Guide canadien d'immunisation : Mises à jour des chapitres

Sur cette page

Mises à jour des chapitres (2021 à présent)

Date Chapitre Mises à jour
2021-08 Vaccin contre les oreillons

Ce chapitre a été mis à jour en vue d'en assurer la conformité avec la Déclaration du Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) : Utilisation du vaccin contre la rougeole, la rubéole et les oreillons (RRO) pour la prise en charge des éclosions d'oreillons au Canada.

Les mises à jour comprennent ce qui suit :

  • La section « Épidémiologie » fournit de plus amples renseignements sur la transmission, les facteurs de risque et les taux d'incidence nationaux des cas d'oreillons.
  • La section « Lutte contre les éclosions » a été révisée de façon à fournir de plus amples renseignements sur le contrôle des éclosions d'oreillons. Pendant une éclosion, l'administration d'une dose du vaccin RRO adaptée aux éclosions peut être envisagée dans le cadre de la stratégie plus vaste de contrôle des éclosions.
  • La section « Conseils pour la déclaration des effets secondaires suivant l'immunisation (ESSI) » a été mise à jour en vue de donner des précisions sur les exigences en matière de déclaration MCI à la suite d'une immunisation.
  • Une nouvelle section concernant le processus de révision des chapitres a été ajoutée.
2021-07 Immunisation au Canada Ce chapitre a été entièrement revu et mis à jour pour inclure des renseignements supplémentaires sur les programmes de vaccination au Canada et les responsabilités des comités d'immunisation, des organismes consultatifs, des intervenants et des réseaux fédéraux, provinciaux et territoriaux dans l'élaboration des politiques et des programmes de vaccination.
2021-03 Anaphylaxie et autres réactions aiguës après la vaccination EMERADE™, un auto-injecteur d’ÉPINÉPHrine, a été ajouté au Tableau 4 : Dose d'ÉPINÉPHrine par voie intramusculaire (solution de 1:1000, 1 mg/ml), selon l'âge ou le poids
2021-02 Immunisation des personnes atteintes de maladies chroniques La section sur les « maladies inflammatoires chroniques » a été renommée « maladies auto-immunes » et a été mise à jour pour inclure des informations sur les vaccins à ARNm COVID-19.

Mises à jour des chapitres (2018 à 2020)

Date Chapitre Mises à jour
2020-12 Anaphylaxie et autres réactions aiguës après la vaccination

Ce chapitre a été revu avec des mises à jour majeures incluant notamment ce qui suit :

  • Nouveau Tableau 1 : Principales caractéristiques distinctives de l'anaphylaxie et de la syncope vasovagale
  • Nouveau Tableau 2 : Signes et symptômes de l'anaphylaxie
  • Mise à jour – Tableau 3 : Trousses de prise en charge de l'anaphylaxie : liste des articles recommandés
  • Mise à jour des étapes de la prise en charge de base de l'anaphylaxie en milieu communautaire
  • Mise à jour – Tableau 4 : Dose d'ÉPINÉPHrine par voie intramusculaire (solution de 1:1000, 1 mg/ml), selon l'âge ou le poids
  • Retrait du traitement d'appoint
2019-12 Effets secondaires suivant immunisation *NOUVEAU CHAPITRE* Le contenu sur les événements secondaires suivant l'immunisation (ESSI) a été complètement revu et déplacé du chapitre sur l'innocuité des vaccins et pharmacovigilance et placé dans son propre chapitre.
2018-08 Immunisation durant la grossesse et l'allaitement

Août 2018 - [Errata] Ce chapitre a été partiellement revu et mis à jour pour remplacer le Tableau 1 : Sommaire des recommandations pour l'immunisation pendant la grossesse et l'allaitement - vaccins inactivés.

Avril 2018 - Le chapitre a été revu et mis à jour afin de s'harmoniser avec la Déclaration de mise à jour du CCNI sur l'immunisation pendant la grossesse avec le vaccin dcaT.

  • Nouvelle recommandation : Une dose de dcaT devrait être administrée à chaque grossesse. Raisonnement : Le transfert d'anticorps transplacentaires aux nouveau-nés assure une protection pendant les deux premiers mois de la vie où la morbidité et la mortalité sont les plus élevées, idéalement entre la 27e et la 32e semaine de gestation.

Les nouvelles mises à jour comprennent notamment ce qui suit :

  • Considérations concernant l'administration de l'immunoglobuline et des vaccins suivants : vaccin conjugué quadrivalent contre le méningocoque, vaccin contre le méningocoque B, fièvre jaune, encéphalite japonaise.
  • Les données sur l'efficacité et l'innocuité de la vaccination contre le virus du papillome humain (VPH) pendant la grossesse sont limitées. Envisager de signaler au fabricant l'exposition à ce vaccin pendant la grossesse.
  • Les vaccins contenant du thimérosal sont sans danger pendant la grossesse et devraient être utilisés, si nécessaire.
  • Lorsqu'ils sont disponibles et nécessaires, les vaccins inactivés sont préférés aux vaccins vivants atténués.
  • Le vaccin contre le zona est contre-indiqué pendant la grossesse. On ne sait pas s'il est sécrété dans le lait humain.
2019-06 Immunisation des sujets immunodéprimés

Juin 2019 - Erratum : L'utilisation permissive du vaccin contre la rougeole, la rubéole, les oreillons et la varicelle (RROV) pour la vaccination de receveurs d'une greffe de cellules souches hématopoïétiques (GCSH) après une greffe a été supprimée du texte. Le tableau 3 a été révisé pour tenir compte de ce changement. Il faut plutôt utiliser les vaccin RRO et le vaccin monovalent contre la varicelle.

Mai 2018 - Ce chapitre a été revu avec des mises à jour majeures incluant notamment ce qui suit :

Immunodéficience primaire :
  • Mise à jour pour refléter de l'information plus récente sur les immunodéficiences primaires et des recommandations vaccinales de la part des groupes d'experts;
  • Ajout d'une nouvelle section sur les déficiences de l'immunité innée;
  • Critères ajoutés pour l'examen des vaccins RRO et de la varicelle avec des déficiences partielles des lymphocytes T;
  • Contre-indication ajoutée pour les vaccins vivants atténués dans certains types de déficiences de cellules phagocytaires.
Immunodéficience secondaire :
  • Carence en compléments : alerte supplémentaire concernant l'éculizumab et l'hémolyse avec le vaccin contre le méningocoque de type B.
  • Troubles hématologiques malins : changements de la recommandation pour l'utilisation du vaccin contre la varicelle chez les enfants atteints de leucémie.
  • GCSH et GOP : prudence concernant l'utilisation du BCG avant la greffe.
  • Traitement immunosuppresseur : recommandations ajoutées sur l'utilisation de vaccins vivants avec immunosuppression à faible dose.
  • VIH : mise à jour des critères d'utilisation des vaccins RRO et de la varicelle.

Chapitre revu pour refléter ce changement : Contre-indications, précautions à prendre et préoccupations

2019-12 La sécurité des vaccins et pharmacovigilance

Le présent chapitre a été entièrement révisé, et plusieurs modifications élargissant le contenu antérieur ont été apportées concernant les définitions, les règlements, les procédés et les intervenants en pharmacovigilance des vaccins relativement à la pharmacovigilance et à la sécurité des vaccins au Canada et à l'échelle internationale.

Le contenu sur les effets secondaires suivant l'immunisation (ESSI) se trouvait auparavant dans ce chapitre, et a été déplacé dans son propre chapitre Effets secondaires suivant l'immunisation

2018-03 Vaccin contre la coqueluche

Nouvelle recommandation: Une dose du vaccin dcaT devrait être administrée au cours de chaque grossesse, idéalement entre la 27e et la 32e semaine.

Chapitres revu pour refléter ce changement : Principes des vaccins combinés, Calendriers d'immunisation recommandés, Immunisation des adultes, Immunisation durant la grossesse et l'allaitement

2020-09 Vaccin contre la rougeole

Le critère d'immunité contre la rougeole était précédemment répertorié pour les voyageurs vers des destinations à l'extérieur de l'Amérique du Nord. En raison des changements dans l'épidémiologie mondiale de la rougeole, ce critère d'immunité contre la rougeole a été modifié pour les voyageurs vers des destinations à l'extérieur du Canada.

Chapitres revu pour refléter ce changement : Immunisation des voyageurs, Immunisation des adultes.

2018-10 Vaccin contre la rougeole

Recommandation mise à jour :
Les concentrations d'anticorps anti-rougeole des produits à base d'Ig humaine ont démontré une tendance de diminution progressive. On considère qu'elles n'offrent plus une protection optimale lorsque les stratégies de posologies recommandées par le passé sont utilisées.

Le chapitre comporte de nouvelles posologies et voies d'administration pour les produits à base d'Ig pour la PPE chez les nourrissons susceptibles, les personnes immunodéprimées ou les femmes enceintes.

2020-02 Vaccin contre le méningocoque

Recommandation mise à jour : Ce chapitre a été revu pour s'aligner avec les recommandations de la déclaration du Comité consultatif nationale de l'immunisation (CCNI) sur « L'utilisation du vaccin bivalent dirigé contre la protéine de liaison au facteur H (MenB-fHBP) pour la prévention de l'infection à méningocoque du sérogroupe B ».

Les changements incluent :

L'utilisation du vaccin MenB-fHBP chez les personnes de 10 ans et plus dans les situations où un vaccin contre l'infection invasive à méningocoque du sérogroupe B devrait être proposé :

  1. au cours d'une éclosion des cas d'infection à méningocoque du sérogroupe B ou lors de l'émergence de souches hyperendémiques de N. meningitidis qui devraient être réceptive au vaccin;
  2. pour la protection des sujets en contact étroit avec un cas d'infection invasive à méningocoque attribué à N. meningitidis du sérogroupe B;
  3. pour les sujets atteints de problèmes de santé sous-jacentes les exposant à un risque de méningococcie supérieur à celui de l'ensemble de la population; ou
  4. pour les sujets présentant un risque d'exposition aux isolats de méningococcique du sérogroupe B supérieur à celui de l'ensemble de la population.
Le vaccin MenB-fHBP devrait également être considéré comme une option pour les personnes âgées de 10 à 25 ans qui ne présentent pas un risque de méningococcie supérieur à celui de l'ensemble de la population, mais qui souhaitent réduire leur risque de contracter une infection invasive à méningocoque du sérogroupe B
2018-08 Vaccin contre le méningocoque

Ce chapitre a été revu avec des mises à jour mineures incluant notamment ce qui suit :

Administration du vaccine:

  • Mise à jour pour refléter de l'information plus récente sur les indications d'âge du vaccin 4CMenB
2018-08 Vaccin contre le zona

Recommandation mise à jour : Ce chapitre a été revu pour refléter la « mise à jour sur l'utilisation recommandée des vaccins contre le virus de l'herpès zoster » du CCNI. La majorité des sections ont été revues pour inclure l'information et les recommandations cliniques relatives au nouveau vaccin recombinant contre le zona lequel est maintenant disponible au Canada. Les changements incluent :

  • Les recommandations pour l'usage auprès de différentes populations
  • Les contrindications et précautions
  • l'administration des vaccins contre HZ : le tableau 1 a été ajouté pour souligner l'information clé.
  • Les considérations sur l'efficacité potentielle, l'efficacité réelle et l'immunogénicité des vaccins contre HZ : le tableau 2 a été ajouté pour souligner l'information clé.
  • l'innocuité et effets indésirables

Mises à jour des chapitres (2015 à 2017)

Date Chapitre Mises à jour
2017-11 Méthodes d'administration des vaccins

Ce chapitre a été révisé avec des mises à jour majeures :

  • Les vaccinateurs doivent se conformer aux politiques et procédures juridictionnelles ou organisationnelles concernant la combinaison du contenu de flacons multidoses.
  • Le choix de l'aiguille pour les injections intramusculaires doit être fondé sur le jugement clinique. Il faut tenir compte du poids, du sexe et de l'âge du sujet à vacciner (consultez le Tableau 3 : Lignes directrices pour le choix d'une aiguille).
  • Les aiguilles à filtre ne sont pas recommandées pour l'administration des vaccins, car elles peuvent filtrer les ingrédients actifs comme des adjuvants.
  • Envisagez un autre site d'injection autre qu'une zone où la circulation lymphatique peut être réduite, dans la mesure du possible.
  • Il n'y a pas de données probantes ou de justification théorique pour éviter l'injection dans un tatouage ou une tache de naissance superficielle.
  • La version révisée fournit des stratégies de gestion de la douleur liée à l'immunisation pour tous les âges. (consultez le Tableau 4 : Stratégies de gestion de la douleur associée à la vaccination pour les enfants, en fonction des groupes d'âge).
2017-05 Calendrier d'administration des vaccins Ce chapitre a été révisé et un nouveau tableau y a été ajouté :
« Tableau 1 : Âge et intervalles minimaux à respecter entre les doses vaccinales chez les sujets en bonne santé de moins de 18 ans ».
2017-04 Contenu des agents immunisants utilisés au Canada

L'information portant sur le contenu des agents immunisants (p. ex., adjuvants, agents de conservation, etc.) se trouvait auparavant dans le chapitre Immunologie et vaccinologie de base.

2017-04 Immunologie et vaccinologie de base

Ce chapitre a été révisé avec des mises à jour mineures.

2017-04 Vaccin contre le choléra et la diarrhée du voyageur due à Escherichia coli entérotoxinogène (ECET)

Ce chapitre a été révisé de façon à s'aligner sur la Déclaration sur la diarrhée du voyageur du Comité consultatif de la médecine tropicale et de la médecine des voyages (CCMTMV).

2017-04 Vaccin contre la typhoïde

Ce chapitre a été révisé de façon à s'aligner sur la Déclaration concernant les voyageurs internationaux et la typhoïde du Comité consultatif de la médecine tropicale et de la médecine des voyages (CCMTMV).

2017-04 Immunisation des voyageurs

Ce chapitre a été révisé de façon à s'aligner sur les chapitres Vaccin contre la typhoïde et Vaccin contre le choléra et la diarrhée du voyageur due à Escherichia coli entérotoxinogène (ECET).

2017-03 Hépatite B

Recommandation mise à jour : Pour les personnes immunodéprimées, une surveillance annuelle initiale des niveaux d'anticorps contre le VHB pourrait être envisagée.

Chapitre revu pour refléter ce changement : Immunisation des sujets immunodéprimés

Tableau 3: Doses et calendriers recommandés pour les vaccins à composant anti-hépatite B - Pour nourrissons (nés de mères non infectées par le virus de l'hépatite B) et enfants de moins de 11 ans, la dose de Recombivax HBMD est passée de 0,25 mL à 0,5 mL.

Une note de bas de page a été ajoutée au Tableau 3 pour expliquer ce changement.

2016-11 Immunisation de sujets immunodéprimés

Une mise à jour a été apportée à la section « Traitement immunosuppresseur » de manière à inclure du texte sur l'immunisation des nourrissons après une exposition à des anticorps monoclonaux durant la grossesse ou l'allaitement. Des renseignements concernant l'administration du vaccin vivant contre le rotavirus ont été inclus dans le contenu.

Chapitres révisés pour tenir compte du changement suivant: Anatoxine diphtérique, Vaccin contre le zona, Vaccin antirotavirus et Vaccine contre la fièvre jaune.

2017-03 Manipulation et entreposage des agents immunisants Ce chapitre a été révisé de façon à s'aligner sur le document suivant de l'Agence de la santé publique du Canada : «  Lignes directrices nationales sur l'entreposage et la manipulation des vaccins pour les vaccinateurs 2015 ».
2017-04 Principes des vaccins combinés Ce chapitre a été révisé avec des mises à jour mineures.
2016-10 Vaccin contre le pneumocoque

Nouvelle recommandation : Au cas par cas, il peut être recommandé d'administrer le vaccin PNEU-C-13 aux adultes immunocompétents âgés de 65 ans ou plus qui n'ont pas déjà été vaccinés contre les pneumococcies, pour la prévention de la pneumonie d'origine communautaire et des pneumococcies invasives causées par les 13 sérotypes de pneumocoque contenus dans ce vaccin conjugué. Lorsqu'il est administré, il doit précéder le vaccin PNEU-P-23.

2016-09 Vaccin antigrippal

Recommandation mise à jour : Les données probantes actuelles ne justifient pas une recommandation de l'utilisation préférentielle du VVAI chez les enfants et les adolescents âgés de 2 à 17 ans.

2016-09 Vaccin antigrippal

Nouvelle recommandation : Les personnes allergiques aux oeufs peuvent être vaccinées contre la grippe en utilisant le vaccin antigrippal vivant atténué (VVAI) à faible teneur en ovalbumine homologué au Canada.

Chapitres révisés pour tenir compte du changement suivant : Contre-indications, précautions à prendre et préoccupations et Hypersensibilité anaphylactique aux œufs et aux antigènes de l'œuf

2016-05 Vaccin antigrippal

Nouveau produit : FluzoneMD Haute dose a été approuvé au Canada pour une administration aux adultes d'un âge égal ou supérieur à 65 ans.

2016-05 Vaccin antigrippal

Nouvelle recommandation : Le CCNI inclut désormais les adultes atteints de troubles neurologiques ou du développement neurologique parmi les groupes pour lesquels la vaccination antigrippale est particulièrement recommandée

2016-09 Vaccin contre l'hépatite A

Nouvelle recommandation : Un vaccin contre l'hépatite A (HA) peut être administré aux sujets âgés de six mois et plus.

2016-09 Vaccin contre l'hépatite A

Nouvelle recommandation : Pour la prophylaxie post-exposition dans les 14 jours suivant l'exposition d'adultes réceptifs de 60 ans et plus qui sont des contacts familiaux ou étroits d'un cas, les immunoglobulines peuvent être administrées en plus du vaccin contre l'HA.

2016-09 Vaccin contre l'hépatite A

Nouvelle recommandation : L'immunisation avec le vaccin contre l'HA peut être envisagée pour tous les sujets recevant, à plusieurs reprises, des facteurs de coagulation dérivés du plasma.

2016-09 Vaccin contre l'hépatite A

Nouvelle recommandation : Pour la prophylaxie post-exposition de sujets réceptifs souffrant d'une maladie chronique du foie, les immunoglobulines doivent être administrées dans les 14 jours suivant l'exposition, en plus du vaccin contre l'HA.

2017-05 Vaccin contre le virus du papillome humain (VPH)

Nouvelle recommandation : Le vaccin VPH9 peut être administré aux filles et aux garçons immunocompétents âgés de 9 à 14 ans selon un calendrier d'immunisation de deux ou de trois doses. Dans le cadre d'un calendrier à deux doses, la seconde dose du vaccin VPH9 devrait être administrée au moins 24 semaines (6 mois) après l'administration de la première. Quant aux sujets immunodéprimés, ils devraient continuer à recevoir le calendrier à trois doses, conformément aux recommandations précédentes.

Chapitre revu pour refléter ce changement : Calendriers d'immunisation recommandés

2016-07 Vaccin contre le virus du papillome humain (VPH)

Nouvelle recommandation : GardasilMD9 (vaccin VPH9) a récemment été autorisé au Canada pour la prévention des verrues anogénitales et des cancers liés aux types 6, 11, 16, 18, 31, 33, 45, 52 et 58 du VPH.

2016-07 Vaccine contre le virus du papillome humain (VPH)

Nouvelle recommandation : Tous les vaccins contre le VPH actuellement autorisés au Canada peuvent être utilisés conformément aux calendriers d'immunisation contre le VPH recommandés.

Chapitre revu pour refléter ce changement : Immunisation des adultes

2016-09 Vaccin contre la varicelle

Recommandation mise à jour : Section sur la réceptivité et l'immunité mise à jour afin de fournir de plus amples renseignements à propos des sujets qui ont besoin de l'immunisation au moyen du vaccin contre la varicelle

Chapitre revu pour refléter ce changement : Immunisation des travailleurs

2016-09 Vaccin contre la varicelle

Recommandation mise à jour : Recommandations sur les immunoglobulines contre la varicelle mises à jour en vue de permettre l'administration du produit jusqu'à 10 jours après la dernière exposition afin d'atténuer la maladie

2016-09 Vaccin contre la varicelle

Une précision a été ajoutée en ce qui concerne l'intervalle minimal entre deux vaccins contenant le composant de la varicelle, conformément aux renseignements disponibles dans les monographies de produits approuvées par Santé Canada. Le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) considère que l'intervalle minimum de 4 semaines est acceptable dans des circonstances exceptionnelles. Si la deuxième dose du vaccin contenant la varicelle est administrée à un intervalle inférieur à 4 semaines, elle doit être répétée. Le CCNI continue de recommander un intervalle d'au moins 3 mois entre deux vaccins contenant la varicelle chez les enfants de moins de 13 ans, et de 6 semaines chez les sujets âgés de 13 ans ou plus.

Chapitres révisés pour tenir compte du changement suivant : Calendrier d'administration des vaccins, Rougeole, Oreillons.

Mises à jour des chapitres (2012 à 2014)

Date Chapitre Mises à jour
2012-11 Vaccin contre la coqueluche

Un nouveau vaccin combiné contenant l'anatoxine tétanique, une dose réduite d'anatoxine diphtérique et un vaccin anticoquelucheux acellulaire (dcaT) a été commercialisé.

2012-11 Vaccin contre la coqueluche

Deux nouveaux vaccins combinés contenant l'anatoxine tétanique, une dose réduite d'anatoxine diphtérique, un vaccin anticoquelucheux acellulaire à contenu antigénique réduit et un vaccin antipoliomyélitique inactivé (dcaT-VPI) ont été commercialisés.

2012-11 Vaccin contre la coqueluche

Un nouveau vaccin combiné contenant les anatoxines diphtérique et tétanique, un vaccin anticoquelucheux acellulaire, un vaccin contre l'hépatite B, un vaccin antipoliomyélitique inactivé et un vaccin contre Haemophilus influenzae de type b (DCaT-HB-VPI-Hib) est maintenant offert pour la primo-vaccination des nourrissons et des jeunes enfants.

2012-11 Vaccin contre la coqueluche

Le vaccin combiné contenant les anatoxines diphtérique et tétanique, un vaccin anticoquelucheux acellulaire, un vaccin antipoliomyélitique inactivé et un vaccin contre Haemophilus influenzae de type b (DCaT-VPI-Hib) est maintenant offert en formulation prémélangée.

2012-11 Vaccin contre la coqueluche

Une nouvelle recommandation a été formulée pour l'administration d'une dose du vaccin dcaT aux adultes, en accordant la priorité aux adultes qui sont en contact ou qui anticipent d'être en contact avec des nourrissons (p. ex. parents, grands-parents, techniciens de services à l'enfance).

2012-11 Vaccin contre la coqueluche

Les femmes enceintes n'ayant pas reçu une dose du vaccin à composant anticoquelucheux à l'âge adulte et ayant au moins 26 semaines de grossesse peuvent recevoir une dose du vaccin acellulaire contre la coqueluche combiné à la diphtérie et au tétanos (dcaT).

2012-11 Vaccin contre la coqueluche

Dans des circonstances spéciales telles qu'une éclosion régionale, on offrira le vaccin dcaT à toutes les femmes enceintes ayant au moins 26 semaines de grossesse, peu importe leurs antécédents de vaccination.

2014-01 Vaccin contre la coqueluche

Nouvelle recommandation : Les femmes enceintes n'ayant pas reçu une dose du vaccin à composant anticoquelucheux à l'âge adulte et ayant au moins 26 semaines de grossesse peuvent recevoir une dose du vaccin acellulaire contre la coqueluche combiné à la diphtéri.

2014-01 Vaccin contre la coqueluche

Nouvelle recommandation : Dans des circonstances spéciales telles qu'une éclosion régionale, on offrira le vaccin dcaT à toutes les femmes enceintes ayant au moins 26 semaines de grossesse, peu importe leurs antécédents de vaccination.

2012-11 Vaccin contre le méningocoque

Les recommandations relatives à l'immunoprophylaxie post-exposition des contacts étroits de cas de MI ayant déjà été immunisés sont fournies dans le présent document.

2012-11 Vaccin contre le méningocoque

Les calendriers (y compris les doses de rappel) pour les personnes à risque élevé, de même que la liste des sujets à risque élevé, ont été revus.

2014-10 Vaccin contre le méningocoque

Nouveau produit : un nouveau vaccin quadrivalent conjugué contre les sérogroupes A, C, Y et W-135 (Men-C-ACYW-TT) est maintenant offert.

2014-10 Vaccin contre le méningocoque

Nouveau produit : Un vaccin multicomposant contre le méningocoque (4CMenB) pour le sérogroupe B est également offert.

2012-11 Vaccin contre le pneumocoque

Deux nouveaux vaccins conjugués contre le pneumocoque sont arrivés sur le marché : un vaccin 10-valent (Pneu-C-10) et un vaccin 13-valent (Pneu-C-13).

2012-11 Vaccin contre le pneumocoque

Le vaccin antipneumococcique conjugué heptavalent (Pneu-C-7) n'est plus offert au Canada.

2012-11 Vaccin contre le pneumocoque

Les calendriers vaccinaux contre le pneumocoque ont été mis à jour.

2014-03 Vaccin contre le pneumocoque

Nouvelle recommandation : Les personnes ayant reçu des soins médicaux pour l'asthme au cours des 12 derniers mois devraient être vaccinées à l'aide du vaccin contre le pneumocoque (conjugué c. polysaccharidique) et selon le calendrier recommandé pour leur groupe d'âge.

2014-03 Vaccin contre le pneumocoque

Nouvelle recommandation : L'immunisation par le vaccin 13-valent (Pneu-C-13) est recommandée pour les adultes ayant des affections liées à l'immunodépression.

2014-10 Vaccin contre le pneumocoque

Nouvelle recommandation : Les adultes âgés de 65 ans ou plus, peu importe les facteurs de risque, devraient recevoir une dose du vaccin Pneu-P-23.

2014-10 Vaccins contre le virus du papillome humain (VPH)

Nouvelle recommandation : Les vaccins VPH2 et VPH4 peuvent être administrés aux personnes non immunodéprimées et non infectées par le VIH âgées de 9 à 14 ans en deux doses distinctes de 0,5 ml au mois 0 et entre les mois 6 et 12. Un calendrier à deux doses est suffisant pour les sujets âgés de 15 ans et plus qui ont reçu la première dose de vaccin entre 9 et 14 ans et lorsque la deuxième dose a été administrée au moins six mois après la première dose.

2012-11 Vaccin contre le zona

Le vaccin contre le zona a été homologué au Canada pour les adultes de 50 ans et plus.

2012-11 Vaccin contre le zona

Une dose de vaccin contre le zona est recommandée aux personnes sans contre-indication de 60 ans et plus.

2014-03 Vaccin contre le zona

Nouvelle recommandation : Le vaccin peut être administré aux personnes âgées de 50 ans et plus sans antécédents de zona avec au moins un an d'intervalle après le dernier épisode de zona.

2014-03 Vaccin contre le zona

Nouvelle recommandation : En général, le vaccin ne doit pas être administré aux personnes présentant une immunodéficience primaire ou acquise, mais il peut être administré aux personnes qui suivent un traitement immunosuppresseur à faibles doses.

2014-03 Vaccin contre le zona

Nouvelle recommandation : Le vaccin contre le zona peut être administré en concomitance avec le vaccin contre le pneumocoque (en utilisant un autre site d'injection).

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :