Comité consultatif des personnes handicapées

Quoi de neuf sur cette page?

Le 9 avril 2021, le Comité a rendu public son deuxième rapport annuel. Lisez le rapport ci-dessous.

Rôle

Le Comité consultatif des personnes handicapées conseille le ministre du Revenu national et l’Agence du revenu du Canada quant à la façon dont elle peut améliorer l’application et l’interprétation des mesures fiscales pour les Canadiens handicapés.

Rapports annuels

2020

2019

Membres

Le Comité est composé de 12 membres et compte deux coprésidents de divers domaines, tels des professionnels de la santé, des avocats, des comptables et des fiscalistes, ainsi que des défenseurs de la communauté des personnes handicapées, des représentants de collectivités autochtones et des personnes handicapées.

Membres du Comité consultatif des personnes handicapées avec le secrétaire parlementaire Francesco Sorbara et le commissaire Bob Hamilton lors de la réunion virtuelle du 14 avril 2021.

Membres du Comité consultatif des personnes handicapées avec le secrétaire parlementaire Francesco Sorbara et le commissaire Bob Hamilton lors de la réunion virtuelle du 14 avril 2021.

Membres du comité

Frank Vermaeten, coprésident

Dre Karen R. Cohen,  PhD, coprésidente

Sherri Torjman, vice-présidente

Laurie Beachell

Gary Birch, O.C., O.C.B.

Roberta Heale

Ray McGuire 

Ray McGuire est membre de la nation Choctaw de l’Oklahoma, aux États-Unis. Ray possède beaucoup d’expérience de travail et de bénévolat auprès des collectivités autochtones en Colombie-Britannique et en Alberta. En tant que travailleur social autorisé, sous-traitant et conseiller en Colombie-Britannique, Ray a participé à plusieurs initiatives locales, régionales et provinciales dans les secteurs des personnes handicapées et de la santé autochtones. Ray apporte un vaste éventail de connaissances et d’expérience au conseil d’administration de la British Columbia Aboriginal Network on Disability Society, et il est bien connu, respecté et reconnu pour son travail partout dans la province.

Marie Ryan 

(Image pas disponible)

Marie Ryan est une associée de Goss Gilroy, une société de conseil en gestion. Sa déficience remonte à la fin des années 1980. Peu après, elle a commencé à travailler au sein d’organismes de personnes handicapées, ainsi qu’à faire du bénévolat de façon plus générale dans la communauté. Elle a été présidente provinciale de la « Coalition of Persons with Disabilities » pendant huit ans, elle a été présidente du Conseil des Canadiens avec déficiences (CCD) pendant huit ans, ainsi que présidente du groupe de travail sur la politique sociale de ce Conseil pendant environ dix ans, mettant fin à son mandat en 2014, lors de sa période d’affectation au CCD. En 2017, Marie a été nommée présidente du comité consultatif provincial pour l’inclusion des personnes handicapées et elle a occupé ce poste pendant deux ans.

Elle possède une vaste expérience de travail auprès de diverses populations, y compris les jeunes et les jeunes à risque, les personnes handicapées, les Autochtones, les nouveaux arrivants, les femmes et les enfants victimes de violence, et les personnes sans abri, qui souffrent de maladies mentales, de dépendance et/ou qui vivent dans la pauvreté. Marie a été reconnue en janvier 2018 lorsqu’elle a été intronisée à l’Ordre de Terre-Neuve-et-Labrador. Elle a aussi été intronisée au temple de la renommée des bénévoles de Terre-Neuve-et-Labrador en 2015. Marie réside à Terre-Neuve-et-Labrador.

Sharon McCarry 

Sharon McCarry

Sharon McCarry est la fondatrice et la directrice exécutive de la Fondation Place Coco, qui gère et exploite The Little Red Playhouse, un centre qui favorise l’intégration des enfants neurotypiques ou atteints d’un trouble du spectre de l’autisme. Mme McCarry est membre du comité consultatif parental pour l’Institut des familles solides et le Réseau BRILLEnfant. Depuis 12 ans, elle aide les parents à naviguer le système de santé et les soutient lors de leur demande de CIPH.

Elle est mère de deux enfants, dont l’un a reçu un diagnostic d’autisme et l'autre de la maladie de Crohn. Sharon habite à Montréal, au Québec.

Brendon Pooran

Brendon Pooran

Brendon Pooran est l’associé directeur de PooranLaw Professional Corporation, un cabinet d’avocats situé à Toronto qui fournit des conseils aux personnes handicapées, à leurs familles et aux organismes communautaires du secteur des personnes handicapées. Ses principaux domaines de pratique comprennent la planification des fiducies et des successions, le droit des personnes handicapées et le droit des sociétés pour les organismes à but non lucratif et les organismes de bienfaisance. Il a participé activement aux efforts de réforme des lois et des politiques concernant les enjeux et les initiatives touchant les personnes handicapées, y compris la capacité juridique, le logement abordable, les programmes d’aide sociale et le régime enregistré d’épargne-invalidité. En plus de sa pratique, Brendon est professeur de droit des personnes handicapées à l’Université York et ancien membre et avocat principal de la Commission du consentement et de la capacité de l’Ontario. Il est également directeur fondateur de PLAN Toronto (maintenant « Partners for Planning ») et président du conseil de Microboards Ontario, deux organismes à but non lucratif axés sur la planification de l’avenir pour les personnes handicapées et leurs familles. Avant d’entrer dans la profession juridique, Brendon a passé plusieurs années à assumer les fonctions de consultant en gestion, dans le cadre desquelles il a conseillé des organismes gouvernementaux locaux et étatiques aux États-Unis.

Dr Olaf Kraus de Camargo

Dr Olaf Kraus de Camargo

Le Dr Olaf Kraus de Camargo est professeur agrégé au département de pédiatrie de l’Université McMaster. Il a terminé ses études médicales et sa formation en pédiatrie au Brésil, puis a fait sa résidence en Allemagne, où il a reçu une formation en pédiatrie du développement et du comportement et en neurologie de l’enfant.

Avant de se joindre à la faculté de l’Université McMaster, le Dr Kraus de Camargo a occupé des postes en Allemagne à titre de professeur de médecine sociale à l’université de sciences appliquées de Nordhausen et à titre de directeur général et directeur médical du Kinderzentrum Pelzerhaken gGmbH, un établissement de soins ambulatoires et de consultations externes pour les enfants ayant des problèmes de développement et de comportement et des troubles neurologiques chroniques.

Le Dr Kraus de Camargo est un scientifique au Centre CanChild pour la recherche sur les incapacités infantiles et un membre de MacART (équipe de recherche sur l’autisme de l’Université McMaster). Il pratique comme pédiatre en développement au Centre de santé Ron Joyce pour enfants à Hamilton, en Ontario.

Depuis 2001, Olaf Kraus de Camargo participe à la mise en œuvre de la Classification internationale du fonctionnement du handicap et de la santé de l’Organisation mondiale de la Santé. Il a copublié le livre ICF: A Hands-On Approach for Clinicians and Families.

Consultez les recherches et les publications du Dr Kraus de Camargo sur ResearchGate, un réseau numérique consacré à la science et à la recherche.

Jonathan Lai

Jonathan Lai

Jonathan Lai (Ph. D.) est le directeur administratif de l’Alliance canadienne des troubles du spectre de l’autisme (ACTSA). Il est également titulaire d’un poste de professeur auxiliaire en recherche sur les services de santé à l’Institut des politiques, de la gestion et de l’évaluation de la santé de la Dalla Lana School of Public Health à l’Université de Toronto. À l’ACTSA, le travail actuel de Jonathan consiste à répondre aux nouvelles lacunes en matière de politiques dans le secteur de l’autisme et à être un générateur d’idées de politiques constructives pour orienter l’élaboration d’une stratégie nationale sur l’autisme au Canada.

La carrière de Jonathan est passée de la recherche à l’incidence sur les politiques dans le secteur de l’autisme et des personnes handicapées. Auparavant, il a obtenu une bourse de recherche postdoctorale à l’Université York, puis une bourse de recherche sur les répercussions sur le système de santé à l’Université McGill et au Centre d’innovation pour l’autisme et les déficiences à Montréal. Dans le cadre de son travail, il a fait des recherches sur les prédicteurs des changements dans l’utilisation des services pour les personnes ayant une déficience intellectuelle. Il a dirigé l’élaboration d’une évaluation de programme d’une clinique de soins primaires médicaux et dentaires spécialisée pour les personnes ayant une déficience intellectuelle, a dirigé des dialogues sur les politiques et a organisé des événements parallèles à la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées. Sa formation de cycle supérieur en neurosciences à l’Université de Guelph et à l’Université McMaster était axée sur les influences gène-environnement sur le cerveau en développement, et a été financée de façon consécutive par la Fondation ontarienne de la santé mentale et une bourse d’études Vanier des IRSC.

Dre Marie-Hélène Chomienne

Dre Marie-Hélène Chomienne

Marie-Hélène Chomienne est médecin de famille et chercheure clinicienne. Elle est titulaire d’un diplôme en médecine de l’Université de Paris, en France (1982), de l’Université de Sherbrooke, au Canada (1982), et du Collège des médecins de famille du Canada (1985), ainsi que d’une maîtrise en épidémiologie de l’Université d’Ottawa, au Canada (2004). Elle est professeure adjointe à la faculté de médecine avec des nominations conjointes à la faculté d’éducation et à l’École d’épidémiologie et de santé publique de l’Université d’Ottawa, au Canada.

Elle travaille à titre de médecin hospitaliste à l’hôpital Montfort, un établissement d’enseignement à Ottawa, au Canada, et elle est chercheure clinicienne, scientifique principale à l’Institut du Savoir Montfort et au Centre de recherche C.T. Lamont en soins de santé primaires. Ses principaux intérêts de recherche sont les soins de santé mentale dans les soins primaires et les services de santé. Elle est titulaire d’une Chaire de recherche en francophonie internationale sur « l’état de santé physique et mental de l’immigrant ou réfugié francophone d’Afrique Subsaharienne ».

Dr Chomienne est membre des Médecins francophones du Canada et du Collège des médecins de famille du Canada. Elle est lauréate du certificat de mérite de l’Association canadienne pour l’éducation médicale, du Prix du soutien exceptionnel au projet érudit des résidents, du prix de 15 ans de service du département de médecine familiale de l’Université d’Ottawa et du Prix Antarès – Rayonnement de l’hôpital Montfort.

Janean Marshall

Janean Marshall

Janean Marshall est une éducatrice Mi’kmaq qui compte plus de 19 ans d’expérience dans les domaines de l’inclusion et de l’alphabétisme. Elle est alphabétiseuse au premier cycle du secondaire depuis plus de 10 ans au Conseil scolaire de la Première Nation d’Eskasoni et experte-conseil en services aux étudiants pour MI’kmaw Kina’matnewey depuis les 8 dernières années. Elle est professeur à temps partiel à l’Université Saint-François-Xavier depuis 2018 dans les programmes du baccalauréat en éducation et de la maîtrise en éducation à titre de leader en éducation inclusive dans les programmes scolaires et l’administration.

Elle est responsable du yoga dans les écoles pour Mi’kmaw Kina’matnewey, et avec le personnel de "Breathing Space", elle a formé plus de 50 professeurs dans le cadre de leur certification de formation de professeur de yoga de 200 heures. Elle a elle-même suivi plus de 500 heures de formation en yoga et 100 heures en pleine conscience. Elle détient de nombreux diplômes, y compris deux maîtrises en éducation en administration et leadership et programmes scolaires centrés sur l’inclusion.

Elle est une ardente défenseure des apprenants diversifiés dans l’ensemble de la province et elle est la représentante Mi’kmaq du conseil d’administration d’ « Autism Nova Scotia » et des Services d’intervention pour le développement de la petite enfance de la Nouvelle-Écosse. Elle a créé et mis en œuvre des salles « Snoozelyn » au sein des communautés Mi’kmaq en collaboration avec « FlagHouse Canada ».

Elle est une praticienne inclusive des stratégies fondées sur des données probantes, comme « TEACCH », « PEERS », « STAR » et « PECS ». Elle est la mère d’un adolescent atteint d’autisme et lui, ainsi que de nombreux autres apprenants diversifiés, ont été ses meilleurs professeurs. La langue et la culture Mi’kmaq et la philosophie inclusive de sa nation guide sa façon de voir et d’appuyer les apprenants diversifiés dans l’ensemble du Mi’kma’ki (les terres ancestrales de la Nation Mi’kmaq).

Il est important de noter que les membres du Comité ne sont pas des employés de l’Agence du revenu du Canada (l’Agence), ce qui signifie qu’ils ne peuvent pas effectuer un examen du CIPH ou fournir de l’aide dans le cadre d’une demande. Si vous êtes en désaccord avec la décision de l’Agence et si vous souhaitez obtenir des renseignements supplémentaires, veuillez consulter la section Si votre demande du CIPH est refusée. Vous pouvez également obtenir de l’aide en appelant le service Demandes de renseignements sur l’impôt des particuliers en composant le 1-800-959-7383.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter Déductions et crédits d’impôt pour les personnes handicapées.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :