés inorganiques du cadmium. Ottawa (Ont.) : ministre de l'Environnement. [consulté le 20 mars 2015].

Environnement Canada (2013f). Moteur de recherche pour les résultats de la catégorisation des substances sur la LIS. Ottawa (Ont.) : ministre de l'Environnement. [consulté le 12 juin 2014].

Environnement Canada (2014). Guide concernant le Règlement sur le benzène dans l'essence. Ottawa (Ont.) : ministre de l'Environnement. [consulté le 10 juin 2014].

Environnement Canada, Santé Canada (1992). Liste des substances d'intérêt prioritaire : Rapport d'évaluation - Toluène. Ottawa (Ont.) : ministre des Approvisionnements et Services Canada. [consulté le 9 juin 2014].

Environnement Canada, Santé Canada (1993a). Liste des substances d'intérêt prioritaire : Rapport d'évaluation - Benzène. Ottawa (Ont.) : ministre des Approvisionnements et Services Canada. [consulté le 20 mars 2015].

Environnement Canada, Santé Canada (1993b). Liste des substances d'intérêt prioritaire : Rapport d'évaluation - Styrène. Ottawa (Ont.) : ministre des Approvisionnements et Services Canada. [consulté le 30 juin 2014].

Environnement Canada, Santé Canada (1993c). Liste des substances d'intérêt prioritaire : Rapport d'évaluation - Tetrachloroéthylène. Ottawa (Ont.) : ministre des Approvisionnements et Services Canada. [consulté le 4 juillet 2014].

Environnement Canada, Santé Canada (1993d). Liste des substances d'intérêt prioritaire : Rapport d'évaluation - Trichloroéthylène. Ottawa (Ont.) : ministre des Approvisionnements et Services Canada. [consulté le 2 juillet 2014].

Environnement Canada, Santé Canada (1993e). Liste des substances d'intérêt prioritaire : Rapport d'évaluation - Eaux usées chlorées. Ottawa (Ont.) : ministre des Approvisionnements et Services Canada. [consulté le 25 juin 2014].

Environnement Canada, Santé Canada (1993f). Liste des substances d'intérêt prioritaire : Rapport d'évaluation - Xylènes. Ottawa (Ont.) : ministre des Approvisionnements et Services Canada. [consulté le 10 juin 2014].

Environnement Canada, Santé Canada (1993g). Liste des substances d'intérêt prioritaire : Rapport d'évaluation - L'arsenic et ses composés. Ottawa (Ont.) : ministre des Approvisionnements et Services Canada. [consulté le 20 mars 2015].

Environnement Canada, Santé Canada (1993h). Liste des substances d'intérêt prioritaire : Rapport d'évaluation - Les fluorures inorganiques. Ottawa (Ont.) : ministre des Approvisionnements et Services Canada. [consulté le 30 août 2011].

Environnement Canada, Santé Canada (1994a). Liste des substances d'intérêt prioritaire : Rapport d'évaluation - Hydrocarbures aromatiques polycycliques. Ottawa (Ont.) : ministre des Approvisionnements et Services Canada. [consulté le 17 février 2012].

Environnement Canada, Santé Canada (1994b). Liste des substances d'intérêt prioritaire : Rapport d'évaluation - Le cadmium et ses composés. Ottawa (Ont.) : ministre des Approvisionnements et Services Canada. [consulté le 24 janvier 2012].

Environnement Canada, Santé Canada (2001). Liste des substances d'intérêt prioritaire : Rapport d'évaluation - Chloroforme. Ottawa (Ont.) : ministre des Approvisionnements et Services Canada. [consulté le 25 juin 2014].

Environnement Canada, Santé Canada (2008a). Rapport d'évaluation préalable pour le Défi : Naphtalène. Ottawa (Ont.). [consulté le 14 mai 2012].

Environnement Canada, Santé Canada (2008b). Évaluation préalable finale pour le Défi concernant le Phénol, 4,4' -(1-méthyléthylidène)bis (Bisphénol-A). Ottawa (Ont.). [consulté le 20 mai 2015].

Environnement Canada, Santé Canada (2008c). Approche de gestion des risques proposée pour le Phénol, 4,4'-(1-méthyléthylidène) bis (Bisphénol A). Ottawa (Ont.). [consulté le 24 mai 2012].

Environnement Canada, Santé Canada (2009a). Approche de gestion des risques proposée pour l'acrylamide. Ottawa (Ont.). [consulté le 20 mars 2014].

Environnement Canada, Santé Canada (2009b). Évaluation préalable pour le Défi concernant le [sic] Acrylamide. Ottawa (Ont.). [consulté le 20 mars 2014].

Environnement Canada, Santé Canada (2010). Stratégie de gestion du risque relative au mercure. Ottawa (Ont.). [consulté le 20 mars 2012].

Environnement et Changement climatique Canada (2016). L'Inventaire des émissions de polluants atmosphériques (IEPA). Ottawa (Ont.) : ministre de l'Environnement et du Changement climatique. [consulté le 21 juin 2017].

Environnement et Changement climatique Canada, et Santé Canada (2016a). Rapport d'évaluation préalable : Éthylbenzène. Ottawa (Ont.). [consulté le 13 novembre 2016].

Environnement et Changement climatique Canada, et Santé Canada (2016b). Rapport d'évaluation : Triclosan. Ottawa (Ont.). [consulté le 8 décembre 2016].

Environnement et Changement climatique Canada, et Santé Canada (2016c). Approche de gestion des risques pour le 5-chloro-2-(2,4-dichlorophénoxy)phénol (triclosan). Ottawa (Ont.). [consulté le 8 décembre 2016].

EPA (U.S. Environmental Protection Agency) (1980). Ambient water quality criteria for fluoranthene. U.S. Environmental Protection Agency, Washington, DC. [consulté le 24 mars 2015].

EPA (U.S. Environmental Protection Agency) (1998). Integrated Risk Information System (IRIS): Arsenic, inorganic. Office of Research and Development, National Center for Environmental Assessment, Cincinnati, OH. [consulté le 30 avril 2012].

EPA (U.S. Environmental Protection Agency) (1999). Organophosphate Insecticides. Recognition and management of pesticide poisonings, 5th edition. U.S. Environmental Protection Agency, Washington, DC.

EPA (U.S. Environmental Protection Agency) (2002). Toxicological review of benzene (noncancer effects). U.S. Environmental Protection Agency, Washington, DC. [consulté le 8 juin 2012].

EPA (U.S. Environmental Protection Agency) (2003). Toxicological review of xylenes. U.S. Environmental Protection Agency, Washington, DC. [consulté le 10 juin 2014].

EPA (U.S. Environmental Protection Agency) (2005). Toxicological review of toluene. Office of Research and Development, National Center for Environmental Assessment, Cincinnati, OH. [consulté le 9 juin 2014].

EPA (U.S. Environmental Protection Agency) (2006a). Interim reregistration eligibility decision for chlorpyrifos. EPA 738-R-01-007. Office of Pesticide Programs, EPA, Washington, DC.

EPA (U.S. Environmental Protection Agency) (2006b). Air quality criteria for lead. U.S. Environmental Protection Agency, Washington, DC. [consulté le 27 mars 2012].

EPA (U.S. Environmental Protection Agency) (2008a). Reregistration eligibility decision (RED) for naphthalene: List C, Case No 3058. [consulté le 26 juin 2017].

EPA (U.S. Environmental Protection Agency) (2008b). Cancer assessment document: Evaluation of the carcinogenic potential of triclosan. Office of Prevention, Pesticides and Toxic Substances, Washington, DC. [consulté le 21 avril 2015].

EPA (U.S. Environmental Protection Agency) (2010). Toxicological review of acrylamide. Office of Research and Development, National Center for Environmental Assessment, Cincinnati, OH. [consulté le 20 mars 2014].

EPA (U.S. Environmental Protection Agency) (2011). Trichloroethylene. Office of Research and Development, National Center for Environmental Assessment, Cincinnati, OH. [consulté le 2 juillet 2014].

EPA (U.S. Environmental Protection Agency) (2012). Toxicological review of Tetrachloroethylene (Perchloroethylene). Office of Research and Development, National Center for Environmental Assessment, Cincinnati, OH. [consulté le 4 juillet 2014].

EPA (U.S. Environmental Protection Agency) (2013). Toxic and priority pollutants under the Clean Water Act. Office of Water, Washington, D.C. [consulté le 18 août 2014].

EPA (U.S. Environmental Protection Agency) (2015). Definition and procedure for the determination of the method detection limit - Revision 1.11, Federal Regulation 40 CFR 136 Appendix B. U.S. Environmental Protection Agency, Washington, DC.

EPA (U.S. Environmental Protection Agency) (2016). FIFRA Scientific Advisory Panel minutes no. 2016-01. A set of scientific issues being considered by the Environmental Protection Agency regarding Chlorpyrifos: Analysis of biomonitoring data. Federal Insecticide, Fungicide, and Rodenticide Act (FIFRA) Scientific Advisory Panel, EPA, Washington, DC. [consulté le 21 décembre 2016].

EPA (U.S. Environmental Protection Agency) (2017). Toxicological review of benzo[a]pyrene. U.S. Environmental Protection Agency, Washington, DC. [consulté le 27 février 2017].

Factor-Litvak, P., Hasselgren, G., Jocobs, D., Begg, M., Kline, J., Geier, J., Mervish, N., Schoenholtz, S., et Graziano, J. (2003). Mercury derived from dental amalgams and neuropsychologic function. Environmental Health Perspectives, 111(5), 719-723.

Fan, X., Kubwabo, C., Rasmussen, P., et Jones-Otazo, H. (2010). Simultaneous quantitation of parabens, triclosan, and methyl triclosan in indoor house dust using solid phase extraction and gas chromatography-mass spectrometry. Journal of Environmental Monitoring, 12(10), 1891-1897.

Fang, J., Stingley, R.L., Beland, F.A., Harrouk, W., Lumpkins, D.L., et Howard, P. (2010). Occurrence, efficacy, metabolism, and toxicity of triclosan. Journal of Environmental Science and Health, Part C, 28(3), 147-171.

FAO/WHO (Food and Agriculture Organization of the United Nations/World Health Organization) (1973). 1972 evaluations of some pesticide residues in food. WHO Pesticide Residues Series No. 2. Organisation mondiale de la Santé, Genève.

FAO/WHO (Food and Agriculture Organization of the United Nations/World Health Organization) (1982). Pesticide residues in food - 1982. Evaluations. Data and recommendations of the Joint Meeting on Pesticide Residues, Rome, 23 November - 2 December 1982. FAO Plant Production and Protection Paper No. 49. Organisation mondiale de la Santé, Genève.

FAO/WHO (Food and Agriculture Organization of the United Nations/World Health Organization) (2000). Pesticide residues in food - 1999. Part II - Toxicological evaluations - Chlorpyrifos. Organisation mondiale de la Santé, Genève. [consulté le 27 mars 2014].

FAO/WHO (Food and Agriculture Organization of the United Nations/World Health Organization) (2006). Evaluation of certain food contaminants. Sixty-fourth report of the Joint FAO/WHO Expert Committee on Food Additives. Organisation mondiale de la Santé, Genève. [consulté le 20 mars 2014].

FAO/WHO (Food and Agriculture Organization of the United Nations/World Health Organization) (2011a). Acrylamide (addendum). Safety evaluation of certain contaminants in food. Seventy-second meeting of the Joint FAO/WHO Expert Committee on Food Additives. Organisation mondiale de la Santé, Genève. [consulté le 8 décembre 2016].

FAO/WHO (Food and Agriculture Organization of the United Nations/World Health Organization) (2011b). Arsenic (addendum). Safety evaluation of certain contaminants in food. Seventy-second meeting of the Joint FAO/WHO Expert Committee on Food Additives. Organisation mondiale de la Santé, Genève. [consulté le 8 décembre 2016].

FAO/WHO (Food and Agriculture Organization of the United Nations/World Health Organization) (2011c). Cadmium. Safety evaluation of certain food additives and contaminants. Seventy-third meeting of the Joint FAO/WHO Expert Committee on Food Additives. Organisation mondiale de la Santé, Genève. [consulté le 8 décembre 2016].

FAO/WHO (Food and Agriculture Organization of the United Nations/World Health Organization) (2011d). Mercury (addendum). Safety evaluation of certain contaminants in food. Seventy-second meeting of the Joint FAO/WHO Expert Committee on Food Additives. Organisation mondiale de la Santé), Genève. [consulté le 8 décembre 2016].

Faust, R.A. (1993a). Toxicity profile for fluoranthene. Oak Ridge National Laboratory, Oak Ridge, TN.

Faust, R.A. (1993b). Toxicity summary for phenanthrene. Oak Ridge Reservation and Environmental Restoration Program, Oak Ridge, TN.

Faust, R.A. (1993c). Toxicity summary for pyrene. Oak Ridge Reservation and Environmental Restoration Program, Oak Ridge, TN.

Faust, R.A. (1994). Toxicity profile for benzo[a]pyrene. Oak Ridge National Laboratory, Oak Ridge, TN.

Fawell, J., Bailey, K., Chilton, J., Dahi, E., Fewtrell, L., et Magara, Y. (2006). Fluoride in drinking-water. World Health Organization, London.

FDA (U.S. Food and Drug Administration) (2007). Parabens in cosmetics. U.S. Department of Health and Human Services, Washington, DC. [consulté le 13 juin 2014].

FDA (U.S. Food and Drug Administration) (2008). Draft assessment of bisphenol A for use in food contact applications. U.S. Department of Health and Human Services, Washington, DC. [consulté le 25 mai 2012].

FDA (U.S. Food and Drug Administration) (2016). Arsenic in rice and rice products. Risk assessment report. U.S. Department of Health and Human Services, Washington, DC. [consulté le 8 décembre 2016].

Friberg, L. (1985). Cadmium and health: A toxicological and epidemiological appraisal. CRC Press, Boca Raton, FL.

Geens, T., Goeyens, L., et Covaci, A. (2011). Are potential sources for human exposure to bisphenol-A overlooked? International Journal of Hygiene and Environmental Health, 214(5), 339-347.

Genualdi, S., Nyman, P., et Begley, T. (2014). Updated evaluation of the migration of styrene monomer and oligomers from polystyrene food-contact materials to foods and food simulants. Food Additives & Contaminants: Part A, 31(4), 723-733.

Genuis, S.J., Birkholz, D., Curtis, L., et Sandau, C. (2013). Paraben levels in an urban community of Western Canada. ISRN Toxicology, 1-8.

Gospe, S.M., et Zhou S.S. (2000). Prenatal exposure to toluene results in abnormal neurogenesis and migration in rat somatosensory cortex. Pediatric Research, 47, 362-368.

Guillén, M. D., et Sopelana, P. (2003). Polycyclic aromatic hydrocarbons in diverse foods. In J.P.F. D'Mello (Ed.), Food Safety: Contaminants and Toxins. CAB International, Oxon, UK.

Haines, D.A., Arbuckle, T.E., Lye, E., Legrand, M., Fisher, M., Langlois, R., et Fraser, W. (2011). Reporting results of human biomonitoring of environmental chemicals to study participants: A comparison of approaches followed in two Canadian studies. Journal of Epidemiology and Community Health, 65(3), 191-198.

HBM Commission (Human Biomonitoring Commission of the German Federal Environmental Agency) (2003). Substance Monograph: Arsenic - Reference value in urine. Bundesgesundheitsbl - Gesundheitsforsch - Gesundheitsschutz 2003. 46, 12, 1098-1106 (en allemand).

Hecht, S.S., Carmella, S.G., Chen, M., Dor Koch, J.F., Miller, A.T., Murphy, S.E., Jensen, J.A., Zimmerman, C.L., et Hatsukami, D.K. (1999). Quantitation of urinary metabolites of a tobacco-specific lung carcinogen after smoking cessation. Cancer Research, 59(3), 590-596.

Héroux, M.E., Clark, N., van Ryswyk, K., Mallick, R., Gilbert, N.L., Harrison, I., Rispler, K., Wang, D., Anastassopoulos, A., Guay, M., et coll. (2010). Predictors of indoor air concentrations in smoking and non-smoking residences. International Journal of Environmental Research and Public Health, 7(8), 3080-3099.

Héroux, M.E., Gauvin, D., Gilbert, N.L., Guay, M., Dupuis, G., Legris, M., et Lévesque, B. (2008). Housing characteristics and indoor concentrations of selected volatile organic compounds (VOCs) in Quebec City, Canada. Indoor and Built Environment, 17(2), 128-137.

Hindmarsh, K.W., John, E., Asali, L.A., French, J.N., Williams, G.L., et McBride, W.G. (1983). Urinary excretion of methylparaben and its metabolites in preterm infants. Journal of Pharmaceutical Sciences, 72(9), 1039-1041.

Hopf, N.B., Carreón, T., et Talaska, G. (2009). Biological markers of carcinogenic exposure in the aluminum smelter industry - A systematic review. Journal of Occupational and Environmental Hygiene, 6(9), 562-581.

HSDB (Hazardous Substances Data Bank) (2009). Nicotine. National Library of Medicine, Bethesda, MD. [consulté le 12 avril 2012].

Huang, J.H., Fecher, P., Ilgen, G., Hu, K.N., et Yang, J. (2012). Speciation of arsenite and arsenate in rice grain - Verification of nitric acid based extraction method and mass sample survey. Food Chemistry, 130(2), 453-459.

IMERC (Interstate Mercury Education and Reduction Clearinghouse) (2010). Fact sheet - Mercury use in dental amalgam. Northeast Waste Management Officials' Association, Boston, MA. [consulté le 3 avril 2012].

INSPQ (Institut national de santé publique du Québec) (2004). Étude sur l'établissement de valeurs de référence d'éléments traces et de métaux dans le sang, le sérum et l'urine de la population de la grande région de Québec. Québec (Qc) : INSPQ. [consulté le 11 juillet 2011].

INSPQ (Institut national de santé publique du Québec) (2008). Méthode d'analyse pour doser la créatinine dans l'urine par Hitachi 917 (C-530), version condensée pour l'ECMS. Laboratoire de toxicologie, Québec (Qc).

INSPQ (Institut national de santé publique du Québec) (2009a). Méthode d'analyse pour doser la cotinine dans l'urine par UPLC-MS-MS - méthode robotisée (C-550), version condensée pour l'ECMS. Laboratoire de toxicologie, Québec (Qc).

INSPQ (Institut national de santé publique du Québec) (2009b). Méthode d'analyse pour doser les espèces d'arsenic dans l'urine par chromatographie liquide haute pression Waters Acquity en tandem avec la spectrométrie de masse à plasma d'argon induit Varian 820-MS (HPLC-ICP-MS) (M-585), version condensée pour l'ECMS. Laboratoire de toxicologie, Québec (Qc).

INSPQ (Institut national de santé publique du Québec) (2009c). Méthode d'analyse pour la détermination des fluorures dans l'urine (M-186), version condensée pour l'ECMS. Laboratoire de toxicologie, Québec (Qc).

INSPQ (Institut national de santé publique du Québec) (2009d). Méthode d'analyse pour doser le mercure inorganique dans l'urine par le module FIMS 100 de Perkin Elmer (M-568), version condensée pour l'ECMS. Laboratoire de toxicologie, Québec (Qc).

INSPQ (Institut national de santé publique du Québec) (2010). Méthode d'analyse pour doser les métaux et autres éléments dans le sang par spectrométrie de masse à plasma d'argon induit (ICP-MS), DRC II (M-572-D), version condensée pour l'ECMS. Laboratoire de toxicologie, Québec (Qc).

INSPQ (Institut national de santé publique du Québec) (2011). Méthode d'analyse pour doser le méthylmercure dans le sang par chromatographie liquide haute pression Waters Acquity en tandem avec la spectrométrie de masse à plasma d'argon induit Varian 820-MS (HPLC-ICP-MS) (M-595-A), version condensée pour l'ECMS. Laboratoire de toxicologie, Québec (Qc).

INSPQ (Institut national de santé publique du Québec) (2014a). Méthode d'analyse pour doser les métabolites du benzène et du toluène dans l'urine par UPLC-MS-MS (E-477), version condensée pour l'ECMS. Laboratoire de toxicologie, Québec (Qc).

INSPQ (Institut national de santé publique du Québec) (2014b). Méthode d'analyse pour doser les hydroxy-hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) dans l'urine par GC-MS-MS (E-465-A), version condensée pour l'ECMS. Laboratoire de toxicologie, Québec (Qc).

INSPQ (Institut national de santé publique du Québec) (2014c). Méthode d'analyse pour doser le bisphénol A et le triclosan dans l'urine par GC-MS-MS (E-475), version condensée pour l'ECMS. Laboratoire de toxicologie, Québec (Qc).

INSPQ (Institut national de santé publique du Québec) (2015a). Méthode d'analyse pour doser la nicotine, les métabolites de nicotine, et l'anabasine dans l'urine par HPLC-MS/MS (C-569), format condensé pour ECMS. Laboratoire de toxicologie, Québec (Qc).

INSPQ (Institut national de santé publique du Québec) (2015b). Méthode d'analyse pour doser DCA métabolite du malathion dans l'urine par GC-MS-MS (E-488), format condensé pour ECMS. Laboratoire de toxicologie, Québec (Qc).

INSPQ (Institut national de santé publique du Québec) (2015c). Méthode d'analyse pour doser le 3,5,6-trichloro-2-pyridinol dans l'urine par UPLC-MS-MS (E-498), format condensé pour ECMS. Laboratoire de toxicologie, Québec (Qc).

IOM (Institute of Medicine) (1997). Dietary reference intakes for calcium, phosphorus, magnesium, vitamin D, and fluoride. The National Academies Press, Washington, DC.

IPCS (International Programme on Chemical Safety) (1997). Environmental Health Criteria 190: Xylenes. Organisation mondiale de la Santé, Genève. [consulté le 10 juin 2014].

IPCS (International Programme on Chemical Safety) (2000). Environmental Health Criteria 216: Disinfectants and disinfectant by-products. Organisation mondiale de la Santé, Genève. [consulté le 25 juin 2014].

IPCS (International Programme on Chemical Safety) (2003). Concise international chemical assessment document 50 - Elemental mercury and inorganic mercury compounds: Human health aspects. Organisation mondiale de la Santé, Genève. [consulté le 25 août 2014].

Iwase, A., Aiba, M., et Kira, S. (1991). Respiratory nicotine absorption in non-smoking females during passive smoking. International Archives of Occupational and Environmental Health, 63(2), 139-143.

Jacob, J., Grimmer, G., et Dettbarn, G. (1999). Profile of urinary phenanthrene metabolites in smokers and non-smokers: Biomarkers. Biomarkers, 4(5), 319-327.

Jacob, J., et Seidel, A. (2002). Biomonitoring of polycyclic aromatic hydrocarbons in human urine. Journal of Chromatography B, 778(1), 31-47.

Jarvinen, A.W., et Tanner, D.K. (1982). Toxicity of selected controlled release and corresponding unformulated technical grade pesticides to the fathead minnow Pimephales promelas. Environmental Pollution Series A, Ecological and Biological, 27(3), 179-195.

Jones, R.D., Jampani, H.B., Newman, J.L., et Lee, A.S. (2000). Triclosan: A review of effectiveness and safety in health care settings. American Journal of Infection Control, 28(2), 184-196.

Jongeneelen, F.J., Anzion, R.B.M., Leijdekkers, C.M., Bos, R.P., et Henderson, P.T. (1985). 1-Hydroxypyrene in human urine after exposure to coal tar and a coal tar derived product. International Archives of Occupational and Environmental Health, 57(1), 47-55.

Jules, G.E., Pratap, S., Ramesh, A., et Hood, D.B. (2012). In utero exposure to benzo(a)pyrene predisposes offspring to cardiovascular dysfunction in later-life. Toxicology, 295(1), 56-67.

Kang, D.H., Choi, D.H., Won, D., Yang, W., Schleibinger, H., et David, J. (2012). Household materials as emission sources of naphthalene in Canadian homes and their contribution to indoor air. Atmospheric Environment, 50, 79-87.

Kao, J., Patterson, F.K., et Hall, J. (1985). Skin penetration and metabolism of topically applied chemicals in six mammalian species, including man: An in vitro study with benzo[a]pyrene and testosterone. Toxicology and Applied Pharmacology, 81(3), 502-516.

Karaconji, I.B. (2005). Facts about nicotine toxicity. Archives of Industrial Hygiene and Toxicology, 56(4), 363-371.

Labrecque, F., et Quigley, A. (2016). Documentation du plan d'échantillonnage du cycle 4 de l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé. Document interne de Statistique Canada.

Laird, B.D., Goncharov, A.B., et Chan, H.M. (2013). Body burden of metals and persistent organic pollutants among Inuit in the Canadian Arctic. Environment International, 59, 33-40.

Lanphear, B.P., Hornung, R., Khoury, J., Yolton, K., Baghurst, P., Bellinger, D.C., Canfield, R.L., Dietrich, K.N., Bornschein, R., Greene, T., et coll. (2005). Low-level environmental lead exposure and children's intellectual function: An international pooled analysis. Environmental Health Perspectives, 113(7), 894-899.

Lauwerys, R.R., Bernard, A.M., Roels, H.A., et Buchet, J.P. (1994). Cadmium: Exposure markers as predictors of nephrotoxic effects. Clinical Chemistry, 40(7), 1391-1394.

Legrand, M., Feeley, M., Tikhonov, C., Schoen, D., et Li-Muller, A. (2010). Methylmercury blood guidance values for Canada. Revue canadienne de santé publique, 101(1), 28-31.

Leufroy, A., Noel, L., Dufailly, V., Beauchemin, D., et Guerin, T. (2011). Determination of seven arsenic species in seafood by ion exchange chromatography coupled to inductively coupled plasma-mass spectrometry following microwave assisted extraction: method validation and occurrence data. Talanta, 83(3), 770-779.

Lye, E., Legrand, M., Clarke, J., et Probert, A. (2013). Blood total mercury concentrations in the Canadian population: Canadian Health Measures Survey cycle 1, 2007-2009. Revue canadienne de santé publique, 104(3), e246-251.

Mackay, K.M., et Mackay, R.A. (1989). Introduction to modern inorganic chemistry. Prentice Hall, Englewood Cliffs, NJ.

Mage, D.T., Allen, R.H., Gondy, G., Smith, W., Barr, D.B., et Needham, L.L. (2004). Estimating pesticide dose from urinary pesticide concentration data by creatinine correction in the Third National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES-III). Journal of Exposure Analysis and Environmental Epidemiology, 14(6), 457-465.

Maibach, H.I. (1969). Percutaneous penetration of Irgasan®CH 3565 in a soap solution. University of California Medical Center, Department of Dermatology, San Francisco, CA.

McHale, C.M., Zhang, L., et Smith, M.T. (2012). Current understanding of the mechanism of benzene-induced leukemia in humans: Implications for risk assessment. Carcinogenesis, 33(2), 240-252.

Meek, M.E., et Klaunig, J.E. (2010). Proposed mode of action of benzene-induced leukemia: Interpreting available data and identifying critical data gaps for risk assessment. Chemico-Biological Interactions, 184(1-2), 279-285.

Meeker, J.D., Barr, D.B., Serdar, B., Rappaport, S.M., et Hauser, R. (2007). Utility of urinary 1-naphthol and 2-naphthol levels to assess environmental carbaryl and naphthalene exposure in an epidemiology study. Journal of Exposure Sciences and Environmental Epidemiology, 17(4), 314-320.

Mielke, H., Partosch, F., et Gundert-Remy, U. (2011). The contribution of dermal exposure to the internal exposure of bisphenol A in man. Toxicology Letters, 204, 190-198.

Mitchell, C.E., et Tu, K.W. (1979). Distribution, retention, and elimination of pyrene in rats after inhalation. Journal of Toxicology and Environmental Health, 5(6), 1171-1179.

Mondal, R., Miyaki, N., Becerril, H.A., Norton, J.E., Parmer, J., Mayer, A.C., Tang, M.L., Brédas, J., McGehee, M.D., et Bao, Z. (2009). Synthesis of acenaphthyl and phenanthrene based fused-aromatic thienopyrazine co-polymers for photovoltaic and thin film transistor applications. Chemistry of Materials, 21(15), 3618-3628.

Morrow, H. (2000). Cadmium and cadmium alloys. Kirk-Othmer Encyclopedia of Chemical Technology. John Wiley & Sons, Inc., Mississauga, ON.

Nethery, E., Wheeler, A.J., Fisher, M., Sjodin, A., Li, Z., Romanoff, L.C., Foster, W., et Arbuckle, T.E. (2012). Urinary polycyclic aromatic hydrocarbons as a biomarker of exposure to PAHs in air: A pilot study among pregnant women. Journal of Exposure Sciences and Environmental Epidemiology, 22(1), 70-81.

Newbold, R.R., Padilla-Banks, E., et Jefferson, W.N. (2009). Environmental estrogens and obesity. Molecular and Cellular Endocrinology, 304(1), 84-89.

Nicolae, A., Ames, H., et Quinonez, C. (2013). Dental amalgam and urinary mercury concentrations: A descriptive study. BMC Oral Health, 13(44), 1-12.

Nolan, R.J., Rick, D.L., Freshour, N.L., et Saunders, J.H. (1984). Chlorpyrifos: Pharmacokinetics in human volunteers. Toxicology and Applied Pharmacology, 73(1), 8-15.

NRC (National Research Council) (2006). Fluoride in drinking water: A scientific review of EPA's Standards. Committee on Fluoride in Drinking Water, National Academies Press, Washington, DC. [consulté le 26 mars 2015].

NRC (National Research Council) (2013). Critical aspects of EPA's IRIS assessment of inorganic arsenic: Interim report. Washington, DC. [consulté le 8 décembre 2016].

NSF International (2016a). NSF/ANSI Standard 60: Drinking Water Treatment Chemicals - Health effects. NSF International, Ann Arbor, MI. [consulté le 26 mars 2015].

NSF International (2016b). Survey of ASDWA Members on the use of NSF/ANSI Standards: Standards 60, 61, 223 and 372. NSF International, Ann Arbor, MI. [consulté le 8 décembre 2016].

NTP (National Toxicology Program) (1992). Executive summary of safety and toxicity information: Chlorpyrifos. 2921-88-2. Department of Health and Human Services, Research Triangle Park, NC. [consulté le 28 mars 2014].

NTP (National Toxicology Program) (2002). Report on Carcinogens Background Document for Naphthalene. US Department of Health and Human Services, Research Triangle Park, NC. [consulté le 24 mars 2015].

NTP (National Toxicology Program) (2005a). NTP-CERHR monograph on the potential human reproductive and developmental effects of acrylamide. U.S. Department of Health and Human Services, Research Triangle Park, NC. [consulté le 21 avril 2015].

NTP (National Toxicology Program) (2005b). Butylparaben - Review of toxicological literature. U.S. Department of Health and Human Services, Research Triangle Park, NC. [consulté le 13 juin 2014].

NTP (National Toxicology Program) (2007). NTP-CERHR expert panel report on the reproductive and developmental toxicity of bisphenol-A. Department of Health and Human Services, Research Triangle Park, NC. [consulté le 26 mars 2015].

NTP (National Toxicology Program) (2016). 14th report on carcinogens. Department of Health and Human Services, Research Triangle Park, NC. [consulté le 2 mars 2017].

OMS (Organisation mondiale de la Santé) (1990). Environmental Health Criteria 101: Methylmercury. OMS, Genève. [consulté le 4 avril 2012].

OMS (Organisation mondiale de la Santé) (1998). Environmental Health Criteria 202: Selected non-heterocyclic polycyclic aromatic hydrocarbons. OMS, Genève. [consulté le 11 juin 2012].

OMS (Organisation mondiale de la Santé) (2000). Qualité de l'air : recommandations pour l'Europe. Deuxième édition. OMS, Genève. [consulté le 27 mars 2012].

OMS (Organisation mondiale de la Santé) (2001). Environmental Health Criteria 224: Arsenic and arsenic compounds. OMS, Genève. [consulté le 4 janvier 2012].

OMS (Organisation mondiale de la Santé) (2004). Trihalomethanes in drinking-water: Background document for development of WHO guidelines for drinking-water quality. OMS, Genève. [consulté le 25 juin 2014].

OMS (Organisation mondiale de la Santé) (2010a). WHO guidelines for indoor air quality: Selected pollutants. Centre européen de l'environnement et de la santé de l'OMS, Bonn, Allemagne. [consulté le 10 avril 2015].

OMS (Organisation mondiale de la Santé) (2010b). Gender, women, and the tobacco epidemic. OMS, Genève. [consulté le 25 août 2012].

OMS (Organisation mondiale de la Santé) (2011a). Guidelines for drinking-water quality, fourth edition. OMS, Genève. [consulté le 9 mars 2012].

OMS (Organisation mondiale de la Santé) (2011b). Cadmium in drinking-water: Background document for development of WHO guidelines for drinking-water quality. OMS, Genève. [consulté le 8 décembre 2016].

OMS (Organisation mondiale de la Santé) (2011c). Lead in drinking-water: Background document for development of WHO Guidelines for drinking-water quality. OMS, Genève. [consulté le 22 mai 2012].

OMS (Organisation mondiale de la Santé) (2011d). Toxicological and health aspects of bisphenol A: Report of joint FAO/WHO expert meeting and stakeholder meeting on bisphenol A. OMS, Genève. [consulté le 2 août 2012].

Pearson, M., Lu, C., Schmotzer, B., Waller, L., et Riederer, A. (2009). Evaluation of physiological measures for correcting variation in urinary output: Implications for assessing environmental chemical exposure in children. Journal of Exposure Science and Environmental Epidemiology, 19(3), 336-342.

PNUE (Programme des Nations Unies pour l'environnement) (2002). Global Mercury Assessment. PNUE - Produits chimiques, Genève. [consulté le 2 août 2017].

PNUE (Programme des Nations Unies pour l'environnement) (2007). Le Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone. Secrétariat de l'ozone, PNUE. [consulté le 4 juillet 2014].

PNUE (Programme des Nations Unies pour l'environnement) (2013). Convention de Minamata sur le mercure. Nations Unies. [consulté le 26 août 2014].

Qu, Q., Shore, R., Li, G., Su, L., Jin, X., Melikian, A.A., Roy, N., Chen, L.C., Wirgin, I., Cohen, B., et coll. (2005). Biomarkers of benzene: Urinary metabolites in relation to individual genotype and personal exposure. Chemico-Biological Interactions, 153-154, 85-95.

Queckenberg, C., Meins, J., Wachall, B., Doroshyenko, O., Tomalik-Scharte, D., Bastian, B., Abdel-Tawab, M., et Fuhr, U. (2010). Absorption, pharmacokinetics, and safety of triclosan after dermal administration. Antimicrobial Agents and Chemotherapy, 54(1), 570-572.

Rao, J., Wu, C., et Yue, K. (1992). Some recent work on resampling methods for complex surveys. Survey Methodology, 18(2), 209-217.

Rasmussen, P.E., Beauchemin, S., Chénier, M., Levesque, C., MacLean, L.C.W., Marro, L., Jones-Otazo, H., Petrovic, S., McDonald, L.T., et Gardner, H.D. (2011). Canadian house dust study: Lead bioaccessibility and speciation. Environmental Science & Technology, 45(11), 4959-4965.

Rasmussen, P.E., Beauchemin, S., Maclean, L.C.W., Chénier, M., Levesque, C., et Gardner, H.D. (2014). Impact of humidity on speciation and bioaccessibility of Pb, Zn, Co and Se in house dust. Journal of Analytical Atomic Spectrometry, 29(7), 1206-1217.

Rasmussen, P.E., Levesque, C., Chénier, M., Gardner, H.D., Jones-Otazo, H., et Petrovic, S. (2013). Canadian House Dust Study: Population-based concentrations, loads and loading rates of arsenic, cadmium, chromium, copper, nickel, lead, and zinc inside urban homes. Science of the Total Environment, 443, 520-529.

Rasmussen, P.E., Subramanian, K.S., et Jessiman, B.J. (2001). A multi-element profile of house dust in relation to exterior dust and soils in the city of Ottawa, Canada. Science of the Total Environment, 267(1), 125-140.

Ray, D.E., et Richards, P.G. (2001). The potential for toxic effects of chronic, low-dose exposure to organophosphates. Toxicology Letters, 120(1-3), 343-351.

Remer, T., Neubert, A., et Maser-Gluth, C. (2002). Anthropometry-based reference values for 24-h urinary creatinine excretion during growth and their use in endocrine and nutritional research. American Journal of Clinical Nutrition, 75(3), 561-569.

Rencz, A.N., Garrett, R.G., Adcock, S.W., et Bonham-Carter, G.F. (2006). Geochemical background in soil and till. No. Open File 5084. La commission géologique du Canada, Ottawa (Ont.).

Repace, J., Zhang, B., Bondy, S.J., Benowitz, N., et Ferrence, R. (2013). Air quality, mortality, and economic benefits of a smoke-free workplace law for non-smoking Ontario bar workers. Indoor Air, 23(2), 93-104.

Richardson, E., Pigott, W., Craig, C., Lawson. M., et Mackie, C. (2011). North Hamilton child blood lead study public health report. Hamilton Public Health Services, Hamilton (Ont.). [consulté le 22 mai 2012].

Richardson, G.M. (2014). Mercury exposure and risks from dental amalgam in Canada: The Canadian Health Measures Survey 2007-2009. Human and Ecological Risk Assessment: An International Journal, 20(2), 433-447.

Rihs, H., Pesch, B., Kappler, M., Rabstein, S., Rossbach, B., Angerer, J., Scherenberg, M., Adams, A., Wilhelm, M., Seidel, A., et coll. (2005). Occupational exposure to polycyclic aromatic hydrocarbons in German industries: Association between exogenous exposure and urinary metabolites and its modulation by enzyme polymorphisms. Toxicology Letters, 157(3), 241-255.

Rothenberg, S.J., Khan, F., Manalo, M., Jiang, J., Cuellar, R., Reyes, S., Acosta, S., Jauregui, M., Diaz, M., Sanchez, M., et coll. (2000). Maternal bone lead contribution to blood lead during and after pregnancy. Environmental Research, 82(1), 81-90.

Rust, K.F., et Rao, J.N.K. (1996). Variance estimation for complex surveys using replication techniques. Statistical Methods in Medical Research, 5(3), 283-310.

Ruttens, A., Blanpain, A.C., De Temmerman, L., et Waegeneers, N. (2012). Arsenic speciation in food in Belgium: Part 1: Fish, molluscs and crustaceans. Journal of Geochemical Exploration, 121, 55-61.

Sandborgh-Englund, G., Adolfsson-Erici, M., Odham, G., et Ekstrand, J. (2006). Pharmacokinetics of triclosan following oral ingestion in humans. Journal of Toxicology and Environmental Health, Part A, 69(20), 1861-1873.

Sandborgh-Englund, G., Elinder, C., Johanson, G., Lind, B., Skare, I., et Ekstrand, J. (1998). The absorption, blood levels, and excretion of mercury after a single dose of mercury vapor in humans. Toxicology and Applied Pharmacology, 150(1), 146-153.

Santé Canada (1986a). Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada : document technique - Le chlorpyrifos. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 23 février 2017].

Santé Canada (1986b). Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada : document à l'appui - Le malathion. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (1986c). Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada : document technique - cadmium. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (1986d). Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada : document technique - Le mercure. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (1992). Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada : Document technique - Le plomb. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (1996). L'innocuité des amalgames dentaires. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (1999). Réévaluation des pesticides organophosphatés. Note de réévaluation REV99-01. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé.

Santé Canada (2000). Chlorpyrifos. Note de réévaluation REV2000-05. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé.

Santé Canada (2003a). Fiche technique sur l'utilisation du malathion dans les programmes de lutte contre les moustiques. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2003b). Note de réévaluation REV2003-03 : Réévaluation du malathion : évaluation de l'utilisation de programmes de réduction des moustiques. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé.

Santé Canada (2004). Le mercure - Votre santé et l'environnement - Outil de ressources. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2005a). Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada : Documentation à l'appui - Le trichloroéthylène. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2005b). Fiche de renseignements : Bois traité à l'arséniate de cuivre chromaté (ACC). Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2006a). Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada : document technique - Les trihalométhanes. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2006b). La stratégie nationale : Aller vers l'avant - Rapport d'étape 2006 sur la lutte contre le tabagisme. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2006c). Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada : document technique - L'arsenic. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2007a). L'éthylbenzène et la santé. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2007b). Mise à jour concernant la réévaluation du chlorpyrifos. Note de réévaluation REV2007-01. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé.

Santé Canada (2007c). Évaluation des risques pour la santé liés au mercure présent dans le poisson et bienfaits pour la santé associés à la consommation de poisson. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2008a). Aliments et nutrition : Santé Canada examine deux études sur le lien entre l'ingestion d'acrylamide par voie alimentaire et le risque de cancers de l'endomètre, de l'ovaire et (ou) du sein. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2008b). Le mercure présent dans le poisson - Consigne de consommation à l'égard du mercure présent dans le poisson : Choisir en toute connaissance de cause. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2008c). Évaluation des risques pour la santé liés au bisphénol A dans les produits d'emballage alimentaire. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2009a). Aliments et nutrition : Information. Acrylamide - Comment réduire l'exposition. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2009b). Aliments et nutrition : Santé Canada effectue une mise à jour de la stratégie de gestion du risque relatif à la présence d'acrylamide dans les aliments. Ottawa (Ont.) : Ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2009c). Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada : Document technique - Benzène. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2009d). Avis concernant les exigences législatives canadiennes applicables à la teneur en métaux lourds des revêtements appliqués aux jouets. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé.

Santé Canada (2009e). Trousse d'information sur le plomb - Questions couramment posées sur l'effet de l'exposition au plomb sur la santé humaine. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2009f). Document de conseils sur le contrôle de la corrosion dans les réseaux de distribution d'eau potable. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2010a). Rapport sur la biosurveillance humaine des substances chimiques de l'environnement au Canada. Résultats de l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé Cycle 1 (2007 à 2009). Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2010b). Étude de la qualité de l'air intérieur à Regina (2007) : Sommaire des données d'échantillonnage des composés organiques volatiles. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 avril 2015].

Santé Canada (2010c). Décision de réévaluation RVD2010-04 : Naphthalène. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé.

Santé Canada (2010d). Produits du tabac sans fumée : analyse chimique et de toxicité. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 24 mars 2015].

Santé Canada (2010e). Projet de décision de réévaluation PRVD2010-18, Malathion. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé.

Santé Canada (2010f). Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada : document technique - Fluorure. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2010g). Votre santé et vous - Les fluorures et la santé humaine. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2010h). Apports nutritionnels de référence. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2010i). Rapport des résultats du module sur la santé buccodentaire de l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé 2007-2009. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 24 mars 2015].

Santé Canada (2010j). Bisphénol A. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2011a). Ligne directrice sur la qualité de l'air intérieur résidentiel : Toluène. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2011b). Agents cancérogènes dans la fumée du tabac. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2011c). Bien manger avec le Guide alimentaire canadien. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2011d). Direction des aliments - Démarche actualisée de gestion de l'exposition alimentaire au plomb. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2012a). Analyses of volatile organic compounds in whole blood by solid phase microextraction and GC-MS/MS. Division de l'exposition et de la biosurveillance, Direction générale de la santé environnementale et de la sécurité des consommateurs, Santé Canada, Ottawa (Ont.) : Santé Canada.

Santé Canada (2012b). Aliments et nutrition : Évaluation de l'exposition à l'acrylamide dans les aliments révisée par Santé Canada. Ottawa (Ont.) : Ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2012c). Le toluène dans l'air intérieur. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2012d). Concentrations maximales établies par Santé Canada à l'égard de contaminants chimiques dans les aliments. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2012e). Nouvelles exigences d'étiquetage et d'emballage des boules-à-mites contenant du naphtalène. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 11 juin 2012].

Santé Canada (2012f). Décision de réévaluation RVD2012-10, Malathion. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé.

Santé Canada (2012g). Mise à jour de l'évaluation par Santé Canada de l'exposition au bisphénol A (BPA) par voie alimentaire. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2013a). Deuxième rapport sur la biosurveillance humaine des substances chimiques de l'environnement au Canada. Résultats de l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé Cycle 2 (2009 à 2011). Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2013b). Aliment et nutrition : Consultation technique - Appel de données lancé par Santé Canada pour évaluer l'efficacité des stratégies de réduction de l'acrylamide dans les aliments. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 6 août 2014].

Santé Canada (2013c). Aliments et nutrition : Avis de modification à la Liste des enzymes alimentaires autorisées visant à permettre l'utilisation de l'enzyme asparaginase obtenue à partir d'Aspergillus oryzae (pCaHj621/BECh2#10) dans le café vert. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2013d). Document de conseils sur le benzène dans l'air intérieur résidentiel : Document d'évaluation scientifique. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2013e). Ligne directrice sur la qualité de l'air intérieur résidentiel : Naphtalène. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2013f). Étude canadienne sur l'alimentation totale. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2013g). Rapport final sur l'état des connaissances scientifiques concernant les effets du plomb sur la santé humaine. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2013h). Votre santé et vous - Les effets du plomb sur la santé humaine. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 15 août 2014].

Santé Canada (2014a). Determination of N-terminal hemoglobin adducts of acrylamide and glycidamide in whole blood by LC/MS/MS. Laboratoire des aliments de l'Ontario, Direction générale des opérations réglementaires et des régions. Toronto (Ont.) : Santé Canada.

Santé Canada (2014b). Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada : Document technique - Le toluène, l'éthylbenzène et les xylènes. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé [consulté le 22 février 2017].

Santé Canada (2014c). Modifications proposées aux seuils de tolérance pour l'arsenic et le plomb dans le jus de fruits, le nectar de fruits, les boissons, lorsque prêtes à servir, et les eaux vendues dans des contenants scellés. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2014d). Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada - Tableau sommaire. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2014e). Bisphénol A : Le point sur les engagements de la Direction des aliments en matière de gestion des risques relatifs aux préparations pour nourrissons. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2015a). Troisième rapport sur la biosurveillance humaine des substances chimiques de l'environnement au Canada. Résultats de l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé Cycle 3 (2012 à 2013). Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2015b). Liste critique des ingrédients de cosmétiques. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2015c). Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada : document technique - Le tétrachloroéthylène. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 10 novembre 2016].

Santé Canada (2016a). Analysis of parabens in human urine by UPLC MS MS. Laboratoire des aliments de la Colombie-Britannique, Direction générale des opérations réglementaires et des régions. Vancouver (C.-B.) : Santé Canada.

Santé Canada (2016b). Base de données d'ingrédients de produits de santé naturels. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 8 décembre 2016].

Santé Canada (2016c). Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada : document technique - benzo[a]pyrène. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 22 février 2017].

Santé Canada (2016d). Base de données sur les pesticides. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 décembre 2016].

Santé Canada (2016e). Limites maximales de résidus pour pesticides. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 8 décembre 2016].

Santé Canada (2016f). Évaluation scientifique au soutien de la réduction de la concentration maximale établie pour l'arsenic dans le jus de pomme. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. Disponible sur demande.

Santé Canada (2016g). Parlons d'eau; Comment réduire votre exposition au plomb dans l'eau potable. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2016h). Innocuité des ingrédients cosmétiques. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 21 juin 2017].

Santé Canada (2016i). Recherche de produits pharmaceutiques en ligne. Ottawa (Ont.) : ministre de la Santé. [consulté le 8 décembre 2016].

Santé Canada (2017). Le plomb dans l'eau potable. Document de consultation publique. Ottawa (Ont) : Comité fédéral-provincial-territorial sur l'eau potable. [consulté le 24 février 2017].

SCCP (Scientific Committee on Consumer Products) (2009). Opinion on triclosan (COLIPA No. P32). Health & Consumer Protection Directorate-General, European Commission, Brussels.

SCENIHR (Scientific Committee on Emerging and Newly Identified Health Risks) (2015). SCENIHR opinion on the safety of dental amalgam and alternative dental restoration materials for patients and users. European Commission, DG Health & Food Safety, Luxembourg. [consulté le 12 décembre 2016].

Schwerdtle, T., Walter, I., Mackwin, I., et Hartwig, A. (2003). Induction of oxidative DNA damage by arsenite and its trivalent and pentavalent methylated metabolites in cultured human cells and isolated DNA. Carcinogenesis, 24(5), 967-974.

Seaton, M.J., et Vesell, E.S. (1993). Variables affecting nicotine metabolism. Pharmacology & Therapeutics, 60(3), 461-500.

Smith, M.T. (2010). Advances in understanding benzene health effects and susceptibility. Annual Review of Public Health, 31, 133-148.

Song, Y., Hauser, R., Hu, F.B., Franke, A.A., Liu, S., et Sun, Q. (2014). Urinary concentrations of bisphenol A and phthalate metabolites and weight change: A prospective investigation in US women. International Journal of Obesity, 1-6.

Soni, M.G., Carabin, I.G., et Burdock, G.A. (2005). Safety assessment of esters of p-hydroxybenzoic acid (parabens). Food and Chemical Toxicology, 43(7), 985-1015.

Soto, A.M., Vandenberg, L.N., Maffini, M.V., et Sonnenschein, C. (2008). Does breast cancer start in the womb? Basic & Clinical Pharmacology & Toxicology, 102(2), 125-133.

SRNT Subcommittee on Biochemical Verification (2002). Biochemical verification of tobacco use and cessation. Nicotine & Tobacco Research, 4, 149-159.

Statistique Canada (2012). Enquête canadienne sur les mesures de la santé : tableaux de données du cycle 2. Nº 82-626-X. Ottawa (Ont.) : ministre de l'Industrie. [consulté le 29 août 2014].

Statistique Canada (2013a). Sommaire du contenu des cycles 1 à 8 de l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé (ECMS). Ottawa (Ont.). Disponible sur demande à l'adresse infostats@statcan.gc.ca.

Statistique Canada (2013b). Concentrations sanguines de plomb chez les Canadiens, 2009 à 2011. Feuillets d'information de la santé, nº au catalogue 82-625-X. [consulté le 24 mars 2015].

Statistique Canada (2015). Instructions pour la combinaison de multiples cycles de l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé (ECMS). Ottawa (Ont.). Disponible sur demande à l'adresse infostats@statcan.gc.ca.

Statistique Canada (2017). Guide de l'utilisateur des données de l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé (ECMS) : cycle 4. Ottawa (Ont.). Disponible sur demande à l'adresse infostats@statcan.gc.ca.

Stierlin, H. (1972). GP 41 353: Scouting studies to ascertain the cutaneous resorption of GP 41 353 in humans after topical application in a crème excipient. Ciba Geigy Ltd, Basel.

Storer, J.S., DeLeon, I., Millikan, L.E., Laseter, J.L., et Griffing, C. (1984). Human absorption of crude coal tar products. Archives of Dermatology, 120(7), 874-877.

Strickland, P., Kang, D., et Sithisarankul, P. (1996). Polycyclic aromatic hydrocarbon metabolites in urine as biomarkers of exposure and effect. Environmental Health Perspectives, 104 (Supplement 5), 927-932.

Teass, A., Biagini, R., DeBord, G., et DeLon Hull, R. (2003). Application of biological monitoring methods. NIOSH Manual of Analytical Methods, NIOSH Publication Number 2003-154(3).

Trail Health and Environment Committee (2011). Fall 2011 blood lead results. Trail (C.-B.). [consulté le 18 août 2014].

TRL (Toxicity Research Laboratories) (1989). 13-week mouse oral subchronic toxicity study on pyrene. TRL Study No. 042-012. Toxicity Research Laboratories, Ltd., Muskegon, MI.

Turkall, R.M., Skowronski, G.A., Kadry, A.M., et Abdel-Rahman, M.S. (1994). A comparative study of the kinetics and bioavailability of pure and soil-adsorbed naphthalene in dermally exposed male rats. Archives of Environmental Contamination and Toxicology, 26(4), 504-509.

UE (Union européenne) (2010). Updated European Union risk assessment report: 4,4'-Isopropylidenediphenol (bisphenol A), CAS No: 80-05-7. European Chemicals Bureau, Luxembourg. [consulté le 14 décembre 2012].

Urban, M., Kavvadias, D., Riedel, K., Scherer, G., et Tricker, A.R. (2006). Urinary mercapturic acids and a hemoglobin adduct for the dosimetry of acrylamide exposure in smokers and nonsmokers. Inhalation Toxicology, 18(10), 831-839.

USGS (U.S. Geological Survey) (2012). Mineral Commodity Summaries 2012. Reston, VA. [consulté le 16 avril 2012].

Vasilic, Z., Stengl, B., et Drevenkar, V. (1999). Dimethylphosphorus metabolites in serum and urine of persons poisoned by malathion or thiometon. Chemico-Biological Interactions, 119-120, 479-487.

Viau, C., Carrier, G., Vyskocil, A., et Dodd, C. (1995). Urinary excretion kinetics of 1-hydroxypyrene in volunteers exposed to pyrene by the oral and dermal route. Science of the Total Environment, 163(1-3), 179-186.

Walsh, P.M., et Epstein, J.B. (2000). The oral effects of smokeless tobacco. Journal of the Canadian Dental Association, 66(1), 22-25.

Weisel, C.P. (2010). Benzene exposure: An overview of monitoring methods and their findings. Chemico-Biological Interactions, 184(1), 58-66.

Wheeler, A., Dobbin, N., Héroux, M., Fisher, M., Sun, L., Khoury, C., Hauser, R., Walker, M., Ramsay, T., Bienvenu, J. et coll. (2014). Urinary and breast milk biomarkers to assess exposure to naphthalene in pregnant women: An investigation of personal and indoor air sources. Environmental Health, 13(1), 1-12.

Wheeler, A.J., Wong, S.L., et Khoury, C. (2013). Prédicteurs des concentrations intérieures de composés BTEX dans les immeubles résidentiels au Canada. Rapports sur la santé, 24(5), 11-17.

Wislocki, P.G., Bagan, E.S., Lu, A.Y.H., Dooley, K.L., Fu, P., Han-Hsu, H., Beland, F.A., et Kadlubar, F.F. (1986). Tumorigenicity of nitrated derivatives of pyrene, benz[a]anthracene, chrysene and benzo[a]pyrene in the newborn mouse assay. Carcinogenesis, 7(8), 1317-1322.

Wong, S.L., Malaison, E., Hammond, D., et Leatherdale, S.T. (2013). Secondhand smoke exposure among Canadians: Cotinine and self-report measures from the Canadian Health Measures Survey 2007-2009. Nicotine & Tobacco Research, 15(3), 693-700.

Wong, S.L., Shields, M., Leatherdale, S., Malaison, E., et Hammond, D. (2012). Évaluation de la validité de la situation d'usage du tabac autodéclarée. Rapports sur la santé, 23(1), 1-7.

Wu, W., Guo, F., Li, J., He, J., et Hua, J. (2010). New fluoranthene-based cyanine dye for dye-sensitized solar cells. Synthetic Metals, 160(9), 1008-1014.

Yang, J.J., Roy, T.A., et Mackerer, C.R. (1986). Percutaneous absorption of benzo[a]pyrene in the rat: Comparison of in vivo and in vitro results. Toxicology and Industrial Health, 2(4), 409-416.

Yazar, K., Johnsson, S., Lind, M., Boman, A., et Lidén, C. (2011). Preservatives and fragrances in selected consumer-available cosmetics and detergents. Contact Dermatitis, 64(5), 265-272.

Ye, X., Bishop, A.M., Needham, L.L., et Calafat, A.M. (2008). Automated on-line column-switching HPLC-MS/MS method with peak focusing for measuring parabens, triclosan, and other environmental phenols in human milk. Analytica Chimica Acta, 622(1-2), 150-156.

Ye, X., Bishop, A.M., Reidy, J.A., Needham, L.L., et Calafat, A.M. (2006). Parabens as urinary biomarkers of exposure in humans. Environmental Health Perspectives, 114(12), 1843-1846.

Ye, X., Kuklenyik, Z., Needham, L., et Calafat, A. (2005). Quantification of urinary conjugates of bisphenol A, 2,5-dichlorophenol, and 2-hydroxy-4-methoxybenzophenone in humans by online solid phase extraction-high performance liquid chromatography-tandem mass spectrometry. Analytical and Bioanalytical Chemistry, 383(4), 638-644.

Yücel, M., Takagi, M., Walterfang, M., et Lubman, D.I. (2008). Toluene misuse and long-term harms: A systematic review of the neuropsychological and neuroimaging literature. Neuroscience and Biobehavioral Reviews, 32(5), 910-926.

Zalko, D., Jacques, C., Duplan, H., Bruel, S., et Perdu, E. (2011). Viable skin efficiently absorbs and metabolizes bisphenol A. Chemosphere, 82, 424-430.

Zhu, J., Wong, S.L., et Cakmak, S. (2013). Nationally representative levels of selected volatile organic compounds in Canadian residential indoor air: Population-based survey. Environmental Science & Technology, 47(23), 13276-13283.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :