Annonces

En 2021, le Canada a doublé son engagement international en matière de financement climatique pour le porter à 5,3 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années. Lors de la CdP26, le Canada a commencé à annoncer son soutien financier pour des initiatives et des engagements spécifiques. Vous trouverez ci-dessous une liste des principales annonces faites à ce jour.

Jusqu'à 1 milliard de dollars pour le Fonds d'investissement climatique - Initiative de transition accélérée vers le charbon (CIF-ACT)

Lors de la CdP26, le Canada a annoncé qu'il verserait jusqu'à 1 milliard de dollars au CIF-ACT pour aider les pays en développement à passer le plus rapidement possible de l'électricité produite à partir du charbon à une électricité propre. Cette contribution permettra de mener à bien la mise en œuvre de stratégies nationales et de projets de démarrage associés, de renforcer le soutien aux niveaux local et régional et d'accélérer le retrait des mines de charbon et des centrales électriques au charbon existantes tout en permettant de nouvelles activités économiques et en contribuant à une transition socialement inclusive et égalitaire.

Voir le communiqué de presse pour plus d'informations.

55 millions de dollars à GCRAI pour la recherche sur l'agriculture intelligente face au climat et les systèmes alimentaires

En raison de la crise climatique, les systèmes alimentaires, terrestres et hydriques du monde entier sont confrontés à de nouveaux défis et menaces. C'est pourquoi le Canada soutient les nouvelles innovations en matière d'agriculture et de systèmes alimentaires résilients au climat. Lors de la CdP26, le Canada a annoncé qu'il fournira 55 millions de dollars sur trois ans au GCRAI, un partenariat de recherche mondial qui vise à transformer ces systèmes non seulement pour renforcer la sécurité alimentaire et mettre fin à la faim, mais aussi pour promouvoir l'égalité des sexes, créer de nouveaux emplois et moyens de subsistance, et procurer des bénéfices climatiques et environnementaux dans le monde entier. Le Canada est un membre fondateur du GCRAI (anciennement le Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale) et a été l'un des dix principaux donateurs au cours de la dernière décennie.

Voir le communiqué de presse pour plus d'informations.

37,5 millions de dollars pour le Fonds pour les pays les moins avancés (FPMA)

Lors de la CdP26, le Canada a annoncé qu'il renouvellerait son soutien au FPMA en fournissant jusqu'à 37,5 millions de dollars pour répondre aux besoins d'adaptation des pays les plus pauvres et les plus vulnérables. Le FPMA soutient des projets essentiels sur le terrain dans des secteurs tels que l'eau, l'agriculture et la sécurité alimentaire, la gestion et la prévention des risques de catastrophes et les écosystèmes fragiles. Cette contribution s'ajoute à celle que le Canada a déjà versée au FPMA dans le cadre de son engagement de financement climatique de 2,65 milliards de dollars (2015-2021).

Voir le communiqué de presse pour plus d'informations.

25 millions de dollars au Programme d'aide à la gestion du secteur de l'énergie (ESMAP) de la Banque mondiale

Lors de la CdP26, le Canada a annoncé une contribution de 25 millions de dollars au programme ESMAP, un partenariat avec la Banque mondiale. Cette contribution permettra de développer et de mettre en œuvre des alternatives en matière d'énergie propre, et d'aider les pays à revenu faible ou moyen à passer à une économie plus propre.

Voir le communiqué de presse pour plus d'informations.

10 millions de dollars pour le Fonds d'adaptation

Lors de la CdP26, le Canada a annoncé qu'il versera jusqu'à 10 millions de dollars au Fonds d'adaptation, qui finance des projets et des programmes qui aident les collectivités vulnérables des pays en développement à s'adapter aux changements climatiques, y compris les pays les plus vulnérables au climat comme les petits États insulaires en développement et les pays les moins avancés. Avec cette première contribution au Fonds d'adaptation, le Canada appuie la pleine prise en charge par les pays en développement des projets d'adaptation, de la planification à la mise en œuvre.

Voir le communiqué de presse pour plus d'informations.

10 millions de dollars pour la Coalition pour le climat et l'air pur (CCAC)

Lors de la CdP26, le Canada a annoncé qu'il investira 10 millions de dollars sur cinq ans dans le Fonds fiduciaire de la CCAC. En tant que fondateur et principal donateur de la Coalition, la contribution du Canada fournira un soutien à long terme essentiel à la réalisation du mandat de la CCAC, qui consiste à réduire les émissions de polluants climatiques à courte durée de vie dans les secteurs clés. Ce soutien s'ajoute à la contribution antérieure de 10 millions de dollars du Canada dans le cadre de son engagement financier pour le climat de 2,65 milliards de dollars (2015-2021).

Voir le communiqué de presse pour plus d'informations.

10 millions de dollars pour le réseau mondial du Plan national d'adaptation (PNA)

Lors de la CdP26, le Canada a annoncé qu'il verserait jusqu'à 10 millions de dollars au Réseau mondial des PNA, qui travaille avec les pays en développement pour s'attaquer aux facteurs structurels de la vulnérabilité climatique, ainsi que pour donner aux femmes, aux groupes marginalisés et aux personnes les plus touchées par les impacts climatiques les moyens de participer au processus des PNA et de définir les priorités d'adaptation d'un pays. La contribution du Canada au Réseau mondial des PNA s'ajoute à sa contribution antérieure de 4 millions de dollars provenant de son engagement de financement climatique de 2,65 milliards de dollars (2015-2021). Grâce à ce financement supplémentaire, le réseau poursuivra et élargira son soutien technique, innovera et expérimentera l'apprentissage par les pairs, et rendra les connaissances sur les PNA plus accessibles et plus convaincantes.

Voir le communiqué de presse pour plus d'informations.

9 millions de dollars pour les phases II et III de l'Ocean Risk and Resilience Action Alliance (ORRAA)

Lors de la CdP26, le Canada a annoncé qu'il verserait 9 millions de dollars à l'ORRAA, afin d'appuyer les travaux en cours visant à aider les petits États insulaires en développement et les pays côtiers en développement à accroître leur résilience aux effets des changements climatiques grâce à des solutions fondées sur la nature. Le Canada est un partenaire fondateur d'ORRAA, et ce soutien supplémentaire s'ajoute à sa contribution antérieure de 2,5 millions de dollars provenant de l'engagement financier de 2,65 milliards de dollars pour le climat (2015-2021).

Voir le communiqué de presse pour plus d'informations.

6 millions de dollars au Global Fund for Coral Reefs (GFCR)

Lors de la CdP26, le Canada a annoncé qu'il versera 6 millions de dollars au GFCR afin de soutenir les efforts internationaux de conservation et de restauration des récifs coralliens. Grâce à un financement mixte et à un partenariat public-privé novateur, le GFCR catalyse le rôle du secteur privé dans la conservation et la restauration des écosystèmes vitaux des récifs coralliens. Cette contribution s'inscrit dans le cadre des efforts déployés par le Canada pour renforcer son soutien aux solutions fondées sur la nature et à la biodiversité dans les pays en développement.

Voir le communiqué de presse pour plus d'informations.

Engagement mondial pour le financement des forêts

Lors de la CdP26, le Canada a appuyé l'Engagement mondial pour le financement des forêts (lien disponible en anglais seulement) afin d'aider à financer la protection, la restauration et la gestion durable des forêts dans les pays en développement. Par cet engagement, les pays signataires ont annoncé leur intention de fournir collectivement 12 milliards de dollars américains pour le financement climatique lié aux forêts entre 2021 et 2025.

Annonces précédentes (2015-2021)

En 2021, le Canada a respecté son engagement de 2,65 milliards de dollars en financement climatique international pris en 2015. Nos contributions ont joué un rôle précieux dans la mise en place d'une action climatique mondiale et dans la production de résultats concrets pour lutter contre la crise climatique. Voici une liste des annonces faites par le Canada de 2015 à 2021 pour soutenir la transition des pays en développement vers une prospérité faible en carbone, durable et résiliente.

340 millions de dollars au Fonds international de développement agricole

En juillet 2021, le Canada a annoncé une contribution additionnelle de 190 millions de dollars au Fond international de développement agricole. Cette contribution permettra d'étendre le soutien aux activités de développement agricole dans les zones rurales qui créent des opportunités pour les petits exploitants agricoles, en particulier les femmes, et permettent de surmonter la pauvreté et l'insécurité alimentaire. Notre contribution soutient une approche agricole adaptée au climat dans les pays en développement afin de renforcer la durabilité et la résilience climatique et faciliter l’adoption des technologies et pratiques permettant d’atténuer l'empreinte carbone du secteur agricole. Cette contribution s’ajoute au financement de 150 millions de dollars accordé au Fond international de développement agricole en 2020.

Veuillez consulter le communiqué de presse pour plus d’information.

300 millions de dollars au Fonds vert pour le climat

En 2015, le Canada s’est engagé à verser 300 millions de dollars au Fonds vert pour le climat, le plus important fonds international visant expressément le climat, afin d’aider les pays en développement à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et à s’adapter aux conséquences des changements climatiques. Le Fonds vert pour le climat vise à investir 50 % de ses ressources dans le soutien de l’adaptation, et la moitié du financement d’adaptation sera consacré aux pays les plus pauvres et les plus vulnérables – ainsi qu'à mobiliser des ressources du secteur privé pour des investissements respectueux du climat.

Le Canada s'est engagé à verser 300 millions de dollars supplémentaires en 2019, dont 50 millions de dollars font partie de l'engagement de 2,65 milliards de dollars pour le financement climatique. Les pays développés et en voie de développement se sont engagés à verser au Fonds plus de dix milliards de dollars américains, dont 300 millions de dollars par le Canada.

Veuillez consulter le communiqué de presse pour plus d’information (en anglais seulement).

275 millions de dollars à la Banque Mondiale pour la transition énergétique et l’élimination du charbon

Cet investissement vise à aider les pays en développement, et particulièrement les pays d’Asie, à dépendre de moins en moins des centrales thermiques traditionnelles alimentées au charbon tout en appuyant des solutions liées à l’énergie renouvelable et à l’efficacité énergétique qui contribueront à l’essor de leur économie à croissance rapide. Le programme mobilisera également les ressources financières du secteur privé afin de lutter contre les changements climatiques en plus d’offrir de la formation et des possibilités d’emplois aux femmes dans les secteurs de l’énergie propre. Cette contribution s’inscrit dans le leadership du Canada pour l’Alliance Énergiser au-delà du charbon (disponible en anglais seulement).

Veuillez consulter le communiqué de presse pour plus d’information.

250 millions de dollars pour le programme Canada-Société Financière Internationale (IFC) Financement Climat Mixte

Le programme Canada-Société Financière Internationale (IFC) Financement Climat Mixte comprend une contribution de 250 millions de dollars du gouvernement du Canada afin d’atténuer les risques dissuadant l’investissement privé dans des domaines clés tels que l’infrastructure résiliente, l’agriculture intelligente face au climat, et l’énergie renouvelable. Ce financement, lorsque combiné aux investissements de l’IFC, mobilisera du capital privé pour aider à combattre les changements climatiques.

Ce programme vise à mobiliser du capital privé pour la lutte contre les changements climatiques au niveau international et reflète l’engagement du Canada envers l’Accord de Paris de 2015 afin d’appuyer les pays en développement dans leur transition aux économies durables, résilientes et à faible émission de carbone.

Veuillez consulter le communiqué de presse pour plus d’information (en anglais seulement).

223,5 millions de dollars pour la deuxième phase du Fonds canadien pour le climat destiné au secteur privé dans les Amériques

Le Fonds canadien pour le climat destiné au secteur privé dans les Amériques à la Banque interaméricaine de développement vise à financer des projets du secteur privé pour l’atténuation et l’adaptation face aux changements climatiques en Amérique latine et dans les Caraïbes, qui ont besoin de financement concessionnel pour devenir des projets viables. Cette initiative met l’accent sur le financement de projets novateurs qui visent à intégrer les questions de genre.

Veuillez consulter le communiqué de presse pour plus d’information.

200 millions de dollars pour mobiliser le soutien du secteur privé dans la lutte contre les changements climatiques en Asie-Pacifique

Par l’entremise du Fonds climatique canadien pour le secteur privé en Asie à la Banque asiatique de développement, la contribution du Canada aidera à catalyser les investissements du secteur privé pour la lutte contre les changements climatiques dans les pays à revenu faible et intermédiaire et les petits États insulaires en développement en Asie et dans le Pacifique.

Veuillez consulter le communiqué de presse pour plus d’information.

150 millions de dollars alloués à l’initiative du G7 pour l’énergie renouvelable en Afrique

Ce financement servira à laisser le potentiel des énergies renouvelables se réaliser en Afrique en tirant parti des investissements du secteur privé dans des secteurs tels que l'énergie solaire, hydraulique et éolienne.

Veuillez consulter le communiqué de presse pour plus d’information.

132.9 millions de dollars pour le Fonds Canada-Banque africaine de développement pour le climat

Le Fonds appuiera des projets d'atténuation et d'adaptation aux changements climatiques sensibles au genre dans les pays africains en développement. La contribution du Canada aidera à renforcer les droits économiques des femmes et leur participation à l’action climatique, et à mobiliser des capitaux privés pour combler le déficit d’investissement climatique en Afrique.

Veuillez consulter le communiqué de presse pour plus d’information.

100 millions de dollars pour l’assurance contre les risques posés par le climat

Cette initiative appuiera l’accroissement de couverture de l’assurance contre les risques posés par le climat pour renforcer la capacité des pays vulnérables à reconstruire mieux et plus rapidement, suite aux désastres naturels, tels que les ouragans ou les inondations.

Veuillez consulter le communiqué de presse pour plus d’information.

Dans le cadre de cette initiative, le Canada a annoncé un investissement de 2,5 millions de dollars dans le cadre de l'Alliance d'action contre les risques et la résilience océaniques (ORRAA) à l'appui du Plan directeur de Charlevoix pour des océans, des mers et des communautés côtières résilientes, afin d'aider à mobiliser des solutions de financement innovantes pour protéger la santé des océans et renforcer la résilience. aux événements météorologiques extrêmes pour les communautés côtières vulnérables.

Voir le communiqué de presse pour plus d'information.

92 millions de dollars au Fonds pour l'environnement mondial (FEM)

Dans le cadre des contributions régulières du Canada au Fonds pour l'environnement mondial (FEM)Note de bas de page 1  pour relever les défis environnementaux mondiaux et soutenir le développement durable, 92 millions de dollars sont versés pour la programmation à l'appui de l'adaptation au changement climatique et de l'atténuation de ses effets.

75 millions de dollars au programme de la Banque mondiale sur les paysages et forêts durables

Cette contribution appuiera la réduction des émissions de gaz à effet de serre en s'attaquant au déboisement et à la dégradation des forêts et favorisera la conservation, la gestion durable et la valorisation des ressources forestières dans les pays en développement, y compris dans les Caraïbes.

Veuillez consulter le communiqué de presse pour plus d'information.

60 millions de dollars pour établir le Programme Énergie Renouvelable dans les petits États insulaires en développement, à la Banque Mondiale

Le Canada appuie le développement des systèmes d’énergie et des infrastructures propres, l’amélioration de l’accès à l’énergie pour les femmes et les filles, ainsi que les opportunités de formation et d’emploi pour les femmes dans des secteurs non traditionnels et de technologie durable, dans les petits États insulaires en développement.

Veuillez consulter le communiqué de presse pour plus d’information.

55 millions de dollars pour le Fonds pour la neutralité en matière de dégradation des terres (LDN Fund)

La contribution du Canada aidera le Fonds à réaliser sa mission de restaurer les terres dégradées et de réduire ou d’éviter les émissions de gaz à effet de serre. La contribution du Canada aidera à maximiser l’impact en terme de développement et à accroître les investissements du secteur privé dans la restauration des terres.

Veuillez consulter le communiqué de presse pour plus d’information.

50 millions de dollars pour l’initiative du G7 sur l’assurance contre les risques posés par le climat dans les pays en développement

La contribution du Canada aidera à donner accès à une assurance contre les conditions météorologiques extrêmes à 400 millions de personnes pauvres et vulnérables supplémentaires. Cela comprend 40 millions de dollars à Africa Risk Capacity (ARC) pour l'assurance contre les risques climatiques.

Veuillez consulter le communiqué de presse pour plus d’information.

37,5 millions de dollars pour les besoins urgents d’adaptation des pays les moins avancés

Faite par l’entremise du Fonds pour les pays les moins avancés (FPMA), la contribution du Canada soutiendra les mesures d’adaptation dans les pays les plus pauvres et les plus vulnérables au moyen de la mise en œuvre de projets cruciaux sur le terrain, surtout ceux qui portent sur l’eau, l’agriculture, la sécurité alimentaire, la santé, la gestion des risques et la prévention de catastrophes, l’infrastructure et les écosystèmes.

Veuillez consulter le communiqué de presse du 30 novembre 2015 et du 26 août 2019 pour plus d'information.

35 millions de dollars pour réduire les polluants de courte durée de vie ayant un effet sur le climat (PCDV)

Réduire ces PCDV est crucial pour l’atteinte de l’objectif de l’Accord de Paris de contenir l’augmentation de la température moyenne globale bien en deçà de 2 degrés Celsius et pour soutenir les efforts visant à la limiter à 1,5 degré Celsius.

De ce financement, 25 millions de dollars soutiendront la mise en œuvre de contributions déterminées au niveau national grâce à des partenariats avec des pays tels que le Mexique, le Chili, l'Alliance du Pacifique et les pays de l'Afrique de l'Ouest. Les 10 autres millions de dollars seront dirigés vers la Coalition pour le climat et l’air pur (CCAP), initiative internationale qui soutient les efforts pour réduire les PCDV de manière à protéger l’environnement et la santé publique, à promouvoir la sécurité alimentaire et la sécurité énergétique et à lutter contre les changements climatiques à court terme.

Veuillez consulter le communiqué de presse pour plus d’information.

20 millions de dollars pour un nouveau fonds Canada-CARICOM pour l’adaptation au climat

Ce fonds fournira un soutien correspondant aux besoins et aux capacités des pays de la communauté des caraïbes (CARICOM) et est destiné à financer des initiatives climatiques spécifiques, en tirant parti du financement multilatéral et du secteur privé dans des domaines tels que l’agriculture, les infrastructures hydrauliques et la durabilité environnementale.

Veuillez consulter le communiqué de presse pour plus d’information.

10 millions de dollars pour soutenir l’amélioration des systèmes d’alerte précoce dans certaines des collectivités les plus vulnérables

La contribution du Canada sera versée par l’intermédiaire de l’Organisation météorologique mondiale (OMM) au projet de systèmes d’alertes précoces face aux risques posés par le climat pour aider les pays en développement, particulièrement les petits pays insulaires en développement et les pays les moins avancés. Ces systèmes ont démontré qu’ils réduisent la perte de vies et les difficultés économiques causées par les dangers météorologiques comme les cyclones tropicaux, les inondations, les violentes tempêtes, les feux de forêt et les vagues de chaleur.

Veuillez consulter le communiqué de presse pour plus d’information.

9,5 millions de dollars pour soutenir le centre d’accès au financement climatique (CFAN)

Mise en œuvre par le Rocky Mountain Institute, cette contribution aidera certains des pays les plus vulnérables au climat, notamment les petits États insulaires en développement (PIED) du Pacifique, à accéder plus facilement au financement international de la lutte contre les changements climatiques.

Ce réseau permettra aux pays en développement de définir leur propre voie pour obtenir un financement climatique plus rapidement et plus efficacement en déployant des conseillers en financement climatique hautement qualifiés dédiés à l'obtention d'un financement climatique pour les investissements prioritaires pour la résilience climatique et la transition énergétique.

Veuillez consulter le communiqué de presse pour plus d’information.

5 millions de dollars à l’Initiative de renforcement des capacités pour la transparence de la CCNUCC

L'Initiative de renforcement des capacités pour la transparence (CBIT) de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) soutiendra des projets visant à aider les pays en développement à respecter les exigences de transparence de l'Accord de Paris. Le CBIT est opérationnalisé par le Fonds pour l'environnement mondial, dont le Canada est un important donateur et un membre actif du Conseil.

Veuillez consulter le communiqué de presse pour plus d’information.

5 millions de dollars pour l’égalité des sexes et les changements climatiques (Convergence)

La contribution du Canada appuiera le développement d'initiatives novatrices de financement climatique dans lesquelles le genre est un élément central sous la direction de Convergence - l'un des chefs de file mondial du développement du financement mixte et promoteur actif de l’utilisation de la perspective de genre en matière d’investissement.

Veuillez consulter le communiqué de presse pour plus d’information.

5 millions de dollars pour appuyer le Partnership for Market Implementation (partenariat pour la mise en œuvre des marchés) de la Banque mondiale

En partenariat avec la Banque mondiale, la contribution canadienne aidera les pays en développement à concevoir, à tester et à mettre en œuvre des outils de tarification du carbone qui leur conviennent.

Veuillez consulter le communiqué de presse pour plus d’information.

4 millions de dollars destinés au Réseau mondial des plans d’adaptation nationaux

Gérée par l'Institut international pour le développement durable (IISD), la contribution du Canada au Réseau mondial des plans nationaux d’adaptation appuiera la planification de l'adaptation dans les pays en développement en mettant l'accent sur les petits États insulaires en développement.

Ce financement permettra aux pays en développement de développer des solutions locales efficaces pour s'adapter aux effets du changement climatique, notamment en intégrant des considérations d'adaptation au changement climatique dans leur politique, leur planification et leur prise de décision.

Veuillez consulter les communiqués de presse  du 19 novembre 2016 and 10 juin 2018 pour plus d’information.

3 millions de dollars au dispositif transformatif de la Banque mondiale pour soutenir la réduction des émissions dans les pays en développement

Cette initiative se concentrera sur des projets d'énergie propre et sur les enseignements tirés des mécanismes d'échange de carbone pour aider les pays en développement à trouver de nouveaux moyens de réduire leurs émissions.

Veuillez consulter le communiqué de presse pour plus d’information.

2,5 millions de dollars au Centre et Réseau des technologies climatiques

Par le Centre et Réseau des technologies climatiques (CRTC), le Canada aide les pays en voie de développement à accéder à des technologies propres novatrices qui les aideront à moins polluer et à mieux s’adapter aux effets des changements climatiques, notamment dans les secteurs de l’énergie, de l’eau, de la foresterie et de l’agriculture.

Veuillez consulter le communiqué de presse pour plus d’information.

2 millions de dollars pour l’Accélérateur pour les femmes entrepreneures pour le climat

Cette contribution offrira du soutien pour le mentorat en affaires et gestion financière, et examinera et proposera des solutions pour surmonter les barrières principales auxquelles font face les entreprises dirigées par les femmes dans la remise de produits et services soucieux du climat dans les pays en développement.

Veuillez consulter le communiqué de presse pour plus d’information.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :